Onyx de Jennifer L. Armentrout

Titre : Onyx (Lux #2)
Auteur : Jennifer L. Armentrout
Éditeur : J’ai Lu
Date de parution : 26 août 2015

Résumé
Depuis sa rencontre avec Dee et Daemon Black, la vie de Katy a changé du tout au tout. Car si Dee est une amie adorable dotée d’un frère terriblement sexy, ils n’en sont pas moins une source d’ennuis quasi intarissable…
Entre la Défense qui cherche à tout prix à savoir de quoi Daemon est capable et la mystérieuse « trace » qui poursuit Katy, le lien qui l’unit au jeune homme sera mis à rude épreuve. Un péril plus grand que celui de la vérité ? Rien n’est moins sûr…

Avis de Melwasul
note 4

Constance, l’héroïne de Marie Vareille dans Je peux très bien me passer de toi, considère Jane Austen comme officiellement responsable de l’échec de sa vie sentimentale. Moi je suis en train de me dire que c’est Jennifer Armentrout qui va être l’unique responsable de l’échec de ma vie sentimentale si ça continue !

Après le parfaitement parfait Cam, Daemon continue tout doucement de devenir le book boyfriend numéro 1 dans mon cœur. J’avais adoré son côté grinçant, ironique, sarcastique voire détestable dans le premier tome. Ici, il se révèle complètement, on en découvre plus et plus particulièrement ce qu’il cache vraiment sous sa carapace et on peut dire qu’il m’a complètement chamboulée. Il m’aura fait rire et sourire en gardant son côté grinçant mais il m’aura aussi fait pleurer, je l’avoue. J’ai eu les larmes aux yeux à quelques reprises. Il aura même réussi à m’en faire vouloir un tout peu à Katy (que j’adore) pour ses choix qui sont valables et que je comprends mais qui sont difficiles à accepter pour Daemon. Daemon est juste parfait du début à la fin, je n’ai même (presque) plus eu envie de lui coller des gifles (juste une ou deux fois en imaginant son sourire nonchalant lors de certaines de ses réparties)(mais j’aime tellement ça chez lui aussi !).

Par contre, sa Kitten, j’ai eu envie de la secouer un peu par moment. Alors certes, je pouvais comprendre ses réactions mais bon sang de bonsoir elle aurait pu ouvrir les yeux et voir pourquoi Daemon agissait comme ça (oui, parce que quoi qu’il fasse avec moi c’est Daemon qui a toujours raison)(je suis un brin de mauvaise foi). Mais à côté de ça, je trouve qu’elle a changé durant ce second tome. Elle a grandi, elle a appris et surtout sur la fin, je pense que c’est une autre Katy que nous allons retrouver dans le troisième tome. Elle n’est plus la même et à mon avis, elle risque de devenir un brin badass et j’ai hyper super hâte de voir ça !

Bon maintenant, assez parler des personnages, passons à l’intrigue et quelle intrigue ! Le monde créait par Jennifer Armentrout prend de plus en plus d’ampleur. Les rebondissements s’enchaînent, tous parfaitement amenés et intégrés. Rien ne sonne faux. J’en ai vu certains venir, d’autres m’ont plus surprises et d’autres encore m’ont carrément laissés sans mot ! Surtout que nous ne savons plus vraiment qui croire et comme le dit Katy : « les traîtres sont partout ». Comment savoir à qui accorder sa confiance ? Qui tire vraiment les ficelles ? Comment l’histoire va-t-elle tourner dans les 3 derniers tomes ? Que nous réserve encore l’auteure ? J’ai quelques idées mais je suis sûre et certaine qu’il y a encore bien plus (surtout après avoir lu Obsession)(qu’il n’aurait fallu lire qu’après le troisième…). Bref, je suis méga-impatiente.

Mon seul petit regret, c’est que Dee m’a un peu manquée. J’aurai aimé qu’elle soit plus présente mais je comprends parfaitement pourquoi ce n’est pas le cas et c’est parfaitement logique. J’ai trouvé sa petite histoire en fond mignonne jusqu’au drame qui m’a brisé le cœur (Mme Armentrout, je vous en veux méchamment d’ailleurs, c’est trop cruel de lui (de nous)(de me) faire ça !). D’ailleurs, celle-là, je ne l’avais pas vu venir. Et j’ai d’autant plus envie de lire la suite pour prendre des nouvelles de ma petite Dee et voir comment elle va s’en sortir. J’espère vraiment que le futur lui réserve amour et bonheur …

Bon maintenant, je m’en vais pleurer toutes les larmes de mon corps en pensant que je risque de ne pas retrouver Daemon avant un an …

Daemon’ment Vôtre,
Melwasul

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *