Obsession de Jennifer L. Armentrout

Titre : Obsession ( Spin-off Lux)
Auteur : Jennifer L. Armentrout
Éditeur : J’ai Lu
Date de parution : 10 juin 2015

Résumé
Serena Cross était restée scpetique lorsque sa meilleure amie avait assuré que le fils du sénateur trempait dans un étrange complot. Après l’exécution de cette dernière sous ses yeux, le doute n’est plus permis : elle aussi est menacée.
Mandaté par le Département de la Défense, Hunter est chargé de veiller à sa sécurité. Sa particularité, hormis le fait qu’il soit imbuvable mais irrésistible ? Ce chasseur redoutable possède des « aptitudes » qui le rendent tout à fait capable de rivaliser avec les ennemis de Serena.
Entre eux, la tension est immédiate, et leurs échanges tantôt glaciaux, tantôt électriques. Mais si Hunter connaît le dossier de Serena par cœur, celle-ci ignore tout de son protecteur… notamment qu’à ses côtés, elle court peut-être un plus grand danger encore.

Avis de Melwasul
note 4

Aujourd’hui les ami(e)s, l’heure est grave, très grave. Il faut que je fasse quelque chose qui me crève le cœur : critiquer une de mes auteures chouchoutes. Mais je ne peux pas faire autrement, ce roman est une énorme, énorme, énorme déception ! Alors attention, ne me faite pas dire ce que je n’ai pas dit. Le livre n’est pas mauvais mais tellement en dessous de la série dont il en est le spin-off, Lux, dont j’avais adoré le premier tome, Obsidienne.

En fait, à part l’humour, l’écriture, les clins d’œil à la série d’origine (qui nous spoilent un tout petit peu si on est attentif) je n’ai vraiment pas adhéré au roman. Il n’y a pas vraiment d’histoire finalement, c’est juste le couple qui est au centre et l’intrigue vient plutôt maladroitement s’y greffer. Jennifer L. Armentrout a écrit ce spin-off à la demande de ses lectrices qui voulaient voir l’univers de Lux, des Arums et des Luxens dans une version plus adulte. Et pour le coup le côté plus adulte y est, au détriment de tout le reste (trop de scènes de sexe à mon goût, mais en plus des scènes inutiles, j’aurais préféré qu’elle développe un peu plus certains éléments de l’intrigue qui l’auraient largement mérité).

Parce que dans les trois premiers quarts du livre, à part la tension sexuelle entre nos deux protagonistes, on n’a pas grand-chose à se mettre sous la dent. On s’ennuie ferme et on attend que le temps passe. Seules les joutes entre Serena et Hunter (à cause de son foutu caractère de cochon) sont là pour nous divertir (je reconnais avoir gloussé un certain nombre de fois). Hunter qui est vraiment insupportable par moment (voire pratiquement tout le temps). Certes j’aime les héros qui ont mauvais caractère, qui ont des réparties cinglantes, qui ont un humour plein d’ironie (comme ce très cher Daemon) mais là c’était presque trop et il a manqué ce petit quelque chose qui fait que je ne me suis pas attachée à lui plus que ça. En fait, dans ce roman, il m’a manqué foule de sentiments. Et puis, ce débit de gros mots !

Je me rends bien compte que je suis plutôt sévère dans mes mots mais j’ai été tellement habitué à mieux que je ne peux m’en empêcher alors que j’ai quand même passé un bon moment et que je l’ai lu d’une traite. On va dire qu’il y a un gros gros point positif : c’est le rapport Arums/Luxens. Dans Obsidienne, les gros méchants, ce sont les Arums. Daemon est un Luxen. Daemon, les Luxens, ce sont le Bien. Les Arums, ce sont le Mal. Sauf qu’ici tout est inversé ! Les Arums sont les gentils et les Luxens les méchants. Finalement, comme souvent, rien n’est tout blanc ou tout noir. On voit un autre côté de l’histoire et on ne peut s’empêcher d’espérer un rapprochement entre certains Arums et certains Luxen dans la suite de la série (et j’espère quand même retrouver Hunter au hasard de quelques rencontres dans les tomes suivant de Lux).

D’ailleurs, le second point positif de ce roman, c’est qu’il permet de nous faire patienter avant la sortie du tome 2 à la fin de l’été. D’ailleurs en parlant de ça, un peu plus haut je parle du fait que le tome nous spoile un peu la suite des aventures de Daemon. C’est tout simplement parce que ce spin-off est sensé ce lire entre le tome 3 et le tome 4 (si je ne me trompe pas). Enfin, bref, les éditions J’ai Lu ont un peu cafouillées sur ce coup-là ! Pourquoi ne pas publier les romans dans le bon ordre ?!

Allez, on se retrouve très vite (fin août) pour parler du tome 2 (j’ai hâte) et en espérant d’autres publications de cette auteure que j’adore (c’est quand même la maman de mon petit Cam d’Amour) dans l’année ! (ça me fait penser que ce sera le cas au mois d’octobre, chez Milady avec le troisième et dernier tome des frères Gamble, Garde du corps et quiproquos sous le nom de J. Lynn.)

Sévèrement Vôtre,
Melwasul

Leave your comment

<

%d blogueurs aiment cette page :