Maybe Someday de Colleen Hoover

Titre : Maybe Someday
Auteur : Colleen Hoover
Éditeur : Hugo New Romance
Date de parution : 07 mai 2015

Résumé

À 22 ans, Sydney a tout pour être heureuse : des études passionnantes, le mec parfait, Hunter, et un superbe appartement en coloc avec sa meilleure amie Tori. Jusqu’au jour où elle apprend que ces deux êtres qui lui sont le plus chers lui cachent un secret impardonnable…
Sydney décide alors de tout plaquer. Elle se rapproche de plus en plus de Ridge, son mystérieux voisin. Elle vibre lorsqu’il lui joue ses magnifiques mélodies à la guitare sur son balcon. Mais chacun a ses secrets, et Sydney va découvrir ceux de Ridge à ses dépens. Ensemble, ils vont comprendre que les sentiments qu’ils partagent ne leur laissent pas le choix dans leurs décisions.

Avis de Melwasul

note 4

Aujourd’hui, j’ai un énorme défi. Enorme, énorme, énorme défi. Vous parler d’un livre qui fut un vrai presque coup de cœur sans rien vous spoiler du tout. Pour que, comme moi, vous ayez la chance de le découvrir sans pratiquement rien savoir.

Ce livre tourne autour d’un thème principal : la musique. La musique, ses sons, ses mélodies, ses paroles, celle qui vous emporte, vous fait sourire, vous fait pleurer et qui fait battre votre cœur un plus fort. Colleen Hoover a réussi (avec Griffin Peterson) quelque chose d’incroyable, de parfait. Ce qu’il faut savoir, c’est que notre héros, Ridge est musicien. Ce sont les accords de sa guitare qui attireront Sidney sur le balcon d’en face. Ridge en panne d’inspiration, qui ne trouve plus de mots à mettre sur ses mélodies. Ces mots, c’est Sidney qui finalement les trouvera. C’est la musique qui va leur permettre de se rencontrer, de se connaître, de se comprendre, de s’aimer tout simplement.

Jusque-là, rien d’extraordinaire, sauf que ces fameuses chansons, elles existent. Elles ont été spécialement créées et interprétées pour le roman par Griffin Peterson. Vous pouvez d’ailleurs retrouver la playlist du roman dans un lien donné par les éditions Hugo Roman ce qui vous permet d’écouter les chansons quand elles sont mentionnées et c’est juste sublime ! De plus, les chansons ont été traduites en fin de roman et pour les personnes qui ne maîtrisent pas complètement l’anglais cela permet de redécouvrir les chansons sous un autre jour et de voir la justesse et la perfection des paroles !

La musique qui va entraîner des passages, des moments bouleversants. Surtout une fois que l’on connait mieux les personnages, que l’on sait ce que l’on n’avait absolument pas vu venir. Pour une surprise, ce fut une surprise totale. Une surprise qui nous fait voir le roman, l’utilisation de la musique d’une autre manière et qui donne une force nouvelle aux mots de Colleen Hoover. Une révélation qui m’a vraiment laissée muette de stupeur, d’étonnement, et que j’ai eu du mal à calculer. Je pense que j’ai relu le passage 3 ou 4 fois pour être sûre de bien comprendre.

Maintenant, il est temps de parler des personnages. Et en particulier de Sidney pour commencer. Sidney que j’ai trouvé absolument parfaite. Du début à la fin. Elle est touchante, drôle, pleine de bonté mais peut-être un brin trop gentille. Il aurait peut-être mérité qu’elle remue un peu plus Ridge, qu’elle se rebelle. Mais on sent bien que son cœur et sa douceur l’en empêche et c’est ce qui fait tout son charme, toute sa justesse. Cela n’aurait pas été elle.

Ridge quant à lui, il m’est difficile d’en parler. Il est extraordinaire, drôle, doux, touchant, sensible, il a le sens de l’amitié, du devoir. Et c’est le (tout petit) hic : il a trop le sens du devoir pour son propre bien et les gens qu’il aime. C’est ce qui le rend adorable mais aussi un brin énervant par moment où l’on a envie de le secouer et lui dire d’agir une bonne fois pour toute. Heureusement, il ne va pas trop tarder mais malgré tout le reste, je ne peux pas non plus en faire totalement abstraction si je dois être honnête. Mais à côté de ça, les moments qu’il nous offre avec Sidney sont tellement pfiou waouh, c’est assez indescriptible cet ensemble d’émotions que l’on ressent.

L’écriture nous emporte, les différents thèmes sont parfaitement traités avec beaucoup de délicatesse et de pudeur. On rigole, on a les larmes aux yeux, on couine, on fredonne, totalement emporté. De plus, il n’y a pas de coucheries toutes 10 pages comme ça peut être le cas. Bref, c’est tout simplement parfait. Au passage, pour ceux qui se pose la question du triangle amoureux, ne vous inquiétez pas, je déteste de chez déteste ça et pourtant là, ce livre est trop beau pour ne pas complètement adorer !

Bref, un seul conseil : lisez, écoutez, vous serez enchantez !

Musicalement Vôtre,
Melwasul

P.S : Griffin Peterson a une voix totalement merveilleuse, du genre que j’adore. Ses chansons sont de vrais bijoux, bref, je vais garder son nom dans un coin de ma tête !

P.S Bis: Pour mon challenge YA Book Trip arrêt dans l’état du Texas pas encore visité (YEAHH !!)

0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La lecture est essentielle pour ceux qui cherchent à s'élever au-dessus de l'ordinaire..

Discover Gorgo

Welcome to Gorgo, an author oriented theme.
A place where words matter. Discover without further ado our countless community stories.

Build great relations

Explore all the content form Gorgo community network. Forums, Groups, Members, Posts, Social Wall and many more. You can never get tired of it!

Become a member

Get unlimited access to the best articles on Gorgo and support our  lovely authors. Upgrade Now

© 2020, Themosaurus Theme
Aller à la barre d’outils