Le chardon et le tartan de Diana Gabaldon

Titre : Le chardon et le tartan (Outlander #1)
Auteur : Diana Gabaldon
Éditeur : J’ai Lu
Date de parution : 20 août 2014

Résumé

1945 : Claire retrouve son mari pour leur lune de miel dans un village écossais. Au cours d’une balade, elle découvre un menhir auquel la population locale voue un culte particulier. En s’approchant pour le toucher, Claire va comprendre pourquoi : elle se volatilise pour atterrir au beau milieu d’un champ de bataille.Le menhir l’a menée tout droit en l’an de grâce 1743, au coeur de la lutte opposant Écossais et Anglais. L’un des combattants est le sosie de son époux, mais Claire aura tôt fait de comprendre que présent et passé ne se ressemblent pas… et qu’il lui faudra faire un choix !

Avis de Melwasul

note 4


Cette série voilà des années que j’en entends parler (que ce soit par Moonshine ou sur la toile) et pourtant je n’avais jamais fait le premier. Puis j’avais lu l’article de Tam-Tam qui m’avait un peu tenté mais, quand même, cette série, c’est tout ce que je n’aime pas : un time travel (voyage dans le temps) et une longue série (9 tomes, dont deux pas encore traduits). Deux éléments qui ont fait que je ne me suis jamais lancée. Jusqu’à l’arrivée de la série à la TV, sa réédition chez J’ai Lu et la pluie de compliments qui accompagnait le tout (sans oublier les nombreuses personnes qui ont légèrement insistées pour que je me lance…)(c’est surtout la réédition qui a fini de me convaincre parce que j’étais un peu perdue au milieu de toutes les éditions différentes)(et j’aime bien que mes livres soient assortis ? ).

Et une fois lancée, impossible de le lâcher, je l’ai dévoré, grignotant chaque minute possible dans mon emploi du temps pour le retrouver. Une fois fermé, je n’avais qu’une réaction en tête : JAMIEEEEEEEEE (Tam-Tam, je comprends bien mieux tes « Gniiiii Jamiiieeeeee »)(couinements absolument ridicules mais Jamie le vaut bien ? ). D’ailleurs, la pauvre Tam-Tam a subi toutes mes réactions pendant 5 jours grâce à mes 50 000 messages (j’exagère à peine) dont beaucoup se résumaient à « Jamiieee » (oui on perd toute faculté de conversation digne de ce nom !)(en fait, c’était une sorte de 37ème relecture pour Tam-Tam)(pour le nombre, c’est Chi-Chi qui a balancé … :D).

Je ne vais pas vous parler de l’histoire en elle-même, je pense qu’il doit y avoir assez d’articles et d’informations dessus en ce moment, ça ne serait qu’un tartan parmi d’autres (clap-clap)(je m’applaudi toute seule). Je vais juste vous dire ce qui a fait que j’ai adoré ma lecture (en dehors de Jamie ? ). Parce que oui même si Jamie mérite ses Gniii, il ne fait pas non plus tout le roman, il y a bien d’autres éléments à mettre en évidence. Je ne mettrai même pas le synopsis de l’histoire qui reste quand même assez « classique » : voyage dans le temps, highlanders, bref, rien de nouveau sous les Hautes Terres (clap-clap again).

Déjà premier bon point, c’est un bon petit pavé : là où je lis un J’ai Lu historique classique en 2 heures, 3 heures maximum (le temps d’une soirée), j’ai mis ici 4-5 jours, avec en moyenne 2 heures de lecture chaque soir. Oui comme je le disais, un bon petit pavé. Mais du coup, une histoire qui tient vraiment la route, des rebondissements (mais qui ne tombent pas comme un cheveu sur la soupe), une intrigue bien ficelée, un décor parfaitement posé, tout en douceur, et des personnages magnifiques que l’on prend le temps de découvrir.

Car le gros point fort du roman, c’est les personnages. Qu’ils soient gentils ou méchants, principaux ou secondaires, jeunes ou âgés, ils sont tous réussis avec le même talent ! Bien évidemment, en tête de file, il y a Jamie Fraser dont je suis tombée amoureuse, doucement mais surement jusqu’à la réplique, la phrase que je tairais ici mais qui a fait chavirer complètement mon cœur… Pour faire court, Jamie a tout ce que j’aime chez mes héros de romance mais en plus, il n’est pas complètement parfait, et ce sont ces imperfections qui font qu’il est extraordinairement parfait (j’espère que je ne vous ai pas perdu mais je me comprends). Pour faire simple, Jamie vaut le détour et il a mis la barre très très haute pour les hommes en kilt (tellement haute qu’elle doit pratiquement être inaccessible). Mais pas seulement Jamie, Claire est tout aussi parfaite. Il est rare que j’aime autant une héroïne mais elle a tout pour elle : du courage, de l’intelligence, une force de caractère à toute épreuve, de l’humour, de la répartie mais aussi ses faiblesses, qui nous la rendent plus proche et plus forte (encore ma super logique ? ).

Quant aux personnages secondaires, ils sont tout aussi réussis que nos deux héros et nous réservent bien plus d’une surprise ! Certains sont attachants, d’autres détestables, et il y a ceux dont on ne sait pas trop quoi penser. Il y a ceux qui arrivent, ceux qui repartent, ceux qui finalement restent. Ceux qu’on espère revoir dans le tome suivant, ceux dont on se demande ce qu’ils sont devenus, et ceux dont on espère qu’ils ont été rayés de la carte. Oui, il y a de quoi alimenter les tomes suivants et notre imagination !

En dehors des personnages, l’autre gros point fort, c’est l’écriture de Diana Gabaldon, qui est un délice à lire. 800 pages qui se lisent d’elle-même sans jamais espérer voir la fin arriver, sans jamais trouver le temps long. Elle alterne parfaitement les moments d’action, les moments de suspense et les moments plus calmes. Le livre est bourré d’humour du début à la fin (merci Jamie et Claire), elle m’aura fait glousser et couiner tant et plus. Entre les gloussements et les couinements, elle aura aussi trouvé le moyen de me briser le cœur, de me serrer la gorge, la boule au ventre, les larmes aux yeux. Surtout dans le dernier quart du roman. Elle n’y va pas de main morte mais cela reflète parfaitement la dure réalité de l’époque à mon avis. Rien que de penser à certains passages, j’ai un poids sur la poitrine tandis que quand je repense à d’autres, j’ai juste envie de sourire. Car oui même après avoir fini le livre, on pense et on repense à certaines scènes, à certains passages (et à certaines déclarations par exemple, Jamieeeeeee, [soupirs]).

Je ne vous dirais rien de plus parce que sinon ma chronique serait vraiment interminable (pire que pour Lux) tellement il y a de petites choses qui font que ce roman doit être lu. Que ce soit dans l’intrigue, l’aventure, le caractère et le comportement des personnages, les rebondissements, les émotions,… Si je commence à entrer dans les détails, nous y sommes pour la nuit.

Moi qui ne voulais pas lire cette saga, qui ai commencé ce premier tome, pas à reculons mais presque, me voilà à trépigner d’impatience en attendant la réédition du tome 2 au mois d’octobre et celle du tome 3 en février, j’espère que les tomes suivants suivront sur le même rythme !
Fraser’ment Vôtre,
Melwasul

P.S : Parce que je ne peux pas ne pas la partager, voici THE réplique :

SpoilerVoir

P. S. Bis : Un petit mot sur la série TV adaptée, pour le moment, je n’ai vu que les deux premiers épisodes (je voulais lire le livre avant pour ne pas me spoiler) mais je la pour l’instant très bien adaptée et puis surtout, l’acteur qui joue Jamie ! C’est tellement lui. Il est juste,… samerlipopette,… non mais pourquoi les roux dans la vraie vie on n’en croise pas des comme ça ?!!! Donc oui le Jamie de la TV est tout aussi canon que le Jamie littéraire, (ces yeux et ce sourire … [soupirs]…).

Votre appréciation du livre

  •  Coup de coeur, à lire absolument
  •  Bon moment en perspective
  •  Correct, se laisse lire
  •  Médiocre, ennuyeux
  •  Au secours ! A ne pas lire
  •  Je l’ajoute à ma liste d’envie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La lecture est essentielle pour ceux qui cherchent à s'élever au-dessus de l'ordinaire..

Discover Gorgo

Welcome to Gorgo, an author oriented theme.
A place where words matter. Discover without further ado our countless community stories.

Build great relations

Explore all the content form Gorgo community network. Forums, Groups, Members, Posts, Social Wall and many more. You can never get tired of it!

Become a member

Get unlimited access to the best articles on Gorgo and support our  lovely authors. Upgrade Now

© 2020, Themosaurus Theme
Aller à la barre d’outils