La Sélection de Kiera Cass

Titre : La Sélection
Auteur : Kiera Cass
Éditeur : Collection R
Date de parution : 12 avril 2012

Résumé
Elles sont trente-cinq jeunes filles : la Sélection s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le cœur du prince Maxon, l’héritier du trône. Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l’œil des caméras… Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés…

Avis de Melwasul
note 4.5Surprise ! Aujourd’hui je vous propose une chronique sur un livre qui n’est pas vraiment mon genre (quoi que, je commence à en lire tellement à cause de MockingJay des livres comme ceux-là qu’ils vont finir par être parfaitement mon genre).

Avant de commencer, il faut que je vous explique l’histoire de ce livre. Vendredi soir, je désespérais ne sachant quoi lire : j’en voulais un qui me plaise vraiment, à dévorer, qui m’emmènerait avec lui ! J’ai donc demandé conseil à cette très chère MockingJay qui m’a proposé celui-ci. Elle m’a assuré qu’il allait me plaire et me l’a présenté comme cela : « il est surprenant. Une sorte de Bachelor mais dans un château avec des robes de princesses, un prince… c’est pas mal du tout ! »

Paupiette (MockingJay) ne m’a jusqu’alors jamais mal conseillée. Je suis donc aller lire le résumé du livre et j’ai vu le nom d’un des personnages : Aspen. Ça commençait mal : gros fou rire et bonjour monsieur Station de ski (mon humour peut-être terrible, j’exerce une autocensure permanente !). Mais bon, je lui fais confiance à la paupiette et, c’est presque les yeux fermés que j’ai commencé à lire.

Alors, MockingJay a-t-elle continué son sans faute ? Je le crie haut et fort, elle assure la paupiette ! J’ai complètement adoré ce bouquin, il m’a emmené avec lui dans ce château en Illea vestige de l’Amérique.

On se retrouve sur notre Terre, 300 ans après notre époque. Les États-Unis ont alors disparu, détruit par la Chine. Il n’en reste qu’Illea, dirigée par une monarchie, et divisée en plusieurs castes (les castes de Un à Huit, la Un étant la caste royale et la Huit les plus miséreux). Il est de coutume dans cette monarchie, pour que la cohésion soit la plus parfaite possible que le prince épouse une fille du peuple. C’est pour cela que la Sélection est organisée. Une sorte de jeu de téléréalité pour permettre au prince de trouver la femme de sa vie (d’ailleurs je veux bien me proposer !). America, elle n’a aucune envie de se présenter mais contrainte et presque forcée par sa famille et son futur ex petit ami (la station de ski, Aspen de son vrai nom, qui la quitte juste avant son entrée au château), elle s’inscrit et, bien sûr, elle est sélectionnée.

J’avais un peu peur pour l’aspect téléréalité du bouquin, caméras, vidéos,… Mais heureusement celui-ci est très secondaire. On l’oublie même presque complètement, nos sélectionnées ne sont absolument pas filmées 24h/24, 7j/7. Pas de mises en scènes truquées, pas de tirages de ficelles en coulisse, rien de tout cela et c’est tant mieux !
Il serait peut-être temps que je commence à vous parler des personnages, sinon ma critique va faire 10 pages et Moonshine va avoir des envies de meurtre (et je tiens à rester en vie, merci bien :D).

Americana est juste exceptionnelle, et je pense que si le roman est aussi bon c’est en grande partie grâce à elle. On s’identifie de suite à cette forte personnalité qui sait ce qu’elle veut, qui fait tout pour sa famille, qui peut se montrer dure mais qui, quand elle aime, le fait de tout son cœur. On aimerait être amie avec elle tant son amitié nous paraît sincère et précieuse. Et on comprend complètement que le prince soit sous son charme tant elle est naturelle.

En tout cas, je ne sais pas ce que nous réserve l’auteure mais elle ferait une merveilleuse reine pour Maxon. D’ailleurs, le prince Maxon, parlons un peu de lui. Pfiouuuuu, je suis complètement tombée sous son charme ! Avant de le rencontrer j’étais comme Americana, pleine d’aprioris et puis au final il se révèle être une personne généreuse, soucieuse du confort et du bien-être du monde qui l’entoure, qui se bat pour ses idées, très curieuse de la vie des autres. Il est juste complètement adorable ! Il va vite devenir très complice avec elle et on va voir leurs liens d’amitiés se resserrer petit à petit pour arriver à quelque chose de bien plus profond et qui j’espère sera développé dans les prochains tomes.

Ces moments de complicité vont nous faire découvrir le prince sous un autre jour, nous montrer ses responsabilités mais aussi son envie, par moment, de s’évader, ce qu’il fait avec Americana. Ces rendez-vous nous donnent également des dialogues savoureux et pleins d’humour, notamment grâce au franc parlé d’Ame.

Ensuite, il y a la station de ski (Aspen). Vous l’aurez compris je l’aime pas du tout du tout ! Je sais pas pourquoi tout m’a énervé chez lui, depuis le début, malgré son statut de pauvre qui serait à plaindre, il m’a gonflé ! Malheureusement, c’est le premier amour d’Ame, donc pas facile de l’oublier, surtout qu’une fois débarrassé de lui le voilà qui réapparait ! J’espère vraiment que l’auteure va pas nous pondre un triangle amoureux pour le second tome, parce que l’histoire n’en a absolument pas besoin (et en plus, je déteste les triangles amoureux :’( ).

Malgré la fin qui pourrait le laisser penser, il y a deux petites phrases qui me laissent espérer que non, mais je n’en dis pas plus, je me fais peut être des idées (moi et mon fol espoir de romantique !). Viennent ensuite les personnages secondaires qui sont parfaitement dosés : que ce soit les petites servantes sous le charme d’Ame, la famille royale, la famille d’Americana et bien sûr les autres sélectionnées qui vont de la plus adorable à la plus détestable !

Mais tout n’est pas rose dans ce pays. Des insurgés tentent de renverser la monarchie. Malheureusement, ils sont bien trop peu présents à mon goût. J’espère qu’ils amèneront un peu plus d’action dans les tomes suivants.

Au final, j’ai complètement accroché à ce livre. Malgré le scénario qui peut paraître simple, Kiera Cass m’a complètement accrochée avec son bijou. Je suis tombée amoureuse de Maxon (j’en ai des papillons dans le ventre 😀 ). Et maintenant, je vais me tournebouler les neurones jusqu’à la sortie du second tome le 18 avril prochain car je VEUX savoir la suite !

-Et vous, mademoiselle, qu’est-ce qui vous a poussée à participer à la Sélection ? L’homme ou le trône ?
-En fait, je suis arrivée ici par erreur.
-Par erreur ?
-Oui. Plus ou moins. C’est une longue histoire. Et maintenant… me voilà. Je ne me bats pour rien du tout. Le but ultime, c’est de me remplir l’estomac jusqu’à ce que vous me montriez la porte.

Princessement Vôtre,

Melwasul

0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La lecture est essentielle pour ceux qui cherchent à s'élever au-dessus de l'ordinaire..

Discover Gorgo

Welcome to Gorgo, an author oriented theme.
A place where words matter. Discover without further ado our countless community stories.

Build great relations

Explore all the content form Gorgo community network. Forums, Groups, Members, Posts, Social Wall and many more. You can never get tired of it!

Become a member

Get unlimited access to the best articles on Gorgo and support our  lovely authors. Upgrade Now

© 2020, Themosaurus Theme
Aller à la barre d’outils