Coeur de canaille de Lisa Kleypas

Titre : Cœur de canaille (Les Ravenel #1)
Auteur : Lisa Kleypas
Éditeur : J’ai lu – Aventures et Passions
Date de parution : 25 mai 2016

Résumé

Une canaille, c’est ainsi que Devon Ravenel se définissait à l’époque où il menait une vie futile et égoïste. Ce qui lui convenait tout à fait. Jusqu’au jour où la mort inattendue de son cousin Théo fait de lui le nouveau comte de Trenear. Un destin auquel rien ne l’a préparé. Du jour au lendemain, le voici criblé de dettes, à la tête d’un gigantesque domaine comptant plus de deux cents familles de métayers. Accablé par tant de responsabilités et conscient de son incompétence, Devon décide aussitôt de tout vendre pour reprendre son existence bohème. N’est-ce pas ainsi qu’agirait tout bon vaurien de sa trempe ?
Mais c’était avant de rencontrer Kathleen, la veuve de son cousin, une jeune femme courageuse, pétrie de grands principes, qui va révéler le héros qui sommeillait en lui…

Avis de Melwasul

note 10

AHHHHHHHH ENFIN IL EST LA ! La première romance historique de Lisa Kleypas depuis le dernier tome des HathawayL’amour l’après-midi, il y a de cela cinq ans ! Entre temps, nous avons eu droit à des rééditions (en France), de la romance contemporaine (Friday Harbor) et en français la première publication d’une de ses premières séries avec L’épouse volée et Le capitaine Griffin. Du bon, du moins bon mais rien à la hauteur de La ronde des saisons ou des Hathaway. J’étais donc hyper impatiente de découvrir ce nouveau roman (merci aux éditions J’ai Lu de nous avoir fait attendre que 7 mois). Maintenant, je suis certaine que vous n’attendez qu’une chose, mon verdict. Avant d’aller plus loin, pour vous donner une petite idée, à la fin de ma lecture, je ressemblais un peu à ça :

Et oui ladies and gentlemen, Lisa Kleypas tape un grand coup et commence très, très fort avec ce premier tome qui promet le meilleur pour le reste de l’aventure. Il faut savoir qu’avant de commencer ma lecture, je n’avais même pas lu le résumé (Lisa Kleypas + romance historique, je ne me pose même pas la question, je fonce). C’est pourquoi je ne ferai pas un long résumé, même aucun. Soit vous lisez celui au-dessus, soit vous me faîtes confiance, vous foncez tête baissée et vous vous régalez en découvrant de quoi il est question.

Juste deux mots sur nos héros. Devon Ravenel, nouveau chef de famille des Ravenel, n’a jamais eu de responsabilité et ça lui convenait très bien, pas totalement débauché, pas complètement très net mais toujours très libre dans ses choix sans vraiment se préoccuper de l’avenir (juste de quoi ne pas se retrouver sur la paille). Quand il se retrouve responsable d’une fortune (pas du tout) colossale et d’un domaine en péril (et de bien plus encore …), son premier réflexe est de tout abandonner. Et nous le comprenons fort bien. Mais punaise, une fois qu’une certaine personne lui dit ses quatre vérités (merci Kathleen), qu’il se prend en main, tout en gardant son côté canaille, il ne fait les choses à moitié dans le genre irrésistible (Kathleen a bien plus de volonté que moi !).

Deux héros absolument délicieux donc, parfaitement assortis, dont chaque dialogue fait des étincelles. Leurs confrontations sont croustillantes, leurs retrouvailles succulentes. Leurs échanges épistolaires totalement géniaux (les superlatifs vont commencer à me manquer). C’est électrique, gloussant, couinant, le sourire ne quitte jamais nos lèvres, du début à la fin. Et je ne vous parle même pas des personnages secondaires tous si différents, si particuliers et qui se révèleront être des héros à la hauteur pour les prochains tomes.

Bref, cette lecture fut un véritable bonheur, tous les ingrédients réunis pour que je me régale, la plume, l’humour et le truc de Lisa Kleypas en plus. J’ai juste un petit bémol (mais parce que je suis hyper tatillonne) sur comment se goupille la fin, je ne sais pas ce que c’est mais il y a un petit machin qui m’a fait me dire que ça aurait pu être encore meilleur (quand je vous dis que je suis tatillonne !). Ça sera tout pour aujourd’hui, je sais, c’est court mais j’ai des bulletins à remplir et un week-end à préparer (et puis ça vous change de mes romans habituels).

Une seule conclusion, sautez dessus dans votre librairie puis ne le lâchez plus jusqu’à la fin, vous allez rire, couiner, trembler, sourire, savourer. Bonus, le tome 2 qui sort à la fin du mois en VO arrive dès le mois de juillet en France, Une orchidée pour un parvenu (et punaise, le titre correspond parfaitement vu ce que nous en avons vu ici)(car oui, l’histoire entre nos deux héros début dans ce premier tome et cela promet du très, très lourd !). Et bonus bis, Lisa Kleypas a annoncé la parution du troisième tome (va falloir patienter jusqu’à l’année prochaine) et dont le héros ne sera autre que le fils d’un homme bien connu, un certain Sebastian St Vincent (AHHHHH GNIIIIIIII)(désolée, je ne peux rien dire de plus, vous venez de me perdre, je suis trop folle de joie et d’impatience).

Rapidement Vôtre,
Melwasul

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La lecture est essentielle pour ceux qui cherchent à s'élever au-dessus de l'ordinaire..

Discover Gorgo

Welcome to Gorgo, an author oriented theme.
A place where words matter. Discover without further ado our countless community stories.

Build great relations

Explore all the content form Gorgo community network. Forums, Groups, Members, Posts, Social Wall and many more. You can never get tired of it!

Become a member

Get unlimited access to the best articles on Gorgo and support our  lovely authors. Upgrade Now

© 2020, Themosaurus Theme
Aller à la barre d’outils