Un mariage en blanc de Mary Balogh

Livre Un mariage en blanc

Titre : Un mariage en blanc (La saga des Bedwyn #1)
Auteur : Mary Balogh
Éditeur : J’ai lu -Aventures et Passions
Date de parution : 05 juillet 2013

Résumé
Aidan Bedwin est colonel dans l’armée. Sur le champ de bataille, il promet à un de ses soldats de prendre soin de sa sœur : Eve Morris. Cette dernière n’accepte sa protection que pour pouvoir garder son domaine. Un mariage qui va totalement bouleverser la vie d’Aidan.

Avis de Melwasul
note 4Après avoir lu les deux préquelles de cette nouvelle série de Maiy Balogh (Une nuit pour s’aimer et Le bel été de Lauren ), nous pouvons enfin lire le premier tome de cette série. Je dis bien enfin, car après avoir rencontré la famille Bedwyn le temps de quelques pages, j’étais impatiente de découvrir leurs aventures qui promettaient de grands éclats de rire.

Tout commence lorsque le colonel Aidan Bedwyn fait la promesse à un de ses lieutenants entrain de mourir sur le champ de bataille, de prendre soin de sa sœur. De TOUT faire pour la protéger. Cette sœur, c’est Eve Morris fille d’un mineur devenu riche lorsqu’il a épousé la fille de son patron (le fait qu’elle soit simple fille de mineur va être très important dans la suite du bouquin. En effet, à l’époque, que la simple fille d’un mineur épouse un membre de l’aristocratie pouvait entraîner un véritable scandale)(mais heureusement, la famille Bedwyn est une des plus puissantes du royaume)(ça aide pour faire digérer les scandales :D).

A sa mort, celui-ci a laissé son immense propriété à sa fille Eve. Lorsqu’Aidan rencontre Eve pour la première fois sur sa propriété, il est grandement soulagé. En effet, celle-ci est à l’abri du besoin grâce à cette propriété sur laquelle elle accueille tous les canards boiteux de la région. Seulement, il y a un grand MAIS qu’Aidan fini par découvrir. En effet, Eve a hérité de la propriété pour un an.

Un an jour pour jour après la mort de son père, si Eve ne s’est pas mariée dans l’année, la propriété reviendra à son frère ou, si celui-ci est mort (ce qui est le cas bien sûr), elle reviendra à leur cousin Cecil (un monstre de méchanceté et de mesquinerie dans toute sa splendeur). Eve qui ne s’est jamais mariée et qui n’a plus que quatre jours à passer dans sa chère propriété avant que Cecil ne mette tout le monde dehors.

A ce moment-là, l’honorable Aidan va se rendre compte que les promesses peuvent être très dangereuses pour un homme qui chérit sa liberté. Pour sauver Eve et ses proches tel un chevalier sur son blanc destrier, il va organiser un mariage express à Londres. Un mariage de pure convenance. Après avoir mis Cecil à la porte de la plus merveilleuse des manières (je crois que le Cecil, il a failli faire pipi-culotte de peur, de rage et de désespoir :D), chacun vivra de son côté : Eve sur sa propriété et Aidan repartira sur les champs de bataille. Sauf qu’Aidan est un Bedwyn, et un Bedwyn, ça a des responsabilités, surtout quand on a un enquiquineur de grand frère qui se mêle de tout. La séparation n’est donc pas pour tout de suite et le mariage blanc va rapidement changer de couleur… (Mais ça, on en a jamais douté ;)). Eve va alors faire la rencontre de la surprenante famille Bedwyn où pas un ne rattrape l’autre, que ce soit les frères, les sœurs ou même la terrible tantine.

J’ai beaucoup apprécié le personnage d’Eve. Elle est forte et têtue mais ça, elle le cache. Sous ses airs de simple fille de mineur bien éduquée, prête à se mettre en quatre pour faire honneur à sa nouvelle famille, elle va leur jouer quelques petits tours magistralement orchestrés pour leur montrer qu’elle est loin d’être un pantin entre leur main. Si elle est là, c’est qu’elle le veut bien, elle le fait pour l’honneur d’Aidan, mais elle peut prendre ses clics et ses clacs à tout instant. J’ai adoré sa finesse. La manière qu’elle a eu de les mettre en boite grâce à une simple robe (enfin simple, tout est relatif, c’est quand même la robe avec laquelle elle est présentée auprès de la reine …). Et celle-là, pas un Bedwyn ne l’avait vu venir, et elle réussit en plus l’exploit de mettre en boite le duc de Bewcastle (le frère ainé d’Aidan).

Par contre, Aidan ne m’a fait ni chaud ni froid et c’est là ma grande déception du bouquin. Il est bien mais trop parfait à mon goût. Je vous dirais un peu la même chose que pour Kendall dans L’amour s’en mêle de Stephanie Bond. Il est trop gendre idéal pour moi. Un peu trop plat, il manque légèrement de relief même s’il tient tête au duc par moment. Mais je sais que ce que je trouve être un point faible chez Aidan, de nombreuses lectrices au contraire adoreront ce trait. Mais surtout, en plus d’être parfaitement parfait, il manque d’humour. Un humour que je pense retrouver dans quelques temps chez Alleyne, l’un de ses frères, qui depuis le deuxième préquelle me fait un grand nombre de clin d’œil !

Mary Balogh nous fait découvrir tout en douceur cette famille. On en apprend un peu plus sur le caractère de chacun de ses membres, et je dois dire que j’ai hâte de retrouver chacun d’entre eux (petite préférence pour la petite dernière Morgan et pour Alleyne). L’écriture est fluide même si j’ai trouvé l’histoire un peu longue par moment mais c’est pardonnable car c’est un premier tome, et que l’auteure met en place petit à petit toute cette famille. J’ai beaucoup aimé les personnages secondaires, l’affreux Cecil est parfait dans son rôle et les canards boiteux d’Eve (que ce soit les adultes ou les orphelins) sont un véritable point positif du bouquin. En plus d’être au centre de l’histoire, ils amènent un peu de douceur, de joie de vivre (et le premier véritable sourire d’Aidan)(ce qui est vraiment à marquer d’une première blanche, parce que le Aidan, il a l’air aussi souriant qu’une porte de prison !).

Au final, c’est un bon premier tome, pas exceptionnel comme Un diable en hiver ou La belle et la bête par exemple (mais bon après c’est moche ce que je fais car ce sont mes deux chouchous donc la comparaison est loin d’être facile). Mais c’est surtout un premier tome qui me donne envie de poursuivre l’aventure avec cette famille, et j’attendrais avec impatience les prochains tomes !

Ecarlatement Vôtre,

Melwasul

Le bel été de Lauren de Mary Balogh

Livre Le bel été de Lauren

Titre : Le bel été de Lauren
Auteur : Mary Balogh
Éditeur : J’ai lu – Aventures et Passions
Date de parution : 15 février 2013

Résumé
Abandonnée aux pieds de l’autel un an plus tôt, Lauren Edgeworth n’aspire plus qu’à s’établir à Bath et à rester célibataire. Encore faut-il éviter tout mariage… La solution ? Passer pour fiancée et compromise, en s’acoquinant avec le plus perfide débauché. En somme, accepter le temps d’un été la proposition de lord Ravensburg…

Avis de Melwasul
note 4« Le bel été de Lauren » est la deuxième préquelle de la saga des Bedwyn de Mary Balogh après « Une nuit pour s’aimer ». Dans le tome précédent nous laissions Lauren littéralement abandonnée au pied de l’autel par l’homme qu’elle aimait depuis toujours et à qui elle était destinée.

Nous la retrouvons un an plus tard en visite à Londres, bien décidée à faire comprendre à sa famille qu’elle souhaite rester célibataire et qu’elle n’est pas la petite chose fragile que tout le monde surprotège. Elle fait alors connaissance du plus débauché des débauchés, revenu depuis un an des champs de batailles, le vicomte Ravensberg, connu sous le nom de Kit.

Une rencontre loin d’être due au hasard. Celui-ci ayant en effet parié avec ses amis, qu’il serait marié, avant un mois, à la belle et intransigeante Lauren. Finalement, après quelques temps, il lui avoue son secret et après un saupoudrage de poussière de fée Lauren accepte de se faire passer pour la fiancée de Kit lors de la partie de campagne pour l’anniversaire de sa grand-mère.

Kit qui, accessoirement, est déjà fiancé à l’ex-fiancée de son feu frère aîné (oui, je sais ça commence à devenir compliqué… la magie de la romance :S). Une fiancée qui se trouve être une Bedwyn (et c’est là par contre que c’est génial, on découvre enfin les héros de cette saga, et pas d’un œil très clément mais le peu qu’on les voit, on ne peut s’empêcher de les trouver géniaux !).
Je dois vous le dire de suite, si j’ai mis un 4/5 à cette romance c’est en grande partie pour son héros : Kit et ses yeux rieurs. J’ai complètement craqué pour lui (je le reconnais j’ai un faible pour les canailles ;), il m’a un peu rappelé mon St Vincent mais il ne l’a point égalé).

Kit, en dehors de ses yeux rieurs et de sa bonne humeur commutative, a un sens de l’humour complètement irrésistible (presque autant que son sourire). Pourtant il cache, derrière cette joie de vivre, cette bonne humeur et ce visage rieur, de profondes blessures. Des blessures liées à sa famille et plus particulièrement à ses frères. Mais rassurez-vous, rien que les magiciennes de l’amour ne vont réussir à soigner.

Mes deux seuls points négatifs sont : Lauren et le manque d’aventure. Je ne sais pas pourquoi je n’ai pas du tout accroché à son personnage. Être dans sa tête ne m’a absolument pas plus, elle a l’esprit vraiment trop tordu pour moi. Et puis, ça manquait un petit peu d’aventure dans ce roman, pas de grands méchants, pas de sauvetages, pas de moments dramatiques où un des héros échappe à la mort à la dernière minute. D’où les deux demi-points enlevés.

Mais à part ça, Mary Balogh manie toujours aussi bien sa plume. J’ai quand même dévoré le bouquin en juste deux heures, sans le lâcher. Et puis, elle présente parfaitement sa série, ne nous donnant qu’une envie : découvrir très vite la famille Bedwyn qui se révèle dès ce bouquin très haute en couleurs !

Romantiquement Vôtre,

Melwasul

Frissons d’enfer de Axelle Auclair

Livre Frissons d’enfer

Titre : Frissons d’enfer (duologie)
Auteur : Axelle Auclair
Éditeur : Axelle Auclair
Date de parution : 15 janvier 2020

Résumé
Fraîchement diplômée d’une grande école d’art, Fleur rêve de découvrir le monde.
Mais à peine a-t-elle atterri à New York, que tout s’emballe et tout déraille, en bien comme en mal.
De l’amour à l’enfer, il n’y a qu’un pas, et Fleur va le découvrir à ses dépens au contact de Dante, en affrontant des situations qu’elle n’aurait jamais dû vivre.

Sans se départir de son humour, l’auteur de « SECRET DÉFENSE d’Aimer » nous embarque dans une nouvelle romance aux contours plus sombres.

Avis de Moonshine
note 5

Je suis vraiment heureuse de vous présenter la nouvelle parution d’Axelle Auclair, l’auteur de la trilogie : « Secret défense d’aimer » qui est publiée chez Hugo Roman. Je remercie l’auteur de m’avoir accordée sa confiance pour la lecture de cette duologie. Sans aucun doute, c’est la meilleure histoire d’Axelle Auclair que j’ai pu lire.

Fleur vient de décrocher son diplôme d’art. Avant de rentrer dans la vie active, elle décide de prendre des vacances et s’exile en Amérique chez des cousins germains. Lors d’une soirée prestigieuse chez un riche négociateur en art, Fleur essaye de s’éclipser de la soirée où elle ne se sent pas à sa place. Sur un balcon, elle rencontre Aaron, le riche propriétaire ainsi que son garde du corps : Dante. Malmenée par ce dernier et abandonnée par ses cousins, elle est recueillie par Aaron qui lui proposera de travailler pour lui en évaluant sa collection d’oeuvres d’art.

Fleur débute une nouvelle vie de princesse dans la grande demeure d’Aaron. Elle exerce un métier de rêve qui lui permet de travailler sur des chefs d’oeuvre. Et elle se lie d’amitié avec le personnel d’ Aaron qui deviendront en quelques jours des amis. Seule ombre au tableau : Dante. Cet homme pour qui elle se damnerait et qui est portant arrogant, froid, insupportable, indésirable… et j’en passe. Et pourtant, il sera le premier à venir à son aide quand elle en aura le plus besoin.

Je ne sais pas par où commencer pour vous décrire ce coup de coeur. Je ne m’y attendais absolument pas. J’avais dévoré : Secret défense d’aimer (les trois tomes en quelques jours), avec cette duologie, je l’ai finie en deux jours. Un jour pour chaque tome. Même si le début commence tout en douceur, l’intrigue devient vraiment addictive. Et à la fin du premier tome, j’étais sous pression. Impossible de ne pas lire la suite. L’auteur termine son récit sur une note où règne le suspense. Je n’en dis pas plus pour ne pas spoiler. Mais c’est difficile de me taire.

Parlons des personnages qui m’ont fascinés. Fleur est une jeune femme souriante et fraîche. Elle a une sacré répartie. Et j’ai adoré m’identifier à elle surtout lors de ses joutes verbales avec le mâle alpha qu’est Dante. Ce dernier est imbuvable et c’est bien ce trait de caractère qui va fasciner les lecteurs. Il cache un lourd passé et jusqu’au bout l’auteur saura nous le cacher. Et c’est un trait de caractère du héros que j’ai apprécier. Sans oublier qu’il veuille tout gérer à sa sauce et qu’il doit être maître de lui. Des petites choses qui m’ont faites penser au personnage de Condor dans sa précédente trilogie.

La plume d’Axelle est toujours aussi addictive. Elle joue avec brio la carte de l’humour avec ses personnages. Elle sait mettre une bonne dose d’émotions dans ses romances. Emotions qui parfois vous feront rire mais aussi pleurer. J’ai pleurer comme une madeleine dans le second tome et je n’avais pas prévu la boite de mouchoirs.

Vous l’aurez compris, cette duologie est un coup de coeur que je vais m’empresser de partager avec mon entourage. J’espère qu’elle sera comme sa précédente trilogie publiée par une maison d’éditions afin que cette histoire puisse toucher le plus de lecteurs possible. En attendant, vous pouvez la retrouver en format papier et broché. Je vous laisse entre les mains de Dante.

Moonshine

SECRET DÉFENSE d’aimer #3 de Axelle Auclair

Livre SECRET DÉFENSE d’aimer n°3

(Titre : SECRET DÉFENSE d’aimer (Tome #3)
Auteur : Axelle Auclair
Éditeur : Axelle Auclair
Date de parution : 09 janvier2019

Résumé
Un homme à l’identité secrète opère au sein d’une cellule du Ministère de la Défense. Asocial par choix pour se préserver, seul son travail donne un sens à sa vie. Toujours cagoulé, identifiable au logo sur son uniforme, son nom de code est : Condor.
L’arrivée d’une nouvelle recrue dans l’équipe administrative vient perturber son équilibre. Aussi joviale qu’efficace, Sabine déstabilise l’agent revêche. Quand Condor ressent des sentiments inconnus jusque-là, il est trop tard pour les nier.
Une nouvelle mission s’impose à lui : la conquérir.
Mais l’opération s’annonce périlleuse.

Tome final des aventures de Sabine et Condor.

Avis de Moonshine
note 5

Des trois tomes de cette série, c’est le plus douloureux à lire. Pourquoi ? Pour le twist du second tome qui m’a laissé dans un profond désarroi et dans l’incertitude la plus totale. Même si j’espérais que l’auteur ne soit pas de ceux qui ont un coeur de pierre et qui prennent un malin plaisir à torturer leurs personnages comme leur lectorat. Mais Ouffff…. Soufflons un grand coup. Axelle Auclair est génialissime car elle m’a bien menée en bateau. Et j’ai coulé à pic.

Si vous ne souhaitez pas vous faire spoiler l’histoire de cette série, je vous invite à passer votre chemin si vous n’êtes pas à jour de votre lecture. Je ne souhaite pas être responsable de vous avoir spoilé l’histoire de ces personnages génialissimes. Nous retrouvons donc Sabine avec un moral dans les chaussettes. Elle a bien compris que Cobra était porté disparu suite à une mission à l’étranger. Plus aucun espoir ne subsiste. Mais notre héroïne veut comprendre. Et elle se lance dans des recherches satellites. Et c’est peut être cet entêtement qui pourra tout faire basculer.

Ce dernier tome est génial. Je n’ai pas d’autre mot pour décrire la plume dynamique et amusante de cet auteur. Avec humour et brio, elle donne à ses lecteurs de quoi se mettre sous la dent. Mais elle aborde des sujets aussi douloureux comme le retour à la vie civile ou le fait de retrouver une identité. La bande de compères va vivre aussi un bouleversement dans leur vie quotidienne. Notre Condor est toujours aussi gaffeur et protecteur envers sa femme. Mais, il devra aussi prendre la mesure de ses erreurs qui pèseront lourdement sur notre héroïne qui va devoir apprendre à pardonner.

Le lecteur ne sera pas épargné dans ses émotions jusqu’au magistral final de cette histoire. Ce que j’ai adoré aussi c’est la place que prend les personnages secondaires dans ce dernier tome. Et il est génial de pouvoir constater que cette histoire se clôt à merveille avec l’épilogue du tonnerre que nous offre l’auteur. C’est une série que je relirai avec grand plaisir. Je n’ai jamais autant ri avec une comédie romantique militaire. J’espère que l’auteur nous en proposera d’autre dans ce milieu.

Moonshine

SECRET DÉFENSE d’aimer #2 de Axelle Auclair

Livre SECRET DÉFENSE d’aimer n°2

défense d’aimer T2
Titre : SECRET DÉFENSE d’aimer (Tome #2)
Auteur : Axelle Auclair
Éditeur : Axelle Auclair
Date de parution : 29 novembre 2018

Résumé
Un homme à l’identité secrète opère au sein d’une cellule du Ministère de la Défense. Asocial par choix pour se préserver, seul son travail donne un sens à sa vie. Toujours cagoulé, identifiable au logo sur son uniforme, son nom de code est : Condor.
L’arrivée d’une nouvelle recrue dans l’équipe administrative vient perturber son équilibre. Aussi joviale qu’efficace, Sabine déstabilise l’agent revêche. Quand Condor ressent des sentiments inconnus jusque-là, il est trop tard pour les nier.
Une nouvelle mission s’impose à lui : la conquérir.
Mais l’opération s’annonce périlleuse.
Tome 2 des aventures de Sabine et Condor.

Avis de Moonshine

Après le premier tome de SDA qui est tout simplement génialissime, il était inconcevable que je ne me jette pas sur le second tome. Et voilà c’est chose faite. Bon je ne vous cache pas que depuis le temps, j’ai bien entendu dévoré le dernier tome. Nan parce qu’un Condor cela se savoure et se dévore à la fois. Pauvre Sabine, elle en a du courage car cette fois-ci le volatile ne va rien lui épargner. Il m’est difficile d’écrire cette chronique sans vous SPOILER alors par pitié ne la lisez pas tant que vous n’aurez pas dévoré le premier tome.

Nous retrouvons notre troupe après la signature des papiers de mariage entre Condor et Sabine. Nos héros vont pouvoir enfin convoler en juste noce. Yeaaaahhh… Et comme notre Condor est un homme avec un grand et gros cœur, il ne résiste pas à offrir à notre Sabinette choupinette un beau cadeau. Il lui livre son amie Sylvie sur un beau plateau argenté. En effet, la demoiselle sait à présent que Sabine et Condor sont unis jusqu’à ce que la mort les sépareou que Sabine mettre fin à la vie de son Condor pendant son sommeil. De ce fait, notre héroïne va pouvoir éviter de faire des boulettes en parlant de Condor et se confier à son amie.

Comme je l’avais prévu, l’histoire et la romance se développent de plus en plus dans ce tome-ci. Condor est toujours égal à lui même : rustre, imbu de sa personne (c’est ce que je préfère 🙂 ) et fort (Grrrrr….j’ai chaud). Son personnage prend réellement de l’ampleur dans ce tome. Et son amour pour Sabine est vraiment développé. J’entends par là, qu’il prend conscience de ses sentiments. Et il est près à tout pour sa femme, même à donner sa vie. Ce qui est le plus marrant dans son caractère c’est qu’il est jaloux comme un pou. et surtout qu’il est gaffeur. Bon pas autant que Sabine mais certaines situations sont vraiment cocasses.

Sabine est égale à elle-même. Elle doit supporter ses trois voyous qu’elle adore. Mais la chose devient un peu plus aisée depuis que Sylvie est au courant pour son mariage. Elle va tout de même se heurter à des difficultés mais saura les surmonter. J’aime son caractère de battante. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds même par son boss 😉 .

L’histoire est toujours aussi rigolote. Impossible de ne pas rire aux éclats. Il y a des situations que le lecteur ne verra pas venir et qui vont provoquer des bons moments de franche rigolade. Le plus difficile pour moi est de ne pas vous citer un passage qui va fait tant rire que j’ai eu une grosse quinte de toux. Chéri était à deux doigts d’appeler les secours.

Mais l’auteur est aussi une petite chipie. En effet, ce second tome nous réserve une surprise de taille. Il se termine sur un cliffhanger. Je vous donne un conseil avisé : prévoyez l’achat du dernier tome de cette série avant de vous lancer dans ce tome-ci afin d’éviter un état de frustration extrême (

SECRET DÉFENSE d’aimer de Axelle Auclair

Livre SECRET DÉFENSE d’aimer

Titre : SECRET DÉFENSE d’aimer (Tome #1)
Auteur : Axelle Auclair
Éditeur : Axelle Auclair
Date de parution : 16 novembre 2018

Résumé
Un homme à l’identité secrète opère au sein d’une cellule du Ministère de la Défense. Asocial par choix pour se préserver, seul son travail donne un sens à sa vie. Toujours cagoulé, identifiable au logo sur son uniforme, son nom de code est : Condor.
L’arrivée d’une nouvelle recrue dans l’équipe administrative vient perturber son équilibre. Aussi joviale qu’efficace, Sabine déstabilise l’agent revêche. Quand Condor ressent des sentiments inconnus jusque-là, il est trop tard pour les nier.
Une nouvelle mission s’impose à lui : la conquérir. Mais l’opération s’annonce périlleuse.

Avis de Moonshine
note 5

Avant de vous proposer la chronique, je ne vous cacherai pas que ce roman a tout une histoire. J’ai découvert son auteur grâce à Gwenlan de La Malle aux Livres. Je cherchais une romance militaire et elle m’a conseillé de lire la duologie : Unité d’élite de Loraline Bradern. Livres que j’ai dévorés bien entendu. Et là, je suis restée insatiable. Il me fallait une autre military romance. Je signale mon désarroi sur les réseaux sociaux et ni une ni deux, Gwenlan me conseille à nouveau cette trilogie d’ Axelle Auclair. Alors que fais-je d’après vous ? Ben j’achète le premier tome. Et me voilà plongée dans ma lecture. Alors si je rédige en premier lieu cette chronique et non pas celles de Loraline Bradern que dont j’ai terminé bien avant ses romans, c’est tout simplement car je n’ai lu que le premier tome d’Axelle Auclair et que je dois patienter pour acheter le second tome en format numérique. De ce fait, Loraline, je te promets que tes chroniques sont prévus pour lundi et mardi. Cela ne fera pas de coupure ! 🙂

Par où commencer avec cette chronique ? Oui je sais ! Il faut absolument que je vous dise que ce premier tome est une entrée en matière et que je me suis régalée. C’est un coup de cœur pour ce début de série et je ne peux pas vous le cacher car je vais en parler pendant un bon mois et peut-être même plus si je dois attendre longtemps la sortie du second tome en format numérique. Je n’ai jamais autant ri avec un livre. Mais celui-ci est extra grâce à son héroïne à fort caractère qui ne se laisse pas faire et son héros complètement barjot. Sans compter les situations les plus cocasses au monde qui semblent tellement irréelles mais qui n’arrivent qu’à notre héroïne.

Sabine est Maréchale des Logis. Suite à sa demande de mutation dans le sud (car la neige et le froid cela va un temps…), elle se retrouve malgré elle mutée sur Paris au Ministère de la Défense. Retour au bercail auprès de ses parents à la Capital. Tout pour la ravir. De plus, elle intègre une branche du ministère un tantinet secrète le CCL. Elle y sera archiviste pour des hommes de l’ombre en mission. Son job, c’est de leur fournir des cartes géographiques et d’archiver leurs dossiers de mission. Un job assez sympa sauf quand il faut travailler avec ces hommes : Condor, Cobra et Lynx. Ce ne sont pas des hommes mais des machines de guerre. Toujours prêts à agir en toute irconstance. Mais voilà, notre jolie Sabine va devoir se confronter au chef de cette cellule, le terrible Condor. Un nom qui fait trembler d’effroi tout le ministère. Personne n’a jamais vu son visage mais tous connaissent sa réputation.

Cette comédie romantique (n’ayons pas peur des mots) est extra. Je n’ai pas cessé de rire. Grâce à Sabine et les situations rocambolesques dans lesquelles elle arrive à se fourrer. Mais aussi grâce au personnage du Condor qui est le maillon fort de cette histoire. Un homme surentraîné à débusquer des terroristes. Un homme qui n’a aucun sens de l’humour. Un homme qui prend tout ce qu’on lui dit au premier degré. Un homme sans le moindre scrupules. Un homme qui n’a jamais connu l’amour. Un homme qui doit rester dans l’anonymat la plus complète. Bref un héros unique que vous ne retrouverez dans aucune autre romance. Et quand ce Dieu vivant, ce fantasme irréel s’est mis en tête de séduire notre héroïne, il va se passer de drôle de choses. Car il n’est pas chose aisée de faire succomber notre héroïne.

Sabine est une personne à laquelle je me suis énormément attachée. C’est une jeune femme dynamique, rigolote qui a de la répartie mais qui doit aussi la mettre en veilleuse si elle ne veut pas s’attirer les foudres du Condor. Elle trouve rapidement sa place au sein de la cellule CCL. Et elle aime son travail. Surtout celui qu’elle prend à cœur : veiller sur ces hommes de l’ombre. Apprendre à les connaître sans jamais voir leur visage et devenir leurs amis. Il ne faut pas croire mais tout le monde fond devant notre héroïne. Je suis fan de Sabine et c’est mon Héroïne. Ce que j’apprécie le plus c’est son humour à tout épreuve et ses réflexions personnelles.

Alors pour ceux et celles qui s’attendent à une romance passionnelle dans ce premier tome, ben va falloir attendre un peu… Car l’histoire d’amour entre nos héros se met tout doucement en place. Et je ne doute nullement que le développement sera plus important dans les tomes à venir. Qu’il me tarde bien entendu de lire. Je vous rassure, il se passe tout de même des petites choses entre nos héros mais chut !!! Je ne dirai rien de plus à part : FILEZ m’acheter ce livre sur le champs ! (Nan mais…) Aucun doute, vous ne serez pas déçu du voyage. Immense coup de cœur pour ce début de série. Vite, vite la suite…

Moonshine

Motorcycle Man de Kristen Ashley

Titre : Motorcycle Man (L’homme idéal #4)
Auteur : Kristen Ashley
Éditeur : MxM Bookmark – Collection Infinity
Date de parution : 09 septembre 2020

Résumé
Tyra Masters a eu assez d’ennuis pour toute une vie. Mais elle a tourné la page et aspire maintenant à une vie tranquille et paisible.
Enfin ça, c’était avant de rencontrer l’homme de ses rêves ; un motard sexy et musclé qui la séduit à coups de tequila. Bonus : elle passe LA meilleure nuit de toute sa vie.
Mais ce n’est ni l’alcool ni le sexe qui font de lui l’homme parfait. Il est tout simplement le genre d’homme dont elle a toujours rêvé. Manque de chance, c’est aussi son nouveau patron…

Kane « Tack » Allen a une règle : ne jamais mélanger vie privée et vie professionnelle. Jamais. Alors quand il apprend qu’il a passé la nuit avec sa nouvelle secrétaire, il renvoie Tyra sur-le-champ. Mais Tyra ne se laisse pas faire. Pire encore, elle lui tient tête et se bat pour garder son boulot. Intrigué, il l’autorise à rester à une seule condition : ils ne devront plus jamais coucher ensemble.

Et alors que la tension ne cesse de monter entre eux, Tack comprend qu’il aura du mal à respecter les règles qu’il a lui-même imposées.

Avis de Moonshine
note3Dernier tome de ma série doudou et je ne suis pas encore prête à lui dire au revoir. C’était ma première série romantic-suspense de Kristen Ashley que je lisais et je ne pensais absolument pas que je tomberais en amour avec ses personnages et surtout son style d’écriture. J’ai pris plaisir à lire chaque tome. Ils sont tellement différents mais en même temps, je me suis régalée de retrouver les personnages des anciennes séries dans les nouveaux tomes. Et je ne vous cacherai pas que ce livre-ci est mon préféré ex aequo avec le premier : Mystery Man.

Tyra est une jeune femme effacée. Elle suit une routine quotidienne et s’en écarte peu. Un soir, elle suit son amie dans un repaire de motards et tombe sous le charme de Tack. Il passe une nuit ensemble de folie. Ce qui étonne la jeune femme car elle est bien trop réservée pour faire une chose comme celle-ci. Le lendemain, elle se rend au garage de Tack et lui annonce qu’elle est sa nouvelle assistante. Tack refuse de mélanger le plaisir et le travail mais Tyra a besoin de ce travail et elle fera tout pour l’obtenir même si elle doit résister aux charmes de ce motard. Commence un jeu « de chat et de souris » entre nos deux héros. A savoir Tack qui veut Tyra dans sa vie et cette dernière qui a trop peur de ses sentiments pour l’accepter.

Comme Hawk dans le premier tome, Tack est un mâle alpha. Il dirige son club de biker et son garage d’une poigne de fer. Il ne se mêle pas de des affaires d’autrui et surtout de la mafia russe. Mais quand Tyra se fait kidnappée, il rejette toutes ses valeurs pour aller à sa rescousse. Et à partir de cet instant, il fera tout pour la protéger. C’est le trait de caractère du héros que j’ai le plus apprécié. Celui-ci et le fait qu’il soit brut de décoffrage et parfois bestial sur les bords. Nos héros ont une dizaine d’années de différence entre eux. Tack a déjà des enfants qui ont la vingtaine mais cela ne l’empêche pas de retomber amoureux et de vouloir créer une nouvelle famille avec Tyra. Cette dernière est sous le charme de Tack. Elle a l’impression de se trouver une place dans la vie de cette homme et de devenir bien plus qu’une régulière.

Leur histoire d’amour est symbolique et passionnante. Elle est aussi sauvage et douce à la fois. Je l’ai littéralement adorée. Comme dans caque roman de cette auteure, l’intrigue est sympathique et bien ficelée. Elle se résout à la fin du roman mais progressivement sans brusquerie. Même si le lecteur peut s’attendre à la fin de l’histoire. Je regrette sincèrement que cette série ce termine sur ce quatrième tome. J’aurai aimé en lire davantage même si l’épilogue nous propose une jolie fin pour tous les héros de cette saga.

Moonshine

Wild Man de Ashley Kristen

Titre : Wild Man (L’homme idéal #2)
Auteur : Kristen Ashley
Éditeur : MxM Bookmark – Collection Infinity
Date de parution : 10 avril 2019

Résumé
Elle s’apprête à flirter avec le danger…

Tessa O’Hara dispose ses pâtisseries dans leur présentoir quand retentit le carillon de la porte de son magasin. En levant les yeux, elle tombe sur l’homme de ses rêves. Trente secondes plus tard, il l’a déjà invitée à prendre un verre. Mais après quatre mois de relation, elle découvre qu’il est en réalité un agent de la brigade des stups sous couverture.

Il enquête sur le rôle qu’elle aurait potentiellement exercé dans le trafic de drogue de son ex-mari. Pour Tess, cette révélation signe la fin de leur relation.

Mais Brock n’est pas de cet avis. Même s’il est dévoué à sa mission de lutte contre la drogue, il est tombé sous le charme de cette jeune femme aussi tendre et douce que les cupcakes qu’elle prépare. Et il est prêt à tout pour la reconquérir. Mais les obstacles se dressent entre eux, notamment leurs ex respectifs, dont un baron de la drogue qui ne reculera devant rien pour obtenir ce qu’il veut. Alors que le danger rôde, Brock sera-t-il capable de déroger à la règle qu’il s’est fixée et de laisser éclater son côté indomptable pour protéger la femme qu’il aime ?

Avis de Moonshine
note3Il me tardait vraiment de découvrir ce second tome. Je m’étais régalée avec le premier : Mystery Man qui fût même un immense coup de cœur. Mais je ne vous le cacherai pas. Ce tome-ci est bien un cran en dessous du précédent. Je ressors de ma lecture un peu frustrée et triste par la tournure que prend l’histoire. Sans parler de l’intrigue qui est un peu bâclée pour ma part et des personnages qui sont totalement immatures alors qu’ils ont la quarantaine passée.

Parlons de l’histoire qui semble dans un premier temps addictive et jolie. Tessa, jeune divorcée dirige une boulangerie. Elle rencontre le prince charmant en la personne de Brock. Les deux personnages passent vite aux choses sérieuses et entretiennent une liaison. Jusqu’au jour où Tessa découvre que Brock est un flic des stups en infiltration. Il doit trouver des preuves sur l’ex-mari de Tessa. Cette dernière n’en revient pas d’avoir été manipulée. Elle rompt tout contact avec lui. Brock ne le voit pas ce cet œil. Il lui laisse le temps de digérer la pilule et revient à la charge. Car pour lui, il n’y a aucun doute : Tessa est la femme de sa vie. Il ne compte pas la laisser s’échapper aussi facilement. L’histoire débute à merveille. On retrouve la touche fraîche de l’auteur : des personnages attachants, des dialogues savoureux et humoristiques et une intrigue avec du suspense.

Brock est un héro alpha. Il est brute et ne laisse pas le choix à notre héroïne. Il a une idée en tête et il fera tout pour la mener à bien. Il lui est impensable de vivre sans Tessa. Alors même s’il reconnaît ses erreurs, l’héroïne doit lui pardonner. Ce petit point m’a vraiment chiffonné. Brock s’impose et ne laisse pas le choix à Tessa. Ce qui m’a le plus déçu c’est le caractère entêté et fier de nos héros. Pour des personnages ayant la quarantaine, j’ai trouvé leur raisonnement et leurs petites crises puériles. Surtout lorsqu’il s’agit de l’ex femme de Brock qui est totalement folle à lier. La pression qu’elle exerce sur leurs enfants est tout bonnement inhumaine. Je suis déçue aussi par le langage grossier de nos personnages. Il ne se passe pas un chapitre où des noms d’oiseaux sont évoqués. Je trouve que ça alourdit l’histoire et le rythme du livre.

Enfin, je reste déçue par l’intrigue du livre qui est bien en dessous de celle du premier tome. Elle est certes développée tout au long du roman mais j’ai eu l’impression que l’auteur devait vite la terminée en nous offrant une résolution de l’intrigue trop brusque et bâclée. L’histoire se finit comme un cheveu sur la soupe. Cependant, comme je suis vraiment fan de l’écriture et des personnages de Kristen Ashley, je continuerai avec plaisir de lire les tomes à venir de cette saga.

Moonshine

Mystery Man de Kristen Ashley

Titre : Mystery Man (L’homme idéal #1)
Auteur : Kristen Ashley
Éditeur : MxM Bookmark – Collection Infinity
Date de parution : 28 novembre 2018

Résumé
Gwendolyn Kidd a rencontré l’homme de ses rêves. Il est canon et sexy. Ce qui n’était au départ qu’une nuit enflammée entre deux anonymes s’est transformé en un véritable festival des plaisirs, qui dure depuis un an et demi. Étrangement, il ne lui rend visite qu’au beau milieu de la nuit, mais Gwen est persuadée que c’est l’homme qu’il lui faut, et elle ne peut se résoudre à le rejeter…

Hawk Delgado en sait plus sur Gwen qu’elle ne peut l’imaginer. Elle est sublime, entêtée et a peur de s’engager dans une relation. Mais Hawk est confronté à ses propres démons intérieurs qui l’empêchent de se lier véritablement aux autres. Pourtant, lorsque Gwen se retrouve mêlée à de sombres affaires des bas-fonds de Denver, l’instinct protecteur de Hawk prend le dessus. Seul problème : après un aperçu du comportement de mâle dominant de Hawk en plein jour, Gwen n’est plus très sûre qu’il soit l’homme qu’il lui faut…

Avis de Moonshine
note3Je n’y vais pas par quatre chemins. Ce livre est une tuerie. Si le premier tome de cette série débute sur les chapeaux de roues, je n’ose imaginer ce que vont donner les tomes suivants. Je ne connaissais pas Kristen Ashley qui est aussi l’auteur de la série : Rock Chick dont les deux premiers tomes sont parus chez Milady dans la section romance. Et bien, je peux vous confirmer que cette série : L’homme idéal semble vraiment prometteuse. Ce premier tome est un joli coup de foudre. Je sais que ce tome-ci a fait parler de lui lors de sa sortie en VO. Beaucoup de blogueuses ne l’ont pas apprécié des masses. Mais les tomes suivants semblent faire l’unanimité auprès des lectrices. La série va crescendo et les héros sont tous graouuu-graouuuu. Il me tarde d’avoir entre les mains la suite de cette série.

Gwen est une jeune femme sublime, travailleuse et sentimentale. Elle vit une relation amoureuse peu banale. L’homme de ses rêves lui rend visite certaines nuits. Elle ne sait comment, mais à pas de velours, il se glisse dans son lit pour lui procurer des plaisirs incroyables. Mais elle ne sait rien de lui et ne l’a jamais vu au grand jour. Chaque matin, elle se réveille seule. Il aura suffit d’une bêtise de sa demie-sœur pour se retrouver embarquée dans une sombre histoire. Sa vie en danger, elle voit apparaître son homme idéal au grand jour. Ce mystérieux homme n’est autre que Hawk Delgado, ancien militaire. Gwen n’en croit pas ses yeux. Sa vie prend un tournant qu’elle n’aurait jamais imaginé.

J’ai dévoré ce livre. C’est le cas de le dire. J’ai passé une nuit blanche car je ne pouvais pas me décrocher de l’histoire. Elle est tellement prenante que je n’imaginais pas poser mon livre et me coucher. Chapitre après chapitre, l’intrigue se met en place et je ne vous parlerai pas des rebondissements qui m’ont plus d’une fois fait bondir. Ce livre est une romance avec une intrigue qui laisse planer le doute jusqu’au bout des derniers chapitres. Et ça j’adore ! J’ai totalement adhéré à ce roman grâce au personnage de Gwen qui est génial. Et sa relation avec Hawk est à mourir de rire. Elle a du mordant, lui a du répondant et cela donne des chapitres loufoques.

Gwen a le don de s’attirer des ennuis et il est amusant de la voir dans des situations cocasses. Surtout quand différents hommes lui tournent autour. Elle ne sait pas où donner de la tête ce qui entraîne le plus souvent la colère de Hawk. Il faut dire que ce héro a un fort caractère. Rien ne l’arrête surtout pas ses collègues : Lawson, Brock et Tack qui ne reste pas de glace face à la jeune femme. Elle sait attirer les regards. Et elle n’est pas non plus insensible aux charmes de ces derniers.

Ce roman est bourré de testostérone. C’est à celui qui saura ravir le cœur de Gwen et tous les coups sont permis. Hargneux et sauvages, ils se débattent pour séduire notre héroïne. J’ai adoré cette atmosphère de sensualité et de sauvagerie. Les différents personnages masculins nous promettent des histoires sensationnelles. Il me tarde de lire le second tome qui portera sur Brock Lucas. Un personnage que l’on a peu vu dans ce tome-ci et qui paraît énigmatique.

Si vous cherchez un bon livre qui vous tienne en haleine avec une héroïne loufoque qui ne s’attire que des ennuis, je vous recommande vivement ce premier tome. Il sera vous captiver et vous faire passer une nuit blanche comme la mienne. Merci Collection Infinity de nous proposer des romans aussi addictifs. Coup de cœur pour ce début de série.

coup de coeur

Moonshine

A la diable de Kristen Ashley

Titre : A la diable (Rock Chick # 1)
Auteur :Kristen Ashley
Éditeur : Milady – Central Park
Date de parution :29 avril 2016

Résumé
Happy hour pour toutes celles qui aiment le rock, les dessous en dentelle et les nuits chaudes ! Si vous voulez savourer le cocktail explosif qu’est « Rock Chick », prenez une libraire farouche et sexy, un ancien bad boy devenu détective, un barista un peu trop sage pour être honnête, un vétéran du Vietnam complètement taré, une drag-queen et un sac de diamants. Mélangez le tout avec un soupçon de coups de feu et un brin de courses-poursuites. C’est prêt. À déguster frappé !

Avis de Melwasul
note 4.5

Voilà un livre dont je n’avais absolument pas prévu de vous parler et surtout, que je n’avais même pas prévu de lire. Il m’avait fait de l’œil à sa sortie mais je ne sais pas pourquoi je m’étais mis dans la tête que c’était une série avec les mêmes personnages principaux à chaque tome, ce qui a le don de m’énerver en romance. J’avais donc passé mon tour jusqu’à ce que ma sœur m’en parle pendant les vacances et m’explique que c’était des personnages principaux différents à chaque tome et qu’en plus c’était vraiment chouette.

Après avoir fait une cure de romance historique, j’avais là la romance contemporaine parfaite pour changer d’air. Bien m’en a pris (et merci à ma petite moche de me l’avoir conseillé), j’ai passé un excellent moment même si, avouons-le j’ai roulé des yeux un certain nombre de fois devant le comportement de notre héroïne Indy, TSTL (Too Stupid To Live) mais on l’aime bien quand même !

Une héroïne TSTL parce qu’elle ne peut pas s’empêcher de prendre les mauvaises décisions, d’aller là où elle ne doit pas aller et de faire le contraire de ce qu’on lui dit de faire alors que c’est pour la protéger. Évidemment à chaque fois, ça tourne totalement à la catastrophe, ça nous fait rire, ça fait bondir ses proches mais elle, cela ne la perturbe pas plus que ça ! Même si, avouons-le, à l’origine, elle n’y est absolument pour rien. C’est la faute d’un de ses employés et surtout la faute à pas de chance de s’être trouvé là où il ne fallait pas au mauvais moment. C’est aussi la faute de sa meilleure amie qui pour la protéger et l’aider l’a jetée dans les bras de son frère Lee donc Indy est amoureuse depuis ses 5 ans et qu’elle évite depuis 10 ans et un énième rejet de sa part.

Occasion que Lee ne compte pas laisser passer pour conclure avec Indy, ce que celle-ci voit d’un très mauvais œil assurant à tout le monde qu’elle n’est plus amoureuse de lui (mais surtout à elle-même qu’elle ment). Pour faire bref, le bad boy Lee va avoir de quoi faire entre protéger Indy de l’énorme chaos dans lequel elle s’est fourrée, la convaincre qu’ils sont fait pour vivre ensemble et surtout convaincre son père de flic qu’il est l’homme parfait pour elle. Lee, ancien militaire, sorte de détective privé/jenesaispastropquoi, qui a de très bonnes relations dans la police mais aussi chez les criminels de de Denver, est très certainement le mieux placé pour arriver à tout faire même si protéger Indy (d’elle-même) n’est pas une mince affaire, surtout quand elle reçoit de l’aide de ses voisins gay, de sa meilleure amie intrépide, d’un vétéran du Vietnam et qu’un membre de la mafia s’en mêle, le tout pour une histoire d’un sac de diamants disparus …

Indy, libraire totalement déjantée m’a exaspérée par moment, me faisant rouler des yeux devant tant de bêtises mais c’est plus fort que moi, je l’ai adorée. C’était tellement gros, tellement drôle, tellement naturel surtout que c’est finalement délicieux. Son obstination, sa détermination, ses (petits) mensonges, ses idées loufoques nous font rire et sourire, encore plus quand nous voyons à quel point ils exaspèrent ce pauvre Lee (qui lui aussi peut se montrer exaspérant)(si seulement il disait clairement les choses aussi, c’est bien un mec tèh !). Lee qui est vraiment génial comme genre de héros, il peut facilement taper sur les nerfs je pense mais moi je l’ai adoré et j’ai beaucoup aimé son évolution. Il change vraiment au cours du roman, il apprend de ses erreurs, change d’attitude, s’adapte et ça c’est vraiment chouette.

Même s’il y a quelques longueurs par moment (et peut-être trop de retournements de situation), j’ai aimé le peps de l’écriture, c’est pétillant et drôle. L’enquête est plutôt agréable à suivre, on se pose beaucoup de questions et la seconde intrigue s’y intègre parfaitement. De plus, j’ai adoré l’ambiance générale du roman qu’il y a avec les personnages secondaires. C’est clairement le plus gros point fort du roman. C’est d’avoir fait deux familles et un groupe d’amis si différents mais dont l’ensemble marche à merveille. Sans oublier les hommes de Lee qui seront héros des tomes suivants et qui forment eux aussi un groupe soudé transpirant la testostérone. La série (qui est achevée en VO) compte 8 tomes que je suis plus qu’impatiente de dévorer pour retrouver cette immense famille soudée et déjantée qu’a créée Kristen Ashley. J’espère que nous les aurons assez rapidement en français (surtout que le tome que j’attends le plus est le dernier, je suis déjà sous le charme des héros !).

Brillamment Vôtre,

Melwasul