Amour d’antan de Jennifer L. Armentrout

Livre Dark Elements Amour d'Antan

Titre : Amour d’antan (Dark Elements #0.5)
Auteur : Jennifer L. Armentrout
Éditeur : J’ai Lu – Best
Date de parution : 06 mai 2020

Résumé
Jasmine, la fille du chef des Gardiens de New York, est sous le choc : Dez, son amour d’enfance, vient de réapparaître après trois ans sans donner la moindre nouvelle ! Hors de question de pardonner à celui qui s’est enfui au moment même où leur union était annoncée… Selon la tradition gargouille, Jasmine a sept jours pour donner sa réponse à un éventuel courtisan. Blessée et déterminée à se venger, elle en profite pour poser autant de conditions qu’il lui plaît. Dez acceptera-t-il de jouer le jeu jusqu’au bout ? Il a une semaine pour reconquérir son cœur… ou le briser.

Avis de Moonshine
note 4Une nouvelle série de la reine de la littérature paranormale (chère à mon coeur) débute ce mois-ci. Alors oui à cause du confinement, nous aurions dû avoir le premier tome de cette série début mai, mais il va falloir patiente un peu. On se console avec cette courte nouvelle qui introduit l’univers des gargouilles et les personnages du tome 1 qui fera son apparition en librairie le 3 juin. Donc, nous n’avons plus longtemps à patienter. Courage les amis !

Jasmine est une gardienne. A la nuit tombée, elle revêt sa forme originelle de gargouille pour s’envoler dans le ciel et voler libre. En effet, les femelles gargouilles sont chéries et protéger. Elles ne participent à aucun combat contre les démons car leurs vies sont trop précieuses. La race des gardiens comment à disparaître. Jasmine est forte et sauvage. Mais elle perd ses moyens quand reviens dans sa vie Dez. Son meilleur ami et l’homme qu’elle a toujours aimé. Ce dernier l’a quitté il y a trois ans à l’annonce de ses futures fiançailles avec Jasmine. Sans un mot, ni mail ni texto. Il a disparu. Le voilà revenu pour demander Jasmine en mariage. Elle a une semaine pour lui répondre. Et Dez va tout faire pour se faire pardonner et la convaincre de s’unir à lui. Il va même répondre à ses moindres caprices.

J’ai adoré cette incursion dans l’univers des gargouilles et des démons. Et il me tarde de poursuivre cette aventure. Je ne suis rarement déçue des ouvrages de Jennifer Armentrout que ce soit dans la romance paranormale ou contemporaine. Cette auteure à toujours le chic de me faire vivre des aventures et de me faire rêver à la fois. Il me tarde de lire : Baiser brûlant car je n’en ai pas eu assez avec cette courte nouvelle.

Moonshine

L’éternité, c’est compliqué de Jennifer Armentrout

Livre L’éternité, c’est compliqué

Titre : L’éternité, c’est compliqué
Auteur : Jennifer L. Armentrout
Éditeur : J’ai Lu
Date de parution : 13 juin 2018

Résumé
Depuis sa plus tendre enfance, Mallory Dodge se drape dans le silence. Se taire, c’était survivre. Voilà quatre ans que son cauchemar a pris fin, quatre ans qu’elle n’a pas revu Rider Stark, son protecteur. Entourée de parents adoptifs aimants et à l’aide de cours particuliers, Mallory a repris le chemin des mots. Elle s’apprête également à faire le grand saut en reprenant celui du lycée pour son année de terminale. Le jour de la rentrée, la jeune fille était loin de se douter qu’elle tomberait sur son ami. Leur complicité est intacte, mais si Rider n’a plus rien d’un enfant, il reste habité pare de nombreux démons. Quand les ombres du passé menaceront de les séparer, Mallory aura-t-elle le courage de prendre la parole pour exprimer ce qui doit l’être ?

Avis Moonshine/h2>
note 5

Une fois de plus avec Jennifer Armentrout, je viens de prendre une gifle colossale. Que dis-je, un coup de poing dans le cœur. J’aime énormément cette auteure pour ses romances contemporaines, ses séries fantastiques et même pour ses comédies romantiques. Rien ne l’arrête… A chaque livre, elle sait se renouveler et proposer à son lectorat des œuvres passionnées et passionnantes. Une fois n’est pas coutume, je suis tombée en amoureux de ses personnages.

Rider et Mallory se connaissent depuis qu’ils ont été placés dans la même famille d’accueil. Et pas dans une bonne famille d’accueil. Avec un substitut de mère qui se droguait et un père qui buvait et cognait sur les enfants. Rider a toujours protégé Mallory. Il a pris les coups à sa place. Et il lui a toujours promis de veiller sur elle et de la protéger. Mais un tragique accident va les séparer pendant quatre longues années. Mallory a été adoptée par une famille de médecins qui ont perdu leur seule enfant brutalement. Depuis, ils essaient de se reconstruire et de donner un avenir à notre héroïne. Mallory a passé quatre ans à étudier à domicile. Son mutisme dû à son traumatisme l’empêche de créer du lien. Mais sa dernière année au lycée est un tournant dans sa vie. Elle souhaite réintégrer un établissement en vu de se préparer à l’université.

Sa première journée se passe moyennement bien, jusqu’à son dernier cours où elle croit reconnaître Rider. Le jeune homme a bien changé depuis son enfance. Il a pris en muscle et en beauté. Rider croit rêver. Il se retrouve assis à côté de son amie d’enfance. Celle dont il a perdu la trace après l’accident qui les a séparé. Mallory est bien revenu dans sa vie. Leurs retrouvailles sont bouleversantes. Chacun espérait que l’autre se porte bien. Mais en quatre années, bien des choses ont changées. Mais une seule chose reste inchangeable c’est l’attirance de nos héros.

Rider et Mallory vont réapprendre à se connaître. Et Rider va n’avoir de cesse que de protéger notre héroïne. Ce besoin viscéral qu’il a cru avoir perdu lorsque qu’ils ont été séparés revient au galop. Mais Mallory n’est plus la même. Après ses quatre année de thérapie, elle essaye de devenir une lycéenne normale et de surmonter son mutisme qui lui gâche la vie. Le retour de Rider dans sa vie change bien des choses. Et elle ne le voit plus comme un grand frère protecteur. Elle commence à éprouver une attirance pour le jeune homme. Et bien vite la réciproque en va de même. Mallory qui a la belle vie depuis son adoption prend conscience que Rider est toujours resté dans le système. Et même s’il a été recueilli par une vieille dame et ses petits-enfants, il reste toujours le même. Et se heurte à son histoire passée. Il n’a pas de projet d’avenir. C’est peut-être cet élément qui risquera de séparer nos héros au cours de l’histoire.

Cette histoire m’a émue. Elle est poignante sous bien des aspects. L’enfance douloureuse qu’ont vécue nos héros. Mais aussi la séparation de ses deux êtres qui étaient tout l’un pour l’autre. Sans oublier, la perte violente d’un enfant et le besoin de se reconstruire. Jennifer Armentrout sait à la perfection écrire ses romances en traitant de sujets sensibles. Sans tomber dans le pathos ou le gniangniantisme. Et à chaque fois la sauce prend. Certes pour ce roman, on voit à des kilomètres les rebondissements arriver mais on ne s’ en lasse pas pour autant. Une romance qui est bien entendu un joli coup de cœur.

Moonshine

Démon-Sang-mêlé de Jennifer Armentrout

Livre Demon-Sang-mele

Titre : Démon-Sang-mêlé (Covenant #1)
Auteur : Jennifer L. Armentrout
Éditeur : J’ai Lu
Date de parution : 11 octobre 2017

Résumé
Sur une île au large de la Caroline du Nord vivent les hematoï, des individus au sang pur et aux pouvoirs divins capables de maîtriser les quatre éléments. Ceux dont la lignée a connu un métissage sont contraints de choisir leur destin : intégrer le corps des Sentinelles du Covenant pour chasser les démons, leurs ennemis originels, ou être réduits à la servitude.

De retour depuis peu au Covenant pour des raisons qui lui appartiennent, Alexandria n’a pas le choix : fille d’une hématoï et d’un simple mortel, elle se doit de réussir l’examen lui permettant de devenir Sentinelle. L’institution applique une discipline de fer, et les relations entre les sang-pur et les sang-mêlé sont formellement interdites, sous peine d’exclusion, ou pire. Une règle qui pourrait être simple si Aiden, un sang-pur aux yeux couleur d’orage qu’Alex convoite depuis toujours, n’avait pas été désigné comme son entraîneur personnel…

En bonus, découvrez les origines d’Alexandria dans le préquel Démon : bienvenue au Covenant !

Avis de Moonshine
note 4Cette nouvelle série de Jennifer Armentrout, je l’attendais avec beaucoup d’impatience. Les quelques avis en VO lus sur le net m’ont donnés vraiment envie de découvrir cet univers et ces personnages. Au final, ma lecture est un réel coup de cœur. Il va s’en dire que j’attends de pied ferme les prochains tomes.

Alex vit depuis trois ans dans le monde des humains. Sa mère et elle se sont enfuies de la sécurité du Covenant. Alex est une Sang-mêlée. Sa mère est une Sang-pur et son père qu’elle n’a jamais connu est un mortel. Sang-mêlé et Sang-pur me direz-vous ? Et oui ! L’auteur nous projette dans un univers où les Dieux de l’Olympe existent toujours. Les Sang-purs enfantés par les Dieux sont au pouvoir. Les Sang-mêlés existent pour les servir ou les protéger. Les Sang-purs peuvent manier les éléments tandis que les Sang-mêlés sont seulement plus résistant que les mortels et plus rapide. Alex et sa mère vivent paisiblement parmi les mortels jusqu’au jour où des démons les retrouvent et que sa mère soit tuée sous ses yeux. Alex n’a plus le choix, elle doit retourner au Covenant auprès de son oncle et de son beau-père. Le Covenant une institution qu’elle a quitté et dont elle n’imaginait pas y remettre les pieds. Elle devra reprendre sa vie d’étudiante et retrouver le Sang-Pur qui l’a trouble autant : Aiden.

Ce premier tome n’est pas sans rappeler une autre série bien connue de Richelle Mead : Vampire Académy. Si vous connaissez cette série, vous trouverez des ressemblances avec ce premier tome. Les héroïnes sont des Sang-mêlées, elles s’entraînent avec un instructeur plus âgé dont elle ne doivent pas tomber amoureux, elles n’ont pas de père et elles ont un destin qui changera la phase du monde. J’ai trouvé énormément de ressemblances entre ces deux séries. Mais cela ne m’a pas gâché la surprise. L’histoire prend un autre tournant à la moitié du livre donc l’intrigue reste présente et addictive.

Je suis devenue une fan incontestée du personnage d’Alex. Elle est forte, intrépide, sauvage et ne s’en laisse pas compter. Malgré les épreuves, elle continue d’avancer. La prophétie qui se révèle à elle aurait pu lui donner envie de tout lâcher et de s’enfuir mais au final, elle affronte son destin. Je suis un peu plus mitigée par le personnage d’Aiden qui est un peu trop prévisible pour moi. Il cache très mal ses sentiments. C’est dommage car leur relation est censée être interdite par la loi. Cependant, je reste sur ma faim avec le personnage de Seth qui je pense va prendre plus d’ampleur dans le second tome. je sens qu’il nous réserve de belles surprises. Mystérieux et un peu trop imbu de sa personne, je sens qu’il risque de vite déchanter.

Ce premier tome est bourré d’actions. Le lecteur ne va pas pouvoir reprendre son souffle une seule seconde. L’écriture est très fluide même si je regrette de n’avoir que le point de vue de l’héroïne dans cette histoire. Les personnages secondaires sont très attachants et nous rappellent ceux de Vampire Académy. Enfin, on retrouve toujours la petite touche d’humour et de fantasy de la la part de l’auteur. Cette lecture m’a conquise pour son côté mythologie et démons. Les personnages valent le détour. une héroïne forte comme je les aime. Et un triangle amoureux qui se profil à l’horizon. Vite, vite, je veux une suite.

Moonshine

A huis clos de Jennifer L. Armentrout

Livre A Huis Clos

Titre : A huis clos (Frigid #1)
Auteur : Jennifer L. Armentrout
Éditeur : J’ai Lu
Date de parution : 07 juin 2017

Résumé
Depuis la plus tendre enfance, Sydney et Kyler sont inséparables. Les années passant, Sydney sait pertinemment que ses sentiments ont évolué, mais elle ne l’avouera pour rien au monde. La raison ? Kyler a un succès fou auprès des filles, il ne passe jamais plus d’une nuit avec la même conquête, et voit en sa meilleure amie la fille idéale, hors de portée, qu’il se doit de protéger de tout et de tous… y compris de lui-même.

Comme chaque année, Kyler a invité Syd et quelques amis de l’université à passer une semaine dans le chalet de sa mère. Leur séjour au ski prend cependant une autre tournure lorsqu’une tempête se déclare dans la région, empêchant quiconque de les rejoindre. La vérité peut avoir un prix… Ce tête à tête suffira-t-il à laisser parler leurs sentiments ?

Avis d’Elenwë
Vous avez dû vous en apercevoir, ces derniers temps j’ai honteusement délaissé le blog, non pas par manque d’envie mais tout simplement par manque de temps: il est arrivé un moment où je ne pouvais plus tout faire et où j’ai dû faire des choix. Entre ma vie, le travail et le blog, c’est ce pauvre dernier qui a été mis de côté (et mon rythme de lecture avec …). J’en suis sincèrement désolée pour vous lecteurs mais aussi pour Moonshine que j’ai un peu abandonné. Rassurez-vous, je vais revenir, très vite d’ailleurs, mais mon rythme sera bien plus celui de la tortue que du lièvre pour pouvoir assurer une à deux chroniques par semaine. Heuresuement pour vous, la relève est là ! En la personne d’Elenwë, qui n’est autre que ma petite soeur et qui, elle aussi, est une passionnée de lecture. C’est en toute confiance que je vous laisse entre ses mains (en plus, nous avons pratiquement à chaque fois les mêmes avis !). Melwasul

note 3.5

A partir du moment où j’ai découvert la reine Armentrout, j’attendais la sortie de A huis clos mais aussi de sa série The Dark Element en français avec impatience. J’ai dû attendre plusieurs années avant que mon souhait soit enfin exaucé avec la parution en juin de A huis clos. Maintenant, il me tarde la traduction de The Dark Element qui j’espère arrivera rapidement. A huis clos est doté d’une couverture assez sombre et plutôt simple mais qui, je trouve correspond totalement au livre. Une fois en ma possession, je me suis empressée de le lire, moi qui l’attendais depuis des années. Je pense que j’attendais beaucoup trop de ce roman. Et je vais dire quelque chose que je n’aurais jamais imaginé dire à propos d’un livre de cette auteure, j’ai été déçue. J’ai été habitué à tellement mieux de sa part.

A huis clos raconte l’histoire de deux meilleurs amis qui se connaissent depuis leur plus jeune âge. Seul petit problème Sydney est folle amoureuse de son meilleur ami Kyler qui ne le sait pas. Elle a tout simplement peur de briser leur amitié. Kyler de son côté est jaloux du moindre mâle qui ose s’approcher d’elle et s’est donc mit en tête de la protéger de ces méchants mâles qui ne sont, d’après lui, que des imbéciles. Certaines scènes sont assez drôles mais aussi super mignonnes entre nos deux personnages principaux. Jusque-là, tout allait bien, à part Sydney qui se liquéfie dès qu’elle est en présence de Kyler. Arrive le fameux moment où tout bascule. Comme chaque année, Kyler invite Sydney et quelque amis à eux à passer quelques jours dans le chalet de sa mère. C’est à partir de là que tout dégénère, Kyler et Sydney arrivent au chalet juste avant qu’une tempête de neige s’abatte sur la région, empêchant les autres de venir. Et comme par hasard, ils se retrouvent tous les deux isolés dans un chalet. Après cela, se succèdent une suite d’événements plus ou moins prévisibles permettant le rapprochement tant attendu par notre héroïne. L’auteure a décidé de rajouter un petit drame qui n’est pas totalement inutile vu qu’il a vraiment permis le rapprochement entre eux. Et qui rajoute un peu de suspense et un tout petit peu de tension, mais rien de plus.

Au niveau des personnages, je suis totalement septique. Je n’ai ressentie aucune petite étincelle entre Kyler et à aucun moment je n’ai eu envie d’être à la place de Sydney. Alors que dans Lux, malgré tout ce qui arrivé à la pauvre Katy, j’aimerais tellement être à sa place juste pour Daemon. Kyler est donc un personnage en demi-teinte, parfois je l’ai apprécié et parfois sans plus. Pour Sydney c’est un peu la même chose, ce n’est pas un personnage féminin qui m’a profondément marquée. Tout ce que je retiens d’elle c’est sa passion maladive pour le corps de Kyler et qu’elle ne tient pas du tout l’alcool. Malgré cela, je trouve que nos deux personnages principaux forment un joli couple et qu’ils ont une complicité très drôle. Et au niveau des personnages secondaires, on rencontre les héros du prochain tome A demi mot qui va paraître le 30 août. Je pense que l’histoire d’Andrea et Tanner va être assez explosive. Il me tarde de pouvoir le lire et j’espère qu’il sera meilleur que ce tome. Ensuite au niveau des autres personnages secondaires, je vous laisse découvrir par vous-même. Mais je peux vous dire que j’en ai trouvé un plutôt vide et dénué de bon sens.

Pour terminer, une romance qui se laisse lire sans aucun problème au bord de la plage sous un parasol ou bien au frais à l’intérieur. Pourtant sans aucune véritable surprise pour ma part. Le premier roman de Jennifer L. Armentrout qui n’est pas un coup de cœur pour moi. J’espère que les prochains me plairont plus. Je verrais bien avec la parution de A demi mot mais aussi le premier tome de sa série Covenant pour le 11 octobre de cette année.

Elenwë

Obsession de Jennifer L. Armentrout

Livre Obsession

Titre : Obsession ( Spin-off Lux)
Auteur : Jennifer L. Armentrout
Éditeur : J’ai Lu
Date de parution : 10 juin 2015

Résumé
Serena Cross était restée scpetique lorsque sa meilleure amie avait assuré que le fils du sénateur trempait dans un étrange complot. Après l’exécution de cette dernière sous ses yeux, le doute n’est plus permis : elle aussi est menacée.
Mandaté par le Département de la Défense, Hunter est chargé de veiller à sa sécurité. Sa particularité, hormis le fait qu’il soit imbuvable mais irrésistible ? Ce chasseur redoutable possède des « aptitudes » qui le rendent tout à fait capable de rivaliser avec les ennemis de Serena.
Entre eux, la tension est immédiate, et leurs échanges tantôt glaciaux, tantôt électriques. Mais si Hunter connaît le dossier de Serena par cœur, celle-ci ignore tout de son protecteur… notamment qu’à ses côtés, elle court peut-être un plus grand danger encore.

Avis de Melwasul
note 4

Aujourd’hui les ami(e)s, l’heure est grave, très grave. Il faut que je fasse quelque chose qui me crève le cœur : critiquer une de mes auteures chouchoutes. Mais je ne peux pas faire autrement, ce roman est une énorme, énorme, énorme déception ! Alors attention, ne me faite pas dire ce que je n’ai pas dit. Le livre n’est pas mauvais mais tellement en dessous de la série dont il en est le spin-off, Lux, dont j’avais adoré le premier tome, Obsidienne.

En fait, à part l’humour, l’écriture, les clins d’œil à la série d’origine (qui nous spoilent un tout petit peu si on est attentif) je n’ai vraiment pas adhéré au roman. Il n’y a pas vraiment d’histoire finalement, c’est juste le couple qui est au centre et l’intrigue vient plutôt maladroitement s’y greffer. Jennifer L. Armentrout a écrit ce spin-off à la demande de ses lectrices qui voulaient voir l’univers de Lux, des Arums et des Luxens dans une version plus adulte. Et pour le coup le côté plus adulte y est, au détriment de tout le reste (trop de scènes de sexe à mon goût, mais en plus des scènes inutiles, j’aurais préféré qu’elle développe un peu plus certains éléments de l’intrigue qui l’auraient largement mérité).

Parce que dans les trois premiers quarts du livre, à part la tension sexuelle entre nos deux protagonistes, on n’a pas grand-chose à se mettre sous la dent. On s’ennuie ferme et on attend que le temps passe. Seules les joutes entre Serena et Hunter (à cause de son foutu caractère de cochon) sont là pour nous divertir (je reconnais avoir gloussé un certain nombre de fois). Hunter qui est vraiment insupportable par moment (voire pratiquement tout le temps). Certes j’aime les héros qui ont mauvais caractère, qui ont des réparties cinglantes, qui ont un humour plein d’ironie (comme ce très cher Daemon) mais là c’était presque trop et il a manqué ce petit quelque chose qui fait que je ne me suis pas attachée à lui plus que ça. En fait, dans ce roman, il m’a manqué foule de sentiments. Et puis, ce débit de gros mots !

Je me rends bien compte que je suis plutôt sévère dans mes mots mais j’ai été tellement habitué à mieux que je ne peux m’en empêcher alors que j’ai quand même passé un bon moment et que je l’ai lu d’une traite. On va dire qu’il y a un gros gros point positif : c’est le rapport Arums/Luxens. Dans Obsidienne, les gros méchants, ce sont les Arums. Daemon est un Luxen. Daemon, les Luxens, ce sont le Bien. Les Arums, ce sont le Mal. Sauf qu’ici tout est inversé ! Les Arums sont les gentils et les Luxens les méchants. Finalement, comme souvent, rien n’est tout blanc ou tout noir. On voit un autre côté de l’histoire et on ne peut s’empêcher d’espérer un rapprochement entre certains Arums et certains Luxen dans la suite de la série (et j’espère quand même retrouver Hunter au hasard de quelques rencontres dans les tomes suivant de Lux).

D’ailleurs, le second point positif de ce roman, c’est qu’il permet de nous faire patienter avant la sortie du tome 2 à la fin de l’été. D’ailleurs en parlant de ça, un peu plus haut je parle du fait que le tome nous spoile un peu la suite des aventures de Daemon. C’est tout simplement parce que ce spin-off est sensé ce lire entre le tome 3 et le tome 4 (si je ne me trompe pas). Enfin, bref, les éditions J’ai Lu ont un peu cafouillées sur ce coup-là ! Pourquoi ne pas publier les romans dans le bon ordre ?!

Allez, on se retrouve très vite (fin août) pour parler du tome 2 (j’ai hâte) et en espérant d’autres publications de cette auteure que j’adore (c’est quand même la maman de mon petit Cam d’Amour) dans l’année ! (ça me fait penser que ce sera le cas au mois d’octobre, chez Milady avec le troisième et dernier tome des frères Gamble, Garde du corps et quiproquos sous le nom de J. Lynn.)

Sévèrement Vôtre,
Melwasul

Origine de Jennifer L. Armentrout

Livre Origine

Titre : Origine (Lux #4)
Auteur : Jennifer L. Armentrout
Éditeur : J’ai Lu
Date de parution : 16 novembre 2016

Résumé
L’expédition du Mont Weather s’est soldée par un échec et la disparition de Katy. Fou de rage et rongé par la culpabilité, Daemon est prêt à tout pour retrouver sa trace… quitte à mettre les siens en danger ou faire cavalier seul.
De son côté, Kat n’a qu’une préoccupation : survivre. Et entourée d’ennemis, elle ne pourra s’en sortir qu’en s’adaptant. Mais de l’autre côté de la barrière, les choses ne sont plus si simples : qui du Dédale, des humains, ou même des Luxens doit-elle craindre le plus ?
Bien qu’ensemble Katy et Daemon soient capables de soulever des montagnes, leur couple sera-t-il assez solide pour affronter la vérité ?

Avis de Melwasul
note 4

Oufff miracle ! Pas besoin d’attendre un an après la fin du tome 3, Opale, pour pouvoir lire la suite de cette série que j’adore. Heureusement vu le final de ouf que nous offrait Jennifer Armentrout ! Attention, risque de spoilers sur les tomes précédents.

Nous reprenons exactement là où nous en étions restés, ivres de rage après un tel final, Katy et Daemon séparés car Katy kidnappée alors qu’ils libéraient la copine du frère de Daemon. Et nous pouvons dire que Daemon va plutôt mal le livre et ne va avoir plus qu’une seul idée en tête : retrouver Katy et la libérer, même si pour cela il doit avoir recourt à un plan des plus fous. Il va enfin laisser libre court à ses sentiments et va être des plus infects, des plus horripilants, au-delà des limites du raisonnable mais c’est comme ça que je l’adore. Il reconnait ses sentiments et il les clame hauts et forts que ce soit en acte ou en paroles. Bref, un Daemon explosif mais plus touchant que jamais. Et en plus, Nutella dans le beignet, dans ce tome nous avons son point de vue. Que je l’aime son caractère de cochon !

Katy qui a donc été faite prisonnière par le Dédale et va être soumise à une véritable torture physique et psychologique. Mais notre petit chaton a bien grandi et elle ne compte pas se laisser faire, au contraire, elle va leur en faire voir de toutes les couleurs. Nous avons ici une Katy plus forte que jamais, ce qu’elle va vivre va finir de l’endurcir, elle va vraiment nous surprendre, c’est une autre femme, l’évolution amorcée dans le tome précédent, prend toute son ampleur ici. C’est une Katy battante, bagarreuse, aventurière qui fait face au Dédale. Mais elle reste aussi notre Katy, celle avec ses références, avec ses livres, son blog, sa maman. La Katy que nous connaissons mais qui a vraiment déployé ses ailes.

Et quand ils sont réunis avec Daemon, quel couple mais quel couple ! J’avais peur qu’ils restent séparés longtemps mais heureusement ils sont assez vite réunis, pas dans les meilleures conditions qui soient mais ils sont ensemble, et quand ils sont ensemble, rien ne leur résiste, ou presque. Maintenant qu’ils se sont révélés leurs sentiments, qu’ils les ont admis, reconnus, ils ne forment vraiment plus qu’un, ils sont les deux faces d’une même pièce et leur duo fonctionne à merveille entre l’ironie impertinente de Deamon et la douceur rebelle de Katy. Ils vont devoir prendre des décisions difficiles, faire des choix, qui ne seront peut-être pas toujours les bons, seul l’avenir et le cinquième tome, Opposition prévu en français pour le moment pour avril 2017.

Nous retrouvons avec plaisir les personnages secondaires, nous disons au revoir à certains avec tristesse et nous en rencontrons de nouveaux (oui j’ai eu un gros coup de foudre pour Archer)(comme tout le monde je crois en fait ^^). Nous en apprenons plus sur les Luxens, les Arums et le Dédale, nous découvrons aussi autre chose et je dois avouer que j’ai été plus que surprise, j’ai d’ailleurs hâte d’en savoir encore plus car je me pose beaucoup de questions. Jennifer Armentrout va plus loin dans son monde, commence vraiment à entrer dans les détails de ce qu’elle a créé et ce n’en est que meilleur. Nous avons quelques réponses mais surtout encore plus de questions et je me demande vraiment vers où, vers quoi, ce tome qui marque un vrai tournant va nous amener.

Un tome bourré d’action, du début à la fin, nous n’arrêtons pas. Impossible de s’ennuyer, c’est survolté, il y a du combat, il y a de la casse, il y a de la bagarre, il y a de la tactique, il y a du pouvoir et de nombreuses surprises. C’est véritablement explosif mais l’auteure n’en oublie pas de parsemer son histoire de cet humour que j’aime tant, parfois juste drôle, souvent teinté d’ironie (DAEMON) mais aussi une belle palette d’émotions. De la rage, de la douleur, du désespoir, de l’amour, de l’amitié, de la joie, des petits bonheurs, de grandes tristesses. Bref, c’était parfait. Encore.

Archer’ment Vôtre,

Melwasul

Opale de Jennifer L. Armentrout

Livre Opale

Titre : Opale (Lux #3)
Auteur : Jennifer L. Armentrout
Éditeur : J’ai Lu
Date de parution : 21 septembre 2016

Résumé
Si elle a été sauvée in extremis par les pouvoirs de Daemon, désormais, Katy n’est plus tout à fait la même. Et il lui faudra du temps pour apprivoiser sa nouvelle nature. Néanmoins, la communauté des Luxens a des problèmes plus urgents à régler dans l’immédiat : un deuil qui fait dissension, le retour inattendu de Dawson, et la recherche d’un plan visant à tromper la surveillance de la Défense.
Par ailleurs, une menace bien pire que la présence des Arums semblent peser sur eux : « le Dédale ». Si cette organisation découvre ce dont Daemon et Katy sont capables, ils sont perdus…

Avis de Melwasul
note 4

OMG WTF ?!!!!!!!! Désolée mais non mais non mais non mais non ! Mais cette quoi cette fin de tome ?!!! Il devrait être interdit de la part d’un auteur de nous faire subir ça ! Non mais attendez, je suis sous le choc, je suis furieuse, je suis furax ! Il faut me comprendre, en moins de cinquante pages, je suis passée d’une sourire qui remonte jusqu’aux oreilles, qui fait mal aux joues, les yeux humides devant tant de choupitude à une énorme boule dans la gorge, un poids sur la poitrine, des cris de désespoir et les yeux humides de rage et de tristesse, le cœur totalement brisé, en miettes. Carrément. Bon je reconnais que je ne fais pas dans la demi-mesure quand un livre m’embarque. Je suis très expressive, ce qui peut être drôle à voir. Enfin bref, je suis choquée, désespérée et j’en veux énormément à Jennifer Armentrout de me laisser sur une telle fin. Seul point positif à l’horizon, à priori le tome 4 est prévu pour le mois de novembre en français. Ouf.

Maintenant que j’ai commencé par vous parler de la fin, que je me suis bien défoulée (3 jours plus tard, je n’en suis toujours pas vraiment remise finalement), je vais pouvoir vous parler un peu plus du roman en essayant de vous spoiler le moins possible sur Obsidienne et Onyx. Opale reprend exactement là où Onyx nous avez laissé, sous le choc des derniers évènements et des dernières révélations (mais dans un état plutôt relax par rapport à la fin de ce tome ci). Jennifer Armentrout nous laisse le temps de digérer tout ce que nous avons appris pour se concentrer sur la relation entre Daemon et Katy. Un tome qui est donc dans un premier temps plus calme, plus posé, avec moins d’action mais qui se rattrape avec une fin explosive. Si j’ai peut-être l’espace d’une seconde un peu regretté le temps que mettait l’action à vraiment venir, je n’en ai finalement pas moins savouré ce focus sur nos héros.

J’ai adoré les suivre tous les deux. Les voir se trouver pour de bon, se découvrir encore et encore. Leur relation évolue vraiment, elle passe d’amourette d’adolescents à quelque chose de vraiment plus profond, c’est un vrai plaisir de les voir ainsi. Ils nous offrent des moments totalement couinants et gloussants, c’est juste tout le temps tellement parfait, les réactions justes (même si pas toujours bonnes). DAEMON est toujours aussi parfaitement imparfait, parfaitement imbuvable, totalement trop craquant. Il a évolué lui aussi, il a muri, il s’est (un tout petit) peu posé, il prend (un tout petit) peu plus le temps de réfléchir avant d’agir même il reste toujours aussi impertinent, drôle, ironique, cynique, grinçant, génial quoi ! Le héros parfait, celui qui vous hante encore après avoir refermé le livre (surtout avec cette fin). Mon Daemon quoi, mon numéro 1 à égalité avec Cam et St Vincent.

Katy a, elle aussi, bien changée. Elle s’endurcit tout doucement. Nous pouvons la voir prendre de l’assurance, réfléchir comme une adulte et plus comme une gamine, elle est de plus en plus forte et sait maintenant comment réagir avec Daemon et comment le remettre à sa place. C’est absolument génial ! Surtout que je suis certaine qu’elle n’a pas fini de nous surprendre. Bon par contre, si tous les deux ont changé, réfléchissent un peu plus, ça ne les empêche pas de reproduire les mêmes erreurs ! Arghhhh, mais qu’est-ce que j’en ai voulu à Daemon et Katy de s’être fait avoir en beauté par un personnage à qui j’en ai encore plus voulu. Surtout parce que j’ai honte de le dire mais il me faisait presque de la peine à moi aussi, j’arrivais presque à l’apprécié, tout ça pour mieux me tromper. Si je l’avais sous la main, il passerait un sale quart d’heure le petit avorton insipide profondément …. grrrrrrrrrr… je vais m’arrêter là (mais sachez qu’il souffrirait !).

Hum j’ai tellement de chose à vous dire que je ne sais plus trop où j’en suis. Ah si. Les personnages secondaires que nous retrouvons avec plaisir et qui sont soit égaux à eux-mêmes, soit changés à jamais par les évènements précédents. Il y a aussi ceux que nous redécouvrons, que nous apprenons à connaître sous un nouveau jour et qui continueront à se révéler je l’espère par la suite. Il y a aussi les petits nouveaux, totalement dans le style de l’auteure et la série, parfaitement intégrés à l’histoire, juste comme nous les imaginions, fidèles à ce que nous pouvions en attendre mais avec ce petit quelque chose en plus qui fait qu’ils nous marquent et sont vraiment réussis.

Pour conclure, un troisième tome avec moins d’action et qui laisse la part belle à la relation entre Daemon et Katy pour nous plus grand plaisir avant un final de fou. L’intrigue n’en oublie pas d’avancer, bien au contraire, même si finalement nous avons de plus en plus de questions alors que les réponses se font plus rares. La magie Armentrout opère toujours, j’ai ri, j’ai couiné, j’ai tremblé, j’ai gloussé, j’ai eu les larmes aux yeux, j’ai couiné encore, j’ai souri, j’ai eu peur, je suis passée par mille émotions et j’en veux encore ! Une réussite totale. Encore et encore. Vite le quatrième tome que mon petit cœur brisé retrouve vite mon petit Daemon, novembre va se faire attendre (mais au moins nous n’aurons pas un an à attendre, ouffffff).

Opal’ment Vôtre,

Melwasul

Onyx de Jennifer L. Armentrout

Livre Onyx

Titre : Onyx (Lux #2)
Auteur : Jennifer L. Armentrout
Éditeur : J’ai Lu
Date de parution : 26 août 2015

Résumé
Depuis sa rencontre avec Dee et Daemon Black, la vie de Katy a changé du tout au tout. Car si Dee est une amie adorable dotée d’un frère terriblement sexy, ils n’en sont pas moins une source d’ennuis quasi intarissable…
Entre la Défense qui cherche à tout prix à savoir de quoi Daemon est capable et la mystérieuse « trace » qui poursuit Katy, le lien qui l’unit au jeune homme sera mis à rude épreuve. Un péril plus grand que celui de la vérité ? Rien n’est moins sûr…

Avis de Melwasul
note 4

Constance, l’héroïne de Marie Vareille dans Je peux très bien me passer de toi, considère Jane Austen comme officiellement responsable de l’échec de sa vie sentimentale. Moi je suis en train de me dire que c’est Jennifer Armentrout qui va être l’unique responsable de l’échec de ma vie sentimentale si ça continue !

Après le parfaitement parfait Cam, Daemon continue tout doucement de devenir le book boyfriend numéro 1 dans mon cœur. J’avais adoré son côté grinçant, ironique, sarcastique voire détestable dans le premier tome. Ici, il se révèle complètement, on en découvre plus et plus particulièrement ce qu’il cache vraiment sous sa carapace et on peut dire qu’il m’a complètement chamboulée. Il m’aura fait rire et sourire en gardant son côté grinçant mais il m’aura aussi fait pleurer, je l’avoue. J’ai eu les larmes aux yeux à quelques reprises. Il aura même réussi à m’en faire vouloir un tout peu à Katy (que j’adore) pour ses choix qui sont valables et que je comprends mais qui sont difficiles à accepter pour Daemon. Daemon est juste parfait du début à la fin, je n’ai même (presque) plus eu envie de lui coller des gifles (juste une ou deux fois en imaginant son sourire nonchalant lors de certaines de ses réparties)(mais j’aime tellement ça chez lui aussi !).

Par contre, sa Kitten, j’ai eu envie de la secouer un peu par moment. Alors certes, je pouvais comprendre ses réactions mais bon sang de bonsoir elle aurait pu ouvrir les yeux et voir pourquoi Daemon agissait comme ça (oui, parce que quoi qu’il fasse avec moi c’est Daemon qui a toujours raison)(je suis un brin de mauvaise foi). Mais à côté de ça, je trouve qu’elle a changé durant ce second tome. Elle a grandi, elle a appris et surtout sur la fin, je pense que c’est une autre Katy que nous allons retrouver dans le troisième tome. Elle n’est plus la même et à mon avis, elle risque de devenir un brin badass et j’ai hyper super hâte de voir ça !

Bon maintenant, assez parler des personnages, passons à l’intrigue et quelle intrigue ! Le monde créait par Jennifer Armentrout prend de plus en plus d’ampleur. Les rebondissements s’enchaînent, tous parfaitement amenés et intégrés. Rien ne sonne faux. J’en ai vu certains venir, d’autres m’ont plus surprises et d’autres encore m’ont carrément laissés sans mot ! Surtout que nous ne savons plus vraiment qui croire et comme le dit Katy : « les traîtres sont partout ». Comment savoir à qui accorder sa confiance ? Qui tire vraiment les ficelles ? Comment l’histoire va-t-elle tourner dans les 3 derniers tomes ? Que nous réserve encore l’auteure ? J’ai quelques idées mais je suis sûre et certaine qu’il y a encore bien plus (surtout après avoir lu Obsession)(qu’il n’aurait fallu lire qu’après le troisième…). Bref, je suis méga-impatiente.

Mon seul petit regret, c’est que Dee m’a un peu manquée. J’aurai aimé qu’elle soit plus présente mais je comprends parfaitement pourquoi ce n’est pas le cas et c’est parfaitement logique. J’ai trouvé sa petite histoire en fond mignonne jusqu’au drame qui m’a brisé le cœur (Mme Armentrout, je vous en veux méchamment d’ailleurs, c’est trop cruel de lui (de nous)(de me) faire ça !). D’ailleurs, celle-là, je ne l’avais pas vu venir. Et j’ai d’autant plus envie de lire la suite pour prendre des nouvelles de ma petite Dee et voir comment elle va s’en sortir. J’espère vraiment que le futur lui réserve amour et bonheur …

Bon maintenant, je m’en vais pleurer toutes les larmes de mon corps en pensant que je risque de ne pas retrouver Daemon avant un an …

Obsidienne de Jennifer L. Armentrout

Livre Obsidienne

Titre : Obsidienne (Lux #1)
Auteur : Jennifer L. Armentrout
Éditeur : J’ai Lu
Date de parution : 17 septembre 2014

Résumé
Lorsque Kat déménage dans un coin paumé de Virginie-Occidentale, elle s’attend à tout sauf à avoir des voisins de son âge. Déception, si la sœur du beau Daemon est adorable, ce dernier demeure insupportable. Est-ce la raison pour laquelle personne ne semble adresser la parole à la famille Black ?

Avis de Melwasul
note 4OMG ! Voilà j’ai tellement de chose à dire sur ce premier tome que je ne sais pas par où commencer. A part pour dire qu’il est juste génialissime et que c’est un vrai coup de cœur. J’ai décidé de ne pas vous parler de l’intrigue en détail pour ne pas vous gâcher votre plaisir, je vais donc juste parler des personnages en général et de l’univers qu’a créé ici Jennifer Armentrout.
Et le premier personnage dont je vais vous parler, c’est Daemon Black notre héros. Je suis désolée, je ne peux pas faire autrement, il m’obsède depuis hier soir que j’ai fini mon livre. Toute la journée j’aurais souri rien qu’en pensant à certains passages, à certaines de ses réactions, à son comportement (ouep je sais ça devient grave, je vais aller me faire soigner)(plus tard…). On peut dire que Miss Armentrout a le chic pour nous offrir des héros masculins marquants (après Chase et Chad des frères Gamble, je pense bien sûr à ce très cher Cam à qui tout héros de romance est maintenant comparé)(Cam c’est la pointe de la pointe)(et si ça continue comme ça, Daemon est parti pour le détrôner !).

Comment vous décrire au mieux Daemon ? Je pense que le plus simple sera de reprendre des expressions de Katy et de dire que c’est un véritable emmerdeur lunatique au caractère de cochon ! Il m’aura fait mourir de rire. J’ai adoré son sens de la répartie, son humour ironique et sardonique, sa manière de rendre notre pauvre Katy complètement chèvre et furieuse. Et puis, d’un autre côté il est carrément à croquer. On comprend (en partie)(tout n’explique pas le caractère de cochon <3) pourquoi il agit comme il agit. On le comprend et on l’aime qu’encore plus. Il sait se montrer tendre et l’amour qu’il voue à sa sœur est vraiment beau et touchant. Touchant comme l’histoire de sa vie qui vous serrera le cœur. Et puis, n’oubliez pas que je suis une femme futile. La première rencontre n’a pas vraiment lieu avec Daemon mais plutôt avec son torse. Torse aussi appétissant qu’une tablette de Milka (d’après Katy mais je la crois volontiers). Rajoutez un physique de beau garçon (bien sûr) des yeux captivants et quelques secrets, tout était fait pour nous faire succomber (surtout qu’il n’y a pas une tonne de détails ce qui nous permet vraiment de façonner Daemon à notre image). Bon je vais m’arrêter là parce que sinon ça va vraiment tourner au ridicule (à savoir, ce paragraphe faisait plus de 800 mots, je l’ai passé à la débroussailleuse …). Quittons donc (difficilement) Daemon pour aller retrouver notre héroïne Katy. Katy, parfaite Katy (elle rejoint le gang des héroïnes pas tête à claques ! Youpi !). Elle est également à mourir de rire (sans trop le vouloir parfois d’ailleurs …), elle est forte, courageuse, pleine de répondant (parfois à retardement). Elle est loin d’être stupide et se révèlera une amie précieuse pour la sœur de Daemon, Dee. D’ailleurs j’ai adoré leur relation à toutes les deux malgré ce gros crétin de Daemon qui essaye de se mettre en elles. Et c’est là qu’on commence à admirer Katy qui ne va pas se laisser faire avant une mythique scène de spaghettis qui va rester très très très longtemps dans ma mémoire. Tout comme la question malégique qu’elle posera à Daemon après avoir découvert ses secrets, question à laquelle je ne m’attendais absolument pas, qui m’aura fait hurler de rire. Non mais franchement, ELLE A OSE ! Moi j’admire et j’applaudis ! Si vous saviez comme je meurs d’envie de vous parler de ces deux fameuses scènes, mais je vais prendre sur moi et me retenir ! Elle est peut-être encore un peu naïve par moment mais je pense (j’espère) qu’elle va évoluer au cours de la série. J’ai envie de la voir grandir, devenir « femme » et je pense que c’est le but que recherche Jennifer Armentrout car j’ai déjà relevé une évolution entre le début et la fin du roman. Bref elle est parfaite pour Daemon et j’ai hâte de les retrouver tous les deux. Ensuite, viennent tous les personnages secondaires dont je ne parlerai pas sinon ma chronique fera 10 pages, prendra une heure à lire et on perdra la moitié de nos lecteurs. Mais sachez qu’ils sont tous très bien amenés, très bien intégrés, à leur place, que ce soit Dee, les triplets, les copines de Katy, sa maman (attention c’est une vraie maman qui vous met la honte comme il faut ^^) et les autres dont je ne peux vous parler sans dévoiler des éléments de l’intrigue. Ils assument très bien leur rôle, on aime les adorer, les détester et on a envie pour certains de les découvrir un peu plus. Il serait peut-être temps d’aborder l’univers de Lux et l’écriture de Jennifer Armentrout. J’ai lu par endroit que ce livre était comparé à Twilight. Je confirme qu’en le commençant j’y ai également un peu pensé aussi. Mais ça c’est bien vite arrêté. Lux c’est Lux. Ce n’est pas Twilight. Impossible de comparer les personnages, l’univers,… C’est une tout autre chose bien plus surprenante (et comme le dit lui-même Daemon, il ne brille pas au soleil ! :D). Bref, je ne veux plus lire une seule ligne les comparant, lisez Lux et vous m’en reparlerez. 😉 J’ai adoré l’univers que créait ici Miss Armentrout. J’ai adoré les mélanges de « genres » qu’elle fait entre les BIP [maintien du suspense] et de vieilles légendes comme on peut en entendre suivant les régions. De belles légendes qui ajoutent encore quelque chose au roman. Je suis déjà absorbée par ce que nous offre l’auteure et je suis sure et certaine que l’on n’est pas au bout de nos surprises et que de belles découvertes nous attendent encore, surtout quand je repense aux derniers éléments du premier tome, je pense qu’il s’est passé bien plus de chose que l’on veut nous faire croire ! Quant à l’écrire de Jennifer Armentrout, elle est toujours aussi géniale. Elle sait nous tenir en haleine, nous faire mourir de rire, nous faire glousser, couiner, nous faire espérer. Elle parvient à nous faire vivre ses histoires à fond comme si on y était (si possible je réserve la place de Katy moi …). Les évènements s’enchaînent mais elle prend malgré tout bien le temps de poser son univers qui va nous entraîner pendant 5 tomes. Le tout en laissant encore beaucoup de mystères. Pas besoin d’en faire des tonnes, c’est encore parfait à mon goût ! Bon alors je dois vous avouer que j’ai relevé une vingtaine d’extraits sur le premier quart du roman avant de m’arrêter parce que c’était un tout petit peu abusé quand même (j’aurais presque noté chaque page) mais je ne vous en ai mis aucun (et c’est pas l’envie qui me manquait) mais je pense que vous allez préférer découvrir ces moments hilarants par vous-même. 😉 Et maintenant viiiteeeee le tome 2, j’espère que ça ne va pas être trop long vu que la série est finie depuis cet été en VO ! Allez, je vous laisse, Cam m’appelle pour une petite relecture (genre je n’ai pas 10 000 livres à lire, il faut que j’en relise …). Black’ment Vôtre, Melwasul P.S : Dans le cadre de mon challenge YA Book Trip, arrêt en Virginie Occidentale. 😉

Jeu d’attirance de Jennifer L. Armentrout

Livre Jeu d'attirance

Titre : Jeu d’attirance (Wait for You #5)
Auteur : Jennifer L. Armentrout
Éditeur : J’ai Lu pour Elle
Date de parution : 15 février 2017

Résumé
Même si elle n’a pas encore eu de preuve tangible de son existence, Stephanie croit en l’amour. Le vrai, le grand, l’unique. En attendant qu’il daigne se montrer, elle se consacre à son job et s’offre quelques breaks avec des amants de passage. Des hommes comme Nick : disposés à l’aider à porter un carton ou à lui offrir un verre, entre autres choses…
A priori, tous deux obéissent aux mêmes règles : du plaisir, pas d’attaches, pas de second round. Mais ne dit-on pas que les lois sont faites pour être contournées ?

Avis de Melwasul
note 5

C’est toujours un immense plaisir de retrouver Jennifer Armentrout et sa Brigade des Beaux Gosses euh sa série Wait For You, j’étais donc toute heureuse de lire le cinquième tome, Jeu d’attirance, même si j’avais une petite appréhension, après avoir été déçue par le quatrième, Jeu d’imprudence. Ici, j’ai retrouvé le style que j’aime, qui était bien présent dans le précédent, mais surtout des personnages que j’ai adoré, là où ils n’avaient pas l’unanimité dans le quatre.

Jeu d’attirance, c’est l’histoire du mystérieux Nick, le barman du bar de Jax, et de Stephanie, rencontrée dans les premiers tomes, et pas sous son meilleur jour, j’étais donc sceptique avant de la connaître plus en détail. Finalement, j’ai adoré son personnage. J’ai adoré ces deux personnages que j’attendais pourtant de pied ferme et à qui j’étais prête à ne rien laisser passer. Ils vont parfaitement bien ensemble, les deux étant adeptes de ce qu’on appelle les coups d’un soir, une rencontre, une nuit d’enfer, plus de contact, zéro relation. J’avoue que j’ai un peu de mal avec ce principe parfois amené de manière vraiment brutale par les auteurs. Ici aussi, j’ai un tout petit peu tiqué mais Jennifer Armentrout se rattrape parfaitement par la suite avec cette romance qui m’a énormément émue. Émotionnellement parlant, c’est peut-être l’un des plus forts de la série, j’ai eu les larmes aux yeux, j’ai été en colère après Jennifer Armentrout de faire ce qu’elle faisait à Nick et Stephanie.

Nick et Stephanie m’ont offert bien plus que ce à quoi je pensais. J’avais hâte de découvrir l’histoire de Nick mais Stephanie me laissait plus sceptique à cause de son passé. Et pourtant, elle m’a épatée, je l’ai adoré, totalement. J’étais pleine d’aprioris sur elle, sur son comportement et en fait, elle est vraiment adorable, elle est lumineuse, elle est amusante, elle est généreuse, forte, courageuse, elle a un énorme cœur, elle n’est pas pénible pour deux sous, et même lorsque son comportement prête à discussion, elle est tellement sincère qu’on ne peut lui en tenir rigueur, on veut juste lui tenir la main et lui dire de s’appuyer sur Nick, qu’il le mérite, qu’il est là pour elle. Un Nick touchant quand on apprend à le connaître, quand on découvre son passé. Il est absolument génial, il a un cœur énorme et je ne peux pas en dire trop pour ne pas vous spoiler mais chacune de ses réactions est parfaite. Il ne se trompe pas une seule fois tout en ayant les nuances pour que ce soit crédible.

Je sais que je reste plutôt vague sur le synopsis mais c’est pour vous laisser le plus de suspense possible. Parce que si j’ai vu certaines choses arrivées et plutôt classiques (comme la conséquence d’un coup d’un soir …), j’ai été largement surprise par un certain nombre d’événements (même s’il y en a un que j’ai eu beaucoup de mal à accepter, encore maintenant, j’en veux énormément à l’auteur). Dans un style un peu différent des premiers qui étaient de vrais coups de cœur, Jeu d’attirance m’a vraiment beaucoup émue, touchée, avec moins de drame dans le passé des héros, au contraire, moins de secrets aussi, en fait pas vraiment de secrets, pas de changement d’avis des héros toutes les deux minutes, de je t’aime mais en fait non, ils reviennent très vite à la raison et prouvent la force de leur couple.

J’ai retrouvé avec toute cette bande d’amis, de plus en plus grande, la Brigade des Beaux Gosses toujours au rendez-vous avec sa sexytude et son humour. Un côté bon camarade que j’aime énormément, c’est un vrai groupe d’amis qui vieillissent ensemble, construisent leur vie d’adulte, un vrai bonheur de les voir s’aimer chaque jour un peu plus et grandir. Jennifer Armentrout réussit parfaitement le pari de nous donner de leurs nouvelles, de les laisser dans le paysage sans grignoter l’histoire de Nick et Steph. Et je ne parle même pas du final du livre, absolument parfait, qui aurait pu être l’épilogue de la série ! (Non mais Ollie quoi …)(et les tortues … xD) En parlant d’épilogue de la série, cela sera très certainement pour le prochain tome (qui est actuellement le dernier paru en VO) dont les héros sont parfaitement introduits ici, tellement bien même, que je suis méga impatiente de lire leur histoire !

Pour le moment pas de date de publication en français (il est sorti fin 2016 en VO) mais on se retrouve en avril avec le dernier tome de Lux et en juin avec un nouvelle parution : A huis clos.

Tortuement Vôtre,

Melwasul