Vertige de Sophie Jomain

Vertige
Titre : Vertige (Les étoiles de Noss Head #1)
Auteur : Sophie Jomain
Éditeur : J’ai Lu – Best
Date de parution : 08 octobre 2014

Résumé

À presque 18 ans, Hannah enrage de devoir subir un nouvel été à Wick, petite ville portuaire écossaise. il n’y a pas plus ennuyeux que cet endroit pour une citadine de son âge. Jusqu’à ce qu’elle rencontre Leith. Il est bâti comme un roc et possède les plus beaux yeux qu’elle ait jamais vus. Qu’importent les rumeurs qui courent au sujet du jeune homme… l’attirance est immédiate, réciproque et irrépressible.
Puis tout bascule. Le conte de fées se transforme en cauchemar, et le destin d’Hannah est scellé. Leur relation résistera-t-elle à l’inimaginable ? Sauront-ils vaincre le pire ? Car les légendes sont parfois plus réelles que l’on croit.

Avis de Melwasul

note 4.5Voici un livre que je n’avais pas prévu d’acheter et encore moins de vous en parler. Ce livre, on me l’avait prêté à sa sortie il y a quelques années et même si j’avais bien aimé, je n’avais pas forcément eu envie de lire la suite. Peut-être un peu trop proche de Twilight à mon goût (j’en reparlerai plus tard). Mais bon cette réédition chez J’ai Lu était vraiment magnifique (la femme futile, vous vous souvenez ?) et en plus j’allais à la dédicace de Sophie Jomain à Toulouse et il fallait bien que j’achète un livre dans la librairie qui nous faisait la joie d’organiser cet évènement (toutes les excuses sont bonnes pour acheter un livre). Surtout qu’entre-temps je m’étais régalée avec Cherche jeune femme avisée et les Felicity Atcock. J’ai donc craqué et je dois dire que j’ai pris grand plaisir à relire ce premier tome. Alors certes, je ne m’en souvenais pas énormément (juste les grandes lignes et certains passages « ah oui c’est vrai ») donc ça aide.

J’ai retrouvé la pointe d’humour de Sophie Jomain que j’aime temps. Cette plume qui me fait sourire et glousser même s’il est vrai qu’ici l’écriture est plus « jeune » que dans les livres dont je parlais précédemment. C’est fluide, on ne s’ennuie pas, on a envie de savoir, bref c’est une lecture qui se lit toute seule. J’ai beaucoup aimé le dépaysement que nous offre l’auteure, j’ai aimé m’imaginer à Wick, cette petite bourgade écossaise. J’ai vraiment « vu » les falaises, la mer, les paysages environnant. Ça donne vraiment envie de se rendre en Ecosse (et pour une fois pas à cause des hommes en kilt !). De toute manière, l’Irlande et l’Ecosse ont toujours été des pays qui m’attiraient pour leurs paysages, leurs légendes et leurs environnements, donc il était clair que si le travail était bien fait, si j’étais vraiment immergée, cela m’enchanterait et cela a été le cas.

J’ai beaucoup apprécié les personnages. Hannah est une jeune fille vraiment agréable à suivre. Au début, on a un peu peur que ce soit une adolescente en crise mais en fait pas du tout, oui elle enrage un peu mais ne va pas faire vivre un enfer à sa famille. J’ai vraiment adoré sa relation avec sa grand-mère, relation vraiment très touchante. Elle est drôle, simple, intelligente, bien dans ses chaussettes et courageuse. Même s’il lui arrive d’avoir peur, elle fait face. Bon, bien sûr, si je parle d’Hannah, il faut aussi que je parle de Leith. Parfait, cela vous suffira comme description ? Parce que oui, Leith est parfait, il est drôle, attentionné, beau gosse, intelligent et en plus il cache quelques secrets. Mais je dois vous avouer un petit quelque chose. Je l’ai trouvé un poil (mouahahah je rigole toute seule) trop parfait, trop premier de la classe. J’aurais apprécié un côté un petit peu plus sombre (ça c’est la faute de Daemon !). Mais bon, on va trop se plaindre non plus, il est quand même vraiment chouette (mais pas au niveau de Cam non plus). Les personnages secondaires ont également une grande place dans l’intrigue, que ce soit les amis et la famille d’Hannah ou la famille de Leith.

Et c’est au moment de parler de l’intrigue qu’on en revient à Twilight. Alors même si tout le contexte est différent, un bon nombre d’éléments ne sont pas sans nous rappeler l’histoire d’un certain vampire à paillettes. Lors de la dédicace à Toulouse, Sophie Jomain a d’ailleurs reconnu qu’elle avait commencé à écrire Noss Head sans aucune prétention, un peu par hasard pour passer le temps après avoir dévoré Twilight. Et que, inconsciemment forcément, Twilight se retrouve un peu dans ce premier tome. Mais ce n’est pas vraiment dérangeant car à côté de ça il y a toutes les légendes mises en place par Sophie Jomain ainsi que les personnages qui nous en éloignent. Et je dois dire que j’ai même envie de lire la suite pour connaître la suite de leur aventure (en espérant quand même que cela décroche beaucoup plus de Twilight).

Rendez-vous au mois de mars pour la réédition du tome 2 et surtout, surtout, au mois de janvier pour la parution de sa deuxième romance contemporaine, la « suite » de Cherche Jeune Femme Avisée (suite entre guillemets car c’est juste que nos héros sont deux personnages croisés lors de cette première romance).

Lunement Vôtre,
Melwasul

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

6 réflexions au sujet de « Vertige de Sophie Jomain »

  1. Kieu-Xuan

    Je fais partie de ces personnes qui n’ont pas du tout aimé ce premier tome autant pour ses personnages quepour l’intrigue elle-même (Malheureusement j’ai presque tout les tomes dans ma PAL alors j’espère qu’une future chroniques m’aider à les en faire sortir). Pourtant j’ai adoré Cherche jeune fille avisée et j’ai eu l’impression que les deux livres était écrit par deux personnes différentes.
    PS : Je ne sais pas comment tu fais mais dans chacune de tes chroniques tu arrives a nous glisser une référence à Jeu de Patience et maintenant Lux 😉

    Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      Alors il faut savoir que la réédition a été retouchée par Sophie Jomain et je ne sais pas si c’est psychologique ou quoi mais j’ai de bien meilleures impressions qu’à ma première lecture à sa première sortie (d’où la note) mais j’avoue que j’attends de voir la suite en espérant qu’on s’éloigne plus de Twilight …

      Pour Cam et Daemon c’est grave, ça vire à l’obsession (bon j’ai relu Jeu de patience la semaine dernière ça explique peut-être cela mais en fait je peux pas m’empêcher de comparer tous les personnages masculins avec eux ^^)

      Répondre
  2. Bib HLM

    « J’ai retrouvé la pointe d’humour de Sophie Jomain que j’aime temps. Cette plume qui me fait sourire et glousser  » Je suis pareil !!

    Je l’ai découvert avec Felicity Atcock, puis Cherche jeune femme avisée, j’avais peur de me lancer dans une autre série, mais tu vois, ton avis me tente quand même pas mal… j’avoue !

    J’adore tes comparaisons avec Daemon et Cam <3

    Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      Oui c’est tout aussi drôle mais comme je le dis c’est quand même un peu plus jeune, je préfère les deux autres cités mais je lirai la suite avec plaisir ârce que je pense que la plume de Sophie Jomain a dû beaucoup évoluer entre le 1 et le 5 !

      Répondre
  3. Jenifaël

    J’avais vraiment aimer ce roman j’attend justement le dernier tome chez france loisir.
    Mais faut aussi que je trouve la réédition pour voir la différence.
    Et honnêtement j’ai découvert cette série l’année dernière et ça a été le coup de coeur de l’année!

    Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      J’ai hâte de lire la suite même si je préfère quand même ses romans un peu plus « adulte » comme Felicity ou romance contemporaine (j’ai d’ailleurs hâte de lire celle qui vient de paraître !)

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *