Vert Emeraude de Kerstin Gier

vert emeraude
Titre : Vert Emeraude (La Trilogie des Gemmes #3)
Auteur : Kerstin Gier
Éditeur : Milan – Collection Macadam
Date de parution : 14 mars 2012

Résumé

« Elle est le Rubis, la douzième, l’ultime voyageuse.
Avec elle, le cercle est refermé, le secret révélé.
Un secret qui remonte à la nuit des temps. »

Gwendolyn a-t-elle jamais été une lycéenne comme les autres ?
Pour son premier vrai chagrin d’amour, en tout cas, elle aimerait bien faire comme toutes ses copines : pleurer des heures au téléphone et se gaver de chocolats.
Mais pas question, les Veilleurs du temps ont besoin d’elle.
Pire, c’est avec Gidéon lui-même, celui qui lui a brisé le cœur, qu’elle doit repartir en plein XVIIIe siècle, affronter un drôle de comte, soi-disant immortel.

Plus question de pleurer, il faut agir !

Avis de Moonshine

note 5

Mon cœur est brisé en un millier de petits bouts. Je viens de refermer la dernière page de ce livre et déjà Gwen et Gidéon me manquent. Après Rouge Rubis qui fut une belle découverte et Bleu Saphir un second tome parfait, je conclus la saga avec émotions. Enfin toutes les réponses à mes questions me sont révélées. L’auteure a su ménager son intrigue jusqu’aux dernières pages du livre.

On retrouve Gwen totalement effondrée après la trahison de Gidéon et les révélations malsaines du Conte de St Gervais. Mais Gwen n’a pas le temps de se lamenter sur son sort. Elle doit reprendre du poil de la bête (aidée de sa meilleure amie et de Xémérius le plus mignon de tous les démons) et découvrir la prophétie qui sauvera le monde de toutes les épidémies. Gwen doit composer et se passer de son amour dont elle n’a plus confiance. Et pourtant que cache Gidéon ? C’est bien la question que je me suis posée tout au long de ma lecture.

Ce troisième livre est vraiment le tome décisif où tout nous ait révélé. Je ne peux même pas vous parler de la fin qui est simplement parfaite et émouvante. Tout ce que je peux vous confier c’est que j’ai frissonné avec ce tome, j’ai souri et j’ai pleuré. Je n’en retiens qu’une chose : Gidéon est le parfait héros. Il a fait battre mon petit cœur, il m’a souvent énervé et m’a ému. Il n’est pas ce qu’il parait et se qu’il laisse voir aux autres. Gwen m’a encore plus émue que dans les deux précédents tomes. Elle finit par devenir l’héroïne forte (parfois fragile), ingénieuse et débrouillarde que j’attendais de rencontrer. Elle révèle tout le potentiel de son personnage. Je n’oublie pas les personnages secondaires égaux à eux-mêmes. Une furieuse envie de noyer Charlotte dans son arrogance et son savoir absolu, Leslie l’amie fidèle toujours à son poste pour aider Gwen et enfin Xémérius encore plus délirant et farfelu que dans le second tome. Ah oui, j’oublie les personnages énigmatiques de Lucie et Paul qui nous révèlent enfin leur potentiel.

Que retiens-je de ce livre ? (Oui parfois je m’étonne des structures des phrases que j’écris). Un dernier tome PARFAIT qui clos cette série avec brio. J’ai vraiment hâte de pouvoir regarder l’adaptation cinématographie de ce dernier tome. Un petit conseil pour nos amis qui aimeraient se lancer dans cette saga. Je vous invite à lire les livres avant de visualiser les films. Ces derniers étant découpés différemment des livres vous risqueriez de vous spoiler toute l’histoire de cette trilogie (ce fut mon cas).

Je viens de dire au revoir à Gwen et Gidéon mais je ne suis pas encore prête à laisser s’échapper le talent de Kerstin Gier. Et je poursuis ma lecture de cette auteure avec sa nouvelle série : Silver qui sortira en librairie fin mai dans la collection Macadam. Je vous donne prochainement rendez-vous pour une nouvelle chronique.

Moonshine

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Share via email
+1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *