Unité d’Élite de Loraline Bradern

unité d'élite
Titre : Unité d’Élite (Tome #1)
Auteur : Loraline Bradern
Éditeur : BMR
Date de parution : 02 mars 2018

Résumé

Ils se sont rencontrés dans le noir.
Captifs d’un groupe terroriste, ils ont partagé la même cellule et, par sécurité, utilisé des faux noms.
Elle était Jessi. Lui, Woody.

Au milieu de l’enfer, sans jamais se voir, ils se sont chamaillés, désirés. Et il l’a sauvée au péril de sa vie.

Presque trois ans plus tard, Alyssandra travaille au sein des forces spéciales de la Navy, le Black Squadron.
Elle croit son Woody mort.
Leur histoire, fantasmée.
Leur passé, enterré.

Jusqu’à ce qu’une mission ébranle toutes ses certitudes…

Avis de Moonshine

note 5

Chose promise, chose due. J’entame ma semaine de chroniques avec le premier tome de la duologie de Loraline Bradern : Unité d’élite. Je quitte le côté comédie romantique d’Axelle Auclair et de son : Secret défense d’aimer pour vous présenter cette duologie qui est un pur moment de lecture, donc un coup de cœur. C’est un premier tome qui m’a réellement pris aux triples. Je ne suis pas ressortie indemne de ma lecture. Et j’ai dû enchaîner le second dans la foulée afin de ne pas me sentir frustrée. Heureusement que je n’ai pas choisi d’attendre pour poursuivre ma lecture. L’attente aurait été trop douloureuse.

Cette duologie est une romance militaire. Le lecteur fera la connaissance de Alyssandra dite : « Jessi » et de « Woody ». Leur rencontre n’est pas banale. Ils sont enfermés tous les deux dans une cellule obscure. Otages, aux mains de terroristes, ils ne peuvent pas se faire confiance. Et pourtant, le peu de temps qu’ils passent ensemble va changer leurs destins. Dans cette sordide histoire, nos héros vont apprendre peu de chose l’un de l’autre mais ils vont tenter de se soutenir et de veiller l’un sur l’autre. Lorsque notre héroïne parvient à rentrer au pays, elle apprend bien vite que son Woody est décédé lors de la libération des otages.

Alyssandra est mon héroïne.  C’est une jeune femme battante qui exerce un métier d’homme à risques. Issue d’une famille de militaire (son père est commandant et son frère est pilote), elle prouve au quotidien sa valeur. Lorsqu’elle décide de quitter son affectation pour intégrer un corps secrets de l’armée, elle le fait avant tout pour se rapprocher de sa famille. Grâce à sa nouvelle affectation, elle va se découvrir une deuxième famille. Ses confrères sont plutôt réticents à son affectation dans la branche des forces spéciales de la Navy. Une jeune femme dans la Navy doit rester derrière un bureau et se cantonner à des tâches administratives. Mais Aly n’est pas fait de ce bois-là et elle va prendre un réel plaisir à remettre à sa place ses homologues masculins. Elles a sa place sur le terrain et elle est aussi compétente qu’un homme. Heureusement, elle va pouvoir compter sur ses amies : Doc et Sugar. Elles aussi ont du mériter leur place au sein de cette équipe.

Aly est une battante. Elle a affronté la mort. Elle a dû se reconstruire et à présent, elle a intégré l’élite de la Navy. Elle a su faire sa place. Et c’est l’une des qualités qui fait d’elle une héroïne avec un grand H à mes yeux. Son tempérament de battante, son humour et sa ténacité valent bien tout un escadron d’hommes surentraînés. Et elle le prouve dans diverses situations. Bien entendu, ce roman ne repose pas seulement sur son héroïne. Il est parfait en tout point car il est merveilleusement bien dosé. Il y a de l’action, du suspense, de la passion, des rebondissements et le méga twist dans la dernière partie du roman. Ce TWIST qui fait que j’ai enchaîné de fois plus vite la fin du livre. Car, oui… je n’ai pas pu m’arrêter jusqu »à LA révélation finale qui donne sens à toute cette histoire.

Si je ne vous ai pas encore convaincu de filer acheter ce livre, laissez-moi vous présenter un autre aspect de ce livre qui saura sans aucun doute vous convaincre. Bien entendu, l’histoire repose sur Aly mais pas que… Je vous rappelle qu’ elle est entourée de Navy Seal tous plus beaux que des dieux. Des hommes alphas (nan parce qu’il ne faut pas se voiler la face) qui ont un sacré égo et une bonne répartie. Mais face à eux, je peux vous garantir qu’ils ont de quoi se mesurer. Ce qui donne de jolies situations cocasses. Je ne vous cacherai pas que l’auteur sait à merveille décrire ses spécimens de Seal. Et bien dès fois, j’ai dû essuyer ma bave de la liseuse. (Bien entendu, je ne mentionnerai pas le casting que l’auteur a réalisé pour ses personnages. Casting à retrouver sur twitter. Mais chut… Je n’ai rien dit).

Dernier point que je souhaiterai aborder et qui pourra peut-être vous convaincre définitivement si cela n’est pas déjà fait. Parlons de la perte qu’Aly ressent après le décès de son Woody. Tout au long du livre, il est mention de cette perte. Si bien qu’Aly commence à douter. Et c’est ce joli doute que l’auteur inscrit dans le cerveau de son lectorat. Si bien, que moi aussi je me suis mise à douter, à rechercher des indices et à douter. C’est ce sentiment que j’ai le plus apprécié. Car j’adore que l’auteur torture mon cœur de midinette en me faisant douter et espérer. Alors si vous aussi vous êtes masochistes comme moi. Aucun doute, cette duologie est faite pour vous.

Je féliciterai Loraline pour son travail de recherche sur le monde , les règles et le vocabulaire militaire. Grâce à ses Navy Seal, j’ai appris tout plein de chose que j’étais loin d’imaginer. Il faut que je précise que certaines scènes sont difficiles à lire et peuvent vous heurter. J’ai eu la boule au ventre  à la lecture de certains passages. Mais tout le reste du livre est un pur délice. Alors, j’espère que cette chronique vous aura convaincue de l’acheter. Pour moi, ce fut un coup de cœur. Gwenlan (La Malle aux Livres) si tu passes par là : Merci à toi pour cette magnifique découverte.

Moonshine

coup de coeur

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

6 thoughts on “Unité d’Élite de Loraline Bradern

  1. Mrs Esmée Cullen

    Pour moi qui n’aime pas les auteurs français, cela en fait 2 d’un coup qui sont excellentes! Unité d’élite nous fait rentrer dans le milieu Seal de plein pieds avec une excellente écriture.

    Reply
    1. Moonshine Post author

      Super bonne nouvelle que voilà. Trop contente de te faire découvrir de nouveaux auteurs françaises talentueuse.

      Reply
      1. Mrs Esmée Cullen

        C’est vrai que si je n’avais pas lu ta critique je n’aurais pas essayé de lire ce livre. Un grand merci à toi.

        Reply
  2. Saint-Cierge

    Bonjour, et moi aussi je suis devenue allergique aux écrivains français dont le rythme est très mou, manque de véracité et sont pusillanimes.

    Reply
  3. Saint-Cierge

    Bonjour, l’histoire d’allyssandra me rappelle un fil que j’ai vu. Tout au moins dans la similitude, mais elle est journaliste. Cdlt

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *