Une vie plus belle de Diane Chamberlain

une vie plus belle
Titre :Une vie plus belle
Auteur :Diane Chamberlain
Éditeur :Harlequin – Mosaïc
Date de parution : 27 août 2014

Résumé

Quand ils se sont rencontrés, Robin et Travis avaient quinze ans. L’année d’après, ils tombaient amoureux. Pour eux, tout a été trop vite, trop fort : quand Robin est tombée enceinte, leur monde et la vie qu’ils voulaient se construire ont volé en éclats. Une seule chose est restée : Bella, la petite fille adorée que Travis élève seul depuis sa naissance, quatre ans auparavant — depuis que Robin les a abandonnés, tous les deux.
Mais lorsque leur maison est détruite dans un incendie, et que le spectre de la pauvreté se profile pour lui et Bella, Travis comprend que sa vie est sur le point de basculer de nouveau. Et, cette fois, il doit faire face à un choix impossible : a-t-il le droit de se mettre en danger pour protéger sa fille ?

Avis de Melwasul

note 4En ouvrant ce roman, je ne savais pas trop à quoi m’attendre. En fait, c’est plutôt que j’avais lu le résumé en diagonale, qu’il m’avait bien tenté mais je n’avais pas fait tilt quant à l’âge de nos protagonistes. Cela a constitué ma première surprise, une bonne surprise. Deuxième surprise, je me suis rapidement rendue compte qu’on n’allait pas seulement suivre l’histoire de Travis, Robin et Bella mais aussi celles d’autres personnes. Ce qui a du bon et du moins bon mais j’y reviendrais plus tard.

Ce roman comme je le disais précédemment, c’est l’histoire de Travis, Robin et Bella. Ou plutôt l’histoire de Travis et Bella, puis celle de Robin. Travis et Robin qui sont tombés amoureux l’un de l’autre bien trop jeune et qui ont eu Bella. Bella qui a maintenant quatre ans et que Travis, à 22 ans, élève seul depuis qu’elle est bébé. Travis qui est au bord de la rupture depuis un terrible évènement qui a changé sa vie à jamais et qui va l’amener à faire de terribles choix pour le bien de Bella. Travis, qui n’a pas vu Robin depuis quatre ans.

C’est aussi l’histoire de Robin. Robin qui a occulté de sa vie la période Travis et la naissance et l’existence de son enfant. Elle est fiancée au futur maire de sa petite ville, intégrée dans une riche famille qui est devenue la sienne. Jusqu’à ce que l’histoire de sa future belle-sœur de 17 ans lui rappelle la sienne et tout ce qu’elle a perdu comme un électrochoc. Une histoire qui va également lui montrer le véritable visage des personnes qui l’entourent.

C’est également l’histoire d’Erin et son mari Michael qui ont perdus leur petite fille de trois ans et qui ne se remettent pas de la même manière. Michael essaye d’avancer, de penser à un futur alors qu’Erin en est incapable, ce qui va inévitablement entraîner une rupture dans leur couple. Une séparation à l’origine de la rencontre entre Erin et Travis, mais surtout entre Erin et Bella.
Oui je le sais, cela fait beaucoup de personnages (surtout que je ne suis pas entrée dans les détails, il y a encore un certain nombre de personnes qui prennent part de manière importante au roman) mais c’est passé comme une lettre à la poste ! On alterne les points de vue entre Travis, Robin et Erin, mais aussi les allers-retours entre présent, passé proche et passé lointain. Ce qui je l’avoue m’a un petit peu perturbée en début de roman mais une fois lancée, j’ai trouvé que c’était parfaitement fait.

Je dois dire que j’ai adoré Travis, pour moi, c’est le seul héros du roman (avec Bella), bien devant Robin. Il m’a pris aux tripes, complètement. Cette force qu’il a, ce courage, mais surtout cet amour pour sa fille que l’auteure a parfaitement su retranscrire m’a vraiment émue. Certes, il ne fait pas forcément les bons choix, mais il est tellement proche de la rupture, prêt à craquer à tout moment, on sent tellement qu’il ne tient que par et pour son trésor, qu’on lui pardonne, qu’on le comprend. Il serait prêt à tout pour elle, à faire n’importe quoi pour la protéger et lui offrir la vie et le bonheur qu’elle mérite. Il est peut-être jeune, mais on voit bien qu’il a été obligé de vieillir, de grandir à vitesse grand V, il n’a pas eu le choix, c’est devenu un homme avant l’heure, et quel homme ! Au final, son personnage, c’est le gros gros point fort du roman, rien que pour lui, ce livre mérite d’être lu !
Robin, c’est un peu plus compliqué. Je l’ai véritablement détestée au début même si, au fil des pages, au grès des indices laissés par l’auteure, j’ai reconstitué le puzzle de son histoire et je l’ai presque compris. Après, je l’ai trouvé vraiment lente à la détente, à la réaction mais une fois qu’elle s’est réveillée, je n’ai pas été déçue.

Quant à Erin, j’ai également été très touchée par son personnage, presqu’autant que par Travis. J’ai ressenti sa douleur, son incompréhension face au comportement de son mari mais tout comme lui, j’ai également eu envie de lui dire d’aller de l’avant, de continuer à vivre, pour sa fille. J’ai aimé la voir revenir à la vie au contact de Bella, de ce petit rayon de soleil adorable que son père a admirablement bien élevé.

J’ai adoré l’histoire de ce père qui se bat pour sa famille, de cette femme qui se rappelle qu’elle est avant tout mère et de cette mère qui retourne à la vie. J’ai adoré les allers-retours entre présent et passé. J’ai aimé découvrir Travis et Robin adolescents, les voir se rencontrer, devenir amis, s’aimer, grandir ensemble. J’ai aimé voir pourquoi et comment ils en sont arrivés là. J’ai aimé les intrigues en toile de fond et les manigances qui rajoutent un peu de piment. J’ai adoré l’écriture de Diane Chamberlain que je ne connaissais pas et qui m’a emportée. Mais vous le sentez venir, il y a un MAIS. Un grand MAIS qui fait que ce livre n’a pas la note maximum.

Il m’a manqué une centaine de pages. Les retrouvailles entre Travis et Robin sont trop rapides à mon goût mais surtout elles arrivent bien trop tard dans le roman, dans les derniers chapitres. Vu que la construction du livre, c’est normal quand on y réfléchit, mais du coup j’aurais aimé qu’il y ait autre chose après, qu’on le voit se retrouver, se redécouvrir alors que là c’est très rapide et qu’on a juste de droit à un épilogue (très touchant et mignon) un an après la fin de l’aventure. Et c’est au moins le début de cette année que j’aurais voulu suivre, les discussions qu’il y a eu, en fait, c’est toute la manière dont le livre qui m’a un peu déçue. Trop rapide et pas la hauteur de ce magnifique roman à mon goût, ce qui est vraiment dommage parce que cette histoire est sublime !

Courageusement Vôtre,

Melwasul

P.S : Ce livre, j’ai du mal à le classer dans une catégorie : entre le New-Adult et le Young-Adult pour l’âge des protagonistes mais il est beaucoup plus adulte que ça par rapport à l’histoire en elle-même, donc plus dans la romance contemporaine, mais après, ce n’est pas non plus complètement une romance donc bref, à vous de décider où vous le classer !

P.S Bis : C’est pourquoi, j’ai décidé de l’intégrer dans mon Challenge YA Book Trip (qui comprend aussi les NA). Un challenge du 15/08/14 au 15/08/15 durant lequel un road trip américain est prévu (suivant les états rencontrés lors de mes lectures). Je ferais chaque mois un petit bilan de l’avancée de mon voyage avec une carte. Dans les chroniques, vous retrouverez le petit logo ainsi que la destination du voyage.

Ici, premier arrêt en Caroline du Nord, où se déroule notre histoire. 😉

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

7 réflexions au sujet de « Une vie plus belle de Diane Chamberlain »

  1. topobiblioteca

    Je pense que c’est un livre assez original dans le catalogue Mosaic, ils n’ont pas l’habitude de sortir des titres avec un âge de protagonistes en dessous de 30 ans, mais je dois avouer que cette intrigue me tente énormément, comme tu le dis, entre la romance contemporaine, le NA et le YA. Finalement tant pis pour la classification, je le tenterai, dommage par contre que la fin arrive vite.

    Répondre
    1. Melwasul

      oui c’est pour ça que j’ai été (agréablement) surprise par l’âge des protagonistes ! après en fait c’est pas que la fin arrive vite, au contraire il se passe pas mal de choses, c’est surtout les retrouvailles entre Travis et Robin qui se font trop facilement à mon goût. Mais après l’histoire de ce père est vraiment magnifique (et change un peu des romances habituelles)

      Répondre
    1. Melwasul

      Oui, j’adore la couverture moi aussi (c’est un peu beaucoup pour ça que j’ai lu le résumé en diagonale et que je l’ai lu tout court :D)

      Répondre
  2. Kieu-Xuan

    Le résumé me tente beaucoup et ton avis m’incite encore plus, je pense qu’il va atterrir dans ma Wishlist et je dois dire qu’autant les couverture Harlequin pour les collections Historique, Azur, Prélud’…. sont moches autant pour Mosaïc il font un bel effort !

    Répondre
  3. Ping : Une vie plus belle de Diane Chamberlain | Lire sous la Lune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *