Une séduisante espionne de Celeste Bradley

Une séduisante espionne
Titre : Une séduisante espionne (Le Club des Menteurs #3)
Auteur : Celeste Bradley
Éditeur : J’ai Lu pour Elle – Aventures & Passions
Date de parution : 03 septembre 2014

Résumé

 » Ne pas perdre de vue James Cunnington » Telle est la consigne du père de Philippa Atwater, capturé par les Français. Pourchassée par les sbires de Napoléon, Philippa profite d’une annonce pour se réfugier chez Cunnington. Déguisée en homme et rebaptisée Philip, elle devient le précepteur du garçon des rues dont il a fait son héritier. Très vite, elle se rend compte que James a des activités plutôt louches. C’est incontestablement un espion. Et il ne serait pas étranger à la disparition de son père. Comment le faire parler? En usant de cette féminité qu’elle dissimule si soigneusement.

Avis de Melwasul

note 4.5Me revoilà pour vous parler du tome 3 de cette série que j’affectionne tout particulièrement. Ce troisième tome, je crois bien que c’est celui dont je me souvenais le moins et c’est donc avec grand plaisir que je me suis plongée dedans il y a quelques jours (parce que oui, je suis à la bourre dans la rédaction de mes chroniques)(mais chut c’est un secret).

Nous suivons ici les aventures de James Cunnington, le frère d’Agatha, qui avait été accusé de trahison dans le premier tome. Il a depuis été innocenté (grâce à l’obstination de sa sœur) mais ce qu’il a fait malgré lui (trahir ses amis les Menteurs) l’a marqué pour la vie. Il se remet à peine de ses blessures physiques mais celles psychologiques ne seront jamais vraiment cicatrisées. Il a été trahi par la femme qu’il pensait aimer (enfin c’était sa maîtresse, ce n’était pas non plus sa femme) et s’est juré de ne plus faire confiance à cette espèce d’ensorceleuses (seules sa sœur et la femme de son patron Clara échappent à sa méfiance).

James qui, décidant qu’il n’aurait jamais d’héritier, a décidé de prendre sous son aile le jeune Robbie, garçon des rues grâce à qui ils avaient pu sauver Agatha. Sauf que Robbie est bien un garçon des rues et que James n’a absolument pas la fibre paternelle (qu’il croit …). Il décide donc d’embaucher un précepteur. Après quelques entretiens, il embauche Philip, pas vraiment pour ses qualités mais plutôt parce que c’est le seul à ne pas avoir fui devant Robbie mais en plus il a un peu pitié devant ce jeune gringalet qui semble être sans ressources.

Quand on dit que les enfants sont bien plus malins que les adultes, ce ne sont pas des mensonges et ici nous en avons la preuve : Robbie comprend très vite que Philip est en réalité une Philippa alors que James va juste mettre 10 siècles avant de voir ce qu’il a sous les yeux (enfin c’est pratiquement parce qu’on le lui dira)(ahhh lalala ces hommes…). Mais revenons-en à Philippa, la fille d’un ancien Menteur accusé de trahison et dont James est à la recherche pour le tuer. Philippa qui est persuadée que c’est James le traître (oui vraiment qu’ils sont malins ces hommes, ils s’accusent mutuellement de traîtrise pendant que les vrais méchants eux se frottent les mains).

Vous vous en doutez bien, le travestissement de Philippa en Philip va nous offrir quelques scènes et quiproquos hilarants. Robbie est vraiment un atout, sa fraicheur, son caractère, sa présence vont amener une note qu’il n’y avait pas dans les tomes précédents, ce qui est bien souvent le cas des qu’un enfant est présent. James est vraiment un James Bond sympathique (comme tous les Menteurs)(mais en plus il a le prénom pour …) même si j’avoue que ce n’est pas mon préféré (je crois que c’est Collis, héros du tome suivant) quant à Philippa, c’est bien entendu la femme qu’il lui fallait.

Nous avons encore une fois une très bonne intrigue, assez bien ficelée, avec des rebondissements pile au bon moment et un suspense de plus : quand James va-t-il enfin ouvrir les yeux ?! 🙂 L’humour est toujours aussi présent, ce livre étant dans la parfaite continuité des tomes précédents, c’est d’ailleurs avec plaisir que l’on retrouve les anciens héros.
Je vous dis à très bientôt pour vous parler du quatrième tome sorti hier et qui est, je pense, mon préféré de toute la série. Nous y retrouverons Collis et Rose croisés dans les tomes précédents qui sont un peu plus « gamins » si je puis dire, ce sont de jeunes Menteurs, mais qui forment un couple étincelant !

Traîtreusement Vôtre,
Melwasul

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

4 réflexions au sujet de « Une séduisante espionne de Celeste Bradley »

  1. katel

    aaaaah ! james……
    un de mes préférés depuis si longtemps…..
    les hommes sont aveugles à ce qui est sous leur nez et ça nous fait bien rire
    à ne pas rater

    Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      Ah ça pour les hommes c’est clair, mais ça ne m’étonne absolument pas … 😀

      bon je crois bien que mon préféré est Collis si mes souvenirs sont bons, je te dis ça dès que je l’ai relu 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *