Un prince de Rêve de Victoria Alexander

Un prince de rêve
Titre : Un prince de Rêve (Secrets de Famille #1)
Auteur : Victoria Alexander
Éditeur : J’ai Lu – Aventures et Passions
Date de parution : 19 août 2015

Résumé

Jeune veuve fantasque, lady Camille a jeté son dévolu sur le prince Nikolai, qu’elle espère séduire en le conviant à un traditionnel Noël anglais. Que pensera-t-il de sa mère frivole ? De son oncle libidineux ? Rien du tout, puisqu’ils seront absents et que, pour incarner la famille idéale, Camille a eu l’idée géniale d’engager une troupe d’acteurs. Sa sœur Beryl a beau la mettre en garde contre ce projet insensé, Camille n’en fait qu’à sa tête. Elle se voit déjà sur le trône de Grande-Avalonie. Mais dans cette pièce de théâtre brillamment mise en scène, elle ne s’attendait pas à voir débouler Grayson, son amour de jeunesse, de retour des Amériques où il a fait fortune dans l’espoir de la conquérir.

Avis de Melwasul

note 4.5

Il y a des livres comme ça, quand on voit leur couverture, on les aime tellement qu’on a envie qu’ils soient une réussite. Et pour Un prince de rêve, on peut dire que j’avais mis la barre haute sans même savoir à quoi m’attendre, juste à cause de la couverture. Et j’ai eu peur, très peur mais finalement, ce roman est tellement à l’ouest, j’ai tellement rigolé devant cet ensemble de gros n’importe quoi que j’ai passé un très bon moment.

En fait, c’est une vraie grosse farce totalement déjantée mais dont la recette fini finalement par prendre. Au niveau des ingrédients nécessaires, il nous faut :

  • Une veuve trentenaire qui souhaite épouser un prince (Camille)
  • Un prince russe trop parfait et pas très net (Nikolai)
  • Une troupe d’acteurs qui n’en porte que le nom
  • Des acteurs qui n’éblouissent pas par leurs talents
  • La sœur jumelle de notre héroïne qui n’est pas moins déjantée que celle-ci mais qui veut assister au spectacle massacre (Beryl)
  • Un oncle et un père (décédé) jumeaux
  • Une mère et ses amis pas vraiment fréquentables
  • Une autre sœur un peu fatigante
  • Cinq Kantik (de Noël)(j’en rigole encore)
  • Un château quelques jours avant Noël
  • Des cœurs brisés
  • Et surtout un amour de jeunesse de retour des États-Unis bien décidé à éjecter le prince russe en se faisant passer pour le cousin de notre héroïne (Grayson)

(J’ai peut-être oublié quelques ingrédients mais vraiment ce n’est pas de ma faute.)

Mélangez tout ça et vous aurez quoi ? Une comédie romantique historique à vous faire pleurer de rire. Alors je le reconnais volontiers, rien ou presque n’est crédible, mais vraiment rien de rien. Cela vire même parfois au grand n’importe quoi. Les personnages sont à l’image de l’histoire. Ou plutôt, devrais-je dire, l’histoire est à l’image des personnages. Ce sont eux qui la font et particulièrement Camille. Camille qui au début peut nous sembler superficielle, mesquine, une demoiselle qui a été beaucoup trop gâtée et ne voit pas plus loin que le bout de son nez. Mais derrière la façade, au fil des pages, nous découvrons une Camille douce et tendre, pleine d’humour, déjantée et fantasque, entêtée et qui ne recule devant rien même si cela devient totalement absurde.

En face, Grayson décide de ne pas se laisser faire et la suit dans ses idées farfelues. Il va même jusqu’à en rajouter une couche (ahh ces Kantik de Noël, je vous ai déjà dit que j’en rigole encore ?). Mais ce n’a vraiment pas été de tout repos pour lui et il a fallu lutter (et déborder d’imagination). Je ne rentre pas dans les détails des autres personnages que ce soit le prince (hermpf) russe et les vraies/fausses familles de Camille pour vous laisser le plaisir de les découvrir sous toute leur splendeur.

Si j’ai eu un peu de mal à m’adapter au style d’écriture hyperactive, aux personnages et à l’environnement survolté et déjanté, une fois plongée dedans je me suis régalée du début à la fin. On alterne des moments vraiment très, très drôles avec des moments beaucoup plus sérieux et plus doux. Moi qui aime que l’humour soit présent dans mes lectures, pour le coup je n’ai pas été déçue, surtout que c’est toujours fait de manière intelligente. Le déjanté, l’absurde, le tendre et l’intelligent ne sont absolument pas incompatibles et nous offrent un mélange savoureux !

Finalement, si vous avez besoin d’une lecture tranquille qui vous fasse rire et sans prise de tête, une lecture dont vous vous fichez qu’elle soit complètement fantasque, cette romance est parfaite pour vous !

Absurdement Vôtre,
Melwasul

P.S : Mon seul reproche aux éditions J’ai Lu : mais pourquoi ne pas avoir attendu Noël pour le publier ?! En tout cas, je vais attendre la suite en espérant qu’elle soit aussi délirante !

logo-jai-lu
Retrouvez ce livre sur J’ai lu pour elle

Votre appréciation du livre:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

Une réflexion au sujet de « Un prince de Rêve de Victoria Alexander »

  1. Ping : Un prince de Rêve de Victoria Alexander |...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *