Un pâtissier à croquer de de Louisa Edwards

couv un patissier à croquer

Titre : Un pâtissier à croquer (Au plaisir des sens #2)
Auteur : Louisa Edwards
Éditeur : J’ai lu – Promesses
Date de parution : 04 décembre 2013

Résumé

Pour la première fois de sa vie, Danny Lunden quitte New-York. Le jeune chef pâtissier n’est pas seul : toute la brigade du restaurant Au plaisir des sens l’accompagne pour participer au prestigieux concours de la Toque d’Or qui se déroule à Chicago.
Là-bas, Danny retrouve la resplendissante animatrice Eva Jansen, qui lui avait déjà tapé dans l’oeil durant les épreuves éliminatoires. Et de nouveau la tête lui tourne.
Mais qu’a-t-il à faire de cette diva capricieuse, superficielle et volage, alors qu’il joue son avenir et dois se concentrer tout entier sur le travail d’équipe ? Il lutte farouchement pour retrouver ses esprits. Las ! peine perdue; les sentiments du chef perturbent sa concentration et compromettent ses performances culinaires…
La pâtissier va-t-il se faire croquer ?

Avis de Moonshine

note 3Dans ce second volet, on retrouve Danny et son équipe de cuisiniers. Ils participent au prestigieux concours de la Toque d’Or. Ils devront se battre contre des adversaires redoutables et coriaces. Et pour sauver le restaurant familial, Danny n’aura pas d’autres choix que de gagner ce concours. Mais il devra composer entre son devoir envers ses amis et les sentiments qu’il éprouve pour la jolie organisatrice du concours : Eva Jansen.

Ce second tome ne m’a pas autant convaincu que le premier. On retrouve les personnages du premier livre toujours aussi fou-fou. Les répliques sont bourrées d’humour et les situations cocasses sont nombreuses. Mais il m’a manqué un je ne sais quoi qui fait de ce livre une bonne romance. Je pense que je me suis rapidement lassée de cette atmosphère de concours culinaire. Je me demande si ce n’est pas dû à mon obsession pour les émissions culinaires télévisées que je ne rate pratiquement jamais. Oui ! j’aime manger et pâtisser ! ( Mais bon je préfère manger les pâtisseries des autres. Et je rêve de goûter à celles de notre Melwasul et aux popcakes de notre MockingJay ! Elles s’y connaissent et réalisent de belles et bonnes pâtisseries. J’ai des photos à l’appui.)

De plus la relation entre Danny et Eva m’a vite lassée. Je n’ ai pas aimé ce jeu du « chat et de la souris ». Danny trouve Eva pimbêche et superficielle mais il ne peut pas s’empêcher de l’imaginer dans son lit. Il n’a qu’une envie : passer une nuit de folie avec elle. Et pourtant, il ne cesse pas de la critiquer et de la dénigrer. Eva a tout d’une garce superficielle : de la tenue au caractère. Je n’ai pas cru un seul instant à leur relation que j’ai trouvée tout à fait artificiel. Je sais, je suis méchante avec ce couple mais c’est la vérité. Quand j’aime pas, je le dit haut et fort.

Heureusement, il y a un gros point positif dans ce roman. Et je l’attribue à Beck. On en apprend davantage sur le cuisinier et sur sa relation complexe et douloureuse avec Skye. Après vérification, il reste un troisième tome à traduire pou clore cette série. Beck et Skye  en seront les héros. Donc rien n’est perdu  nous mettrons à jour les mystères qui entourent Beck.

Je recommande donc ce second tome pour retrouver cette ambiance de concours culinaires. Mais ne cherchez surtout pas une romance avec de grands sentiments. Vous risqueriez d’être déçu. Cependant, vous passerez un agréable moment de lecture.

Moonshine

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

3 réflexions au sujet de « Un pâtissier à croquer de de Louisa Edwards »

  1. Melwasul

    Voilà je l’ai lu et au contraire moi j’ai adoré autant que le premier. Je me suis vraiment régalée. Danny est absolument trop craquant (moi aussi je veux un sexy pâtissier)(d’ailleurs je l’ai trouvé en Michalak)(malheureusement il ne me connait pas :D), Eva derrière ses airs de garces est assez touchante. Ils nous offrent une belle petite romance gourmande.

    J’ai adoré l’humour présent au fil des pages, retrouver Jo et Max, l’ambiance des concours culinaires, et j’ai vraiment hâte de lire la suite, j’espère, l’histoire de Beck.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *