Un Mari Apprivoisé de Hope Tarr

cou un mari apprivoisé

Titre :  Un Mari Apprivoisé (Men Of Roxbury #3)
Auteur : Hope Tarr
Éditeur : J’ai lu – Aventures & Passions
Date de parution : 16 octobre 2013

Résumé

1860. Patrick O’Rourke après avoir passé toute son enfance à l’orphelinat, est devenu un homme prospère. Il lui faut désormais penser à se marier. Lors d’une réception, il tombe sous le charme de lady Katherine Lindsey, une jeune et belle aristocrate. Une femme inaccessible. Mais cette dernière échafaude un plan pour pouvoir faire un mariage de convenance avec Patrick.

Avis de Melwasul

note 4.5Je vais commencer par remercier les Éditions J’ai Lu de m’avoir fait parvenir cette merveille avant sa sortie. Vous vous souvenez du fait que j’étais une miss boulette lorsque je vous avais parlé du tome 3 des Trois Grâces sans avoir lu le deuxième ? Là, j’ai fait encore plus fort ! Car j’ai lu le troisième et dernier tome d’une série sans savoir que justement ce livre appartenait à une série (pour ma défense, J’ai lu ne précise pas que c’est une série :’( ). Mais en tout cas, pour celles qui n’ont, comme moi, pas lues les tomes précédents, ce n’est pas grave, ça ne gêne en rien la lecture même si on devine en rencontrant les personnages secondaires qu’il y a des histoires derrières. En tout cas, j’ai tellement aimé ce bouquin que je vais m’empresser de dénicher les tomes précédents : La rose de Mayfair et Esclave de ses charmes.

Pour ce qui est de l’histoire, le résumé vous dit tout et ce serait vous spoiler que de vous en dire plus, ce qui serait vraiment dommage. Sachez juste que pour ce qui est des vengeances, surtout celle de Kate, jamais, ô grand jamais, vous n’auriez imaginé quelque chose d’aussi grandiose (j’en rigole encore même si j’ai eu le cœur brisé pour Rourke)(et puis pas de soucis, il va se venger, n’oubliez pas : la vengeance est un plat qui se mange froid et qui se déguste !)(et je peux vous dire que le garçon il va déguster dans tous les sens du termes ! :D).

Kate est géniale ! Elle forte, maline, futée, drôle, têtue, caractérielle (pas dans le genre petite princesse rassurez-vous) et comme elle le dit elle-même : jamais elle ne sera soumise et obéissante (nan mais oh !). Elle a une répartie d’enfer et une imagination débordante (attention ne vous moquez pas d’elle, la vengeance sera sanglante). Elle est forte, courageuse et a une poigne de fer. D’ailleurs, c’est pas pour rien que les meilleurs amis de Rourke (dont on découvre les histoires dans les tomes précédents)(sans commentaire :D) vont lui offrir La mégère apprivoisée de William Shakespeare (et ô malheur quand elle va découvrir le livre dans la chambre de Rourke)(il va s’apercevoir que la mégère est loin d’être apprivoisée…). Mais je vous rassure, elle n’a rien du tout d’une mégère, c’est juste une femme, une vraie !

Quant à Rourke … Ahh Rourke … Je l’adore ! Après une enfance et une adolescence difficile, il va être miraculeusement sauvé des bas-fonds par l’une des personnes les plus importantes d’Angleterre, et va au fil des années gagner une véritable fortune. Alors qu’il revient à Londres pour trouver une épouse, il découvre Lady Katherine qui est une Beauté Professionnelle (nan rien de bien méchant, elle se laisse juste prendre en photo pour des cartes postales)(et non elle n’est pas toute nue sur les photos). Malheureusement suite à un malheur pari, il va la perdre (provisoirement) et être totalement ridiculisé. Il attend alors un an pour se venger et la contraindre au mariage. Mais sa vengeance ne s’arrête pas là. Nan il va pousser le bouchon un peu plus loin jusque après le mariage (que c’est cruel mais que c’est drôle !). Il est drôle, vif, pas hyper sexy (mais on l’aime quand même), plein d’humour et de ressources. Mais il y a quelque chose que l’on sent dès le départ, c’est qu’il l’aime. Il est même fou amoureux et ça c’est beau (sortez les violons …). Et il ne la lâchera pas !

Puis viennent ensuite tous les personnages secondaires : l’affreux papa de Kate, sa sœur, les meilleurs amis de Rourke, son ancienne maitresse,… Tous ont une place bien importante, ils amènent humour, amour, problème, émotions en tout genre, ils rendent cette histoire véritablement rythmée.

Je ne connaissais pas Hope Tarr avant de lire Un mari apprivoisé et j’ai fait là, une bien belle découverte. J’ai adoré son humour et la manière qu’elle a de nous faire découvrir ses héros petit à petit. Autre petit trait de « génie » si je peux me mettre de dire ça comme ça, c’est les entêtes de ses chapitres. Je vous parlais un peu plus haut du livre qui est offert à Rourke : La mégère apprivoisée, et bien Miss Tarr continue sur la même lignée en mettant à chaque début de chapitre un petit extrait de celle-ci, et toujours en rapport avec ce qui va se passer dans le chapitre que ce soit des répliques de Petruchio ou de Kate (et oui notre héroïne a le même surnom que l’héroïne de Shakespeare …). De toutes petites lignes qui ajoutent encore à l’humour du bouquin. Mais ne vous inquiétez pas, il n’y a pas que l’humour, il y a aussi de bien belles scènes d’amour, des petits gestes touchants et tendres et une magnifique scène finale …

Et pour finir je vous dirais que j’ai beaucoup aimé le prologue et l’épilogue de Miss Tarr qui fait encore fort. On sent de suite la note d’humour du livre à venir. Il s’agit des principes de Rourke (prologue) puis des nouveaux principes de Rourke (épilogue), chacun constituait de 3 règles donc je vais vous donner la première puis la toute dernière (je sais c’est moche, je fais vraiment tout pour vous appâter) :

Les principes de Rourke :
Règle n°1 : Toujours se cacher pour pleurer. Si elles te voient pleurer, elles en profiteront pour te faire souffrir encore plus et piétiner allègrement ton corps et ton cœur.

Les nouveaux principes de Rourke :
Règle n°3 : Une fois qu’elle est à toi, prends-lui la main, aime-la de tout ton cœur, et ne la laisse jamais partir
Surtout, ne la laisse jamais partir.

Vengeresqu’ment Vôtre,

Melwasul

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

6 réflexions au sujet de « Un Mari Apprivoisé de Hope Tarr »

  1. lilitth

    Tu m’as convaincu !! Cette phrase « Mais il y a quelque chose que l’on sent dès le départ, c’est qu’il l’aime. Il est même fou amoureux et ça c’est beau (sortez les violons …). Et il ne la lâchera pas ! » Impossible de résister avec une phrase pareil ;)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>