Un goût de paradis de Julia Quinn

Titre : Un goût de paradis (Le quartet des Smythe-Smith #1)
Auteur : Julia Quinn
Éditeur : J’ai Lu pour Elle – Aventures & Passions
Date de parution : 07 juin 2017

Résumé

En ce printemps 1824, lady Honoria Smythe-Smith se morfond chez elle depuis que son frère Daniel, contraint à l’exil après un scandale retentissant, a laissé la maison vide et leur mère désespérée. Comment échapper à cette ambiance morose ? En se mariant ! Hélas, lors de la précèdente saison, tous ses prétendants l’ont mystérieusement abandonnée sans un mot d’explication. Cette année, Honoria entend bien forcer le destin. Elle jette son dévolu sur le jeune Gregory Bridgerton et, lors d’une garden-party à Cambridge, met au point un plan infaillible pour l’attirer dans ses filets. Mais Marcus, son ami d’enfance, va tout faire capoter…

Avis d’Elenwë

note 4

Dans la famille de Honoria, les Smythe-Smith, perdure un rituel depuis 16 – terribles – années. Chaque année quatre cousines – non mariées – doivent monter sur scène devant des amis pour interpréter – ou plutôt massacrer – un morceau de Mozart jusqu’à ce qu’elles se marient. Mais il faut savoir que les filles Smythe-Smith n’ont malheureusement pas eu la fée de la musique qui s’est penchée sur leur berceau. . C’est dans le premier tome de la série La chroniques des Bridgerton que nous rencontrons le quartet Smythe-Smith. Quand j’ai appris que Julia Quinn avait écrit une série sur cette famille, il me tardait de pouvoir la lire car je savais que j’allais pleurer de rire pendant une grosse partie de ma lecture. Et ce fut le cas. L’héroïne de ce roman, lady Honoria Smythe-Smith – qui participe pour la deuxième année à cette représentation – ne dispose comme ses cousines d’aucun don pour la musique et, avec son cher violon, massacre les magnifiques morceaux de Mozart .

Ce roman se place après le troisième tome de La chroniques des Bridgerton vu qu’on y rencontre Colin qui n’est pas encore marié. Depuis l’exil de son frère aîné après un scandale, Lady Honoria se morfond dans une maison vide avec une mère désespérée par la perte de son fils. Pour échapper à cette ambiance morose, la jeune femme va décider de se trouver un époux. Pour cela elle va se lancer dans la recherche du mari parfait. Elle va jeter son dévolu sur Grégory Bridgerton. Malheureusement – ou heureusement – pour elle, le meilleur ami de son frère, Marcus, a eu pour mission de la protéger et de repousser tout homme ayant des pensées malfaisantes envers elle. Et vous vous doutez bien que pour lui, aucun homme n’est assez bien pour elle. Honoria va mettre en place divers plan pour pouvoir mettre un homme dans sa poche, jusqu’à creuser un trou dans une forêt. C’est une des scènes qui m’a le plus plu, j’ai ri pendant un bon moment en l’imaginant. Ce livre comporte plusieurs scènes que j’ai beaucoup appréciées, mais celle-ci reste quand même une de mes préférées car après elle aura un véritable impact sur le reste de l’histoire et sur la relation entre Honoria et Marcus.

Un goût de paradis est basé sur le quartet Smythe-Smith alors les autres membres de ce mythique – catastrophique – sont présentes. J’ai beaucoup aimé les cousines d’Honoria donc les membres du quartet de l’année 1826. Et contrairement à ce qu’on aurait pu penser, elles se rendent compte qu’elles n’ont aucun don pour la musique et qu’elles massacrent les pauvres musiques de Mozart – à part la petite dernière qui croit jouer merveilleusement bien – Honoria sait qu’elle n’est pas du tout une bonne musicienne, pourtant contrairement à ses cousines, elle est contente de monter sur scène afin d’honorer la tradition. J’ai beaucoup aimé ce côté là de notre héroïne, malgré le fait qu’on va certainement se moquer de sa prestation, de son talent, elle monte quand même sur scène pour perpétuer cette tradition. Et je trouve cela beau. De manière générale j’ai beaucoup aimé le personnage d’Honoria, j’ai trouvé ses plans pour se trouver un époux très drôles surtout une certaine scène dont je vous ai parlé plus haut. Elle est à la fois forte et douce, n’abandonnant jamais les êtres chers à son cœur. Et se battant coûte que coûte, à la fois pour eux et pour elle.

Je ne peux pas vous parler d’Honoria sans vous parler de Marcus. Ahhh Marcus, je suis un tout petit peu tombée amoureuse de lui. Je l’ai trouvé tout simplement charmant, il a un parfait équilibre je trouve. Il est distant et plutôt réservé, mais cela ne gâche strictement en rien son charme. Il fait aussi preuve d’une loyauté sans faille envers son meilleur ami, David, malgré les kilomètres qui les séparent. Et le moment venu, il a réussit à sortir de sa coquille, à passer outre sa peur, ce qui m’a permit de lire une autre de mes scènes préférées. J’ai tout simplement adoré la façon dont il s’est dressé pour défendre la femme qu’il aime. Et puis Marcus a aussi gagné un énorme point dans mon cœur, il est le deuxième neveu préféré d’un personnage haut en couleur que j’affectionne tout particulièrement, Lady Danbury. Cela fut pour moi un véritable plaisir de la retrouver. Même si à un moment du livre, vers la fin, j’ai eu envie de la trucider pour ce qu’elle a infligé à ce pauvre petit objet si magnifique. Tant de haine cela a brisé mon petit cœur de musicienne. Il n’avait rien fait pour mériter cela, ce n’était en aucun cas de sa faute ! Je ne me suis pas du tout remise de sa mort …

J’ai beaucoup aimé ce premier tome, même si j’y ai trouvé quelques longueurs par moment, ce qui explique le fait qu’il n’a pas la note maximale. J’ai trouvé qu’il y avait une véritable alchimie entre nos deux personnages et qu’ils formaient un beau couple. J’ai refermé ce livre avec un tout petit pincement au cœur, triste que ce soit déjà fini. Maintenant, j’attends avec impatience la suite de cette série qui ne devrait plus tarder car le tome 2 va paraître fin août et nous retrouverons Daniel, le frère d’Honoria. Mais il me tarde tout particulièrement fin septembre pour la parution du troisième tome. Je vous conseille vivement de lire Un goût de paradis, une très bonne lecture en perspective.

Elenwë

logo-jai-lu
Retrouvez ce livre sur J’ai lu pour elle

Votre appréciation du livre :

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *