Un bruit qui court d’ Ali Cronin

couv un bruit qui court

Titre : Un bruit qui court (Girl Heart Boy #2)
Auteur : Ali Cronin
Éditeur : J’ai lu
Date de parution : 25 septembre 2013

Résumé

Girl Heart Boy c’est l’histoire de 4 filles et de 3 garçons, une bande inséparable en dernière année de lycée et en quête d’expériences…
Au grand désespoir de Jack, Cass et Adam sortent ensemble. Quant à Ashley, elle ne pense qu’à provoquer les garçons.

Avis de Melwasul

note 4Il y a quelques jours, je vous parlais du premier tome : Amour ne rime pas avec toujours de la série Girl Heart Boy d’Ali Cronin, que j’avais bien apprécié. Grâce aux éditions J’ai Lu que je remercie j’ai également pu lire le tome 2 en avant-première (les deux tomes seront en rayon le 25 septembre). Un deuxième tome qui par certains côtés m’a plus emballée et par d’autres m’ a moins séduite. J’ai adoré retrouver ce merveilleux groupe d’amis auquel je me suis un peu plus attaché mais j’ai moins accroché au personnage d’Ashley qu’avec Sarah.

Car dans ce tome, nous suivons Ashley (ou Ash)(mais surtout pas Ashy)(si je me permettais, je dirais qu’elle risquerait de vous broyer comme du Ashi-parmentier…)(oui, j’ai osé). Ashley avec qui j’ai eu un peu de mal. Elle a humour un peu cynique que j’aime beaucoup, un peu grande gueule, sûre d’elle et fragile à la fois. Mais ce qui m’a beaucoup dérangé c’est sa vision du sexe. Une sorte de marie-couche-toi-là, le plan cul de tout mec un peu seul. Et franchement, moi, ça m’a dérangé. Et puis pour elle rien de choquant. Jusqu’au jour où après en arrivant au lycée, les «tu es une salope» et les «putes» fusent sur son passage ainsi qu’un enchaînement de situations vont la faire se remettre en question. Malheureusement, à mon avis, la remise en question arrive un peu tard. Ce qui est vraiment dommage.

Dans ce tome Ashley va craquer pour Dylan, dont je ne peux vous dire grand-chose à part qu’il est timide. Car finalement, il n’est pas si présent que ça et le son de sa voix ne va pas vous donner mal à la tête. J’espère qu’on aura l’occasion de le découvrir un peu plus dans les tomes suivants (d’ailleurs après recherche sur le site de l’auteure, 6 livres sont prévus dont 4 sont sortis en VO). Malheureusement pour Ash, ils ne vont pas se croiser dans des situations super pour elle (mais bon d’un autre côté j’ai envie de dire qu’elle se le cherche). Mais ce n’est pas que l’histoire de Ash et Dylan. C’est aussi l’histoire de Ash et de sa famille. Une mère qui tient un magasin que la crise touche de plein fouet, une grande sœur Sasha aussi connue sous le nom de Miss Parfaite et légèrement insupportable et un rayon de soleil nommé Franckie qui se trouve être sa petite sœur. Et j’ai trouvé cette intrusion dans sa vie familiale la bienvenue, elle permet de comprendre un certain nombre de choses.

Sinon nous retrouvons avec grand plaisir la fine équipe (je crois que je vous l’ai déjà dit mais on ne peut pas s’empêcher de s’attacher à eux). On retrouve Sarah et Ollie (punaise que j’ai hâte de lire le tome consacré à Ollie, j’espère que l’auteure ne va pas me faire baver d’impatience jusqu’au sixième, parce que sinon je vais en pondre une soucoupe volante de rage ! je veux savoir ce qu’elle nous réserve pour tous les deux, et de suite !), et surtout l’auteur prépare de manière très habile l’arrive du tome 3 avec Cass (et son crétin de petit ami presque (pas du tout) parfait) et Jack. Et puis, l’équipe réunie au grand complet, c’est juste des rires et sourires en cascade.

Car oui si j’aime autant cette série, c’est en partie grâce à l’auteure (car l’histoire reste assez basique). Elle nous offre beaucoup d’humour (elle a quand même réussit à nous placer l’air de rien du tout une référence à l’Agence tous risques, mais mes yeux de lynx l’ont découverte ! et vous ?)(en tout cas j’ai bien rigolé en la lisant). Elle place par endroit quelques dialogues à mourir de rire, mais je n’ai pas mis les meilleurs en extrait pour pas vous gâcher le plaisir, mais je pense à un en particulier entre les trois garçons, rien que de m’en rappeler, je rigole toute seule). Une écriture fluide pour un livre qui se lit d’une seule traite et assez rapidement. Je n’ai qu’une hâte, lire la suite (et apparemment, il ne sort que fin aout 2014)(que ça va être loin, mais j’espère pouvoir vous en rappeler à ce moment-là ;).

Extraits

Merci petit Jésus pour les fausses cartes d’identité, même si la Bible n’en parle certainement pas.

– Alors, c’est du poulet qui vient de la ferme bio en bas de ma rue, expliqua Sasha avec sérieux en s’asseyant avec nous. Et les légumes viennent d’une coopérative agricole.
– Et le riz ? demandais-je en triant les champignons. (Ces trucs répugnants qui ressemblent à des limaces). C’est une communauté de lesbiennes aveugles et handicapées qui le fait pousser ?

Squattag’ment Vôtre,

Melwasul

PS : Attention aux rayons lingeries, vous pourriez y rencontrer l’homme de vos songes (moment gênant, bonjour !).

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

6 thoughts on “Un bruit qui court d’ Ali Cronin

  1. vivien leigh

    Même si cela a l’air très sympa, les YA et les NA ne passeront pas par moi ! ( vous remarquerez la subtilité de ma phrase digne d’un slogan publicitaire). En tout cas merci pour ta chronique Melwasul .

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *