Un amour sans fin de Kendra Leigh Castle

Un amour sans fin

Titre : Un amour sans fin (Harvest Cove #1)
Auteur : Kendra Leigh Castle
Éditeur : J’ai lu – Promesses
Date de parution : 01 juin 2016

Résumé

Sam vient de passer dix années à New York. Hélas, le fiasco qu’est devenue sa vie d’artiste ne lui offre d’autre choix que revenir à Harvest Cove, chez son hippie de mère. Elle aussi excentrique et rebelle, Sam était moquée et exclue de la bande d’adolescents de la ville, qui tous la trouvait « bizarre ». Tous sauf Jake, le seul à avoir décelé son talent et à l’avoir comprise. Jake, qu’elle aimait en secret. Mais, lorsqu’inexplicablement il l’avait humiliée devant la bande, profondément meurtrie, elle avait fui. À peine arrivée, elle découvre avec stupeur dans le jardin familial celui qui lui a autrefois brisé le cœur…

Avis de Melwasul

note 4

Ah enfin ! Enfin un roman de la collection Promesses qui m’a fait passer un vrai bon moment (autre que leur série en cours des Lucy Valentine dont le dernier tome était encore chouette)(Moon vous en parlera très prochainement). Un amour sans fin n’est certainement pas le roman du siècle mais c’est une vraie petite douceur que j’ai pris grand plaisir à lire.

Nous rencontrons Sam qui vient de vivre des mois difficiles à New-York où elle vivait depuis une dizaine d’années et qui se retrouve contrainte de retourner dans sa petite bourgade natale, Harvest Cove, ce qu’elle s’était promis de ne jamais faire. Ville qu’elle n’a jamais vraiment considérée comme étant son foyer même si elle y a grandi, elle y a bien trop souffert lorsqu’elle était adolescente. Elle y a beaucoup de mauvais souvenirs : elle y était taquinée, moquée, insultée et le seul ami qu’elle pensait avoir (et dont elle était follement amoureuse) l’a humiliée, l’a trahie. Vous comprendrez donc pourquoi elle n’est pas ravie de retourner vivre chez son excentrique mère (qu’elle adore).

A peine arrivée, sa vie va prendre un tour inattendue : elle va adopter un petit chaton irrésistible et terrible, trouver un job qu’elle adore et découvrir dans son jardin celui qu’elle redoutait le plus de voir, Jake. Jake pour qui tout a réussi : le gars populaire au lycée, bien dans ses baskets, qui a sa maison, son groupe d’amis d’enfance et qui fait un métier qu’il adore (et qui nous fait craquer)(il est vétérinaire …). Même s’il a vieilli et semble plein de bons sentiments, Sam ne peut s’empêcher de penser à lui comme celui qui lui a brisé le cœur.

Mais Jake a bel et bien évolué, dès qu’il revoit Sam, il se souvient de leur amitié, de ce qu’il lui a fait et il est bien décidé à lui montrer qu’il a changé et à conquérir son petit cœur. Il ne l’a jamais vraiment oubliée et son cœur le lui fait bien sentir même s’il n’arrive pas à mettre de mot dessus. Et dans son projet tous les coups sont permis, y compris appâter Sam avec une adorable boule de poils …

J’ai beaucoup apprécié Sam, un brin excentrique, très ouverte d’esprit (j’ai adoré son Arbre) mais surtout très sarcastique, c’est une sorte de bouclier, de défense pour elle mais elle fait ça à la perfection. J’ai beaucoup aimé son évolution dans le roman, elle va ouvrir les yeux sur le monde qui l’entoure, sur qui elle est vraiment, sur ce dont elle a besoin ou pas, elle va se faire quelques vrais amis, elle va être elle-même tout simplement.

Jake, lui aussi, va évoluer au cours du roman. Il va s’apercevoir que finalement il s’est un peu isoler de la vie, il est rentré dans un petit train-train. Son travail, sa maison avec son chien fou-fou, les mêmes amis depuis toujours, les mêmes soirées, les mêmes sorties (rarement en dehors de Harvest Cove), … Sam va être le coup de fouet dont il avait besoin et pour une fois il va se faire passer lui avant ses amis, il ne va pas se laisser influencer et va leur faire comprendre qu’il aime vraiment Sam et qu’ils ont intérêts à l’accepter (bon ça ne se fait pas en un jour, mais vous savez ce que l’on dit sur Rome …).

Ils forment tous les deux un très beau couple, certains passages sont vraiment délicieux, j’ai même gloussé et quand je glousse, c’est que je passe un bon moment. J’ai aimé leurs petits flirts, leurs réparties pleines d’esprit mais j’ai aussi adoré leurs interactions avec les personnages secondaires. Des personnages secondaires que nous avons envie de connaître, de retrouver dans les prochains tomes de la série. J’espère vraiment que les éditions J’ai Lu vont les publier !

Un premier tome fait pour les lectrices qui comme moi affectionnent les romans de Jill Shalvis par exemple, ceux où il est question de petites bourgades atypiques, de personnages excentriques, d’histoires d’amour toutes douces et toutes mignonnes, qui se laissent lire toute seule que ce soit au soleil ou sous la couette. Son seul défaut, c’est peut-être qu’il est un peu trop rapide, un peu trop « simple », mais cela ne m’a pas empêché de passer un excellent moment !

Machiavéliquement Vôtre,
Melwasul

logo-jai-lu
Retrouvez ce livre sur J’ai lu pour elle

Votre appréciation du livre :

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

2 réflexions au sujet de « Un amour sans fin de Kendra Leigh Castle »

  1. Bib HLM

    WiiiishList 🙂
    Me demande pourquoi elle retourne dans sa campagne! Il me fait penser à comme si c’était toi de mhairi mcfarlane

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *