Trop beau pour être vrai de Kristan Higgins

couv trop beau pour être vrai

Titre : Trop beau pour être vrai
Auteur : Kristan Higgins
Éditeur : Harlequin – Mosaïc
Date de parution : 01 juin 2013

Résumé

Invitée à son quatrième mariage de l’année… et toujours pas l’ombre d’un cavalier pour l’accompagner ! Autant dire un cauchemar pour Grace, qui s’imagine déjà les regards apitoyés de sa famille, atterrée de la savoir toujours célibataire après une rupture amoureuse particulièrement mouvementée. Aussi Grace ne voit-elle qu’une solution pour rassurer ses parents et ses sœurs, épouvantés à l’idée qu’elle ne termine sa vie auprès de son chien Angus et de son meilleur ami gay : s’inventer un petit ami. Mais attention, le nec plus ultra des petits amis ! Riche, brillant, drôle, volontaire mais attentionné, solide mais capable d’être tendre.

Cerise sur le gâteau : cet homme parfait sera littéralement fou d’elle. Bref, un innocent mensonge, pour rassurer tout le monde… Mais voilà que dès le lendemain, Grace fait la connaissance de son nouveau voisin, Callahan O’Shea. Un regard brûlant, un corps viril : cet homme a tout pour faire naître dans son esprit les fantasmes les plus torrides. Un seul détail cloche : tout juste sorti de prison, le beau Callahan est absolument infréquentable. Surtout aux yeux de la famille de Grace, qui n’attend qu’une chose : qu’elle leur présente son fiancé parfait… surgi tout droit de son imagination.

 

Avis de Melwasul

note 5MERCI ! MERCI ! MERCI ! Voilà tout ce que j’ai envie de dire : Merci Madame Higgins d’écrire des bouquins pareils ! Rappelez-vous son dernier roman publié en VF : Tout sauf le grand amour. Ma déception du siècle (je n’en suis toujours pas remise)(il m’arrive encore d’en faire des cauchemars)(ok, c’est bon je blague :D).

J’adore cette auteure et la déception n’en avait encore été que plus grande. Mais voilà, je l’aime tellement, ses précédents bouquins étaient tellement bons (avant cette erreur de parcours)(c’est plus qu’une erreur, c’est un assassinant littéraire)(quand je vous dis que je l’ai toujours pas digérée :’( ) que je me suis jetée les yeux fermés sur cette nouveauté. Et j’ai passé deux heures de pur bonheur (note de moi à moi-même: si je ne veux pas me coucher à pas d’heure, penser à commencer à lire avant minuit …).

Grace a trente ans et son ex-fiancé l’a quittée pour sortir avec sa petite sœur Nathalie (la vie peut être cruelle parfois)(enfin, elle les a quand même poussé dans les bras l’un de l’autre)(et puis l’ex est un sal*ud donc elle gagne au change). Bref, pour ne pas que sa sœur se sente coupable (et aussi pour se débarrasser de sa famille un poil lourdingue), elle s’invente un petit ami imaginaire. Le petit ami PARFAIT (ce qui confirme bien le terme d’imaginaire …). Brillant chirurgien, romantique, le cœur sur la main (il recueille tous les chats errants de son quartiers)(là, ça commence à sonner faux …), …

Et nous voilà donc avec Wyatt l’officiel petit ami off (et oui mademoiselle n’est pas à son premier coup d’essai de l’imaginaire, elle leur a même donné le petit nom de petits amis off). Évidemment, c’est ce jour-là que décide d’emménager dans la maison d’à côté le beau Callahan O’Shea tout droit sorti de prison (rien que le nom sonne sexy, et je vous rassure l’homme est à la hauteur de nom <3). Mais la rencontre va être des plus mouvementées (et les suivantes, le seront tout autant)(heureusement, il est solide l’écossais !). Et, … Ah bé non trop facile ! Maintenant, à vous de lire le bouquin pour connaître la suite ! Je vous dirais juste quelques mots clés pour vous ouvrir l’appétit : crosse de hockey, Autant en emporte le vent, reconstitution historique, raton laveur qui tombe à pic, fenêtres à changer, ciel étoilé, espionnage de voisin sexy …

L’autre jour, je vous parlais de mon adoration pour les miss catastrophes (Poppy Wyatt) qui me rappellent un peu beaucoup énormément … [suspense]… moi-même. C’est donc en toute logique que j’ai adoré Grace (Callahan peut témoigner de sa maladresse…) Et puis, je vais vous parler de Callahan, et je dirais juste une chose. Je suis triste et surtout jalouse ! Car oui ! Pourquoi ? Pourquoi ? Oui, pourquoi n’ai-je pas un voisin comme ça ?! Inh, vous pouvez me le dire ? Pourquoi ai-je seulement un voisin qui balance des compotes sur le balcon d’un autre voisin ? (Bon il y a bien le voisin du dessus du dessus mais c’est quand même pas un Callahan)(je vais me répéter mais oui, la vie est injuste pour les pauvres damoiselles en détresse comme moi :D).

Mais ce livre ce n’est pas seulement l’histoire d’une invention d’un petit ami off ou même l’histoire de Grace et Callahan (pfiouuuu…), c’est aussi l’histoire d’une famille. D’un couple de parents (légèrement déjantés) qui commence à être usés par le temps, de trois sœurs dont l’une est la petite sœur parfaite miraculée de la vie à qui tout réussi (mais qui reste attachante malgré tout), dont la grande sœur est en pleine crise existentielle dans son couple et où, au milieu, Grace cherche désespérément l’amour tout en tentant de résister à la pression familiale (même la mémé acariâtre fait partie du tableau).

Vous avez aussi l’ex-fiancé (des baffes je vous dis, des baffes !) et sa famille ou encore les meilleurs amis de Grace. De plus, je sais que certaines lectrices du blog vouent une véritable adoration aux highlanders, j’ai donc la joie de leur dire qu’elles auront un beau Highlander répondant au doux de nom de Magnus McFagus à se mettre sous la dent (par contre attention, il peut lui arriver de mordiller notre beau O’Shea)(et, il lui arrive de perdre ses poils)(comment ? j’ai oublié de préciser que c’était un West Highland ?)(Oups désolée pour la fausse joie :P).Et même lui a une place importante dans cette histoire.

C’est là tout le talent de Kristan Higgins, en plus de nous offrir une romance qui donne des papillons dans le ventre, où les fou rires se succèdent, elle arrive à donner un véritable rôle à tous ses personnages secondaires, ils ont tous leur importance, aucun ne «sonne creux». Elle nous écrit ainsi un livre sans temps mort dont on se régale de la première majuscule jusqu’au point final. (Et j’ai bien eu la confirmation que Tout sauf le grand amour était une erreur de parcours)(quoi ? je me répète ? :D).
Je finirais par vous dire de vous presser de le lire et moi j’attends avec impatience son prochain roman !

— Qu’est-ce que tu regardes ? dit-il sans ouvrir les yeux.
— Tu es sacrément séduisant, l’Irlandais.
— Est-ce que cela te briserait le cœur d’apprendre que je suis plutôt écossais ?
— Ça ouvrirait plein d’autres perspectives… comme celle de te voir en kilt.
Je souris.
— Et puis, d’une certaine façon, te voilà lié à Angus.
— Formidable !

Jalous’ment Vôtre,

Melwasul

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

10 réflexions au sujet de « Trop beau pour être vrai de Kristan Higgins »

    1. Melwasul

      Oui à essayer absolument !!

      Enfin ne pas commencer par Tout sauf le grand amour !! 😀

      J’attends ton avis avec impatience 😉

      Répondre
  1. lilitth

    Je crois n’avoir encore rien lu de cette auteure mais celui ci je le veux !! Encore une miss catastrophe je prends !!
    Et un de plus à mettre dans ma PAL 😉

    Répondre
  2. katel

    après avoir lu ton commentaire, je me suis lancée dans la lecture de l’un des livres de kristen higgins : l’amour et tout ce qui va avec
    je n’ai pas pu le lacher avant la fin, tellement c’est vivant et bien mené
    merci de nous faire découvrir cette auteure, je vais la suivre désormais
    dès que je trouve sur le web « trop beau pour être vrai », je me précipite, promis !!!!!

    Répondre
    1. Melwasul

      Oh !! une princesse parmi nous ! Oui, je crois bien que c’est mon préféré (mais bon tu en as quelques uns d’avance sur moi en VO), j’espère vraiment que Harlequin va continuer à la traduire parce que je me régale à chaque fois

      Répondre
  3. Luna

    Je viens tout juste de finir ce roman et, tout comme toi, j’ai passé un excellent moment avec !
    Qu’est-ce-que j’ai ri ! J’ai hâte de découvrir un autre roman de Kristan Higgins…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *