Troie ou la trahison des dieux de Marion Zimmer Bradley

la trahison des dieux

Titre : Troie ou la trahison des dieux
Auteur : Marion Zimmer Bradley
Éditeur : Pygmalion
Date de parution : 15 janvier 2020

Résumé

En des temps reculés, à quelques jours d’accoucher, la reine Hécube reçoit un présage des dieux : son fils provoquera la chute de Troie. Aussi, lorsqu’elle met au monde des jumeaux – un garçon et une fille -, le roi Priam décide d’abandonner le nouveau-né. La princesse Cassandre, elle, deviendra prêtresse du temple d’Apollon. Torturée par ses dons de voyance, Cassandre assiste, désespérée, au déroulement d’une machination divine. Condamnée à tout voir sans jamais être crue, elle ne perd pourtant pas espoir d’échapper au destin implacable que leur réserve l’Olympe.

Avis de Stéphanie

note 4Réécrire l’histoire de la guerre de Troie, revisiter L’Illiade, faire renaître sous une autre plume des personnages mythiques connus de tous et entreprendre de faire la part belle aux femmes, quel pari gonflé !

L’autrice aurait pu tomber dans le piège de nous raconter ce qui nous a déjà été conté sans rien nous apprendre de plus. Cependant, le simple choix de nous faire vivre la célèbre guerre de Troie à travers les yeux de Cassandre déjoue le piège.
Je ne vous apprend rien lorsque j’affirme que l’Histoire a été écrite par les hommes et pour eux. Il en va de même pour ces histoires où les femmes occupent une place bien moins héroïque et centrale que celle des héros des épopées antiques.
Me replonger dans cette époque qui épouse l’Histoire et le mythe à travers le prisme des femmes m’a vraiment convaincue.

Je ne connaissais pas l’autrice et je suis heureuse de l’avoir découverte avec ce roman.
Cassandre est attachante et on s’aperçoit que la malédiction selon laquelle elle est condamnée à dévoiler des prophéties que nul ne croira commence dès son plus jeune âge lorsqu’elle affirme qu’Apollon lui a parlé et que sa propre mère dénigre sa parole.

J’ai apprécié retrouver les personnages de cet épisode mythique tels que Hector, Andromaque ou encore Hélène. Les deux premiers ont toujours occupé une place de choix dans mon cœur et ce roman leur rend globalement justice. En revanche, j’ai été très surprise par Hélène que l’autrice présente bien plus lucide et éloquente. Pour ce qui est de Pâris, il n’y a rien à faire : ça ne passe toujours pas. Cela dit, je le plains terriblement car son entrée dans la vie fut particulièrement cruelle.
Je vous recommande la lecture de ce roman si, comme moi, vous êtes passionné.e.s par l’aura redoutable qui nimbe la ville de Troie, les Troyens et tous ceux qui gravitent autour d’elle.

Stéphanie

2 thoughts on “Troie ou la trahison des dieux de Marion Zimmer Bradley

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *