The Curse de Marie Rutkoski

the curse
Titre : The Curse (The Curse #1)
Auteur : Marie Rutkoski
Éditeur : Lumen
Date de parution : 16 février 2017

Résumé

Fille du plus célèbre général d’un empire conquérant, Kestrel n’a que deux choix devant elle : s’enrôler dans l’armée ou se marier. Mais à dix-sept ans à peine, elle n’est pas prête à se fermer ainsi tous les horizons. Un jour, au marché, elle cède à une impulsion et acquiert pour une petite fortune un esclave rebelle à qui elle espère éviter la mort. Bientôt, toute la ville ne parle plus que de son coup de folie. Kestrel vient de succomber à la « malédiction du vainqueur » : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l’objet de sa convoitise.

Elle ignore encore qu’elle est loin, bien loin, d’avoir fini de payer son geste. Joueuse hors pair, stratège confirmée, elle a la réputation de toujours savoir quand on lui ment. Elle croit donc deviner une partie du passé tourmenté de l’esclave, Arin, et comprend qu’il n’est pas qui il paraît… Mais ce qu’elle soupçonne n’est qu’une infime partie de la vérité, une vérité qui pourrait bien lui coûter la vie, à elle et à tout son entourage.

Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ? Jeux de pouvoir, coups de bluff et pièges insidieux : dans un monde nouveau, né de l’imagination d’une auteure unanimement saluée pour son talent, deux jeunes gens que tout oppose se livrent à une partie de poker menteur qui pourrait bien décider de la destinée de tout un peuple.

Avis de Moonshine

note 5

J’ai découvert que ce livre allait être traduit en français grâce à des copines blogueuses qui l’ont lu en version originale. Elle étaient toutes unanime. Ce livre est une petite pépite à lire. Alors dès que j’ai sur que les éditions Lumen allait le publier, j’étais folle de joie. La seule crainte que j’avais c’était celle de ne pas adhérer à l’engouement général. Mais après la lecture de ce premier tome, je n’ ai qu’une chose à dire : WaHoOoOoOo … Cette série semble très prometteuse et je n’ai pas pu m’empêcher de le souligner en lui accordant un coup de cœur 2017.

Kestrel est une jeune femme très intelligente. Fille du Général Trajan, elle a été élevée avec l’art de la guerre dans le sang. Fine stratège, elle brille par son esprit et son intelligence. un jour de marché, Jess sa sœur de cœur l’emmène à la foire aux esclaves. Elle y découvre Arin, un jeune forgeron mis en vente par son maître. Le jeu des enchères débute et la voilà victorieuse. Elle vient d’acheter son premier esclave. L’arrivée de Arin chez elle n’est pas bien vu d’un bon œil par son père.

Ce roman est intense et poignant. C’est un jeu constant de pouvoir et de domination. Les Valoriens maintiennent leur suprématie en ayant réduit le peuple des Herranis en esclavage. Mais Kestrel ne le conçoit pas ainsi et quand elle se heurte à la manière de penser de Arin, elle ne sait plus démêler le vrai du faux. Tout au long de ce roman, le lecteur est plongé dans une lutte du pouvoir. Cette notion d’esclavagisme plongé dans un roman fantastique est très original et addictive à lire. Je n’ai pas pu décrocher du livre et je l’ai englouti en une petite après-midi. Il est impossible d’arrêter la lecture tant l’auteure a su rendre son histoire addictive. Il me fallait à tout pris en connaître le dénouement.

Parlons un peu des personnages. Kestrel est la digne fille de son père. Fière et brillante, elle relève tous les défis qu’on lui lance. Fine stratège, sa force réside dans sa force de déduction. Alors même si son père souhaite faire d’elle un soldat pour l’Empire, elle ne le voit pas ainsi. Éprise de liberté, elle voudrait vivre de sa passion pour la musique. Elle a un cœur énorme et c’est une amie fidèle. Arin c’est tout l’opposé. Esclave depuis son enfance, il a connu la violence et le labeur. Taciturne et revêche, il est aussi très intelligent. Ces deux personnages sont diamétralement opposés et pourtant ils ont le même but : être libre. Dès les premiers chapitres, je me suis attachée à eux. Ils sont tellement intenses et fiers et ils luttent pour la même idée. Leur romance n’en est que plus belle. Elle est pure. Et même s’ils ne peuvent pas s’avouer leurs sentiments, leurs actes parlent pour eux.

Ce roman donne au lecteur de quoi réfléchir. Les luttes de pouvoir et les complots sont nombreux. Et parfois, je n’ai pas pu me positionner en faveur d’un des deux protagonistes. Comment savoir qui a tort ou raison ? Pour qui prendre partie dans cette histoire. C’est ce doute que souhaite laisser planer l’auteur. Et au final, quand le lecteur entrevoit un filet de lumière c’est pour mieux retomber de plus haut. Comme moi, le lecteur va se sentir tirailler entre deux causes à épouser. il va être douloureux de devoir attendre si longtemps pour lire le second tome. 🙁 Ne passez pas à côté de ce joyaux !

Moonshine

coup de coeur

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Share via email
+1

4 réflexions au sujet de « The Curse de Marie Rutkoski »

  1. Oceane

    Depuis le temps que j’attend cette sortie en français !!Cela doit faire au moins 5 ans !!
    Je suis tellement heureuse qu’il ait enfin été traduit !!
    J’adore et je conseille vivement <3
    Trop contente que tu ais aussi aimé, bisous bisous :3

    Répondre
    1. Moonshine Auteur de l’article

      J’ai tellement aimé que je me sens en manque. Je veux retrouver Arin et Kestrel. C’est dur d’attendre la traduction.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *