Souviens-toi, il y a dix ans de Susan Fox

Souviens-toi, il y a dix ans

Titre : Souviens-toi, il y a dix ans
Auteur : Susan Fox
Éditeur : J’ai lu – Promesses
Date de parution : 06 avril 2016

Résumé

Evan Kincaid en est convaincu, la meilleure chose qu’il ait faite dix ans plus tôt a été de quitter Caribou Crossing où il avait passé ses sombres années d’enfance. Jessica Bly était alors la seule à l’aider et le comprendre. Mais leur amitié n’a pas survécu. Amants d’un soir à la fin de leur scolarité, ils ne se sont jamais revus. Aujourd’hui, ils mènent chacun la vie dont ils ont toujours rêvé. Evan, conseiller en placements à New York, brasse des millions ; Jess n’a pas quitté sa bourgade où elle travaille au ranch touristique le White Horse, au milieu des chevaux qu’elle adore. Elle a dans l’idée de créer son propre camp équestre. Evan se voit un jour confier par son meilleur client la mission de se rendre à Caribou Crossing, dans un ranch qui autrefois n’existait pas, le White Horse. Il doit y étudier en secret le projet d’une certaine T. J. Cousins. C’est vraiment à contrecœur qu’il quitte sa métropole chérie.

Avis de Melwasul

note 10

Voilà un livre que j’ai bien failli ne jamais finir. Si je déteste abandonner un roman en cours de lecture, je reconnais que j’en ai eu énormément envie avec Souviens-toi, il y a dix ans. Les seules choses qui l’ont sauvé sont ma persévérance et le fait qu’il soit plutôt court. Sinon je peux vous dire que j’aurais rapidement arrêté de perdre mon temps. Ma chronique va donc être rapide, j’ai bien assez perd de temps en le lisant, je ne vais pas trop en perdre en le chroniquant !

Je vous en parlais il y a de ça bientôt un mois lors de ma chronique du roman Une nouvelle vie pour le Dr Stanton, je trouve que la collection Promesses de chez J’ai Lu pour Elle ne tient plus toutes ses promesses (elle était facile celle-là). De romans moyens, loin d’être inoubliables, nous passons ici à un roman purement et simplement à oublier, d’un ennui profond. Je crois bien que je n’y ai rien aimé du tout alors que sur le papier, il y avait matière à me plaire. Je vous préviens donc, il risque d’y avoir des spoilers (surtout qu’il ne s’y passe vraiment pas grand-chose).

Notre roman commence donc quand Evan retourne dans sa ville natale, Caribou Crossing (non mais c’est quoi ce nom déjà ?!), sous la contrainte pour son travail. Il doit y faire croire qu’il est en vacances au ranch touristique le White Horse (alors qu’il aurait préféré se pendre plutôt que de quitter New-York, surtout pour ce trou pommé où il n’a que de mauvais souvenirs) et pendant ce temps, y étudier en secret le plan d’une certaine T.J. qui se révèle être son ancienne meilleure amie, celle à qui il a brisé le cœur en la quittant (enceinte)(ce dont il n’est pas au courant)(oups spoiler). Jessica qui n’est pas hyper ravie de le voir et qui crève de trouille qu’il découvre que sa fille n’est pas celle de son ex-mari et ami mais celle d’Evan.

Évidemment, ils vont se rapprocher, retomber amoureux l’un de l’autre pendant que Jessica stressera, des drames vont arriver, Evan va se réconcilier avec sa mère, va décréter ne pas pouvoir ne pas revenir à New-York, d’autres drames vont arriver, Evan va donc découvrir qu’il est père (comme par hasard ils sont, avec sa fille, les seuls à avoir un groupe sanguin particulier à Caribou Crossing), va changer d’avis sur son départ, va avoir l’aide de l’ex-mari pour reconquérir Jessica, en assurant qu’il ne sera rien de plus qu’un beau-père pour sa fille. Le tout parsemé de quelques balades à cheval et en compagnie d’un ton des plus monotones. Bref, tout est bien qui finit bien et moi je suis enfin débarrassée de ma lecture …

Les personnages sont tous très fades, leurs monologues intérieurs m’ont tapée sur les nerfs, leurs mensonges m’ont juste saoulée, leur absence de communication est des plus fatigante et finalement, ils ne m’ont fait ni chaud ni froid. Je ne me suis pas sentie concernée par leur histoire, ils n’ont pas réussi à me toucher, à m’embarquer, j’étais totalement hermétique à ce qu’ils voulaient me faire passer. C’est pareil pour l’intrigue et l’ambiance générale. J’espérais retrouver l’ambiance des petites bourgades, leurs personnages atypiques, l’humour qui en découle, la sensation de grande famille un peu bizarre comme savent si bien le faire Kristan Higgins ou Jill Shalvis, mais il n’en a rien été. Même la ville m’a semblé fade.

Quant à l’intrigue, elle est trop tarabiscotée, trop pleine de bons sentiments et de guimauve dégoulinante, de celles que je n’aime pas. Comme l’impression d’être dans un monde de Bisounours où tout le monde aime tout le monde, pardonne tout trop vite, où personne ne dit un mot plus haut que l’autre. Trop, c’est juste trop. J’aime quand c’est mignon, que c’est tout doux mais il faut que ce soit quand même un minimum crédible, ici nous sommes trop dans la surenchère de tout. Ajoutez à cela une écrite plutôt soporifique, pas véritablement mauvaise ou désagréable mais plutôt ennuyeuse qui n’arrive pas à sauver l’ensemble et vous aurez compris pourquoi je vais bien vite oublier cette lecture (en fait, elle va s’oublier d’elle-même …).

Interminablement Vôtre,
Melwasul

logo-jai-lu
Retrouvez ce livre sur J’ai lu pour elle

Votre appréciation du livre :

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

7 réflexions au sujet de « Souviens-toi, il y a dix ans de Susan Fox »

  1. Okapet'

    Le nom de la ville me fait penser à un certain jeu vidéo auquel je jouais sur ma DS…

    C’est dommage pour cette lecture, parce que le résumé me tentait bien (même si rien qu’en le lisant je me suis doutée qu’il y aurait une histoire d’enfant caché…)
    Mais rien qu’à lire ta chronique j’en ai perdu l’envie ! ça à l’air d’être encore une fois la même histoire dont seuls changent les noms des persos et de la ville…

    Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      ohhhh je n’y avais même pas pensé, mais maintenant que tu le dis… xD

      Après sur Goodreads, il est pas mal noté, cela vient peut-être de moi mais je te conseille quand même de passer ton tour 😀 (alors que moi aussi le résumé et l’histoire du ranch me tentaient beaucoup !)

      Répondre
  2. Ping : Souviens-toi, il y a dix ans de Susan Fox | | J...

  3. Alily

    Je suis de ton avis…
    Je viens de finir d’écrire sur ce livre et je me trouvais un peu dure. Mais tu me réconforte !! Je l’ai trouvé moi aussi assez ordinaire. Et moi aussi je l’ai continué simplement parce que le livre était court…
    La fin du récit est pour moi un grand n’importe quoi. Comment peux-tu prendre des décisions aussi important en un claquement de cils ? Je n’y ai pas cru. Autant que la fin arrive trop vite avec un senti de fin bâclé autant qu’il y a beaucoup de longueur pendant la lecture…

    bah… on ne peut pas tous les aimer n’est-ce pas ? 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *