Sous l’uniforme de Emmy Curtis

Sous l'uniforme

Titre : Sous l’uniforme (Alpha OPS #1)
Auteur : Emmy Curtis
Éditeur : Milady – Suspense
Date de parution : 27 novembre 2015

Résumé

La cible de cette mission ? Son cœur.

Beth Garcia, habituée aux treillis et à l’univers masculin de l’armée, se retrouve au cœur du milieu bourgeois des Walker. Leur fille va se marier et Beth doit jouer le rôle de la fiancée de James pour épargner à ce dernier un potentiel mariage arrangé. Elle lui doit bien ça après leur mission en Afghanistan qui lui aurait coûté la vie si James ne l’avait pas sauvée.
Mais cette mascarade s’avère plus compliquée que prévu, surtout quand le désir s’en mêle. La mission de deux jours pourrait bien marquer le début d’un déploiement autrement plus sérieux.

Avis de Melwasul

note 4.5

Voilà une série military romance/romantic suspense que j’attendais avec impatience et qu’il me tardait de découvrir, espérant y retrouver une sœur pour ma série du genre du moment : les KGI de Maya Banks. Une sorte de KGI plus portant sur le côté militaire. Et même si cela n’a pas fait « flop » ou « plouf », ça a quand même fait « pshitttt ». En grande partie parce que ce roman est court, beaucoup trop court mais aussi parce que je n’y ai pas vraiment eu autant de militaire/suspense/action que je l’aurais souhaité. Mais finalement, c’est logique, le roman est court…

Vous vous en doutez bien, mon résumé sera court sinon je risque de vous spoiler à peu près toute l’histoire, ce qui serait quand même dommage. Nous rencontrons donc ici deux militaires : le sergent Beth Garcia (Cojones 😀 ) et l’adjudant James Walker. L’une en mission pour les forces spéciales en Afghanistan, l’autre détaché de l’Armée de l’air sur la même mission. C’est ainsi que James va sauver la vie de Beth au péril de la sienne (mais bon, il a déjà pris deux balles en mission, il n’est plus à une troisième près)(mais ne vous inquiétez pas, il y échappera ce coup-ci 😉 ). Un sauvetage sous les bombes et les balles ennemies qui n’empêchent pas James de remarquer les dessous en dentelles du sergent …

Voilà que neuf mois plus tard, alors que Beth finit sa rééducation et attend son prochain déploiement, ils se retrouvent par le plus grand des hasards et que James n’hésite qu’une microseconde avant de l’inviter pour un week-end d’escalade. Ce que James n’avait pas dit c’est qu’il a ainsi une parfaite excuse pour ne pas aller au mariage de sa grande sœur et retourner dans sa famille voir ses très chers parents. Sauf qu’en cours de route, il découvre que ses sœurs ont reçu des menaces par internet et Beth finit par le convaincre de l’y accompagner en se faisant passer pour sa fiancée pour que ses parents lui fichent la paix tout en protégeant ses sœurs. Un moyen pour elle de payer la dette qu’elle a envers lui et de s’amuser comme dans un feuilleton de série TV (oui, la famille Walker c’est pas Les Feux de l’Amour mais presque)(bon j’exagère à peine …).

Vous vous en doutez bien, le mariage va être plutôt mouvementé entre tentations, séduction, tentative d’enlèvement, pots-de-vin, tentative de corruption, ex-petit(e)s ami(e)s, famille ingérable, … On ne va pas s’ennuyer une seule seconde, les pages défilants toutes seules et presque trop vite. Les personnages sont vraiment agréables que ce soit James qui fait croire à sa famille qu’il travaille dans un bureau (et les balles, c’était en allant chercher le café ?), Beth qui fait croire au père Walker (directeur de la CIA) qu’elle s’appelle autrement que Beth Garcia (c’est à mourir de rire et mérité), la petite sœur de James une véritable bombe sur patte, sa grande sœur et son futur-mari, Harriet et Matt (dont j’ai hâte de lire l’histoire en décembre), et les grands méchants un brin très bêtes quand même.

Presque tout était réuni pour que ce soit excellent. Mais voilà, tout va trop vite entre nos héros, on ne prend pas vraiment le temps de les connaître plus que superficiellement et c’est vraiment dommage. Avec un titre de série comme Alpha OPS, un thème comme la military romance, je m’attendais à être plongée dans un groupe de militaires mais ce n’est pas vraiment le cas. L’armée est bien là mais juste en fond et finalement par moment on a tendance à l’oublier. Pour ce qui est du côté action/enquête jusqu’à la fin nous savons finalement très peu de choses et il s’en passe également très peu. Dommage, parce qu’une fois qu’on y est l’auteur sait parfaitement s’en sortir (comme elle l’a montré au début en Afghanistan) et c’est là que je regrette qu’elle n’ait pas plus osé aller loin dans l’action.

A côté de ces deux défauts principaux, j’ai quand même passé un très bon moment entraînée par l’histoire et l’aventure tout en gloussant par moment. Même si j’ai été déçue, j’achèterai donc le second tome pour voir ce qu’il en est, si ce premier roman était juste une mise en bouche. Les deux héros étant déjà présentés ici, je pense qu’ils seront plus profonds, enfin je l’espère. Et j’espère aussi que le côté military romance sera plus présent. Bref, beaucoup d’espoirs dont on reparle début décembre.

Septiquement Vôtre,
Melwasul

Votre appréciation du livre:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

2 réflexions au sujet de « Sous l’uniforme de Emmy Curtis »

  1. Bib HLM

    « Et même si cela n’a pas fait « flop » ou « plouf », ça a quand même fait « pshitttt » » J’adoooooore

    Alors, que dire, j’ai bien envie de le lire pour cette histoire de famille digne des feux de l’amour, oui juste pour ça 🙂
    Le côté militaire sera sans doute dans les prochains tomes, comme tu dis ça doit être une mise en bouche pour voir si la série peut trouver un public ? J’espère pour toi, cette histoire de militaires tu avais l’air d’y tenir beaucoup hahahaha

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *