Simple Perfection d’Abbi Glines

Simple perfection

Titre : Simple Perfection (Perfection #2 / Rosemary Beach #6)
Auteur : Abbi Glines
Éditeur : JC Lattès – &moi
Date de parution : 04 février 2015

Résumé

Alors que Woods était promis à un avenir tout tracé, il a tout sacrifié pour Della. Pourtant, à la mort soudaine de son père, il doit s’occuper de l’entreprise familiale et de sa mère.

De son côté, toujours confrontée à ses vieux démons, Della craint par-dessus tout de ne pas être à la hauteur pour soutenir Woods. Pour le protéger, elle hésite à partir. Mais peut-elle se séparer de la seule personne qui donne encore un sens à sa vie ?

Avis de Melwasul

lep-note-plume-4

Le premier tome de cette série m’avait laissé une impression assez mitigée : une première partie vraiment moyenne et une deuxième partie qui remontait un peu le niveau mais je n’étais vraiment pas convaincue par le besoin d’un second tome. Pour moi, il n’était vraiment pas nécessaire. Et après lecture du second, cette impression est confirmée même si j’ai passé un bon moment.

Nous retrouvons donc Della et Woods après la mort du père de celui-ci. Woods se voit donc obligé de rentrer et de prendre la succession car surprise, ce n’est pas son père qui détenait tout mais son grand-père et c’est donc lui qui hérite de tout l’empire familial. Et de sa mère … Et je dois dire que ce n’est pas un cadeau mais je reparlerai d’ailleurs de ce point un peu plus tard.

Quelques semaines passent puis j’ai l’impression de voir un bis repetita du premier. Certes Woods est vraiment fou amoureux et sait exactement ce qu’il veut mais il en devient presque étouffant même si je préfère largement son comportement ici. Mais Della elle n’a pas changé d’un iota et recommence son cinéma. Qu’est-ce qu’elle m’a tapée sur les nerfs ! Oui je comprends qu’elle soit traumatisée par son enfance, par son passé mais la voir fuir à nouveau, ça devient vraiment lassant. J’ai eu énormément de peine pour Woods qu’elle a lâchement abandonné heureusement qu’il y avait Tripp pour lui. D’ailleurs vraiment, Woods m’a surprise sur ce coup-là.

Puis viennent enfin les éléments qui font qu’on rentre dans l’histoire pour de bon (et qui nous font regretter que leur histoire ne soit pas écrite en un seul tome vraiment consistant et sans 10 000 détours qui donnent le mal des transports). Le premier élément concerne l’histoire de Della et même si c’est un brin prévisible et que ça arrive comme un cheveu sur la soupe, il est vraiment bienvenu et apporte un vrai plus qui fait avancer l’histoire pour de bon.

Puis vient le deuxième élément et là je suis rentrée dans une colère noire, suivi d’un déni profond puis d’une infinie tristesse ! J’ai vraiment, vraiment, vraiment détestée Abbi Glines d’avoir fait ça ! Non mais pourquoi ?!!! Elle n’avait pas le droit, un des personnages que j’appréciais vraiment (encore plus après avoir lu De tout mon être, le premier tome de la série complète). Et en plus du coup, ça va un peu me gâcher les intrigues autour de nos héros dans les tomes 2, 3 et 4. Non mais en plus la manière dont cela arrive, elle n’avait pas le droit ! Dire que je suis dégoûtée est un euphémisme !

Et puis vient le dernier chapitre et OMG, je veux tellement lire l’histoire de Tripp maintenant ! Malheureusement, il va falloir attendre le tome 9 de la série complète et je ne sais même pas dans quelle maison il sera traduit s’il l’est car c’est un one-shot sur ce couple donc j’ai un peu peur … Mais vraiment, comment l’auteure va-t-elle faire tourner cette histoire ?! J’espère qu’on aura déjà quelques petites infos dans les prochains tomes.

Ah je m’aperçois que finalement je n’ai pas reparlé de la mère de Woods ni de son ex-fiancée. En fait, elles ont disparu de ma chronique comme elles disparaissent pendant le roman: un peu par magie et j’ai trouvé ça un peu trop facile de la part de l’auteure …

Sinon pour conclure, comme pour le premier j’y ai trouvé du bon et du moins bon. Certains passages vraiment pénibles et inintéressants et d’autres qui se dégustent pour total qui se laisse lire agréablement mais que l’on oublie bien vite. J’ai par contre retrouvé avec plaisir Rush et Blaire (par contre désespoir la suite de leur histoire ne sera publiée qu’en septembre 2015 !). Bref, encore un avis mitigé, un livre assez agréable mais qui ne casse pas non plus trois pattes à un canard. Par contre, maintenant j’ai hâte de lire leur prochaine parution : Rock de Kylie Scott !

Septiquement Vôtre,
Melwasul

P.S : Dans le cadre de mon challenge YA/NA Book Trip arrêt en Floride, état déjà visité.

Young Adult Book Trip

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

7 réflexions au sujet de « Simple Perfection d’Abbi Glines »

    1. Melwasul Auteur de l’article

      J’ai trop pensé à toi à la fin avec la grosse, l’énorme révélation sur Tripp !

      Et pour le septique c’est par que je le suis vraiment, j’en pense du plutôt mal mais je pense à chaque fois un bon mpment avec ^^(et je comprends pas l’énorme succès autour)

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *