Silver Batal et le dragon d’eau de Kristin Halbrook

Sylver Batal et le dragon d'eau

Titre : Silver Batal et le dragon d’eau
Auteur : Kristin Halbrook
Éditeur : Lumen
Date de parution : 06 juin 2019

Résumé

Enfourchez votre dragon, et rendez-vous sur la ligne d’arrivée !

Silver Batal habite une ville fascinante au milieu du désert : perchés à flanc de falaise, des dizaines d’ateliers accueillent les artisans les plus divers – potiers et joailliers, ébénistes et souffleurs de verre. À treize ans, elle est censée travailler dur pour succéder à son père, l’un des bijoutiers les plus renommés de la région. Seul problème ? Son cœur n’appartient pas au désert, mais aux flots de l’océan : elle rêve de participer aux courses de dragons d’eau qui, chaque année, font vibrer le pays tout entier.

Justement, le destin ne tarde pas à frapper à sa porte : Nebekker, vieille tisserande avec laquelle elle s’est liée d’amitié, la mène jusqu’à Hiyyan, un petit dragon capable – ô miracle – non seulement de nager, mais aussi de voler ! Risquant le tout pour le tout, Silver et son cousin Brajon partent pour la cité royale, où doit justement se tenir une grande course. Créatures des cavernes et renards du désert, circuits créés par magie sur l’océan peuplés de tourbillons et de vagues impressionnantes… les pires dangers attendent nos deux héros. À commencer par Sagittaria Prodigo, la dresseuse de dragons d’eau favorite de la reine – la féroce adversaire qui a osé enlever la mère d’Hiyyan !

Savant mélange de Dragons et des Royaumes de feu, Silver Batal et le dragon d’eau marque le début d’une aventure épique entre désert et océan, pleine de cœur et de rebondissements. Très vite rejoint par une ribambelle de personnages secondaires hauts en couleur, un étrange trio y joue le tout pour le tout afin d’empêcher une race de dragons presque éteinte de se retrouver l’esclave des hommes…

Avis de Moonshine

note 5

OMG (je vous épargne le Gif qui va avec !), je suis plus que conquise par ce premier tome. Je me faisais une joie de découvrir l’univers de Silver et de sa passion dévorante pour les dragons. Et je me suis régalée du début à la dernière ligne de ce livre. Un roman frais qui nous invite à l’évasion dans des contrées arides.

Silver est une jeune demoiselle de treize ans. Elle vit Elle vit dans le désert avec sa famille. Et elle est destinée à reprendre le flambeau de son père : étudier pour devenir joaillère. Mais ce n’est pas le rêve de Silver. Elle aimerait se rendre à la capitale pour en apprendre davantage sur les dragons d’eau qui concourent dans des courses de dragons. Et lorsque son héroïne : Saggitaria grande dresseuse de dragons visite son village, elle se met en tête de l’impressionner afin de l’accompagner à la capitale. Mais tout ne se passe pas comme prévu et le chemin est bien long et semé d’embûches avant de devenir dresseuse de dragons.

Silver est une jeune héroïne certes mais elle sait ce qu’elle veut. Et pour l’obtenir, elle mettra tout en œuvre quitte à laisser sa famille et son village derrière elle. Elle est téméraire et intrépide. Elle sait que ses responsabilités l’étouffent et elle prend le large afin de pouvoir trouver sa voie et s’épanouir. Elle a envie de vivre des aventures et de voyager. C’est un personnage auquel on s’attache immédiatement.

Ce qui m’a conquise avec ce roman c’est l’écriture de l’auteur qui m’a tout de suite emportée dans son univers. Des dragons d’eau cela est peu commun. Habituellement, je lis des histoires avec des dragons cracheur de feu. Et cette fois-ci, j’ai été agréablement surprise et intriguée par cette mythologie totalement différente de la norme. Des dragons qui ont d’autres vocations que la destruction et la souffrance. Le livre est merveilleusement bien dosé. Le lecteur parcourt les aventures de Silver et découvre des paysages et des secrets enfouis. En sommes j’ai adoré ce monde fantastique qui nous propose une mythologie originale et peu banale. Il me tarde de retrouver Silver et son dragon dans le prochain tome.

Moonshine

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

One thought on “Silver Batal et le dragon d’eau de Kristin Halbrook

  1. Buckette

    Je l’ai déjà ajouté à ma WL malgré quelques avis mitigés. Alors de lire cet avis si enthousiaste, ça fait plaisir. Je pense cependant l’emprunter et non pas l’acheter… il semble bien trop jeunesse pour moi – du haut de mes 26 ans. Parfois j’achète, parfois non, et là je pense que ce sera lu après un emprunt 🙂

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *