Shame de Rachel Van Dyken

bloggif_58a2250714a8d
Titre : Shame (Reborn #3)
Auteur : Rachel Van Dyken
Éditeur : Milady
Date de parution : 17 février2017

Résumé

« Mon passé revint frapper à ma porte plus tôt que je ne l’aurais imaginé. Sous la forme d’un fantôme. Un homme dont j’ignorais l’existence. Un homme qui connaissait mon prénom. Un homme dont je tombai amoureuse. Mon professeur d’université. »

Lisa peine à se remettre de sa relation destructrice avec Taylor. Non content de l’avoir maltraitée mentalement et physiquement, son ex va jusqu’à salir sa réputation en mettant en ligne des vidéos scandaleuses. Mais le pire reste à venir : il finit par se donner la mort sous ses yeux.
Des années plus tard, alors qu’elle est à l’université à Seattle, Lisa tente de mener une vie normale malgré le harcèlement dont elle est victime depuis ce scandale. Sa rencontre avec Tristan Blake, son nouveau professeur, va changer sa vie. Qui est cet homme et pourquoi veut-il à tout prix élucider les circonstances du suicide de Taylor ?

Avis de Moonshine

note 5

J’ai comme une furieuse envie de jeter ce livre par la fenêtre. Je ne comprends pas ce qui est passé dans l’esprit de l’auteur pour nous pondre un troisième tome aussi bizarre que celui-ci. J’avais été émue par Disaster, j’ai pleuré pour Toxic et j’ai hurlé de rage pour ce tome-ci. Rachel Van Dyken est une auteure que j’affectionne énormément. Elle a su avec cette série m’émouvoir en abordant des thèmes douloureux comme la maladie, le handicap, la reconstruction de soi. Ses personnages ont tous vécu des situations douloureuses. Les personnages masculins sont torturés à souhait. Et les personnages féminins sont de vraies héroïne.

Mais je ne peux pas vous cacher que cette histoire m’a énormément déçue. J’ai envie de crier toute ma douleur à l’auteur. Mais pourquoi a t-elle choisi d’emmener ces personnages dans cette endroit glauque et sinistre ? Tout au long de ma lecture, j’ai été mal à l’aise mais aussi folle de rage. J’ai eu envie d’arrêter ma lecture à plusieurs reprises mais je ne pouvais pas le faire car j’avais un besoin viscéral de savoir ce qu’il allait advenir de ces personnages.

Ce tome est centré sur l’histoire de Lisa alias Mélanie un mannequin très connu par le passé. Dans les précédents tomes, on sait qu’elle a quitté le show-biz pour venir se planquer dans une université où elle souhaite repartir de zéro. Mais son passé l’a rattrape. En effet, un sociopathe lui envoie des lettres de menaces. Il souhaite la voir payer pour ses erreurs passées. En effet, plus jeune, Lisa a côtoyé un homme néfaste et addictif qui lui a fait faire de mauvaises choses jusqu’au jour où ce dernier s’est ôté la vie. Mélanie rencontre le mystérieux professeur Tristan Blake avec qui elle aimerait entretenir une liaison. Tristan prend un post de professeur en psychologie pour un semestre dans cette université pour avoir l’œil Lisa car son passé à lui aussi est lié à la demoiselle.

L’histoire est vraiment dérangeante. Chaque chapitre s’ouvre sur un passage du journal intime d’un sociopathe qui a mené la vie dur à Lisa. La description de tout ce qu’il lui a fait faire et dit est vraiment morbide et malsain. Cela m’a plombé littéralement ma lecture. Je continue avec le personnage de Tristan qui souffle le chaud et le froid sur notre héroïne. Cette dernière qui est totalement cruche et qui se laisse marcher sur les pieds. Rajouter à ceci une intrigue pas du tout difficile à trouver et une conclusion encore plus nulle que ce que je pouvais imaginer. Rajouter à cela la maladie d’un des personnages qui ne colle pas du tout à la réalité. Bref, je ne vais pas m’épandre sur les grosses faiblesses de cette histoire. Pour moi, c’est une CATASTROPHE !

Ce qui sauve un peu ma note c’est la manière dont l’auteur a abordé les thèmes de maladie psychologique, de la dépendance à autrui mais aussi du harcèlement. J’ai vraiment aimé tous ces thèmes abordés. Mais j’aurai préféré une meilleure utilisation dans l’histoire. J’ai ressenti de grosses lacunes comparées aux thèmes abordés dans les deux tomes précédents. J’ai l’impression que l’auteur souhaitait mettre le point final à cette série pour passer à autre chose. Et c’est vraiment dommage d’avoir construit tout cette histoire sur la noirceur des personnages et la psychologie de ces derniers. Ma lecture n’a pas été une lecture de détente. Loin de là. J’ai eu l’impression de lire un manuel de psycho avec une étude sur les sentiments et le fonctionnement des sociopathe. Grosse, grosse déception pour ce final de série.

Moonshine

Votre appréciation du livre :

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

2 réflexions au sujet de « Shame de Rachel Van Dyken »

  1. Lucie

    Tu sais que tu viens de me rendre curieuse avec ton avis donc je vais le sortir de ma PAL pour me faire mon idée. A vrai dire les avis que j’ai vu avait des bonnes notes et puis la tienne sort du lot donc forcément ça m’intrigue ^^

    Répondre
    1. Moonshine Auteur de l’article

      Je suis hors norme ^^’ Non mais ce livre m’a vraiment déçu par rapport aux deux tomes précédents. Je n’ai pas retrouvé la même intensité. Cette petite étincelle qui m’avait tant conquise.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *