Séduis-moi si tu peux de Jennifer Crusie

couv séduis-moi si tu peux

Titre : Séduis-moi si tu peux
Auteur : Jennifer Crusie
Éditeur : Milady Romance – Central Park
Date de parution : 21 février 2014

Résumé

Calvin Morrisey ne parie que s’il est sûr de gagner. Mais rien n’est joué à l’issue du dîner avec Minerva Dobbs, bien décidée à fuir les séducteurs. Les deux célibataires que tout oppose décident de limiter les dégâts et de ne pas se revoir. Mais le destin en a décidé autrement… Ensemble, ils devront déjouer la théorie du chaos, faire face à une psychologue peu commode, à un chat à l’intelligence inquiétante, et à d’autres enjeux bien plus risqués que tout ce qu’ils avaient pu imaginer. Le plus grand d’entre tous : accepter de croire au grand amour.

Avis de Mockingjay

note 3Rien que pour la couverture que j’adore, j’avais envie de lire ce livre (même si je dois avouer qu’elle me fait beaucoup penser a celles des livres de J. Kenny, Sylvia Day ou encore E.L. James, autrement dit les trois grandes trilogies Mommy Porn trilogies. Les prochains auteurs risquent de se retrouver à court d’objets qui symbolisent leurs histoires si ça continu). Puis ensuite j’ai découvert le résumé, et la… C’est devenu une sorte d’obligation. C’est vrai quoi, comment résister à un synopsis qui nous vente un psy un peu cinglé, la théorie du chaos à déjouer et surtout un chat plus qu’intelligent (comme tout les chats non ?).

Je découvre Jennifer Crusie avec ce roman, et je ne suis vraiment pas fan de son style d’écriture. J’adore quand les auteurs décident d’alterner les narrateurs afin de nous faire découvrir le point de vue des deux protagonistes principaux. Mais quand on décide de le faire, j’estime qu’il faut le faire bien !

Or ici, c’est loin d’être le cas. On passe du point de vue de Min à celui de Cal sans aucune indication, mais en plus on se coltine les pensées des deux meilleures amies de l’héroïne et celles de son ex. Et ce n’est pas finit, histoire d’alourdir encore un peu le récit l’auteur nous offre également les points de vue des meilleurs amis du héros et son ex (je déteste quand les ex sont trop présents ! Si on les qualifie d’ex, ce n’est pas pour rien ! Le passé c’est le passé !).
Cela gène vraiment la lecture et casse le rythme, même si on finit par s’y habituer j’ai trouvé la méthode bien laborieuse. Ça nous fait vivre et revivre les mêmes scènes encore et encore (heureusement que certaines sont vraiment extra).

Les personnages sont trop caricaturaux, et c’est vraiment dommage. Entre cal, le beau mec arrogant et canon que toutes les filles veulent, mais qui au final se révèle être un gros nounours romantique parce qu’il a trouvé « la bonne ». Entre la meilleure amie nunuche à souhait, l’ex garce et jalouse, le meilleur pote idiot, que de clichés !
Seule Min sort un peu du lot, pourtant au début je n’ai pas du tout accroché avec son personnage ( je n’aime pas les héroïnes qui n’ont pas confiance en elles et qui se lamentent beaucoup trop sur leurs sorts), elle se montre intelligente et vive d’esprit, drôle et sincère.

Constatez que je ne vous ai rien dit sur l’histoire. Et ce pour une bonne raison, c’est le seul point fort du bouquin. Ces livres où les héros se rencontrent à cause d’un pari c’est vu, revu, et archi-vu. Mais l’auteure s’en sort plutôt bien, elle a réussi à insuffler un peu d’originalité à une histoire qui aurait pu paraitre bien banale aux amatrices du genre. Le fait que Min soit au courant du pari dès le début et décide de retourner la situation en sa faveur est un bon point. Les situations qui vont faire que nos héros se retrouvent sont ce qui rend ce livre addictif, parce que même si on n’accroche pas avec les personnages, qu’on trouve certaines réflexions et théories ridicules (celle du chaos n’est pas du tout ce que vous auriez pu imaginer), on ne peut finalement pas s’empêcher de tourner les pages de plus en plus vite pour voir dans quelles situations vont se retrouver nos deux tourtereaux.

Extraits

«- Si je tombe sur la réincarnation d’Elvis, j’accepte de fréquenter un homme. EN attendant, j’arrête toute tentative de socialisation entre les sexes, c’est trop douloureux.»

« – C’est Cal qui m’envoie, expliqua-t-il. Il n’aime pas vous savoir toutes seules dans la rue, vous avez gagné ma protection.
– Tu n’es pas obligé.
– Tu plaisantes ? Je me retrouve seul, en pleine nuit, avec deux demoiselles. Lorsque j’aurai tout bien imaginé dans me tête, le fantasme sera extraordinaire.
– Est-ce qu’il plaisante ?
– Non, je ne crois pas.»

« – Je suis désolé, souffla-t-il en la prenant par les épaules. Quoi que j’aie pu te faire…
– Tu vas me briser le cœur, lâcha-t-elle, à bout de souffle.
Le visage se décomposa.
– Quoi ?! Non ! Je ne pourrais jamais…
– Si, tu vas me briser le cœur, répéta-t-elle. Je vais tomber amoureuse de toi, et toi tu t’en iras, comme d’habitude, parce que tu es comme ça.
– Profite de cet instant, Minnie, parce que ce n’est pas demain la veille que je referai une chose pareille.»

MockingJay

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

6 réflexions au sujet de « Séduis-moi si tu peux de Jennifer Crusie »

  1. Melwasul

    Vrai coup de coeur ! je n’ai pas pu le lâcher avant la fin à 3h du matin (heureusement qu’on est dimanche matin !).

    Enfin une héroïne qui ne soit pas un culte à la minceur et qui apprend à assumer ses formes ! ça fait du bien !

    Je dois dire que je suis tombée amoureuse de Cal (comment faire autrement) mais j’ai également adoré ses deux copains, surtout Tony, les trois ensembles forment une super équipe.

    Min, elle, est vraiment adorable, drôle, une héroïne comme je les adore ! Ses deux meilleures amies et sa soeur sont également géniales et apportent un vrai plus au bouquin.

    Tout comme les familles de Min et Cal, même si elles sont insupportables, apportent une dose d’humour supplémentaire mais aussi un plus d’émotion.

    L’histoire de paris est super bien menée et on se prend finalement au jeu et on a également envie de parier.

    Mais le vrai plus, c’est que ça tourne autour de la cuisine, ils m’ont mis l’eau à la bouche avec leur poulet et leurs donuts j’en veux j’en veux j’en veux (si possible offert avec Cal … 😀 )

    j’ai adoré et j’en redemande !

    Répondre
  2. lila

    eh bien je l’ai enfin fini ( boudiou que ce fut looong ) et contrairement à d’autres je n’ai pas adoré ( zut alors)
    l’histoire est sympa mais …
    trop de longueurs ( rien que la première scène pour présenter les acteurs de cette histoire prend 38 pages sans sortir du bar où ils se retrouvent régulièrement )

    il fallait sans doute ça mais j’ai pris conscience que le rythme de l’auteur ne serait pas le mien !

    parfois , on fait du sur place , on tourne un peu en rond , il y a bcp bcp de scènes semblables ( on se demande si elle se nourrit même finalement d’autre chose que du poulet au marsala )
    pour une fois l’héroine n’est pas une tête à claques ( ouf que ça fait du bien ) et Cal , le héros, est logique et normal dans son attitude et ses réflexions ( ça fait du bien aussi )

    les seconds rôles sont haut en couleur et ajoutent de l’interêt à l’histoire (peut etre qu’il y a trop de personnages à suivre aussi )

    finalement , je pense que c plutôt le fait que tout se passe si lentement qui m’a gênée et que de blabla ( bcp trop , tout est analysé… ) on se demande aussi pourquoi on aborde le sujet de leur travail car ils ne travaillent jamais ou si peu ( cela m’aurait fait du bien de sortir du resto Emilio, du bar , du terrain de sport ) et quand on en sort c plutôt pour du négatif ( essais de robes, repas chez les parents .. échanges tendus et remarques méchantes)

    leurs familles , pas grand chose à en dire..ou alors plutôt du mal ( sauf pour la sœur)

    perso j’ai posé mon livre plusieurs fois et cela ne m’a pas gênée du tout , je n’avais jamais hâte de le reprendre , du coup , en y repensant , je n’aurais même jamais pu le lire en une fois , c’est un livre qui m’aurait fait perdre patience et je l’aurais totalement oublié à un moment …

    je suis donc mitigée et je ne conseillerais pas ce livre en tous cas ni ne le relirais

    je mets 1 point pour le chat, 1 pour Min, 1 pour cal

    3/5 seulement ( enfin moi je suis passée à côté )

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *