Séduction à risque de Zoë Archer

Séduction à risque

Titre : Séduction à risque (Les Justiciers #2)
Auteur : Zoë Archer
Éditeur : J’ai lu – Aventures et Passions
Date de parution : 04 mars 2015

Résumé

La Némésis, organisation secrète qui défend les opprimés, est alertée par une lettre anonyme : au village de Trewyn, les mineurs vivent dans des conditions épouvantables. L’agent Simon Addison-Shawe est dépêché sur place afin d’enquêter. Embauché comme mécanicien, il gagne la confiance d’une jeune employée frondeuse, Alyce Carr. Bientôt, tous deux luttent main dans la main pour changer le destin des ouvriers, et de leur complicité naît un sentiment brûlant. Mais personne ne le sait mieux qu’eux : on n’a pas le droit de s’aimer quand on n’est pas de la même condition sociale…

Avis de Melwasul

note 10

Au mois de décembre je vous parlais du premier tome de la série des Justiciers de Zoë Archer. Un premier tome, Un désir de vengeance, vraiment à part dans le genre romance historique, collection A&P de chez J’ai Lu pour Elle. Et surtout, une très bonne surprise. Le deuxième tome, Séduction à risque, confirme le côté « à part »/ « nouveau genre » (du moins en France et dans mes souvenirs) de cette série.

Fin du 19ème siècle, alors que les mentalités changent sans vraiment changer et que le monde évolue à toute allure, la Némésis est appelé à l’aide en Cornouailles, dans le petit village minier de Trewyn où les mineurs vivent dans des conditions épouvantables et sont proches de la rupture. La Némésis, cette « agence », ce groupe de personnes dévouées, qui décident de venir en aide de manière anonyme et gratuite aux opprimés, à ceux dans le besoin, dans le but de faire justice, décide d’envoyer sur place l’un de ses meilleurs agents-justiciers : Simon Addison-Shawe qui s’y fait embaucher comme mécanicien.

Il fait sur place la rencontre d’Alyce, une jeune femme forte et courageuse, une des (trop) rares personnes qui osent élever la voix et agir contre ceux qui les exploitent de manière honteuse. Il en est sûre, il a trouvé en la personne d’Alyce celle qui va l’aider à rallier le reste du village à sa cause. Ensemble, ils vont pouvoir changer les choses et même beaucoup de choses. Des choses comme leur célibat …

Malheureusement tout ne va pas être simple et le plus dur ne sera peut-être pas d’aider les villageois mais de pouvoir s’aimer. Car si Alyce n’est qu’une fille de mineur, elle-même mineure, Simon est lui membre de l’aristocratie anglaise. Une différence de classe sociale bien difficile à affronter et surmonter au 19ème siècle…

Je dois avouer que j’ai adoré quitter Londres pour ce petit village de Cornouailles, découvrir la vie à la mine dans l’Angleterre du 19ème siècle. Je n’ai pas le souvenir d’avoir lu une romance historique qui prenne place au cœur d’un village minier avec pour héros des mineurs (même si Simon n’en est pas un). J’ai aimé ce côté plus sombre où l’on voit l’autre côté du miroir. On quitte les soirées mondaines et les bals (où se trouvent des propriétaires miniers) pour se rendre là où vivent les personnes qui permettent leur richesse, de voir le comportement abusif de certains et le peu de paroles qui était laissé aux ouvriers : « travaille et tais-toi » …

On a affaire à des hommes et des femmes fortes qui refusent de se faire marcher sur les pieds mais qui ont peur et déjà trop endurer pour oser se révolter. Ils ont besoin d’un déclencheur et Simon va être l’allumette qui va mettre le feu aux poudres.

On passe d’un milieu à l’autre sans la moindre difficulté, les évènements s’enchaînent à toute vitesse et tout comme Alyce on veut savoir quel est le plan de Simon et de la Némésis. Plan qui nous est dévoilé par petits morceaux et que l’on assemble comme un puzzle, tout doucement, jusqu’au bouquet final. Un plan finement mené et qui nous permet de croiser les autres justiciers, de les retrouver avec grand plaisir, notamment Eva et Jack (<3).

Pour faire finir, je conclurai en vous disant que j’ai vraiment adoré le deuxième tome de cette série atypique. J’aime la Némésis, j’aime ses justiciers, j’aime ce qu’ils sont et ce qu’ils font et j’ai vraiment très très hâte de découvrir leurs prochaines aventures (en France ?)(le 26 août va être loin ! très loin ! trop loin !).

Minièrement Vôtre,
Melwasul

logo-jai-lu
Retrouvez ce livre sur J’ai lu pour elle

Votre appréciation du livre:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

2 réflexions au sujet de « Séduction à risque de Zoë Archer »

    1. Melwasul Auteur de l’article

      Oui oui c’est mieux de commencer par le premier 😀

      Le 2 confirme le 1 même si les personnages sont un peu moins attachants, le contexte est vraiment super !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *