Seducing Cinderella de Gina L. Maxwell

couverture seducing Cenderella

Titre : Seducing Cinderella
Auteur : Gina L. Maxwell
Éditeur : J’ai lu
Date de parution : 29 mai 2013

Résumé

Beau, altruiste, intelligent, le Dr Stephen Mann est l’homme idéal… selon Lucie Miller, kiné à l’hôpital. Or Stephen n’a que faire d’elle. Jusqu’à ce que Reid Andrews s’en mêle. Sportif de haut niveau, blessé à l’épaule, Reid a besoin d’une rééducation express s’il veut pouvoir remonter sur le ring dans quelques semaines. Qui d’autre que Lucie Miller, la petite soeur de son meilleur ami, pourrait l’aider ? Reid lui propose un marché : Lucie se consacre entièrement à le soigner, en échange de quoi il l’initie à l’art de la séduction. Reid a deux mois devant lui. Deux mois pour faire de Lucie une déesse de volupté. Qui sait s’il ne se prendra pas lui-même à son propre jeu ?

Avis de Lilitth

note 4 Voilà  un petit moment que j’attendais ce livre. Je suis vraiment fan des histoires avec le meilleur ami du grand frère, c’est toujours un plaisirs à lire. En général je ne suis jamais déçue, ce qui fut presque le cas ici…

On rentre tout de suite dans l’histoire, pas de description barbante qui ne sert a rien, c’est frai, léger, un mélange de chick lit et de Passion Intense. Je n’ai eu qu’une petite chose qui m’a «gênée ».
On fait la rencontre de Lucie Miller, jeune kinésithérapeute, amoureuse depuis quelque année de son collègue le docteur Stephen Mann. Quand celui rentre dans son bureau avec une question d’ordre privé a lui poser, Lucie s’imagine tout de suite qu’il la voit enfin en tant que femme, et va l’inviter au bal de l’hôpital. Son heure de gloire a enfin sonné. Et bien non ! Cruelle déception ! Non seulement il ne l’invite pas mais en plus il lui demande le numéro de téléphone de sa meilleur amie Victoria, pour aller à ce même bal avec elle. Je vous laisse imaginer de combien d’étages elle vient de tomber.

Reid est un lutteur professionnel. Au cours d’un entrainement, il se blesse à l’épaule et veut à tout pris être prêt pour un important combat dans deux mois. Et pour ça, il en fait trop, trop vite. Son entraineur lui pose un ultimatum. S’ il ne suis pas correctement sa rééducation, il annulera son combat. Son médecin sportif étant appelé ailleurs, son catch le dirige vers une thérapeute local. Le voilà donc devant le bureau de Lucie.

Ils ne se reconnaissent pas tout de suite mais Reid et Lucie se connaissent depuis l’enfance. Lui étant le meilleur ami de Jackson, le frère de Lucie lui aussi lutteur. Et dès lors, Reid n’aura de cesse de savoir pourquoi Lucie pleurer quand il est arrivé. Elle finit par craquer et par lui raconter sa déconvenue. Il va alors lui proposer un marcher qui les satisfera tous les deux. Elle s’occupera de sa rééducation 24h/24h et lui, il lui apprendra à séduire son beau docteur.

Depuis son mariage raté, Lucie n’a plus confiance en elle et se qualifie de «quelconque », ce qui as le don de mettre Reid en rage. Il va alors opérer un relooking complet pour lui permettre de se voir réellement comment lui la voit.

Seulement voilà, Reid n’a pas imaginé toutes les complications que son marché va engendrer Il a emménagé chez Lucie et ses leçons de séduction vont se retourner contre lui. Il se rend compte qu’il est attiré par elle et ses petits exercices de séduction n’arrange rien.

Reid est juste maim miam. Un physique de rêve :  1m90 pour 102kg je vous ai déjà dit qu’il était miam miam ? Il est tendre, prévenant, et fait tout pour que Lucie cesse de se sous-estimer. Et cerise sur le gâteau pour celles qui aiment : Monsieur est jaloux ! Même s’ il sait qu’il ne devrait pas il ne peut pas s’en empêcher.

Lucie, elle est une jeune femme bourrée de complexes qui n’ont pourtant pas lieu d’être. Elle s’imagine qu’avec Stephen ils vont former la famille parfaite mais la venue de Reid va tout chambouler.

Pour ce qui est de l’histoire, je n’ai rien à redire. On passe vraiment un bon moment sans prise de tête avec eux. Mon seul bémol, c’est le langage un peu trop cru à mon goût. Ça m’a gêné même si heureusement ce n’est que certaines scènes. Mais je trouve que ce n’était vraiment pas nécessaire et ça peut en repousser plus d’unes. Ce qui serait vraiment dommage.

En bref, j’ai passé une très bonne soirée en compagnie de Reid et Lucie que je recommande aux fans de chick lit qui aime les passages un peu «Hot».

Extrait

« -Qu’est-ce que tu lis de beau ?
La voix de Reid résonna étrangement dans son petit salon habituellement silencieux, où nul homme n’avait jamais pénétré. Elle le regarda venir vers elle, seulement vêtu d’un short de sport, que ses hanches retenaient à peine. Elle remarqua après coup qu’il s’était assis à côté d’elle, tant elle avait été distraite par la vision de son torse nu.
— Tu vas gober les mouches si tu gardes la bouche ouverte comme ça, Lu.
Elle s’empressa de la refermer et reporta les yeux sur son livre, qui aurait aussi bien pu être écrit en hébreu pour ce qu’elle en avait compris.
— Tu devrais passer une chemise quand on ne fait pas de rééducation, dit-elle.
— Pourquoi ? Moins je porte de vêtements, mieux je me sens. Je n’ai enfilé un short que par égard pour ta pudeur.
Il laissa passer trois secondes, observa sa réaction et éclata de rire. Vexée, Lucie lui lança son livre à la tête mais il le rattrapa d’une main. Reid se révélait décidément très irritant.
— Détends-toi, Lu, il n’y a rien de mal à contempler la plastique d’un homme quand elle est effectivement admirable. En fait, il s’agit même de ta première leçon.
— « Comment mater correctement quelqu’un ? », ricana-t-elle.
— Non. « Comment faire pour se faire mater. »

Lilitth

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

8 thoughts on “Seducing Cinderella de Gina L. Maxwell

  1. Melwasul

    Je l’ai lu complètement par hasard et je ne m’attendais pas à ça (le titre m’é donné envie, le résumé aussi même si la couv était dans le genre de ce qui se fait en ce moment pour le « hot »)

    et pfiou j’ai trouvé ça plus que médiocre, y a pas vraiment d’histoire, c’est assez banal bien sûr comme tout livre du genre on sait le débtu et la fin mais ce qui se passe entre est vraiment très très creux quelques scènes de sexes mais ça va pas plus loin, pas de réelles relations entre nos héros, pas d’atomes crochus, pas vraiment de sentiments, rien n’est développé

    et comme tu dis au niveau du langage par moment c’est vraiment pas ça!

    une chose à dire amateur de chick lit passez votre tour immédiatement, ça ne vaut vraiment pas le coup

    Reply
  2. lolo

    Je l’ai trouvé pas plus mal que d’autres dans le même genre. Par contre, cette trame qui veut absolument que la femme soit inexpérimentée et l’homme un dominant (même si on n’insiste pas trop dessus, mais qu’on le fait remarquer quand même) ça commence à me gonfler un peu.

    Et c’est surtout la fin qui est bien trop attendue et surtout bien trop simpliste qui m’a ennuyée. Dommage…

    Reply
  3. tothemoonandback

    Je suis également souvent fan des histoires avec le meilleur ami du grand-frère ou des frères (Trevor!!) mais là pour le coup, je suis restée sur ma faim. Cela ne me gêne pas que l’histoire soit banale, pourvue que je sois « transportée »… Et là ça n’a pas été le cas. Sur le papier, rien de bien mauvais, je ne saurais pas l’expliquer, mais je trouve qu’il est trop superficiel, je n’ai pas l’impression de connaitre les personnages en fait^^

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *