Sécurité rapprochée de Emmy Curtis

sécurité rapprochée

Titre : Sécurité rapprochée (Alpha OPS #3)
Auteur : Emmy Curtis
Éditeur : Milady romance – Suspense
Date de parution : 27 janvier 2017

Résumé

L’amour est peut-être le plus grand de tous les dangers…
Il y a un an, David Church, alors militaire, a embrassé une femme aussi belle qu’intelligente sur la piste d’un aéroport irakien. Depuis, il n’a cessé de penser à elle. Désormais garde du corps, David la recroise à l’occasion d’une conférence internationale à Athènes et jure de la protéger. La jeune femme est plus sexy que jamais et rallume en lui une passion dévorante et irrésistible. Mais lorsque les balles commencent à voler, c’est sa vie, autant que son coeur, qui se retrouve en première ligne.

Avis de Melwasul

note 5

Agrhhhhh Grosse déception pour ce troisième tome de la série Alpha OPS d’Emmy Curtis, Sécurité rapprochée. Après un premier tome, Sous l’uniforme, en demi-teinte, j’avais beaucoup apprécié Fouille au corps, qui, même s’il n’était pas extraordinaire, avait gagné en profondeur grâce à sa délocalisation et grâce à une intrigue bien mieux maîtrisée et intéressante. J’attendais donc beaucoup de Sécurité rapprochée … Et PATATRA ! C’est pratiquement une catastrophe, la faute à une intrigue suspense bâclée au profit d’une succession de scènes de sexe qui n’apportent absolument rien du tout à l’intrigue, bien au contraire, ça en devient juste ridicule.

Tout est bien parti pourtant avec, après l’Irak, direction la Grèce sur fond de l’éternel conflit entre la Russie et les États-Unis. Alors que Molly (qui travaillait avec Henrietta) rentre d’Irak, celle-ci est débriefée sur ce qui s’y est passé par un homme qui la recontactera plus tard avec une mission des plus importantes : faire passer une enveloppe à un russe lors d’une soirée à l’occasion du G20. Souci, lorsqu’elle tente de lui passer l’enveloppe, le russe est assassiné et très vite, les soupçons se portent sur l’américaine qui était en sa compagnie : Molly.

Suspectée par les russes, menacée de mort par elle ne sait pas trop qui, Molly va heureusement pouvoir compter sur David qui se trouvait par hasard là en mission de protection pour une entreprise privée. David qu’elle a rencontré en Irak alors que celui-ci avait un rôle pas vraiment très net avant de retourner sa veste. David qui a depuis dû vaincre ses démons dont notamment l’alcool. David qui avait promis de la retrouver et qui finalement n’a plus donné signe de vie … Mais quand il voit Molly en danger, impossible de résister, il va tout faire pour la protéger, au péril de sa vie tout en essayant de découvrir pourquoi.

Punaise, mais c’était tellement bien parti avec ce dépaysement en Grèce, cette histoire d’embrouille avec les russes, de complots, de mystérieuses enveloppes, … Malheureusement, Athènes n’est absolument pas mise en valeur ou utilisée comme ça a pu être le cas avec l’Irak, l’embrouille avec les russes, les complots, les mystérieuses enveloppes, tout est survolé, superficiel. Normal, impossible d’écrire un roman de même pas 300 pages, d’en remplir les trois quarts de scènes de sexe et espérer y trouver une intrigue vraiment détaillée, non cousue de fils blancs, bien ficelée et qui ne se résout pas d’un coup de baguette magique sans en avoir beaucoup appris. Il n’y a même pas vraiment d’ambiance particulière comme cela peut l’être avec les KGI ou les Forces d’élite qui sont un peu du même style. Ici, c’est le néant …

Même les personnages sont finalement très peu travaillés, très superficiels, à part sur le sexe, ils n’ont que très peu de discussions. L’héroïne n’est pas vraiment nunuche mais pas bien futée, quant au héros, il a failli me faire mourir de rire à se comporter comme un Action Man décérébré, non mais je vous jure, je l’imaginais parler / menacer avec une voix de gros musclor tout bête. J’ai ri, mais que j’ai ri. Sans parler des personnages des tomes précédents pratiquement inexistant et des héros un peu seuls au monde sans vrais personnages secondaires. Mais bon, heureusement, qu’il faisait finalement moins de 300 pages parce que je crois que je n’aurais pas eu le courage d’aller jusqu’au bout … En tout cas, si suite il y a, je ne suis pas sûre de la lire parce que là, j’ai touché le fond (alors que le tome 2 était tellement plus abouti :’( ).

Musclor’ment Vôtre,

 

Melwasul

Retrouvez cette série sur e blog:
Sous l’uniforme #1
Fouille au corps #2

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *