Secrets et préjugés d’ Anne Barton

couv secrets et préjugés

Titre : Secrets et préjugés (The Honeycote #1)
Auteur : Anne Barton
Éditeur :
Harlequin – Mosaïc
Date de parution :
22 janvier 2014

Résumé

Londres, 1815
Couturière dans une boutique de mode de Bond Street, Annabelle accomplit son rêve. Là, au milieu des taffetas, des satins, des soies et des dentelles, elle crée des robes uniques pour les élégantes de la haute société. Mais le rêve s’arrête hélas chaque soir quand elle quitte son travail… Trop pauvre pour payer les soins dont sa mère malade a besoin, Annabelle a en effet cruellement besoin d’argent. A tel point qu’elle n’a pas trouvé d’autre solution (au prix d’un petit arrangement avec la morale) que de faire chanter de riches Londoniens, en utilisant les secrets inavouables et les potins sulfureux échangés à mi-voix par les clientes, dans l’intimité du salon d’essayage. De toute façon, pour sauver sa mère, Annabelle extorquerait des fonds à l’archevêque lui-même !
Jusqu’au jour où le séduisant duc de Huntford la démasque. Terrifiée, Annabelle l’écoute alors exiger d’elle qu’elle mette ses talents de couturière à son service, en confectionnant une garde-robe complète pour ses deux jeunes sœurs. Elle restera sa captive, chez lui, tant qu’elle n’aura pas terminé. A ce prix seulement, il acceptera de ne pas la dénoncer.

Avis de Melwasul

lep-note-plume-5À la vue du titre, j’ai de suite pensé, tiens encore une Austennerie, puis en lisant le résumé, j’ai poussé un gros ouf de soulagement (j’adore les Austenneries mais en ce moment il y en a un petit peu trop à mon goût quand même). Et en effet, ce n’est absolument pas un roman inspiré de l’œuvre de Jane Austen. C’est une romance historique qui vit par elle-même. Mais c’est surtout une romance historique coup de cœur !

Anabelle gagne sa vie comme couturière dans une boutique de Bond Street. Seulement, cela ne lui rapporte pas assez. Elle ne peut pas faire vivre sa sœur et sa mère et surtout soigner cette dernière gravement malade. Il a donc fallu qu’elle trouve un moyen de se faire un peu d’argent de poche… Elle fait chanter les riches londoniens grâce à leurs secrets les plus inavouables ! Enfin, comme Anabelle va vous l’expliquer, chanter est un bien grand mot :

«Chantage», quel vilain mot ! Il évoquait un malfaiteur qui vidait des poches et salissait le nom de victimes innocentes. Ce que miss Anabelle Honeycote faisait pour entretenir sa famille n’était certainement pas cela, oh non ! À la rigueur, peut-être, ses actions correspondaient à la définition la plus grossière du terme… mais elle préférait dire « accepter de l’argent en échange de la promesse solennelle de garder des secrets ». C’était beaucoup moins répréhensible, et une jeune femme respectable devait pouvoir dormir la nuit.

Mais attention, Anabelle a des principes qu’elle respecte au pied de la lettre !

Ne jamais demander de l’argent à quelqu’un qui ne peut se le permettre.
Ne jamais réclamer une somme exorbitante — juste le nécessaire.
Ne jamais faire payer la même personne plus d’une fois.
Ne jamais révéler les secrets d’un client qui a payé.
Ne jamais nouer de relations sociales avec un ancien client.

Jusqu’au jour où ça va coincer et qu’elle va se faire prendre la main dans le sac par Owen, duc de Huntford. Plutôt que de l’amener aux autorités, il va lui proposer un drôle de marché : mettre ses talents de couturière à son service, enfin plutôt au service de ses sœurs Olivia et Rose. Mais un service à domicile, 24h/24, 7j/7. Ce qui va entraîner quelques conséquences que je vous laisse deviner et découvrir …

J’ai adoré le personnage d’Anabelle. Elle est courageuse, forte, elle n’hésite pas à flirter avec sa morale mais toujours avec classe et seulement pour le bien des autres. Elle a de l’humour et un bon petit caractère (elle peut se montrer légèrement obstinée par moment). Mais surtout elle est la femme idéale pour Owen. Owen qui est un duc comme on les aime. Beau, duc de la sexytude, loyal, fier, hyper protecteur, assez inflexible mais avec le sens de l’humour et un ami tout aussi canon. Pour faire bref, il vous fera complètement craquer !

Mais l’autre point fort du livre, ce sont les personnages secondaires. La sœur et la mère de Belle et les différentes personnes qui animent leur quotidien. Mais aussi, surtout, les deux sœurs d’Owen, Olivia et Rose. Olivia qui respire la joie de vire, la bonne humeur, la gaité. Olivia véritable bulle de bonheur, qui vous fera rire et sourire par sa spontanéité. Olivia incontestablement amoureuse du meilleur ami de son frère… Rose qui est plus discrète. Rose traumatisée quelques années plus tôt et qui ne parle plus depuis. Mais Rose qui est douceur et amour. Rose que l’on ne peut s’empêcher d’adorer. On veut prendre soin d’elle, la chouchouter, la protéger des langues de vipères. Rose qui aime un homme qu’elle ne devrait même pas regarder. Deux sœurs dont j’’espère qu’elles auront chacune un tome dédié.

J’ai adoré lire Anne Barton. Elle arrive à mêler émotion, humour, suspense au fil des pages d’une manière si naturelle qu’on s’y croirait presque. Elle y a un petit côté ironique, espiègle dans son écriture qui se reflète sur ses personnages. De nombreux passages m’ont fait sourire et glousser, et j’ai surtout complètement adoré ses entêtes de chapitres. Un mot dont la définition est donné, devrais-je dire les définitions. Deux définitions même pour être exacte. Une qui correspond au sens dans le monde de la couture et l’autre dans un sens un peu plus comique, je vous laisse en déguster un exemple :

Pinces : 1) Plis utilisés pour réduire l’ampleur d’un vêtement. 2) En pincer pour : être victime des flèches de Cupidon, qui entraînent une conduite stupide et dévoyée.

Je me suis véritablement régalée en découvrant cette nouvelle auteure qui nous offre un récit sans temps mort et que j’ai dégusté d’une seule traite. Bien sûr, une fois le bouquin refermé je suis allée voir mon ami Google pour trouver quelques infos sur Anne Barton. Et surprise, j’ai découvert que ce livre était le premier tome d’une série qui en compte 3 pour le moment plus une nouvelle. Et j’espère vraiment qu’Harlequin publiera la suite de la série. Je les en supplie même, j’irais jusqu’à leur envoyer un paquet de Schtroumpfs pour qu’ils le fassent ! Je veux lire l’histoire de la sœur de Belle (tome 2), je veux lire les aventures des sœurs d’Owen (je suis sure que ce sera le tome 3 puis le tome 4…). Bref, je veux très vite retrouver Anne Barton !

Une magnifique couverture (vraiment la collection Mosaïc fait toujours très fort), une histoire d’amour (et une déclaration) magnifiques, du suspense, une écriture qui nous emporte, de l’humour (j’ai gloussé comme je l’adore),… N’hésitez absolument pas à découvrir cette petite merveille !

Secrètement Vôtre,

Melwasul

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

8 réflexions au sujet de « Secrets et préjugés d’ Anne Barton »

  1. gwen

    oui un livre a ne pas rater. un pur plaisir

    moi j’ai adoré et je suis ok pour contribuer aux paquets de Schtroumpfs pour avoir la suite de cette série.

    Répondre
  2. Awa

    J’ai adoré votre chronique sur secets et préjugés pr ne pas dire le livre même rien qu’a la lecture du résumé même si je ne peux le lire car étant africaine et ke harlequin n’est pas disponible chez nous au Bénin.j’en suis une passionné ki malheureusement ne peut assouvir sa passion.dommage pour moi.

    Répondre
    1. Melwasul

      Il n’y a pas de possibilité avec les formats epub?

      En tout cas, merci beaucoup pour ce petit mot venu d’ailleurs, ça fait très plaisir 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *