Secrets dévoilés de Lisa Renee Jones

Secrets dévoilés
Titre : Secrets dévoilés (Sombre, divin et mortel #1)
Auteur : Lisa Renee Jones
Éditeur : J’ai Lu – Romantic Suspense
Date de parution : 21 janvier 2015

Résumé

Lindsey était une avocate brillante jusqu’à ce que son dernier dossier ruine sa carrière. Des années plus tard, son père étant atteint d’un cancer, la voilà contrainte de quitter son nouveau poste au FBI pour prendre les choses en main. Objectif numéro un : convaincre Mark Reeves, l’ancien associé de son paternel, de reprendre le cabinet juridique de ce dernier. Et, à l’heure où une délicate affaire de meurtres éclate, l’image du cabinet est en jeu. Lindsey mise tous ses espoirs sur Mark, qui s’évertue pourtant à se faire désirer. Or, le soutien de l’insaisissable avocat lui est crucial car les crimes se suivent et les victimes lui ressemblent étrangement : blondes, menues à la peau blanche…

Avis de Melwasul

note 5

Voilà un roman que je vais m’empresser d’oublier. Je ne vais même pas me forcer, à peine fermé, j’avais déjà oublié le prénom des personnages ! Pour faire court et en reprenant le titre de la série, ce roman n’a rien de sombre, rien de divin et il est encore moins mortel !

Je suis plutôt bon public, il faut le reconnaître. Parce que je choisi méthodiquement mes lectures, je suis rarement très déçue et dans la collection Romantic Suspense des éditions J’ai Lu, je crois que cela ne m’était jamais arrivé d’être déçue à ce point. En fait, cela va au-delà de la déception, je n’ai même pas eu envie de balancer mon livre par la fenêtre. Non, je l’ai juste trouvé nul et j’ai même failli m’arrêter en cours de route (mais je suis curieuse, et je voulais savoir qui était le « méchant »)(la bonne blague).

Tout dans ce roman m’aura exaspérée. D’abord les personnages, et je dois dire que la Palme d’Or de l’héroïne insignifiante, geignarde, ridicule revient à Lindsey. Elle passe son temps à chouiner, à se plaindre, à ne vouloir en faire qu’à sa tête, à n’écouter personne, à se prendre pour la reine du monde. Boudiou qu’est-ce qu’elle m’a énervée. En face, la Palme d’Or du héros qui a une patience d’ange, qui est vraiment un Saint pour pouvoir supporter un tel cas et qui en est finalement ridicule revient à Mark. Mark aurai vraiment pu être le genre de héros que j’aime. Malheureusement pour lui, il était au mauvais endroit au mauvais moment.

Quant à l’Oscar de l’intrigue la plus bidon et la plus mal menée, il revient à notre roman. Rapidement. Lindsey a abandonné son métier d’avocate à New-York après un procès traumatisant et est maintenant agent du FBI à Washington. Cependant, lorsque son père, à la tête d’un gros cabinet, tombe malade elle est obligée de rentrer sur New-York et de prendre la relève à contrecœur. Elle n’a alors qu’une idée en tête : refiler le cabinet à l’ancienne pépite de son père : Mark. Sauf que les deux sont à couteaux tirés depuis quelques temps et ne veulent pas en entendre parler. Mark fini cependant par céder et accepte de l’aider pendant 6 mois sur le gros dossier en cours.

En effet, Lindsey doit défendre un homme accusé de plusieurs meurtres. Meurtres qui ressemblent étrangement aux meurtres de l’affaire qui lui a fait abandonner son métier d’avocate. Le lien entre les deux ? Le physique des victimes qui ressemblent comme deux gouttes d’eau à Lindsey (et personne n’avait fait le rapprochement plus tôt ? *facepalm*). Sauf que vous vous en doutez bien, ce n’est pas leur client le coupable. Et donc Lindsey et Mark vont mener l’enquête. Enfin quand ils ne seront pas occupés à se disputer/à dîner/à flirter/à finir dans leur lit.

J’ai trouvé l’enquête vraiment mal menée. On peut dire qu’il y a du suspense vu qu’on ne connait pas le meurtrier avant la fin. Mais ce n’est pas le suspense que j’aime. Ici, le nom du tueur arrive comme un cheveu sur la soupe, on ne le rencontre que trois pages avant la révélation (j’exagère à peine), je n’ai pas pu m’amuser à trouver les indices, à parier sur le coupable. Tout est trop gros finalement, pas assez dans le détail, j’ai eu l’impression que l’auteure ne maîtrisait pas complètement son sujet que ce soit du point de vue juridique ou encore policier. Si je devais comparer pour ces deux thèmes, on voit qu’elle n’a pas la maîtrise d’une Karen Rose, d’une Julie James ou d’une Linda Howard, pour ne parler que d’elles. Ça laisse un goût d’inachevé, de travail mal fini, et ça perd vraiment toute crédibilité. Mais en plus, elle est vraiment secondaire, il ne se passe pratiquement rien et parfois on oublie même qu’un meurtrir se trimballe en ville…

Et sinon, je vous ai dit comme l’héroïne était agaçante ? Ah oui, c’est vrai, j’ai commencé par ça. Bref, je crois que j’ai tout dit, il est clair que je ne vous conseillerai pas ce livre mais après, ce n’est que mon avis (il a quand même une note de 3.92/5)(j’ai quand même halluciné !).

Catastrophiquement Vôtre,
Melwasul

logo-jai-lu
Lien J’ai Lu pour Elle

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

Une réflexion au sujet de « Secrets dévoilés de Lisa Renee Jones »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *