Sauve-moi ! de Rachel Gibson

couv sauve-moi de rachel gibson

Titre : Sauve-moi ! (Lovett, Texas #3)
Auteur : Rachel Gibson
Éditeur : J’ai Lu pour Elle – Promesses
Date de parution : 05 février 2014

Résumé

Elle a 33 ans, est célibataire et est engoncée dans une robe de demoiselle d’honneur rose bonbon. La veille, elle avait croisé sur la route et dépanné un bel étranger musclé. Lorsqu’il lui avait demandé s’il lui devant quelque chose, elle lui avait proposé d’être son cavalier le lendemain au mariage de sa cousine. Le bel étranger musclé avait décliné l’invitation. Lorsqu’il apparaît, car il a finalement décidé d’honorer sa dette, elle est à table, entourée d’ une horde de vieilles tantes qui lui font la morale. Elle accueille Vince en lui soufflant : « Sauve-moi ! »

Avis de Moonshine

note 3.5Depuis le temps que je trépignais d’impatience devant la sortie d’un nouveau roman de Rachel Gibson, me voilà un peu déçue de ce livre. Je ne comprendrai jamais la manie qu’ont les maisons d’éditions de publier les tomes d’une série dans le désordre. Ce tome est le troisième de la série : « Lovett, Texas ». A se demander si les autres tomes seront publiés ou non. Je rebondis sur la publication des livres de Rachel Gibson car je reste toujours frustrée de ne pas avoir la suite de la série : « Equipe de hockey des Chinooks » avec un très beau et émouvant premier tome : »Une mariée en cavale ». Dommage que les éditions J’ai Lu pour Elle ne poursuivent pas cette série qui est l’une de mes préférées. A voir car n’oublions pas Rachel Gibson est une valeur sûre (sauf pour cette histoire que j’ai des difficultés à vous chroniquer 🙂 ).

Sadie a 33 ans et elle est toujours célibataire. Elle retourne dans au Texas : à  Lovett pour assister au mariage de sa jeune cousine. Cela fait 5 ans qu’elle a quitté sa ville natale pour la grande ville. Et elle n’y a jamais remis les pieds. Elle redoute l’accueil de son père, de ses tantes et des habitants de de Lovett.

En chemin, elle prend en stop Vincent dont la voiture est tombée en panne. Elle le ramène jusqu’à la station service de la ville où vit sa tante. Cette rencontre est d’ailleurs assez amusante. Je dirai même que c’est le seul passage du livre qui m’ a fait sourire et m’a amusé. Après l’avoir dépanné, Vince la remercie et lui dit qu’il lui ai redevable d’un service. Sadie saute sur l’occasion pour l’inviter au mariage de sa cousine. Elle voit en Vince une échappatoire à la question qui lui sera maintes et maintes fois posée et reposée pendant son séjour : « Sadie es-tu mariée ? ». Oui car quand dans une ville comme Lowett, on n’est pas marié à 33 ans tout le monde se demande bien pourquoi et tous les scénarios sont envisagés. Vince décline sa proposition en prétextant qu’il n’a pas de costume.

Sadie se rend donc seule au mariage de sa cousine et assure son rôle de demoiselle d’honneur. Assise pour le repas à la table de ses tantes maternelles, elle va devoir supporter leurs nombreuses questions sur sa vie personnelle toute la soirée. Mais heureusement, Vince débarque (comme un  preux chevalier sur son cheval blanc) et la tire des pattes de ses affreuses tantines. Ils dansent des slows et se retrouve dans le dressing où ils passent un agréable moment. 😉

Sadie prend la fuite en plein milieu de leurs ébats laissant un Vince très très frustré. C’est à ce moment précis du roman où j’ai commencé à décrocher. J’ai trouvé leur romance trop rapide et très brouillon. Ils ne se connaissent pas du tout et hop on se fait de petits gâteries. Très peu pour moi.

Pour le reste de l’histoire, la trame est très classique. Deux héros aux caractères bien trempés qui ont chacun une part de souffrance et d’ombre en eux. Vince a vécu des événements terrifiants pendant ses mission au sein des SEAL et fait des cauchemars traumatisants. Quand à Sadie, elle a perdu sa mère très jeune et n’a pas su nouer des liens avec son père. Notre héroïne va passer des moments douloureux et notre héros sera présent pour elle. Il ‘écoutera, l’épaulera et la protègera  tout en se rendant compte au dernier moment qu’il est amoureux d’elle. Comme d’hab’ quoi !

Une romance prévisible, très courte (trop courte à mon goût), qui nous laisse sur notre faim. Et au final on se demande où Rachel Gibson a voulu nous emmener. Petite déception pour cette auteure que j’affectionne mais on passe un agréablement moment de lecture.

Moonshine

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *