Sans plus attendre de Kristan Higgins

sans plus attendre
Titre : Sans plus attendre (Blue Heron #2)
Auteur : Kristan Higgins
Éditeur : Editions Mosaïc
Date de parution : 28 octobre 2015

Résumé

Tic, tac… Tic, tac. A 35 ans, encore célibataire et zéro bébé en vue, Honor est convaincue que son horloge biologique lui fait les gros yeux. Elle se résout à parler mariage à l’homme qu’elle aime depuis le lycée et avec lequel elle entretient une relation amoureuse extrêmement intermittente. Résultat ? Un refus gentiment emballé mais sans équivoque. Déjà sonnée, Honor reçoit le coup de grâce quelques semaines plus tard, quand l’ex homme de sa vie annonce son mariage avec celle qu’elle considérait jusque-là comme sa meilleure amie.
Prête à tout pour redonner un peu de tenue à son amour-propre ratatiné, Honor (envisage cette fois le mariage de convenance et) fait une proposition à un certain Tom Barlow, professeur anglais de Manningsport qui a désespérément besoin d’une green card pour rester aux États-Unis. Sur le coup, l’idée lui semble géniale … avant que la situation ne s’emballe et n’échappe totalement à son contrôle.

Avis de Melwasul

note 5

Est-ce qu’il est encore nécessaire de vous présenter Kristan Higgins ?!! Au bout du dixième roman chroniqué sur le blog, je pense que c’est bon. Surtout qu’à chaque fois, je dis à peu près la même chose : « Mme Kristan Higgins, je vous aime, merci d’écrire de telles romances qui nous mettent du baume au cœur, nous font rire, nous font sourire ».

Nous voilà donc de retour à Blue Heron, dans la famille Holland, où, après avoir marié notre petite Faith à l’adorable Levi dans A un détail près, il va falloir s’occuper du cas de sa grande sœur Honor. Une chose que l’on peut dire avec les sœurs Holland, c’est qu’elles ont la poisse question mariage. Entre celle qui se fait abandonner devant l’autel et celle qui se prend dans la poire sa demande au mariage, elles ne sont pas gâtées. Parce que oui, à 35 ans, Honor sent son horloge biologique la travailler (bien aidée par les petites remarques de l’ex-fiancé de Faith) et décide donc de demander l’homme qu’elle aime au mariage. Homme qui lui fait comprendre qu’elle est seulement sa meilleure amie et plus si affinités mais qu’il n’est absolument pas prêt au mariage.

C’est pour ça que quelques semaines après le râteau de sa vie, Honor apprend que sa meilleure amie va se marier avec lui. Pour l’étiquette et éviter que ma chronique devienne choquante et vulgaire, je ne vais plus jamais parler de la fameuse meilleure amie (mais vraiment elle mérite le titre de garce hypocrite de l’année)(et je reste gentille et polie)(argh j’ai envie de la claquer rien que de penser à elle). C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase et va la faire un tout petit peu craquer.

Au point qu’elle va même envisager un mariage de convenance avec l’adorablement horripilant Tom, anglais professeur à l’université et qui a besoin d’une carte verte pour rester aux USA. Si elle dit un non pur et simple au début (il faut dire que Tom se montre volontairement détestable lors de leur première rencontre) elle va finalement y réfléchir après qu’il l’ait tirée d’un mauvais pas et lui ait expliqué pourquoi il lui faut rester.

Je vous ai expliqué il n’y a pas trop longtemps lors de ma chronique de Lady Isidore de Eloisa James, que j’adorais les mariages arrangés que ce soit dans la romance historique ou contemporaine. Mais j’aime ça quand c’est bien fait et parfois j’ai quelques doutes. Je vous avoue tout de suite qu’avec Mme Higgins, je n’ai pas trop douté. Et j’ai eu raison, le mariage arrangé version Higgins, c’est délicieux, drôle, émouvant, couinant, gloussant.

On retrouve avec grand plaisir toute la famille Holland, le papa, les grands-parents, le frère, les sœurs, les neveux/nièces et bien sûr Faith et Levi ainsi que quelques personnages secondaires déjà croisés ou tout juste arrivés (merveilleux Charlie qui aura su toucher mon petit cœur). Alors, si cela n’avait pas été du Higgins, j’aurais été un peu réticente à lire ce second tome parce que Honor ne m’avait pas fait grand effet dans le premier tome mais elle se rattrape complètement et j’ai finalement beaucoup apprécié son personnage.

Mais ce livre, tout aussi génial qu’il est, a quand même, en toute objectivité, son petit défaut et c’est Tom. Alors, ne me faite pas dire ce que je n’ai pas dit, Tom est craquant, un vrai héros Higginsien (qui m’a parfois penser à un gros gamin 😀 ) mais il a quelques petits côtés qui m’ont fait grincer des dents : il boit un petit peu trop et on le dit trop sans le dire, et il y a un petit quelque chose qui en dehors de ses côtés craquants l’a fait baisser dans mon estime. Je ne sais pas trop quoi mais juste assez pour qu’il soit bien derrière Malone, Ian et même Levi. Ça et le fait que bon sang de bonsoir quel manque de communication dans leur couple et ils sont parfois exaspérants à se cacher chacun dans leur carapace.

Mais c’est aussi ce qui fait cette histoire feel-good book par excellence qui vous donnera le sourire à coup sûr ! Je ne peux que vous conseiller de découvrir cet auteur si ce n’est déjà fait, moi en attendant, je vais prendre mon mal en patience avec sa prochaine parution.

Britaniquement Vôtre,
Melwasul

Votre appréciation du livre:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

4 réflexions au sujet de « Sans plus attendre de Kristan Higgins »

      1. Bib HLM

        Olalalal magnifique de savoir qu’il y a encore des tomes à venir !

        Attend, il manque un bout à mon précédent commentaire, je voulais rebondir sur ta remarque « il boit un petit peu trop et on le dit trop sans le dire » peut etre que l’auteur va y revenir dans un des prochains romans ???

        Répondre
        1. Melwasul Auteur de l’article

          je sais pas je pense qu’il a résolu ses problèmes maintenant donc il va arrêter. Et puis, je sais pas c’était fait de manière bizarre, j’ai pas torp compris. Je pense que c’était une manière pour l’auteure de montrer qu’il était pas bien mais de manière maladroite?

          Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *