Saison d’os de Samantha Shannon

saison d'Os

Titre : Saison d’os (Bone Season #1)
Auteur : Samantha Shannon
Éditeur : J’ai lu
Date de parution : 11 juin 2014

Résumé

« J’aime à croire que nous étions initialement plus nombreux. Pas des milliards, mais plus qu’aujourd’hui. Nous sommes la minorité que l’humanité refuse d’accepter. Nous ressemblons à tout le monde. Parfois, nous nous comportons comme tout le monde. Nous sommes partout, dans chaque rue. Nous vivons d’une façon que vous pourriez juger normale, à condition de ne pas y regarder de trop près. Nous ne savons pas tous ce que nous sommes. Certains d’entre nous meurent sans jamais l’apprendre. D’autres le découvrent, et ne se font jamais attraper. Mais nous sommes là. Croyez-moi… »

Londres, 2059. Paige Mahoney travaille pour une organisation criminelle souterraine. Son job : glaner des informations en s’insinuant dans le cerveau des gens – illégalement. Car Paige est une clairvoyante, « une anormale », et elle n’est pas la seule. Mais selon les règles de Scion, son existence même est déjà une trahison…

Avis de Moonshine

note 5Il m’est très difficile de commencer cette chronique tant il y a à dire sur le livre. Commençons par l’auteure. Samantha étudie les lettres à Oxford. Elle a tout juste 22 ans. Cette demoiselle fait le buzz dans le monde entier. Hé oui ! Elle a été découverte par l’éditeur britannique Bloomsbury (ce même éditeur qui a eu pour auteure une célèbre J.K Rowling). Il n’hésite pas à lui acheter les droits ce son roman pour une coquette somme à 6 chiffres.

C’est bien joli de parler de l’auteure mais le livre dans tout ça ? Saison d’os est le premier tome d’une trilogie dystopique. L’histoire se déroule dans le Londres, en 2059. Paige est une jeune fille de 19 ans, une voyante. Alors là je rentre dans le compliqué, car il existe 7 catégories de voyants (je ne vous parle même pas des sous-catégories. Heureusement, on remercie l’auteure de nous avoir fait un tableau récapitulatif de ces classes et sous classes). Elle est traquée comme ses semblables par la société de Scion qui cherche à détruire tous ces êtres humains dits : « anormaux ». Elle intègre le milieu de la pègre pour se cacher et vivre de son don. Une fois capturée par les Réphaïms (des êtres surnaturels qui ont eux aussi un pouvoir de voyance) et emprisonnée à Shéol, Paige découvrira les vraies raisons de cette traque et la menace qui pèse sur l’humanité. Je m’arrête ici dans la description de l’histoire pour ne pas trop spoiler le livre.

L’univers du livres est très sombre. Il y règne une atmosphère pesante. Mais on ne peut qu’être absorbé par son côté dystopique et très mature. Alors même si certains éléments nous font penser à certains livres comme Hunger Games ou Divergent, ce roman s’en éloigne beaucoup. Je dirai que ce livre s’adresse rassemble un public beaucoup plus mature. De part la complexité de l’univers de l’auteur mais aussi par la dureté de certaines scènes. Les combats dans le monde de l’éther sont prenants et  épiques. Dans anges, des fantômes et autres poltergeists se côtoient. Mais chut… J’en dis déjà trop.

Parlons des personnages : Paige est l’archétype de l’héroïne des univers dystopique. Elle vit caché parmi les siens. Mais c’est une rebelle qui devra mener une révolution. Elle va à l’encontre de l’Autorité pour sauver ses amis. Au fil des pages, elle évolue et acquiert en maturité. Elle développe son don grâce à un mentor. Qui se dernier ne la laisse pas indifférente. Mystérieux et secret le « Gouverneur » la prend sous son aile car elle fait parti de son plan d’attaque. Il la forme, l’éduque. Et une relation se noue entre eux. Certes la personnalité des personnages ne sont pas développées à leur plus fort potentiel par l’auteure mais je me suis dit que au vu de la complexité de son monde, elle le fera certainement dans son prochain tome. Pour certains, vous pourriez trouver nos héros un peu fade et sans saveur. Et pour d’autres l’absence de  grande romance pourrait aussi vous rebuter. Pour ma part, j’ai tellement été prise par l’histoire, que ceci est passé au second plan.

Je reste campée sur mes positions en vous affirmant que ce livre a un gros potentiel. Je ne sais pas si cette trilogie pourrait faire un buzz comme la saga « Harry Potter », mais je crois en l’univers de Samantha Shannon. Je regrette qu’une seule chose, c’est de devoir attendre si longtemps pour avoir la suite. En effet, le second tome intitulé : The Mime Order sortira en VO le 21 octobre 2014. Vous comprendrez que nous allons devoir attendre 2015 pour une traduction. Pfff quelle idée de commencer des séries en cours d’écriture. Snifff, soyons patients.

Moonshine

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

5 réflexions au sujet de « Saison d’os de Samantha Shannon »

  1. MockingJay

    Encore une fois on est pas du tout d’accord sur le genre du livre 🙂

    Une Dystopie se passe dans « un monde réel » voir de science fiction, a part pour les dystopies vampiriques du genre je suis une immortelle de Julie Kagawa.

    Pour moi on est Beaucoup plus dans le Young Adult Fantastique, voir Fantasy que dans une dystopie.

    Et oui je dis bien Young Adult, parce que cela a tout a voir avec l’age des protagonistes, et rien avec la complexité du bouquin.
    Il suffit de prendre l’exemple d’Hunger Games l’un des plus connu du genre, l’univers et plus que complexe et pourtant il est quand même catégorisé dans les section Jeunesse. Pourquoi? parce que les protagonistes ne sont pas majeurs, ou a peine. Ce qui est le cas dans ce livre.

    Répondre
    1. Moonshine Auteur de l’article

      Surtout ne me déteste pas MockingJay. Avant d’écrire mon article, j’ai fais le tour du web et j’ai trouvé quelques articles littéraires qui classe ce roman en dystopie. (notamment cette article des échos)
      J’ai consulté d’autres articles qui catégorise ce livre dans le genre dystopique. Mais après, je me fie plus à toi bien entendu. Est-ce que tu l’as lu ???

      Répondre
  2. sway

    Héhé je l’ai luuuu !!! effectivement, difficile de caser ce petit ovni dans la dystopie, l’auteur fait souvent référence à des dates passées qui semblent coller seulement de loin à notre univers actuel… perso je suis partagée : j’ai vraiment aimé l’univers, l’atmosphère, mais quelques trucs narratifs me gênent. On dirait que notre auteur (ou le traducteur ?) a de petits soucis de spacialisation, genre un coup on est dans un fauteuil puis l’instant d’après on enfonce sa tête dans « le » coussin… du lit ? ou de la chauffeuse décrite trois lignes plus loin ? ce genre de trucs. Mais bon ces détails se laissent vite emporter par la pesanteur du récit et cette espèce d’envie morbide de savoir, bon sang, de savoir !! on est catapultés dans cet univers qui ressemble au nôtre avec l’envie d’en savoir mille fois plus ! très bonne recette. Je vais attendre 2015 en me rongeant les ongles !

    Répondre
  3. Ekiezel

    C’est un super livre ! C’est vrai que certains trouvent que la romance passe au second plan, mais n’étant pas adepte de ça j’ai vraiment adoré la relation entre Paige et le Gouverneur. C’est un livre génial ! Après j’ai remarqué aussi les petits problème de narration comme tu l’as souligné Sway. Mais il ne faut pas oublier que c’est son premier roman et pour un premier tir, je trouve que c’est magnifique. Elle vraiment un style qui lui est propre.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *