Rule de Jay Crownover

rule
Titre : Rule (Marked Men #1)
Auteur : Jay Crownover
Éditeur : Hugo Roman – Collection New Romance
Date de parution : 03 mars 2016

Résumé

Rule est la première saison d’une série passionnante sur l’univers du tatouage et du métal. Lorsqu’elle était adolescente, les très riches parents de Shaw Landon se sont peu occupés d’elle. Elle a alors trouvé refuge dans la famille Archer où elle était particulièrement proche de Remy, frère jumeau de Rule, aujourd’hui décédé dans un accident de voiture. Elle est liée à cette famille plus qu’à la sienne. Mais Shaw est depuis toujours secrètement amoureuse de Rule, ce qui l’empêche d’avoir de véritables relations avec d’autres hommes. Rule, lui, voit en elle une fille à papa, trop sérieuse et surtout la petite amie de son défunt frère. De plus tout les oppose : de nature rebelle et fêtard, il est tatoueur et tatoué, a des percings et les cheveux de toutes les couleurs. Avec son look classique, elle est sage et concentrée sur ses études de médecine. Mais parfois il suffit d’une jupe courte et de quelques cocktails pour que le regard que l’on porte sur quelqu’un change. Les secrets sont révélés et que rien ne sera plus jamais comme avant… Rule et Shaw tenteront de comprendre ce qu’ils ressentent et d’être ce que l’autre attend. Mais entre les traumatismes de leurs familles respectives, les habitudes de coureur de jupons de Rule, l’emploi du temps chargé de Shaw et son ex qui la harcèle, ces deux-là auront bien du mal à se trouver. Leur amour sera-t-il plus fort que leurs différences ? L’ambiance de cette série est celle d’un salon de tatouage, de concerts de métal, le tout agrémenté de délires de colocataires et de virées dans leur ville natale.

Avis de Moonshine

note 5

Jay Crownover c’est un auteur que j’attendais avec impatience depuis plus d’un an. Et qu’elle fut ma joie quand j’ai appris que les éditions Hugo Roman allaient publier la série Marked Men et qu’en parallèle les éditions Harlequin publieraient la série Bad. Deux séries qui me tenaient à cœur pour leurs univers similaires mais leurs histoires bien différentes. N’hésitez pas à lire la chronique du Melwasul pour la sortie prochaine imminente (le 09 mars 2016) d’Amour Interdit (série Bad). et laisser moi vous présenter la série Marked Men qui elle se déroule dans le monde d’un salon de tatouage.

L’histoire commence fort. On fait la connaissance de Rule le héros de cette histoire. C’est un fêtard invétéré qui passe ses nuits à boire et à coucher avec la première gourde venue. Sa vie n’est que débauche. chaque dimanche son amie d’enfance Shaw le covoiture pour le brunch dominical dans la famille Archer. Mais ce brunch va tourner à l’orage. Habitué aux sempiternels reproches de ses parents, Rule n’en peut plus. Il ne supporte plus la comparaison avec Rémy son frère jumeau mort il y a trois ans. Ses parents lui reprochent ses tatouages, sa vie de débauche et son immaturité. Las de la comparaison et de la souffrance que ressent Rule, Shaw intervient et prend sa défense. Une première pour la jeune femme si timorée et respectable. Cette rupture dans le quotidien de nos héros va leur permettre de se rapprocher et de se découvrir des points communs.

Ce roman aborde des thèmes difficiles et douloureux. Rule et Shaw sont des écorchés de la vie. Depuis leur enfance, ils ont en bavé tous les deux et continuent de souffrir. Avec le décès de son frère, Rule a perdu une moitié de lui-même. Il a sur la conscience la mort de ce dernier et doit composer avec. Sa mère le rend responsable de la disparition de son jumeau et ose lui dire qu’ elle aurait préférée que ce soit lui qui meurt dans cette accident de la route. Son père accepte difficilement ses choix de vie et son métier. Heureusement, Rule pourra compter sur l’aide de son frère aîné et de ses amis pour traverser cette mauvaise passe. Shaw quant à elle n’a pas eu une vie facile non plus. Ses parents plein aux as ne se sont jamais préoccupés d’elle. C’est en rencontrant Rémy et en faisant la connaissance de la famille Archer qu’elle va réellement comprendre le sens du mot famille. Ses parents lui demandent sans cesse de donner le meilleur d’elle-même. Brillante étudiante en médecine, ils lui imposent de sortir avec Gabe, le fils d’un juge. Ils lui dicte sa conduite tout en la menaçant de lui couper les vivres si elle ne jouent pas leur jeu. Sympa l’ambiance familial. C’est sûr qu’elle a dû en recevoir de l’amour et de l’affection étant enfant. 🙁

Vous l’aurez compris, nos deux héros vont en baver dans ce livre. Le fait que Shaw se rapproche de Rule va leur permettre d’évoluer tout au long de l’histoire. Les sentiments et l’amour qu’éprouvent les personnages vont avoir un impact sur leur vie. Shaw est une héroïne comme je les aime. Elle est forte et fragile à la fois. Au début du roman, je l’ai entraperçu comme un petit oiseau blessé mais tout au long de ma lecture, elle s’affirme et devient une femme forte et rebelle grâce à Rule. Pour ce dernier c’est tout l’inverse. au contact de Shaw, il freine ses ardeurs et revient dans le droit chemin. Ils ont une affluence l’un sur l’autre.

Jay Crownover est une artiste de talent. Que ce soit avec sa série Bad ou Marked Men, elle créait un univers dont les héros sont des bad-boys. Ils nous laissent rêveuses par leur côté violent et rebelle mais savent nous émouvoir avec leur âme. Je suis heureuse d’avoir lu les premiers tomes de ces deux séries. J’avais peur que ce côté bad-boy se ressemble dans les deux histoires. Et bien je n’ai pas été déçue. Les héros sont bien différents malgré leur étiquette de mauvais garçon. L’écrite de l’auteure est très fluide et addictive. Elle nous offre à chaque chapitre le point de vue du héros ou de l’héroïne. Une écriture que j’affectionne tout particulièrement car cela nous permet de nous inviter dans les pensés et les sentiments de nos héros.

Je terminerai avec soin en vous annonçant que le prochain tome de cette série devrait paraître le 07 avril. L’histoire nous permettra d’en apprendre davantage sur les héros secondaires : Jet et Ayden. Et un point de plus que j’apprécie avec l’univers de Jay Crownover c’est qu’elle nous permet de faire la connaissance de nouveaux personnages tout en nous donnant des nouvelles des anciens. Ainsi, nous ne perdons pas de vue les personnages que nous avons découverts et commencés à aimer. On se retrouve prochainement pour la chronique de ce second tome.

Moonshine

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

6 réflexions au sujet de « Rule de Jay Crownover »

  1. Emmalosa

    Merci.
    Dommage que sur Kindle le livre soit découpé en 4 épisodes..le premier gratuit et les 3 suivants à 3,99 pour maxi 80 pages..donc si on compte lire la suite..
    Tant pis mais merci pour votre chronique et votre blog récemment découvert! Un bonheur!

    Répondre
  2. Melwasul

    *4/5*
    J’attendais tellement ce roman, j’en avais tellement entendu parlé que je crois que finalement, j’en ai un peu trop attendu …
    Si j’ai passé un excellent moment de lecture, que j’ai adoré Rule, son caractère, son côté solide, toujours là, présent, une douceur à laquelle on ne s’attend pas au premier abord, l’air de rien mais aussi ses fragilités, celles qu’il cache pour se protéger, que j’ai adoré Shaw, son caractère malgré la famille d’où elle vient, sa douceur, son besoin de protéger les autres, que j’ai adoré adorer et détester les personnages secondaires, que j’ai aimé qu’il n’y a pas une quantité dramatique de drames, un passé tragique et secret chez nos héros (les trucs à la mode en NA quoi), même si j’ai souri et gloussé, si j’ai été émue par certains passages, j’ai adoré l’écriture de Jay Crownover, son humour bien présent, il m’a manqué un petit quelque chose, un je ne sais quoi qui ferait que je serais plus emballée que je ne le suis.
    Je crois qu’après avoir lu Bad, j’ai trouvé l’intrigue un peu trop classique et prévisible (le secret de Remi que j’avais deviné pratiquement dès le début, comme l’une de mes premières réflexions a été « Shaw, 4 lettres, ça tombe bien il pourra se tatouer son nom sur ses phalanges » -> BINGO)(oui nous n’échappons pas à un certain nombre de cliché finalement). Finalement, nos héros finissent plutôt rapidement ensemble et après il y a quelques petites longueurs, ils tournent un peu en rond, c’est vraiment dommage, je crois que finalement, même si j’ai préféré les héros de Rule, le tome 1 de Bad est juste devant à cause de l’intrigue qui était bien plus intéressante.

    Je critique beaucoup mais c’est proportionnel à l’attente que j’en avais et ça enlève rien au fait que je l’ai dévoré, que je me suis régalée de la première à la dernière page, que j’ai surkiffé Rule (et ses copains !)(et son frangin!) et que je suis méga impatiente de lire l’histoire de Jet !!!

    Répondre
  3. katounette

    Je suis du même avis que Melwasul : j’ai aimé, beaucoup aimé, une bonne moitié du livre et puis j’ai décroché. J’ai fini le livre bien entendu, mais je reste sur ma faim. Nos deux héros tombent trop vite dans les bras l’un de l’autre, elle innocente, lui bad boy, le secret du frère (que j’avais également deviné depuis le début), je n’ai rien trouvé de nouveau. Malgré leurs doutes et leurs crises, le couple est pour moi trop lisse… mais c’est bien écrit, les thèmes abordés, notamment avec les parents respectifs, sont bien développés. Je n’ai pas réussi à m’attacher à Shaw et à Rule…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *