Rouge Rubis de Kerstin Gier

rouge rubis

Titre : Rouge Rubis (La trilogie des gemmes #1)
Auteur : Kerstin Gier
Éditeur : Milan – Macadam
Date de parution : 10 septembre 2014

Résumé

Gwendolyne a 16 ans. Elle vit à Londres. Vie normale, scolarité normale dans une grande école privée, famille normale, en apparence… Car cette famille a un secret : certaines filles sont porteuses d’un gène qui leur permet de voyager dans le temps. Le premier tome d’une trilogie exceptionnelle. Une histoire qui mêle délicieusement trois thèmes : l’adolescence, l’amour et le fantastique. Un ton très drôle et décalé. Des ventes exceptionnelles en Allemagne. Une série déjà vendue dans toute l’Europe et aux États-Unis.

Avis de Moonshine

note 4Ce week-end se place sous la couleur rouge, rouge comme le rubis. Aujourd’hui et demain, je vais vous saouler avec cette série. Je vous propose ma chronique de ce premier tome. Demain, vous aurez droit à une petite critique du film qui sort le 24 septembre en DvD. En effet, je vais voir le film en avant-première cette après-midi. Et si vous êtes vraiment très très sage, mais vraiment sage, je vous concocterai une belle surprise pour demain. 😉

En attendant, laissez-moi vous donner l’envie d’acheter cette série. Je dois dire que je remercie infiniment la Community Manager de la collection Macadam. Sans elle, je serai passée à côté d’un gros coup de cœur. Si tu passes par-là Elodie, je te dis un grand merci pour cette belle découverte.

Rouge Rubis c’est un roman jeunesse qui a pour intrigue le voyage dans le temps (ou time travel pour nos anglophones). Gwendolyne est une lycéenne tout à fait banale, un peu maladroite, bonne élève et entourée d’amis. Mais au-delà des apparences, elle cache des secrets qu’elle ne partage qu’avec sa meilleure amie Leslie. La famille de Gwen est bien mystérieuse et pour cause, les filles sont porteuses du gène du voyage dans le temps.

La famille de Gwen est au petits soins pour sa cousine Charlotte. En effet, cette dernière porterait le gène du voyage. Elle est adulée et préparée (leçons de danse, leçons d’escrime, cours de géographie, de langues…) à d’étranges missions dans le temps. Tous les espoirs de sa famille repose sur elle. Mais vous l’aurez compris tout ne se passe pas comme prévu. Et suite au premier saut dans le temps de Gwen, tout va à vau-l’eau. Elle devient le Rubis, la douzième voyageuse dans le temps.

De lourds secrets familiaux vont être révélés et Gwen va se retrouver au centre d’une intrigue historique passionnante. Et pour l’accompagner à travers le temps, elle va devoir se coltiner l’arrogant, l’horripilant et canon Gidéon de Villiers. Depuis l’âge de 11 ans, il est préparé à voyager dans le temps. Il sait donc tout ce qu’il y a savoir sur les différentes époques dans lesquelles, ils vont voyager.

Mon ressenti sur ce livre est vraiment positif. Je suis une adepte des Time Travel et avec ce premier tome, je me suis régalée. L’histoire est passionnante et très addictive. On tourne les pages avec toujours la même envie : que les chapitres suivants nous dévoilent les informations nous permettant de percer tous les secrets de ces voyageurs dans le temps.

On s’attache très facilement à Gwen. Cette jeune fille banale qui vit dans l’ombre de sa cousine. Elle se retrouve enfin dans la lumière et doit composer avec  ses lacunes. J’ai adoré la crise de nerf de la mère de Charlotte quand elle apprend que sa fille ne sera jamais le Rubis. Tout ses espoirs s’effondre et ça c’est bon…

Que dire de notre couple vedette ? Gidéon est infernal et grave prétentieux. Des baffes se sont perdues et la modestie ne l’étouffe pas. Il prend de haut Gwen et ça m’a horripilé tout au long des premiers chapitre. Bon pour sa défense, il  se rattrape vers la fin du premier tome. Il faut dire que Gwen n’est pas tendre avec lui.

Pour conclure, vous l’aurez compris ce roman est un joli coup de cœur. Je pense me précipiter sur les tomes suivants très prochainement car l’intrigue est vraiment prenantes et beaucoup de questions restent en suspense. En attendant, je file au cinéma voir l’adaptation du livre. On se retrouve demain pour la critique du film et la jolie surprise que je vous réserve.

Moonshine

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

5 réflexions au sujet de « Rouge Rubis de Kerstin Gier »

  1. tothemoonandback

    Oh, merci, j’ai ce livre dans ma bibliothèque depuis une éternité et je ne sais pas pourquoi, mais je ne me suis jamais décidée à le lire encore ^^

    Je crois que j’avais peur qu’il soit trop enfantin, à cause du résumé de l’éditeur je pense. Mais je suis contente de m’être trompée, et il va falloir que je lui fasse une petite place dans ma PAL!

    Répondre
  2. Moonshine Auteur de l’article

    N’hésitez pas à lire cette série. J’ai terminé le premier tome et vu le film et je n’ai qu’une envie lire les tomes suivantes. Il y a trop de mystères à éclaircir et je n’aime pas attendre. Je suis trop curieuse.

    Je te rassure l’histoire n’est pas du tout enfantine. 🙂

    Répondre
  3. Bib HLM

    Tiens, tiens, c’est vrai que naturellement je serais passé à côté titre, mais tu en parle avec passion, et je suis toujours curieuse des coups de cœurs des autres ! je vais me le noter dans ma
    WL 😉

    Répondre
  4. MockingJay

    J’ai lu la trilogie au moment de sa première parution, et j’ai beaucoup aimé.
    L’histoire est bien ficelée, elle est originale et bien écrite.

    Répondre
  5. sway

    Ça alors ! une copine me l’a conseillé il y a deux semaines et je me décide à lire le premier tome « par hasard » ces derniers jours. J’avale les 3 tomes et me jette à l’instant sur votre blog pour voir si vous en parlez… et voilà qu’un film est sorti haha ! effectivement le résumé ne donne pas trop envie – dommage, car j’aurais pu passer à côté d’un très bon moment à m’esclaffer toute seule devant ma liseuse. J’ai été agréablement surprise car je ne m’attendais à rien. C’est aussi la première fois que je lis un roman traduit de l’allemand, et le ton est vraiment chouette, et malgré sa légèreté, le récit ne tombe pas dans la facilité. Je recommande ! j’ai passé un excellent moment. Et pourtant je suis assez difficile !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *