Résilience de Joelle Charbonneau

résilience

Titre : Résilience (L’élite #1)
Auteur : Joelle Charbonneau
Éditeur : Milan – Collection Macadam
Date de parution : 14 mai 2014

Résumé

La Terre ne ressemble plus à la planète sur laquelle nous vivons. Les Sept Guerres en ont détruit la quasi-totalité et les hommes essaient de la reconstruire. C’est dans cet environnement que vie Cia et sa famille. A 16 ans, la majorité des adolescents doit trouver un travail. Les autres, l’Elite, sont choisis pour le Testing. L’épreuve suprême. Un test ultime qui promet l’entrée à l’université pour les gagnants. Ou plutôt pour les survivants… Cia a été choisie. Et elle va rapidement comprendre qu’elle ne peut faire confiance à personne.

Avis de Mockingjay

note 5Samerlipopette, je viens à peine de fermer le livre, et il fallait absolument que je rédige cette chronique dans la foulée pour essayer de vous faire deviner à quel niveau d’excitation je me trouve actuellement !
Merci à Macadam pour ce livre qui vient de se révéler être le digne successeur de Divergent et d’Hunger Games !

L’histoire

L’histoire se déroule dans un futur relativement proche, une guerre monstrueuse a fait rage et détruit la planète en tuant ses habitants et en polluant l’eau et les sols.
Cia vit dans une petite colonie, les cinq lacs d’à peine 900 habitants. On la découvre le jour de la remise des diplômes, le jour où elle apprend qu’elle a été sélectionnée pour participer au Test.
Test qui a pour but de réunir les meilleurs élèves afin de leur offrir le privilège d’aller à l’université.
Dès le début on sent que son père est plus que réticent à la laisser partir, et quand il lui explique pourquoi on le comprend.

Lui-même était candidat au Test et l’ a réussi. Cependant il ne souvient de rien, car chaque étudiant qui réussi voit sa mémoire effacée. Malgré tout, plusieurs d’entre eux vont commencer à faire des cauchemars morbides qui au final se révéleront être leurs souvenirs qui remontent à la surface.

Malheureusement ceux sélectionnés pour ce fameux Test sont obligés de le passer s’ils tiennent à leurs vies.
Cia s’envole donc pour Tosu la capitale et une fois au centre d’examen elle va se rendre compte que son père avait raison, il ne faut faire confiance à personne.
Le test divisé en quatre épreuves va permettre aux dirigeants de trouver les meilleurs parmi les meilleurs, l’élite.

Et si les premières phases se veulent intellectuelles, épreuves d’histoire, littérature, science… la troisième est d’un tout autre genre. Les candidats vont être lâchés dans une ville en ruine où leur seul but sera d’atteindre la ligne d’arrivée avant les autres, mais surtout de survivre ! Et ce par tous les moyens dont ils disposent, comprenez que se débarrasser des autres candidats est pratiquement une obligation.

Les personnages

Cia l’héroïne est le parfait mélange entre Katniss et Tris. Elle analyse chaque situation dans laquelle elle se trouve avant de passer à l’acte, mais quand les circonstances l’obligent, elle fait preuve de réflexes et d’une dextérité hors du commun. Elle est d’une intelligence redoutable et elle est également capable de s’adapter à toutes les situations possibles et imaginables. Elle est calme, réfléchie vulnérable et forte à la fois. Jamais elle n’abandonnera ses valeurs et rien que pour ça elle mérite tout mon respect.

Thomas, son meilleur et petit ami, je ne sais pas vraiment quoi en penser. Au début du livre il est gentil et attachant, mais plus on avance dans le Test moins je l’aime. Il cache quelque chose que l’on découvre à la fin et que s’il avait était honnête avec Cia, ne m’aurait pas dérangé. Mais le fait qu’il cache ce secret montre sa faiblesse et sa lâcheté.

Ensuite vient Will, le gars souriant et gentil à qui je n’ai pas fait confiance une seule minute. Malgré qu’il soit une véritable enf*iré (désolé pour le langage), j’arrive à comprendre sa façon de voir les choses. C’est un peu comme si c’était le bon gars à qui l’on forcerait la main pour faire de mauvaises choses, et bien qu’il soit conscient du mal qu’il fait, il n’hésite pas à avouer à quel point sa conscience lui pèse.

Et pour finir, vient Michal, l’officiel qui n’apparait pas suffisamment à mon gout dans l’histoire. Dès le début il va tout faire pour aider Cia. Et même si on en a pas encore la confirmation, je suis sure et certaine que c’est un rebelle (on parle peu des rebelles dans ce tome, mais je suis sure qu’on va bcp plus les voir par la suite) qui combattent le gouvernement de l’intérieur !

Mon avis

J’en suis bouche bée ! Vous connaissez mon amour pour la dystopie, vous connaissez mon amour pour Hunger Games et Divergent ? Et si je vous disais que ce livre regroupe le meilleur des deux trilogies et qu’il arrive à mélanger le tout de manière véritablement extraordinaire tout en étant incroyablement original.

Prenez ce qui fait de Divergent un énorme coup de cœur pour tout le monde, à savoir son univers complexe et addictif. Prenez ensuite ce qui a fait d’Hunger Games un véritable phénomène, à savoir son héroïne incroyable et cette saleté de gouvernement que l’on a envie de pulvériser.
Et bien mélanger le tout, ajoutez y quelques soupçons d’INsoumis, quelque créatures dignes de Syrli et vous obtiendrez le premier tome de l’élite.

Le style de l’auteur, assez comparable à celui de Veronica Roth et Meagan Spooner, nous accroche dès les premières lignes. Action, Action et encore de l’action, le tout entrecoupé des pensées de l’héroïne et de descriptions de paysages désolants assez réalistes pour visualiser le monde de l’héroïne comme il se doit, mais sans jamais trainer en longueur.
On est embarqué dans une course contre la mort époustouflante, on retient notre souffle, on serre les dents et on tremble de rage.

L’intrigue en elle-même est à couper le souffle et l’univers désolé et désolant nous plonge dans une ambiance, un monde où si vous êtes incapable de vous débrouiller et prendre soin de vous-même, vous ne faites pas long feu.

Vous l’aurez surement compris c’est un ÉNORME COUP DE CŒUR et je pense, même si le vocabulaire est assez spécifique, que je vais me lancer dans la suite de cette histoire en VO vu que le deuxième tome est disponible et que le troisième sort le 17 juin. Et quand en plus on voit les couvertures originales, je me dis que je vais encore dépenser je ne sais combien juste pour pouvoir les admirer dans ma bibliothèque.

Extraits

Un autre officiel apparait et me demande si j’ai fini mon exercice. Sinon je dois me remettre au travail sous peine d’être accusé de tricherie.
J’ai envie de répondre que ce fichu test n’a pas d’importance, que mon ami est en train de se vider de son sang. A leur posture je devine qu’aucun des deux ne proposera son aide. Pour eux, Malachi a seulement été pénalisé pour une réponse erronée. IL mérite ce qui lui est arrivé.
Ce test n’est pas seulement destiné à évaluer nos choix, mais notre capacité à vivre avec ces choix que nous avons fait. Pouvons-nous apprendre de nos erreurs et les transformer en atouts ou les laisserons-nous nous entrainer dans la dépression?

Je suis fatiguée, j’ai peur et j’ai mal, mais à cet instant c’est la rage qui prend le pas. Les poings serrés, je scrute chaque visage et je souhaite de tout mon cœur les faire payer pour la mort de Ryme, de Malachi et des autres.

Mocking Jay

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

6 réflexions au sujet de « Résilience de Joelle Charbonneau »

  1. tothemoonandback

    Chouette! Chouette! Il a l’air génial! Bon, je crois sérieusement que je vais libérer les élèves plus tôt moi…

    Répondre
  2. tothemoonandback

    Oooh j’ai été voir les couv et je confirme! Ils sont beauuuux! Je vais commencer directement en VO, sinon ma patience ne tiendra jamais s’ ils sont aussi bien qu’ils en ont l’air!

    Répondre
  3. tothemoonandback

    Whaou! Je viens de finir ce premier tome et rien à dire, je l’ai trouvé vraiment chouette!! J’ai beaucoup aimé le personnage de Cia, mais pour les autres, je ne sais pas, je ne sais pas à qui on peut se fier, et il me tarde de voir dans quelle direction l’auteur va nous amener, parce que la fin est assez ouverte je trouve. Le test en lui-même me parait comme un long prologue – passionnant, hein, on est d’accord – et je me demande ce qu’il va se passer après, même si l’auteur nous donne quelques indices avec les rebelles. La fin est assez glaçante je trouve, tous ces personnages dont on sait tant de choses…

    Et sinon, il se lit très bien en VO. J’avais un peu peur aussi du vocabulaire – c’est toujours plus difficile que les romances – mais comme je voulais lire les trois tomes, j’ai préféré commencer directement en VO et franchement, ça va 🙂

    Répondre
  4. Melwasul

    Lu et vraiment adoré ! Je n’ai absolument pas été déçue, peut-être pas un coup de coeur mais il est vraiment génial, je me pose par contre tout un tas de questions, je veux la suite viteeeee

    Sinon, je préfère vraiment la couv française pour une fois (même si la vo représente bien la série, je ne m’y serais absolument pas intéressée !)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *