Rédemption de Danielle Guisiano

couv touch

Titre : Rédemption (Touch #1)
Auteur : Danielle Guisiano
Éditeur : Atine Nenaud
Date de parution : 14 avril 2012

Résumé

Un mystérieux fantôme joue du piano dans les couloirs sombres de l’université de musique. Hallucination ou rêve ? Intriguée par cette énigme, Lily n’a de cesse de se rapprocher du ténébreux Jason. Cependant, les sentiments du jeune-homme semblent aussi ambivalents que son humeur. Réussira-t-elle à découvrir le terrible secret qui le tient éloigné d’elle ? Légendes indiennes, mythes fantastiques ; il est des mystères dont il vaudrait mieux rester ignorant… Et si la malédiction n’avait pas dit son dernier mot ?

Avis de Mockingjay

note 1Vu comme j’ai apprécié cette lecture je sens que ma chronique va n’être qu’ironie et sarcasme !

L’histoire

Une jeune fille, Lily déménage pour entrer dans une dans sa nouvelle école. Elle rencontre un jeune homme : Jason qui va se montrer froid, limite menaçant.Un soir la jeune fille se perd, croise quatre jeunes mal intentionnés. Alors qu’elle est sur le point de passer un sale quart d’heure Jason débarque fou furieux et sauve la demoiselle.

Il la balance dans sa voiture, conduit tel un Alonso au volant de sa Ferrari, non pardon je m’égare. Jason conduit une Nissan. (Pourquoi je vous donne ce détail ? Parce que l’auteur doit nous avoir indiqué que son héros conduisait une Nissan une bonne trentaine de fois je me suis dis que ça avait peut-être de l’importance). Il la traite d’idiote et d’inconsciente. Elle lui dit qu’il lui fait peur. Il se radoucit, s’excuse, l’invite à boire un Coca et se met à lui parler de loups garous de vampires et autres petites bestioles du même genre. Monsieur la raccompagne, lui dit qu’ils ne devraient pas être amis, qu’il est dangereux pour elle et qu’ils ne doivent plus se voir. Puis moins d’une minute plus tard, il fait demi-tour et la supplie de venir chez lui. (Véridique !).

Elle accepte parce que bien sûr, elle est déjà folle amoureuse de ce charmant garçon. Comment ? Cela vous fait penser à quelque chose ? Je ne vois vraiment pas d’où vous vient cette impression. Ah mais si, que je suis bête. Vous aussi, vous avez lu Twilight !

Et attention, là je viens de vous résumer la première partie de l’histoire. Parce qu’ensuite on a des légendes indiennes, une jeune fille en pamoison devant un jeune home qui joue du piano, des jeunes indiens qui se transforment en animaux, un amour impossible, des grands méchants qui n’apprécient pas trop la relation qui va naitre entre Jason et Lily, un héros qui veut à toute fin s’éloigner de la jeune demoiselle en détresse mais qui n’y arrive pas. Un médecin qui «ressemble à un ange blond» (c’est toujours pratique), des combats, des morts.

Spoiler SelectVoir

Les personnages

Elle est inintéressante. Il est inintéressant. Les deux meilleures amies sont inintéressantes. Le meilleur ami est inintéressant. Je tiens quand même à dire que contrairement à Bella Swan, Lily ne va pas du tout sauter sur Jason à chaque occasions qui se présente (Pas de bol quand on sait que Jason aspire la vie des autres en les touchant, et qu’un simple baiser a laissé Lily dans le coma pendant deux jours). Jason, lui non plus ne réagit pas comme Edward Cullen. Quoi c’est bien connu, ces chers messieurs ne « veulent pas précipiter les choses » « Y aller doucement, prendre le temps de se connaitre… ».

Oh, une dernière chose. Notre héroïne à un caractère hors du commun ! Au début, chaque fois que quelqu’un lui parle elle est tétanisée et nous sort un magnifique « Désolée je suis timide ».

L’ambiance/ L’écriture

Moon, je suis désolée tu vas me tuer, mais j’ai tellement de choses à dire que ma chronique va sûrement être la plus longue jamais postée mais ca fait tellement longtemps que j’en ai pas écrit qu’il fallait que je me rattrape. Et puis il faut avouer que j’en ai des choses à dire sur cette merveille. Je ne sais même pas par où commencer.

Le texte est écrit au passé et je n’aime pas ça. Bam, ça c’est fait. Et maintenant que cette remarque très enrichissante et pas du tout personnelle a été annoncée, passons aux choses sérieuses.

C’est brouillon, l’écriture est brouillon, l’histoire est brouillon, les personnages, les intrigues et les décors le sont tout autant. L’auteure annonce des choses comme si c’était une évidence, alors qu’elles ne demandent qu’à être expliquées. Pour ensuite s’éterniser sur des choses inintéressantes.

Le style inégal de l’auteur rend la lecture plus que difficile. Elle peut sur un paragraphe n’écrire que de courtes phrases à la suite les unes des autres. Pour au suivant nous infliger des phrases interminables et vides de sens.

Puis viens le vocabulaire. Ce livre est clairement un YA, et pourtant les dialogues ne correspondent pas du tout à ceux que diraient des personnes de leur âges, tant ils sont pompeux et recherchés.

Quoi ? Vous croiser beaucoup de jeunes en train de dire «  La pugnacité de Lorenzo… Il s’assit sans vergogne…» ?

Le plus étrange c’est qu’un tel choix de mots devrait remonter le niveau, mais non ça le rend gnan gnan et ça donne un air coincé aux protagonistes (Si j’étais honnête je dirais carrément qu’ils ont un balais dans le c*l, mais je m’autocensure. Ou pas).

Oh oui, il y a autre chose qui m’a interloquée. Les légendes apparaissent dès le début de l’histoire, pour ensuite disparaitre, et hop d’un seul coup entre deux pensées philosophiques de notre chère Lily qu’est ce qui réapparait ?  La fameuse légende bien entendu. Après tout c’est logique. C’est évoqué dans les toutes premières pages ensuite l’héroïne multiplie les péripéties et frôle la mort plus de fois que Bella en 4 tomes. Il fallait bien penser à recaser les indiens et leur légendes dans l’histoire vu qu’elles avaient été évoquées.

Enfin bref, tout ça pour dire que j’ai l’impression d’avoir lu une mauvaise copie de Twilght dont toutes les choses positives auraient été massacrées pour être transformées en une histoire bien fade et sans intérêt.

Extraits

« -Je ne peux pas faire comme si il ‘existait pas. Je sens sa présence partout, il hante mes nuits, il m’obsède. »

« – J’ai essayé. Je te promets, Lily, j’ai essayé. Mais rien n’arrive à m’éloigner de toi. Tu es devenue vitale à mon existence. »

MockingJay

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

36 thoughts on “Rédemption de Danielle Guisiano

  1. Melwasul

    Ohhh mon dieu qu’est ce que je rigole !

    Tu as quand même osé parler d’Alonso ! Je commence à te contaminer 😛

    Et sinon Edward lui il conduit une Volvo alors arrete de faire ta mauvaise langue en disant qu’elle qu’elles copié msme si en effet elle a pas eu a beaucoup réfléchir pour l’histoire 😀

    Reply
  2. Rebelle

    Je vois que la compagnie de Melwasul déteint fortement sur toi ma belle, va falloir prendre tes distances 😉
    Bon pour ta chronique pour les YA je suis déjà pas forte, mais là c’est directe : Je passe mon tour :p
    Swan’ment votre ♥

    Reply
  3. samlepoulpe66

    je viens de pleurer de rire devant mon écran sur ta critique

    je vais jeter un oeil a ce chef d’oeuvre juste pour voir ……….. lol

    Reply
    1. MockingJay

      oui!!

      Et reviens me dire ce que tu en as pensé!

      J’ai exagéré au final l’histoire n’a rien a voir avec Twilight mais elle a vraiment pomper toutes les grandes lignes pour en faire un truc inutile.

      Reply
  4. Vivien leigh

    rah lala ! Merle moqueur ! j’aime quand tu t’autocensures ( cf : la petite étoile : *) mais du coup c’est plus difficile à comprendre sans le U ! lol Bon , je ne dirai pas ce que je pense du YA , les ados post-pubères m’exaspèrent, mais en plus ceux-là ont l’air particulièrement gratinés, quelle chance tu as eu de découvrir leur histoire … trépidante ????? Cela dit , si un homme me disait : « Mais rien n’arrive à m’éloigner de toi. Tu es devenue vitale à mon existence. »….. ben j’aurais l’impression de sortir avec Maître Yoda ,célèbre pour ses structures de phrases complexes !!!! mdr En tout cas bravo ! belle performance !

    Reply
    1. MockingJay

      C’est vrai que sans le U on aurait pu penser qu’ils avaient un balai dans le col 😀

      Par contre post-pubères meme pas! ceux-la sont àl’université donc ont une 20taine d’années et pourtant se comportent et se parlent comme des gamins de bonne famille d’une 10zaine d’années qui jouent à la marelle.

      Reply
  5. katel

    bravo pour cette chronique qui m’ a bien fait rire et merci de nous éviter de perdre du temps à lire n’importe quoi !!!!
    a bas la médiocrité !!

    Reply
  6. Maitressfemme

    Mon dieu quel humour! Ça vole si bas que vous en êtes pathétique
    Un vrai massacre à la tronçonneuse.
    Visiblement vous êtes adepte du lynchage et de l’exécution sommaire!
    Chronique ou critique? Faut choisir son sexe ma petite dame
    BEURK! BEURK! BEURK!

    Reply
    1. Moonshine Post author

      Et si vous argumemtiez votre réponse. Dites nous ce que vous avez aimez dans ce livre. Donnez nous envie de le lire. mous sommes toutes ouïes.

      Reply
  7. Vankrok

    Un grand moment de lecture ( je parle de ta chronique uniquement ) ! Je te remercie de t’y être collée et de nous éviter un livre mortel !

    Reply
  8. Vankrok

    Ah !!!!!!!!!!! nous avons une fan parmi nous!!! Allez y convainquez nous de le lire Maitress !!!! je serai plus que ravie de voir si vos arguments me font changer d’avis …
    Par contre je ne vois pas en quoi donner son avis fait de Mocking Jay une adepte du lynchage et de l’exécution sommaire pour reprendre vos propres mots … Avez-vous lu ses autres chroniques ? M’est avis que non ….

    Reply
    1. Maitressfemme

      Fan de quoi et de qui?
      Je ne supporte pas les lynchages d’auteur.
      A chacun ses goûts. En effet les coups et les douleurs ne se discutent pas .
      Quant à mon avis sur le livre, il n’a aucune importance je ne suis pas « critique » moi .
      Mais pour trouver un parallèle entre Twilight et ce roman , il faut soit ne pas l’avoir lu soit être de mauvaise foi ou les deux pourquoi pas

      Reply
      1. Moonshine Post author

        Si justement votre avis a de l’importance. Nous aimerions le connaître. Dites-nous tout. Mais avez-vous au moins lu le livre vous ? Bizarre que vous n’en preniez pas la défense ?

        Si vous ne supportez pas le lynchage d’auteur, je vous recommande de lire tous les articles de ce blog. Car bien des chroniques et des commentaires ne sont pas toujours à votre goût.

        Pas besoin d’être agressive dans vos propos. Merci.

        Reply
  9. Grenouille

    Personnellement, j’ai adoré ce roman. Mais je vois que certaines personnes n’ont aucunement lu ce dernier et « détruisent » à coup de machette le travail de cette auteure. On peut ne pas avoir aimé un roman. C’est normal, car nous n,avons pas tous les mêmes goûts. Mais il faut être plutôt étroit de penser pour écrire une telle chronique. Si tu aimes pas, soit au moins constructif et donne de « VRAIS » arguments… Et Touch n’a rien à voir avec Twilight… Ici, aucun loup-garou, ni vampire. C’est un fantastique, pas un bit-lit. Bref, c’est mon opinion, mais je pense que nous pouvons donner notre avis sans cracher sur les gens comme il est question dans cet avis.

    Reply
    1. Grenouille

      Il ne doit pas être si pire si sur 12 personnes qui ont noté le roman, il obtient une moyenne de 17,3/20 sur livr@ddict !!! à moins que nous sommes tous des lecteurs sans goût 😉
      Bonne journée à vous et sans rancune ! 🙂

      Reply
      1. MockingJay

        C’est la que je comprends pas!!

        Vous réagissez comme si j’avais insultés ceux qui ont apprécié le livre. Ou ca???

        Vous avez aimé? tant mieux pour vous!!! J’en suis plus qu’heureuse. Mais donnez les argument convaincant plutôt que de me descendre en flèche!

        Il faut de tout pour faire un monde, les gouts et les couleurs ne se discutent pas!

        Reply
    2. MockingJay

      Je l’ai dis et je le redis.

      Ce livre n’a rien a voir avec Twilight mais pourtant le shéma de construction de l’histoire et les situations sont pour moi un copié collé du livre vampiresque!

      Suffit le lire ma partie « histoire » pour s’en rendre compte, ne soyons pas de mauvaise fois.

      Mais j’admets aussi et je l’ai deja dis. Cette chronique n’a rien de constructif je suis entièrement d’accord. Mais c’est la première fois que j’en fais une de ce genre. Lis toute mes autres est tu verras que d’habitude mes critiques sont plutot constructives, enfin je l’espère.

      En tout cas j’apprécie ton commentaire, parce que même si nous ne somme pas d’accord, toi au moins tu reste courtoise. Contrairement a Maitress qui pour défendre ce livre n’a eu comme argument que des réflexions du type vieux baboin, va te lecher, toutou et j’en passe

      Reply
  10. Vankrok

    Et bien je suis navrée mais vous ne m’avez pas convaincue … et vous ne vous dites pas critique mais vous critiquez une chroniqueuse … Vous remarquerez d’ailleurs que ladite chroniqueuse a précisé elle-même dans un commentaire que l’histoire n’avait rien à voir avec Twilight au final, donc qui est de mauvaise foi ?
    Il me semble que pour défendre un livre que avez apparemment aimé, il aurait été beaucoup plus simple d’échanger calmement, en argumentant ( vous n’êtes pas critique? nous non plus !!! devons nous donc être muselées et sans avis pour autant??? ) ….
    Il ne me semble pas que Mocking Jay nous impose de lire ou pas un livre ni d’être du même avis qu’elle. Elle demande aux éventuelles lectrices de lui rapporter ce qu elles en auront pensé … Je ne vois pas le mal dans tout ça … Nous échangeons  » courtoisement  » en général , même lorsque nos avis diffèrent ..Mais il y a certainement quelque part sur le net, d’autres chroniques de ce livre qui vous satisferont mieux .

    Reply
    1. Maitressfemme

      Nous ne partageons pas le même sens de la courtoisie. c’est certain
      Lire cette phrase sur Facebook
      « Vendredi
      Comme diraient nos chères Vivien et Moonshine, 1 pour l’encre.
      Et encore c’est cher payé. »
      Ne me semble pas être un modèle de courtoisie.
      Comme vous le précisez vous même, c’est dans un commentaire annexe que « La Critique » admet qu’il n’ y rien à voir avec Twiligt. Alors oui je trouve que c’est de la mauvaise foi que de le dire dans le chronique. Pas vous visiblement.
      Lorsque à une critique négative (ce qui est parfaitement concevable) on y rajoute de l’ironie, alors on dépasse le domaine de la critique pour commencer à ressembler à un règlement de compte.
      Rire au dépend de….. Cela ne vous gêne pas?
      Moi si et personne ne peut m’empêcher de le dire
      Pourquoi devrais je supporter la muselière que vous me soupçonner de vouloir mettre?
      Je ne crois pas que ce blog y perdrait beaucoup en marquant un peu plus de respect aux auteurs et notamment à ceux qu’il n’aime pas.
      Si vous voulez être respecté ne soyez pas irrespectueux.

      Reply
      1. Vankrok

        Je crois que vous prenez un peu trop à coeur cette chronique … La chroniqueuse manie l’humour ( qu il vous fasse rire ou non ) dans chacune de ses chroniques , quelles soient positives ou non … Nous sommes loin du règlement de compte !
        Sortir une phrase Facebook ( privé ) et la mettre sur un site public me semble plus irrespectueux pour l’auteure que la chronique elle même. Mais c’est vrai que nous n’avons pas la même définition du mot apparemment…. Et pour la palme de la mauvaise foi, nous allons être visiblement plusieurs sur les rangs , puisque là encore vous critiquez l’emplacement de la réponse de la chroniqueuse … D’autant plus que si vous regardez les votes, ce livre est qd même un coup de coeur pour la majorité des votants ….. Donc … coup de gueule ou coup de pub de votre part ????

        Reply
  11. Madinimoon

    Maitressfemme…..je dois avouer que je suis bien souvent du même avis que Mocking Jay sur nos lectures. A tel point que quand un livre ne lui plait pas, je ne vais pas m’empresser de le lire et je sais qu’elle fait de même avec les livres qui ne m’ont pas plu. Je suis prête à lire ce livre et à vous donner un avis construit et honnête (bien que celui de mocking jay soit déjà honnête, elle parle de ce que ELLE a ressenti quand elle a lu le livre…cela ne veux pas dire qu’il ne plaira pas à d’autre….j’en veux pour preuve la 5eme vague que nous avons détesté et qui pourtant plait beaucoup aux lecteurs. … mais vous conviendrez que nous ne sommes pas des moutons, nous avons donc le droit d’aimer ou pas un livre qu’il ait été encensé par les autres ou pas), donc piur en revenir à nos moutons (non non ce n’est pas un mot que je devais placer plusieurs fois), je suis prête à lire le livre et à donner mon avis, si vous faites de même. Faire une critique d’un livre que vous avez aimé ne devrait pas être trop compliqué. Dites nous ce qui vous a plu, ce que vous avez ressenti en le lisant…. je suis sûr que votre avis pourra aider certains lecteurs du blog à savout s’ ils liront le livre ou pas.

    Reply
    1. Maitressfemme

      Encore une fois je n’interviens pas pour défendre tel ou tel livre mais pour m’insurger contre cette façon de flinguer un auteur. Que cela vous amuse c’est votre problème. Pour moi ce n’est pas le cas. Je pense avoir le droit de le dire et je ne m’en prive pas et ce en des termes qui valent bien ceux employés par « La Critique ».
      Je constate que le retour du boomerang ne suscitent pas les mêmes ricanements.
      Faut assumer!!

      Reply
      1. Vankrok

        Pour tout vous dire, à vous lire, je ricane 🙂 je ne vois pas ce qu’il y a à assumer. On aime ou pas un livre , on explique pour quoi ….
        Je suppose que vous êtes auteure ? avez vous peur de passer à la moulinette de Mocking ? si c’est de l’érotico SM lesbien, rassurez vous, Mocking Jay ne vous lira pas !!!!

        Reply
      2. MockingJay

        La encore tu as tout faux.

        Ce n’est pas du tout l’auteur que je flingue, mais bel est bien son livre.
        Alors au lieu de faire ta petite vendetta et me propulser au rang de lyncheuse professionnelle, je me répète (ce qu’il faut beaucoup faire avec toi apparemment) va lire mes autres critiques et tu verras que descendre l’auteur n’est pas mon but du tout!

        Tu tourne en rond, tu te répète inlassablement et pourtant tu ne nous as pas donné un seul argument valable pour nous faire changer d’avis!

        Puis apparemment tu aimes avoir un public, vu que mon message privé reste sans réponse. Curieux

        Enfin continu comme ca, les stat du blog vont exploser grâce a toi, merci 🙂

        Reply
      3. Moonshine Post author

        Manifestement vous n’avez pas lu le livre puisque vous refusez d’argumenter sur le fond, malgré nos multiples demandes, et ne critiquez vertement que la chroniqueuse…

        Si les critiques consistaient uniquement à passer de la pommade aux auteurs, ce ne seraient plus des critiques mais de la publicité parfois mensongère. Comme nous ne voulons pas nous abaisser à ces pratiques peu recommandables et qu’en prime vous vous êtes permise de nous faire un commentaire tendancieux nous comparant à un général nazi (sur facebook), comprenez que nous ne soyons pas dans les meilleures dispositions pour recevoir vos commentaires enragés.

        Comme nous ne céderons pas à la vulgarité, qui semble être votre quotidien à en voir votre profil facebook, nous nous contenterons de continuer l’aventure sans que vous veniez nous polluer avec votre bile. Ouvrir les commentaires sur un article est un excellent moyen de débattre, néanmoins nous ne sommes pas là pour jouer aux gendarmes et gérer les profils surexcités.

        Bonne continuation, ailleurs…

        Reply
      4. shifuzen

        Ce que je ne comprends pas : pourquoi ne peut -on pas « flinguer » un auteur ? Sont-ils d’une espèce si rare qu’il faut les préserver ??
        N’avez vous jamais dit Madame, d’un film qu’il était un « navet »? Croyez moi, les critiques professionnels sont bien plus mordants que Mocking Jay : ouvrez télérama ou première et vous verrez ! Quand ils « descendent » une « oeuvre » ils n’y vont pas avec le dos de la cuillère !!
        J’ai 44 ans et grâce aux critiques de Mocking Jay, j’ai lu de la YA et j’ai aimé tous les livres qu’elle conseillait… alors, laissons lui le droit d’être négative (avec beaucoup d’humour, il faut le noter : perso j’ai bien rigolé^^) de temps en temps !!

        Reply
        1. MockingJay

          Merci! Contente de voir que mon humour est apprécié par certaines 🙂
          Enfin encore faut-il savoir le reconnaitre, et visiblement ce n’est pas le cas de tout le monde.

          Je suis rave de voir que je t’ai poussé a découvrir certains YA, et qu’en plus tu les as apprécié 🙂

          Reply
  12. Madinimoon

    Alors si c’est juste un problème d’auteur, je dois dire qu’en tant que futur auteur (où dois-je dire auteur tout cour vu que mon bouquin est bientôt fini ?), je serais ravi de passer à la moulinette de Mocking Jay. Elle sait pointer du doigt ce qui fait mal, ce qui ne va pas, et donc ce qui aide à s’ ameliorer. Je ne vois pas où est le problème. Pour moi une critique est toujours constructive, qu’elle soit négative ou positive.

    Reply
    1. MockingJay

      Merci 🙂
      d’ailleurs cette semaine je t’envoie la correction des chapitre qui me reste vu que tu es bientôt a la fin! j’ai eu peur de les lire parce que je voulais pas attendre en te maudissant 🙂

      Reply
      1. Madinimoon

        Il reste 8 chapitres ma belle….. je m’y remet demain maintenant que je suis au calme. Donc attend encore un peu si tu veux….

        Reply
  13. vivien leigh

    C’est donc ici que nous faisons salon aujourd’hui ? Que de remous ! Mais pourquoi cette joute verbale ? Mocking Jay propose de donner son avis sur un ouvrage , vous ne partagez pas cet avis Maitressfemme ? Très bien ! Où est le problème ? Si j’ai bien suivi , Mocking Jay a blessé votre amie auteure ? C’est très regrettable , soit . Mais je pense que tous les auteurs, dès lors qu’ils ont affaire au public, ont eu à lire des avis plus ou moins négatifs de leur travail un jour ou l’autre . Il faut savoir s’endurcir sinon , on va au devant de grosses déconvenues . Mais je vois que vous êtes « sauvée » par Nemy qui vous propose une critique positive ! Tout va bien donc . Détendez-vous personne ne veut de mal à personne , nous parlons littérature ici , rien d’autre . Merci néanmoins de votre participation à la discussion , il est toujours intéressant de se confronter à d’autres avis lorsque ceux-ci divergent . Bonne journée à vous .

    Reply
  14. Rebelle

    La canicule à fait des victimes à ce que je lis, que d’énervement !!
    Je crois que je vais dépoussiéré mes couteaux à beurre et mon tourne vis 😉
    Plus sérieusement, moi j’ai juste sortie mes p’tits dicos et j’ai cherché la définition du mot « Critique » puisque c’est celui qui revient le plus souvent, et voici ce qu’il en est dit :

    Critique :
    Porter sur une œuvre littéraire ou artistique un jugement, l’examiner en détail, en faire la critique.
    Sens 1 Art de juger, d’analyser des œuvres littéraires ou artistiques.
    Sens 2 Jugement, appréciation. Ex Ce livre a reçu de très bonnes critiques, (pour un film, un livre…)
    Sens 3 Ensemble des professionnels de la critique. Ex Cette oeuvre a été saluée par la critique.
    Sens 4 Blâme, avis négatif, reproche. Ex Sa décision lui a valu beaucoup de critiques.

    De mon avis critique ou pas je trouve que certaine personne devrait vraiment s’abstenir de faire de commentaire si c’est pour s’en prendre aux chroniqueuses et non pas donner leur avis sur un livre ou un auteur ( qui j’en suis sur non même pas pris le temps de lire, mais cela n’engage que moi ), quand on fait son Don Quichotte on a au moins l’honnête de partir en croisade avec un semblant de classe.
    Don Quichott’ment

    Reply
  15. lilitth

    Je ne comprends pas vraiment tout ce remue-ménage.
    Quand on fait une chronique, doit on toujours ménager la susceptibilité d’un auteur ? Je comprends tout à fait que ça ne doit pas faire plaisir de lire une chronique négative mais à ce moment-là faut pas se faire publier car forcément il y en aura !!
    Oui là c’est de l’ironie et du sarcasme mais MockingJay a prévenu dès le début et quand on la connait on sait que ce n’est pas fait pour blesser l’auteur. Je ne vois pas en quoi c’est « un règlement de compte » parcqu’il y a de l’ironie…..
    Et moi qui fais quelques chroniques, je ne me considère pas comme « critique », je fais juste partager mon avis sur un livre et si on ne peut plus écrire ce qu’on pense vraiment, où est l’intérêt de faire une chronique ?!
    Et ce n’est pas parcque Mocking jay n’a pas aimer que tout le monde ne lira pas ce livre. La preuve avec Némy et Grenouille !!
    Je pense le lire un jour parcque moi j’adore tout ce qui se rapporte à twilight et contrairement à ce que vous pensez, Mocking Jay m’a intrigué et non dégouté 😉

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *