Rébellion de Alexandra Bracken du livre au film


Titre : Rébellion (Darkest Minds #1)
Auteur : Alexandra Bracken
Éditeur : De la Martinière jeunesse – Fiction
Date de parution : 12 juillet 2018

Résumé

Dans un futur proche, les adolescents ont été décimés par un virus inconnu. Les survivants, dotés de pouvoirs psychiques incontrôlables, sont classés par couleur en fonction du danger qu’ils représentent, et parqués dans des camps.
Ruby et quelques autres refusent cette fatalité et s’enfuient. Échapperont-ils à leurs poursuivants ? Et surtout, parviendront-ils à maîtriser leurs pouvoirs sans perdre leur âme ?

Dans un monde à la dérive, leur liberté fait peur. Pourtant, l’avenir est entre leur mains.

Avis de Moonshine

note 4

J’ai terminé cette semaine le premier tome de la trilogie Darkest Minds anciennement trilogie : Les insoumis d‘Alexandra Bracken.La chronique de ce premier tome étant déjà réalisée, je vous invite à la retrouver sur le blog. Pour ma part, je vous donnerai un court avis sur le livre et je me pencherai davantage sur l’adaptation cinématographique qui est sortie dans nos salles depuis le 8 août.

J’aime énormément les dystopies. J’en ai lu quelques unes dont la la plus célèbre : Hunger Games. Et parfois, on peut penser qu’on en a vite sa dose. Et bien pour ce premier tome, je suis conquise. Un virus inconnu a décimé plus de 90% des adolescents. Les survivants ont développé des aptitudes psychiques incontrôlables comme : la suggestion, la pyrokinésie, la télékinésie, l’aptitude à manipuler l’électricité et l’aptitude d’avoir des facultés intellectuelles accrues. Ces jeunes ayant des aptitudes sont classés par couleur. Des moins dangereux : les verts, les bleus, les jaunes aux plus dangereux les rouges et les orange. Ils sont embarqués par l’armée et placés dans des camps pour les protéger d’eux-mêmes et pour assurer la sécurité des adultes. Ruby prend conscience de son aptitude quand elle s’efface de la vie de ses parents. Embarquée de force dans un camp, elle utilise son pouvoir pour se faire passer pour une verte. Enfermée avec ses congénères, elle passe près de 6 ans dans le plus terrible des camps de réadaptation. Grâce au groupe extrémiste : les enfants de la liberté, elle réussit à s’évader. Et dans sa fuite, Ruby va faire la connaissance de trois jeunes avec qui elle va tenter de rejoindre l’Insaisissable.

La lecture de ce premier tome m’a conquise. J’ai pris plaisir à découvrir cet univers et à m’attacher aux personnages surtout celui de Ruby. Elle a commis une erreur avec son aptitude et sa punition et de devoir errer afin de trouver la personne qui saura l’aider à utiliser au mieux son pouvoir tout en protégeant les gens qu’elle aime. L’intrigue est originale. Elle diffère de celles déjà rencontrées dans d’autres dystopies. Et Ruby n’est pas une vraie héroïne. Elle essaye seulement de découvrir qui elle est et ce qu’elle peut bien faire de son aptitude psychique. Elle a perdu sa famille et pourtant en rencontrant Suze, Liam et Chubs, elle se reconstruit et trouve enfin une famille qui n’a pas peur d’elle. On se doute bien que Ruby jouera une rôle important dans la libération des jeunes et le renversement du gouvernement. Mais je préfère laisser planer le doute encore un peu.

J’ai n’ai pas perdu de temps. Après la lecture du livre, j’ai filé directement au cinéma pour y voir l’adaptation. Et ma première constatation c’est que je suis un peu. Il manque de nombreux passages importants du livre. Alors bien entendu, le film ne peut pas être fidèle au livre car il faudrait plus d’1h43 de film afin de traiter l’intégralité du roman. Et cela n’est pas possible. Je trouve que le choix des acteurs pour incarner les personnages est pas mal. J’aime beaucoup l’actrice : Amandla Stenberg choisie pour incarner Ruby. Elle a de nombreux films à son actif notamment : Hunger Games mais aussi Everything,Everything (dont je suis folle). L’histoire est assez fidèle au livre même si on y retrouve quelques écarts pris par le réalisateur. Les effets spéciaux sont corrects. Mais pas besoin d’en faire des tonnes pour épater la galerie. L’histoire ne repose pas uniquement sur les aptitudes des adolescents. L’intrigue est la même que dans le livre. Le réalisateur a bien suivi le fil rouge. Les acteurs sont convaincants dans leur jeu. La seule chose que je regrette énormément c’est la relation entre Ruby et Liam qui n’est pas du tout exploitée comme elle le devrait. De ce fait, je trouve que l’histoire manque un poil de sentiments et de relief. Mais j’espère que nous aurons la chance de découvrir le développement de leur romance dans les suites à venir au cinéma.

En attendant, il me tarde de me replonger dans le second et troisième tome de cette série. Pour info, les livres seront réédités en format poche (chez Le livre de poche jeunesse) avec les couvertures du film. Et au mois d’octobre paraîtra en grand format, un quatrième tome qui sera un spin-off à cette série. Il me tarde de le découvrir. Il ne me reste plus qu’à vous laisser regarder la bande annonce de du film : Darkst Minds pour vous donner envie d’aller le voir.

Moonshine

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

2 thoughts on “Rébellion de Alexandra Bracken du livre au film

  1. Okapet

    Je t’admire. Cela fait longtemps que je ne vais plus regarder d’adpatation cinématographique de livres que j’ai lu. Je suis systématiquement déçue !

    Reply
    1. Moonshine Post author

      Cela m’a fait un bien fou de m’échapper de la maison. Je suis non stop collée à ma fille de deux mois. Et j’avais besoin de souffler. J’aime bien regarder des adaptations ciné mais parfois je suis déçue et parfois non. J’ai adoré tous les Harry Potter, les Twilight, les âmes vagabondes, I love Simon ou encore Wonder… Et parfois je tombe sur des navets comme Shadow Hunters le film…

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *