Quelqu’un pour qui trembler de Gilles Legardinier

Quelqu'un pour qui trembler

Titre : Quelqu’un pour qui trembler
Auteur : Gilles Legardinier
Éditeur : Fleuve Editions
Date de parution : 01 octobre 2015

Résumé

Pour soigner ceux que l’on oublie trop souvent, Thomas a vécu des années dans un village perdu en Inde. Lorsqu’il apprend que la femme qu’il a autrefois quittée a eu une fille de lui, ses certitudes vacillent.
Il lui a donné la vie, mais il a moins fait pour elle que pour n’importe quel inconnu. Est-il possible d’être un père quand on arrive si tard ? Comment vit-on dans un monde dont on ne connaît plus les codes ? Pour approcher celle qui est désormais une jeune femme et dont il ne sait rien, secrètement, maladroitement, Thomas va devoir tout apprendre, avec l’aide de ceux que le destin placera sur sa route.
Voici la réjouissante histoire de ce que nous sommes capables de réussir ou de rater au nom de la seule chose qui compte dans nos vies.

Avis de Melwasul

lep-note-plume-5

Voilà, j’ai enfin lu le dernier Gilles Legardinier. Pourtant, je l’avais précommandé avant sa parution, je l’ai reçu quelques jours plus tard mais j’ai attendu deux mois pour l’entamer. Vous allez me demander pourquoi j’ai attendu si longtemps avant de le déguster. La réponse est simple: l’impatience de le lire, un petit peu d’appréhension (ridicule) mais surtout l’envie de ne pas le terminer parce qu’une fois fini je sais que je vais devoir attendre au minimum un an avant de retrouver cette plume que j’aime tant !

Tout commence quand Thomas, médecin humanitaire vivant depuis une vingtaine d’années entre l’Afrique et l’Inde découvre qu’il est papa d’une petite Emma… âgée de 20 ans. Apprendre qu’il est père va complètement changer sa vie et le pousser à revenir s’installer en France dans l’espoir de rencontrer sa fille. Quel choc après avoir quitté l’Inde quand il remet les pieds à Paris qui a tant changé, tant évolué depuis son départ. Il découvre un nouveau monde, ses évolutions, sa surconsommation, ses excès, de quoi vous perturber un homme qui arrive tout droit du fin fond de l’Inde et à travers son regard, comment nous aussi ne pas nous poser des questions sur notre mode de vie ?

En rentrant, Thomas a un objectif: apprendre à connaître Emma. Mais comment faire lui qui n’a de père que le nom ? Comment arriver dans la vie de cet enfant, cette jeune femme qui ne sait très certainement même pas qui il est. Thomas a une solution. Trouver un travail dans la ville où elle habite puis la surveiller discrètement, la suivre, découvrir ses amis, ce qu’elle aime faire, les lieux où elle aime se rendre, tout cela, sans jamais l’aborder. C’est ainsi que le docteur se retrouve dans une maison de fou directeur d’une résidence pour séniors. Avec la douce et pétillante infirmière Pauline (qui n’hésite pas à se moquer de lui), il va falloir qu’il y remette un peu d’ordre et qu’avec beaucoup de tact, il réussisse à dompter ces vieux enfants tous plus attachants les uns que les autres (et un brin maboules 😉 ).

Ici, Gilles Legardinier donne la parole à un homme et si j’ai l’habitude de lire des livres où il est question de la maternité, c’est beaucoup plus rare qu’il y soit question de paternité, plus particulèrement dans ces conditions-là. Et surtout, toutes les questions qui vont avec. Un homme qui se découvre une fille mais avant tout un homme qui va apprendre à être un père au contact d’un jeune homme d’une manière fort inattendue. L’homme rustre va se découvrir des sentiments inconnus, des peurs improbables auprès de ces personnes pour qui trembler.

Une fois encore j’ai complètement été happée par l’univers de l’auteur, par sa plume qui nous fait vivre l’histoire comme nous y étions. J’ai vécu avec ces personnages, j’ai partagé leurs moments de doutes, de joies, de peurs, de rigolades. J’ai été embarquée dans ses situations totalement déjantées dont Gilles Legardinier a le secret. J’ai souri, j’ai rigolé, j’ai été émue, j’ai tremblé mais surtout, j’ai été bien, sereine, posée le temps de quelques heures, alors MERCI.

Avec Quelqu’un pour qui trembler, Gilles Legardinier nous offre une fois encore un vrai feel good book comme je les aime tant. Un roman qui change un peu de registre par rapport aux précédents mais qui reste une comédie drôle, attachante, avec des passages à vous faire pleurer (de rire), une belle palette d’émotions et des thèmes difficiles abordés avec légèreté mais profondeur. Un regard sur notre monde, ses différences, sur la famille, le temps qui passe, les générations. Un livre qui nous fait réfléchir l’air de rien et qui nous emporte avec lui dans un cocon de douceur.

Après avoir complètement craqué pour Demain, j’arrête !, Et soudain tout change, Ça peut pas rater et Quelqu’un pour qui trembler, il va vraiment falloir que je craque pour Complètement cramé, chose que je ferai très certainement lors du Salon du Livre de Paris et j’en profiterai pour me le faire dédicacer et surtout discuter avec Gilles Legardinier qui est absolument merveilleux à rencontrer !

Rustrement Vôtre,
Melwasul

coup de coeur

Votre appréciation du livre:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *