Quand fainéantise rime avec magie de Helen Harper

quand magie rime

Titre : Quand fainéantise rime avec magie (Ivy Wilde #1)
Auteur : Helen Harper
Éditeur : MxM Bookmark – Collection Infinity
Date de parution : 26 novembre 2018

Résumé

Bon, soyons clairs : Ivy Wilde n’est pas une héroïne. C’est même la dernière personne que vous contacteriez si vous aviez besoin d’une aide magique, malgré ses talents. Si ça ne tenait qu’à elle, Ivy passerait ses journées affalée dans le canapé, devant la télé, paquets de chips en main, à papoter avec son familier félin jusqu’à ce que mort s’en suive. Mais quand elle se retrouve victime d’une erreur d’identité, elle est embarquée malgré elle à la Branche Arcane, le département d’investigation de l’Ordre Hermétique du Crépuscule d’Or. Les problèmes se multiplient quand un objet de valeur est volé au nez et à la barbe des représentants de l’Ordre ; et le fait d’être liée magiquement à l’Adeptus Exemptus Raphaël Winter ne fait qu’empirer la situation. Il a peut-être un regard couleur saphir et le corps d’un mannequin maillot de bain, mais pour Ivy, il représente tout ce qu’il y a de soporifique dans le boulot de sorcier. Et s’il l’oblige à retourner à la salle de sport, juré, elle le transforme en crapaud !

Avis de Moonshine

note3Ce livre est une tuerie. A peine commencé, j’ai été absorbée par cette histoire et impossible de lâcher le livre. Et pour cause ??? Ivy notre adorable et fainéante sorcière s’en attribut tout le mérite. C’est une héroïne badass. Elle n’a pas froid aux yeux et cerise sur le gâteau, elle a du mordant et du répondant. Tout ce que j’aime chez une héroïne. J’ai dévoré le roman et il me tarde de lire la suite qui paraîtra ce mois-ci.

Ivy est une sorcière bannie de son Ordre magique pour tricherie, elle gagne sa vie en conduisant son taxi. Partisante du moindre effort, elle n’entretient pas son art. Elle vit seule dans son appart avec son familier un tantinet casse-bonbons. Mais lorsqu’elle se retrouve malgré elle liée par erreur à l’Adeptus Exemptus Raphaël Winter, rien ne va plus. Bon Winter et pas mal. Un vrai Apollon avec un corps de rêve. Mais c’est aussi un être tyrannique qui n’a pour seule vocation de la martyriser et de retrouver un spectre volé.

Ivy est maligne, bourrée d’humour et terriblement attachante. Se retrouver liée magiquement avec Raph Winter est une corvée. Sorcier bien sous tout rapport. Il est clinquant et arrogant. Leur partenariat devra se faire à sa manière. Et leurs débuts sont tumultueux. Winter ne supporte pas de devoir prendre sous son aile Ivy. Elle est fainéante et pas du tout impliquée dans l’apprentissage de son art. Mais au fil de leur enquête, Raph prend conscience des atouts de notre héroïne. Elle n’est pas si sotte qu’elle le laisse paraître. Et elle a plus d’un atout dans sa manche.

Ivy ne veut pas épater la galerie et surtout pas cet l’Adeptus Exemptus de malheur. Mais l’idée d’en mettre plein la vue à cet Ordre qui la excommunié sans aucun forme de procès, la tente bien. Ivy se lance donc dans l’enquête de sa vie. Et la tâche semble aisée quand on a à ses côtés le grand enquêteur magique. Les situations périlleuses vont souder nos héros. Leurs aventures vont leur permettre d’apprendre leurs forces mais aussi leurs faiblesses. Et bien entendu, un lien indéfectible va se tisser entre eux.

L’intrigue est bien rodée. Elle est addictive et ne s’essouffle pas au long de l’histoire. Les dialogues sont à mourir de rire surtout entre Ivy et son familier. Et bien entendu, vous aurez droit à de belles situations cocasses grâce à notre héroïne un peu maladroite. Je ne regrette presque rien de cette histoire à part l’épilogue. Ce dernier développe un peu trop rapidement un trait de la relation entre nos héros. Et cela gâche un peu le suspense qui pesait tout au long du roman. Mais il me tarde tout de même de retrouver nos héros dans une nouvelle aventure qui paraîtra à la fin de ce mois-ci. Bonne lecture avec Ivy, Raph et Brutus.

Moonshine

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

2 thoughts on “Quand fainéantise rime avec magie de Helen Harper

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *