Prelud’ Août 2014

marage-en-vue

Aujourd’hui, deux livres pour le prix d’un. Deux Prelud’ du mois d’août du même niveau. Pas de déception mais pas non plus d’énorme coup de cœur. Deux livres qui se laissent lire pour passer un bon petit moment mais que l’on oublie très vite après.

La tentation d’Audrey de Sarah Mayberry  (Note 3.5/5)

Nous commençons avec un premier livre au scénario plus que classique : la concurrence au bureau entre deux collègues qui vont finalement s’apercevoir qu’il y a plus que ça entre eux. Quand j’ai lu le résumé, j’ai de suite pensé à Conflits, Amour et Préjudices de Julie James qui est une de mes auteures chouchoutes. Et malheureusement, sans être mauvais, il ne soutient pas la comparaison.
Le scénario est pratiquement identique : ici Audrey et Zach, collègues depuis un certain temps mais se supportant assez mal (surtout Audrey en fait, Zach lui ne comprend pas trop) sont mis en compétition pour la promotion dont ils rêvent depuis qu’ils sont rentrés dans la boîte. Mis en compétition mais en plus amené à travailler en binôme. On peut dire qu’au début, cela va faire quelques étincelles mais petit à petit, ils vont se rendre compte que ces étincelles cachent peut-être autre chose de bien plus profond. Ils vont chacun de leur côté luter pour ne pas mettre leur carrière en péril mais leurs sentiments seront plus forts.

J’ai beaucoup apprécié le personnage de Zach qui est bien plus que ce que l’on pourrait penser au premier abord. Il cache un passé difficile dont il s’est admirablement sorti et un cœur en or. Il a de l’humour et sait ce qu’il veut mais n’est pas pour autant prêt à tout écraser sur son passage. J’ai eu un peu plus de mal avec Audrey. En fait non, c’est plutôt qu’elle ne m’a absolument pas marquée. C’est un personnage assez classique, qui n’a rien de plus qu’un autre et que je l’ai même un peu trop trouvée pleureuse par moment. On va dire qu’elle permet de bien mettre Zach en valeur.
Pour faire bref, j’ai quand même passé un bon moment, j’ai souri par moment, je l’ai lu rapidement, d’une seule traite mais aussi vite oubliée. Après, je ne demande pas au Prelud’ beaucoup plus …

 Mariage en Vue ! de Jennifer McKenzie (Note 3/5)

Vous vous rappelez sans doute que je suis quelqu’un d’extrêmement faible dès qu’il s’agit de couverture de livre ? Celui-ci ne fait pas exception, si je l’ai lu, c’est d’abord parce que sa couverture m’a tapée dans l’œil (enfin une couverture sans personnage dessus !). Au final, j’ai passé un bon moment mais pas exceptionnel.

Poppy est persuadée que la fiancée de son meilleur ami qu’elle n’a pas encore rencontrée est une véritable croqueuse de diamant. A une semaine du mariage elle fait enfin sa connaissance et cette première rencontre conforte son idée que son Jamie ne doit absolument pas épouser cette femme. Et pour ça, elle est prête à tout, même accepter l’aide de celui qui a brisé son cœur d’adolescente et à qui elle n’a toujours pas pardonné. En fait, il va l’aider à condition qu’elle lui donne quelque chose en retour : qu’elle se fasse passer pour sa petite amie auprès de sa mère pour que celle-ci le laisse tranquille. Sauf que bien évidemment, aucun des deux n’a oublié ce qu’il s’est passé des années plus tôt et que Beck n’est peut-être pas le crétin que Poppy aimerait bien croire (tout comme la fiancée n’est peut-être pas aussi mauvaise qu’elle l’espère…).

Que dire à part que je me suis vraiment régalée durant la première partie mais que la fin m’a semblé très longue à arriver. Vraiment je pense que l’auteure aurait pu supprimer une cinquantaine de pages plutôt que nous faire tourner en rond et nous endormir. Sinon cela reste assez mignon, drôle par moment. Poppy est vraiment sympathique, Beck aussi, mais pourtant une heure plus tard, je pense bien que j’avais complètement oublié ma lecture. Encore une fois, un livre qui nous fait passer un moment tranquille mais que l’on oublie bien vite !

Doublement Vôtre,

Melwasul

Share via email
+1

2 réflexions au sujet de « Prelud’ Août 2014 »

  1. Chi-Chi

    Le Mayberry, c’est celui avec une scene dans l’ascenseur non?
    J’aime bien cette auteur, elle est chou, avec quelques tres belles réussites (mais je suis d’accord, pas celui-là)…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *