Précieuse Eliza & Indocile Angelica de Stephanie Laurens

Audacieuse Eliza Indocile Angelica

Titre : Précieuse Eliza & Indocile Angelica (La fierté des sœurs Cynster #2 & #3; Cynster #17 & #18)
Auteur : Stephanie Laurens
Éditeur : Harlequin – Victoria
Date de parution : 01 mai & 01 juillet 2016

Résumé

Eliza a toujours été la plus sage des demoiselles Cynster, elle qui déteste l’imprévu et craint plus que tout l’aventure. Aussi est-elle terrifiée lorsqu’elle se réveille un jour dans une voiture qui fait route vers le nord, sous le regard vigilant de deux kidnappeurs. Révoltée de se voir ainsi dépossédée de son destin, elle est déterminée à tout tenter pour sortir de ce cauchemar. En commençant par attirer le regard de cet homme qu’elle aperçoit dans le cabriolet qui les croise…

Parée de son pendentif porte-bonheur, Angelica sait que, ce soir, elle trouvera l’amour. Si ce bijou a marché pour ses sœurs alors même qu’elles étaient kidnappées, il n’y a pas de raison qu’il ne fonctionne pas pour elle… Et quand, au cours du bal, ses yeux se posent sur ce grand lord au regard bleu glacier, son instinct lui souffle que sa quête est finie : elle a trouvé sa moitié ! Du moins le croit-elle… jusqu’au moment où, profitant d’une promenade au clair de lune, il la jette sans ménagement sur ses épaules et l’emporte dans sa voiture. Angelica est sous le choc : il s’agirait donc du mystérieux Ecossais qui a tenté d’enlever Heather et Eliza ? Oui, il l’avoue même sans honte ! Et pourtant, contre toute logique, elle ne doute pas un instant : cet homme est bien son âme sœur.

Avis de Melwasul

Aujourd’hui deux romans pour le prix d’une seule chronique. Deux romans qui achèvent la trilogie La fierté des sœurs Cynster mais qui sont le 17ème et le 18ème tome de la grande série sur la famille Cynster (je vous avais déjà tout expliqué à l’occasion de ma chronique du premier de la trilogie Audacieuse Heather et du premier de la série La fiancée de Devil)(du coup, je ne vous réexplique pas, pour plus d’infos rendez-vous avec les précédentes chroniques).

note 10

Rappelez-vous dans le premier tome, Heather aînée des sœurs Cynster était kidnappée par un mystérieux laird écossais avant d’être sauvée par un ami de la famille qui se révèlera être l’homme de sa vie. Il arrive à peu près la même chose à Eliza dans le second tome. Elle est kidnappée par deux individus qui l’emmènent vers l’Écosse et plus particulièrement à Édimbourg. Mais voilà, elle n’est vraiment pas décidée à se laisser faire et lorsqu’elle croise sur sa route Jeremy Carling, une vague connaissance, elle ne peut s’empêcher de prendre le risque de lui lancer un appel à l’aide même si elle maudit son sort qui lui a mis cet homme-là (un érudit) et pas un autre. Mais Jeremy va vite comprendre qu’il a affaire à une jeune femme en détresse et qu’il se doit de la sauver. Ce qu’il va faire après une série d’évènements et en recevant une aide inexplicable du mystérieux laird.

Un second tome dont le fil conducteur est assez similaire au premier mais dont j’ai moins apprécié les héros. J’y ai retrouvé trop de longueurs à mon goût et l’héroïne ne m’a pas entièrement convaincue, je l’ai trouvée un peu nunuche même si elle s’améliore au fil du tome. Elle n’a pas la force de caractère de ses sœurs, enfin si et non. Elle a quand même un certain courage mais je l’ai trouvée plus fade, plus lisse. Jeremy lui par contre va vraiment se révéler être un héros des plus appréciables. Finalement, j’avais l’impression de relire le premier roman dont l’auteure aurait seulement modifié le décor et le caractère des personnages. Pas désagréable mais pas transcendant non plus. Par contre, il y a une chose que j’y ai beaucoup aimé c’est le rôle du laird que nous commençons à vraiment connaître, à percer et qui promet d’être très intéressant dans le troisième et dernier tome.

note 10

D’ailleurs, ce troisième tome est mon préféré de la série, le plus abouti. Je me suis régalée du début à la fin. Le schéma change un peu, s’il est question du kidnapping d’Angelica au tout début, par le Laird lui-même, elle va vite être consentante quand il va lui expliquer pourquoi il s’est attaqué aux sœurs Cynster. Elle va décider de le suivre et de l’aider dans son entreprise pour sauver son clan. J’ai complètement adoré la fougue, l’intelligence, le tempérament d’Angelica qui est clairement ma sœur Cynster préférée. Elle porte le roman à elle toute seule bien aidée par le Laird (oui oui, il a un prénom mais j’aime bien l’appeler le Laird, ça fait plus mystérieux). Un Laird qui est absolument trop adorable lui aussi.

Nous retrouvons avec un immense plaisir toute l’équipe des cousins Cynster, plus déterminés que jamais à sauver Angelica contre sa volonté. Heureusement que leurs femmes sont là pour les contrôler un minimum et les calmer un peu. Quelle famille haute en couleurs qui apporte un vrai petit quelque chose à l’ambiance du roman et à l’intrigue. Qu’il est drôle de voir ces grands gaillards bernés par leur petite cousine/sœur. Même s’il y a encore quelques petites longueurs, rien de comparable avec le tome précédent. L’écriture est toujours aussi fluide et agréable, juste ce qu’il faut de description pour ne pas alourdir l’histoire mais assez pour totalement s’y croire. L’intrigue est également bien menée, plus aboutie et clôt parfaitement cette trilogie que je ne peux que vous conseiller de découvrir pour la plume et les personnages de Stephanie Laurens.

Indocilement Vôtre,
Melwasul

logo harlequin

Retrouvez cette série sur Harlequin

Retrouvez cette série sur le blog:
La fiancée de Devil #1
Audacieuse Heather #16 / #1

Votre appréciation du livre :

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

2 réflexions au sujet de « Précieuse Eliza & Indocile Angelica de Stephanie Laurens »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *