Pouvoirs d’Attraction d’Hannah Howell

pouvoir d'attraction

Titre : Pouvoirs d’ attraction (Wherlocke #3)
Auteur : Hannah Howell
Éditeur : Milady Romance – Pemberley
Date de parution : 10 juillet 2014

Résumé

Lady Alethea est hantée par la cision d’un homme en gran danger – le même homme qui vient lui rendre visite dans ses rêves. Elle ne connaît pas son nom, mais ressent pourtant le lien qui les uni, et elle sait qu’elle est la seule à pouvoir lui éviter la mort, alors qu’ils ne se sont jamais rencontrés. Toutefois, Lord Hartley Greville peut se défendre seul – il l’a prouvés à maintes reprise lors des missions qu’il a accomplies en qualités d’espion de la couronne. S’il veut réussi, il devra équipe avec cette superbe créature au don étrange.

Avis de Melwasul

note 5J’adore Hannah Howell. Que ce soit ses Highlanders ou cette série sur la famille Wherlocke – Vaughn. J’avais adoré le premier tome, Pouvoirs de Séduction (et tout autant le second tome, Pouvoirs de Persuasion (dont je viens de m’apercevoir que j’avais oublié de vous en parler)(pour ma défense, c’était en pleine période de mes oraux de concours)(c’est une excuse plus que valide !), et j’ai tout autant adoré ce troisième tome. Chacun de ces livres est parfait, ils réunissent tout ce que j’aime : une famille atypique que l’on adore, de l’humour, des très belles romances, un soupçon de magie et de bonnes intrigues.

Après avoir fait la connaissance de nombreux Wherlocke, nous nous intéressons ici à la branche Vaughn de la famille dont nous avons déjà croisé la route de quelques membres dans les tomes précédents. Ici c’est plus particulièrement Alethea Vaughn Channing, Lady Colthurst, qui nous concerne. Bien sûr comme tous les membres de sa famille pour le moins originale, elle possède un don : celui de voir parfois dans le futur, mais surtout depuis qu’elle est toute petite, il existe un lien entre elle et un inconnu, et au moins une fois par an, elle voit ce qu’il vit, elle ressent ses émotions.

Jusqu’au jour où elle a une terrible vision dans laquelle celui-ci est assassiné, égorgé, alors qu’on souhaite lui tirer des informations. Lors de son retour à la réalité, elle comprend qu’il s’agit là d’une prémonition et non pas du présent et décide de partir à Londres chez son cousin Iago Vaughn pour lui demander de l’aider à retrouver et protéger cet inconnu. C’est ainsi qu’elle va mettre les pieds dans quelque chose de bien plus gros que ce qu’elle pensait.

Son inconnu, Hartley Greville, marquis de Redgrave, débauché connu et reconnu est également un espion de la Couronne en mission chargé de séduire une femme fatale d’origine française suspectée de trahison. Grâce à Alethea et à Iago, il va réaliser que cette femme est également à l’origine de l’assassinant de sa sœur et son mari et de la mort de ses neveux. A moins que ceux-ci ne soient encore vivants et se cachent quelque part en France… Dit comme ça, on pourrait penser à Un mariage salvateur de Jo Beverley mais je vous rassure de suite, Hartley n’est pas prêt à tout pour faire tomber les traîtres et surtout pas à séduire celle qui est à l’origine de tant de pertes autour de lui ! Contrairement à Nick, il a une morale !

Parlons-en un peu d’Hartley. C’est tout simple, comme les héros masculins des tomes précédents il est parfait ! Il a un peu de mal au début à accepter les pouvoirs de la famille Wherlocke – Vaughn mais il n’est pas pour autant cruel, moqueur, … Juste septique. Scepticisme qui va vite disparaître quand il verra Alethea soumise à l’une de ses visions. Il est drôle, un peu protecteur, vraiment touchant et très loin de ressembler au débauché décrit par la société. Il comprend très vite ses sentiments pour Alethea, même si comme tout bon mâle, il n’arrive pas à mettre le mot Amour dessus (il ne faut pas rêver non plus !). Il est vraiment adorable avec sa famille et saura vous faire craquer, c’est clair (en tout cas, moi je suis faible, et j’ai craqué 🙂 ).

Alethea est à la hauteur de ses cousines Wherlocke : drôle, espiègle, courageuse, obstinée, le cœur sur la main, sûre d’elle et de ce qu’elle veut, elle ne se laisse pas facilement impressionner. Elle est veuve et on ne peut pas dire que son premier mariage ait été un mariage heureux mais ça ne l’a pas changée pour autant ou transformée en pauvre petit être triste et apeuré. Au contraire, elle est totalement libérée et n’a peur de rien, surtout pas du qu’en dira-t-on. Et puis c’est une Wherlocke – Vaughn donc les regards bizarres, ça la connait !

Nous retrouvons évidemment les personnages des tomes précédents et les autres membres de cette grande famille et tous leurs différents dons même si certains nous sont encore inconnus. Et je dois dire que les cousins Wherlocke – Vaughn sont juste géniaux. Je les adore à la folie ! Surtout Modred dont j’espère vraiment qu’Hannah Howell écrira l’histoire (pour le moment 5 tomes sont écrits, les deux manquants en français sont sur Argus et Olympia, j’espère que Milady nous les traduira prochainement parce que ce sont des personnages hauts en couleurs et que cette série se classe parmi mes préférées !). Il y a également les deux amis d’Hartley (cœur à vif)(oups je sors), Albus et Gifford (et non pas Albus et Gryffondor comme j’ai cru lire au tout début)(j’ai bugué 5 minutes sur la phrase quand même avant de réaliser que j’hallucinais !), donc deux amis vraiment géniaux, eux aussi espions et j’espère qu’on les recroisera (je les imagine bien se marier à des filles Wherlocke – Vaughn). Et les méchants sont de parfaits méchants détestables !

Et bien sûr, tout cela on le doit à la plume géniale de Miss Howell. Elle manie parfaitement l’humour, les grandes familles et la cohésion au sein de celles-ci, le suspense, l’intrigue, l’aventure, les relations entre nos héros, des personnages auxquels on s’attache immédiatement. On ne s’ennuie pas une seule seconde avec ses romans et on a toujours envie d’avoir la suite. Avant d’avoir les tomes 4 et 5 des Wherlocke (j’espère qu’ils arriveront rapidement), on se retrouve à la rentrée avec une de ses nouvelles séries sur les Highlanders ! Youpi !

Epinement Vôtre,

Melwasul

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

3 réflexions au sujet de « Pouvoirs d’Attraction d’Hannah Howell »

  1. tothemoonandback

    Hartley coeur à vif!! Mdr, y a des trucs comme ça qui changent jamais ^^ . La couverture est magnifique je trouve, dommage que ça ne soit pas mon style… Même si je changerai peut-être d’avis après Garwood 😉

    Répondre
    1. Melwasul

      je suis vraiment désolée, ça m’a trotté dans la tête toute la chronique, dans un premier temps j’ai résisté et puis j’ai fini par craquer c’était plus fort que moi ^^

      Sinon pour le coup c’est vraiment une série géniale 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *