Pour que tu n’oublies pas de Karen Rose

Pour que tu n'oublies pas

Titre : Pour que tu n’oublies pas (Romantic Suspense #14)
Auteur : Karen Rose
Éditeur : Harlequin – Mosaïc
Date de parution : 01 octobre 2014

Résumé

Quand elle apprend que son fils de vingt ans a été enlevé, Daphné Montgomery, folle d’angoisse, pense aussitôt à une vengeance orchestrée par le criminel qu’en sa qualité de procureur de Baltimore elle vient de faire inculper pour meurtre. Une conviction qu’est loin de partager Joseph Carter, l’agent spécial du FBI chargé de l’enquête. Aux yeux de celui-ci, cette piste est trop simple, trop évidente.
Tous deux se lancent alors dans une enquête complexe, terrifiante. Pour Daphné, il s’agit de sauver son fils, tout en faisant face aux souvenirs oppressants de l’enlèvement dont elle a elle-même été victime, enfant. Un traumatisme violent qui, elle le comprend peu à peu, pourrait être lié aux événements d’aujourd’hui. Se peut-il que son ravisseur d’autrefois, qu’on n’a jamais arrêté, soit mêlé à l’enlèvement de son fils ? Se peut-il qu’après toutes ces années il ait décidé de s’attaquer de nouveau à elle, à sa famille ? Aidée de Joseph Carter, cet homme qui l’attire depuis longtemps mais qu’elle se refuse à aimer, Daphné va devoir plonger dans le plus sombre des cauchemars pour trouver les réponses à ses questions.

Avis de Melwasul

note 5Aujourd’hui je vous parle du prochain pavé de Karen Rose qui sera publié mercredi chez Harlequin Mosaïc. Car oui, une fois de plus c’est bon gros romans de plus de 600 pages. 617 pages, pour être précise, que j’ai dévorées en un après-midi au soleil tellement j’ai été entraînée dans l’histoire. Vous l’avez compris c’est encore une réussite.

La dernière fois, lorsque je vous ai parlé de Personne pour t’entendre, je vous ai dit qu’il s’agissait du x-ième tome d’une de ses séries. Sauf qu’après quelques recherches sur son site internet je me suis aperçue que c’était bien plus simple (ou compliqué) que ça. Il n’y a pas vraiment une série à proprement parlé mais c’est plutôt que tous ses livres sont liés grâce à leurs personnages (pour plus de renseignements voici la page de Karen Rose qui montre dans quels tomes apparaissent les personnages en précisant celui duquel il est le héros, c’est vraiment énorme et cela montre le talent de l’auteure !). Pour faire simple, ils sont classés par ville mais certains héros se rencontrent d’une ville à l’autre, bref ils sont tous liés.

Ce qui rend d’ailleurs le début de lecture de chaque roman un peu comique vu qu’il faut rapidement refaire le lien de qui est qui et je peux avouer qu’après avoir fermé son dernier roman il y a 5 mois, j’ai eu un peu de mal lors des premières pages puis après tout revient en mémoire et c’est tout simplement génial ! Cela nous permet de retrouver d’anciens personnages auxquels on s’était attaché et de voir ce qu’ils deviennent. On prolonge le plaisir de les suivre un peu plus longtemps et c’est là une véritable famille que créait Karen Rose.

Comme la dernière fois, je ne vous parlerai pas de l’intrigue en détail parce que ce serait un peu tuer tout le plaisir de lire une romance policière (ce qui, reconnaissons-le, serait un peu bête quand même). Surtout qu’ici nous sommes, comme souvent avec Karen Rose, dans la tête du « méchant » et nous savons même qui il est. Enfin, qui il est, il faut vite le dire, nous savons sans savoir. Et je dis « du » mais je devrais plutôt dire « des »… Puis en avançant dans notre lecture nous découvrons que finalement nous ne savons pas grand-chose « du tueur » et surtout du pourquoi. Nous allons de découvertes en découvertes, nous tombons tout droit dans les pièges que nous tend l’auteure. Comme pour le précédent roman, tout est parfaitement chronométré avec les lieux, les dates et les heures qui apparaissent régulièrement, ce qui ajoute un peu d’adrénaline à l’histoire (surtout qu’il s’agit ici de kidnapping…).

Bien sûr nous ne sommes pas que dans la tête de nos cruels personnages. Les points de vus sont continuellement alternés entre nos deux héros, Daphné et Joseph, mais aussi avec Clay, détective et ami (héro du prochain roman), ou encore Ford, le fils de 20 ans de Daphné qui a été kidnappé et qui va tout faire pour s’échapper (j’ai vraiment adoré son personnage !). Daphné qui vit un véritable enfer ayant été elle-même kidnappée avec sa cousine 23 ans plus tôt alors qu’elle n’avait que 8 ans et qui sait le calvaire que traverse son fils. Une histoire qui fait remonter en elle d’atroces souvenirs qu’elle pensait avoir réussi à vaincre. Mais Daphné est forte, très forte, la vie l’a déjà malmenée par le passé et elle s’en est toujours sortie et ce n’est pas maintenant qu’elle va baisser les bras alors que la vie de son fils, la prunelle de ses yeux, est en jeu. Et elle a un soutient de taille avec Joseph (« demi-frère » de Grayson) et de toute sa famille et ses amis. Joseph qui a complètement changé après sa rencontre avec Daphné dans le livre précédent. Elle a illuminé sa vie et en est tombé de suite amoureux et a décidé de changer de vie, de revenir chez lui, proche de sa famille et de… Daphné. Malheureusement pour lui, c’était trop tard: il est persuadé qu’elle a trouvé quelqu’un durant son absence. Mais cela ne l’empêchera pas de tout faire pour être près d’elle, pour la protéger et sauver son fils. Car en plus, qui sait, peut-être s’est-il trompé ?

Une fois encore Karen Rose nous offre une romance policière bien ficelée, avec de retournements de situations qui nous surprennent toujours sans que ce soit pour autant tiré par les cheveux, tout est lié. Les personnages sont attachants, leur romance touchante mais pas omniprésente (c’est l’intrigue policière avant tout). Et comme je le disais plus haut, on retrouve avec plaisir les héros et personnages secondaires des tomes précédents (mais pas d’inquiétude, les romans se lisent indépendamment les uns des autres). Une petite dose d’humour est également présente, pile poil comme il faut pour nous faire sourire de temps en temps. Encore un très bon moment de passé et maintenant, j’ai hâte qu’Harlequin traduise le tome suivant sur Clay et Stevie (je sens que cela va faire des belles étincelles vu qu’il y en a déjà un paquet entre eux ! 🙂 ) et j’ai encore plus hâte de découvrir l’histoire de l’agent Deacon Novak (qui sera la premier d’une nouvelle « série » à Cincinnati) qui sort en VO en février (bon je pense que je vais devoir attendre minimum un an ^^).

Mortellement Vôtre,
Melwasul

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

8 réflexions au sujet de « Pour que tu n’oublies pas de Karen Rose »

  1. topobiblioteca

    Je n’ai pas encore testé cette auteure, mais tu me donne vraiment envie de m’y plonger. J’aime en général énormément la collection Mosaic, alors je vais me pencher plus avant sur Karen Rose =)

    Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      Moi j’aime beaucoup Karen Rose alors après les gros lecteurs de policiers/thrillers la critique j’ai vu sur internet mais moi je me régale à chaque fois de ce mélange d’intrigue et de romance toujours très bien dosé (et toujours pleins de surprises !)

      Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      Non justement c’est pas vraiment une série mais tous les livres ont des liens entre eux grâce aux villes et différents personnages du coup c’est sympa si on a lu les précédents de recroiser des perso connus mais ils se lisent indépendamment des autres sans aucun problème 😉

      Répondre
  2. RimAfek

    J’ai déjà lu quelques uns de ses romans (Le cercle du mal, Je te volerais ta mort , Personne pour t’entendre) et j’ai adoré ! Tu m’as vraiment envie de lire ce livre car j’ai beaucoup aimé le personnage de Daphné.
    Est-ce que quelqu’un saurait où télécharger ce roman ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *