Plus loin, Plus près de Hannah Harrington

Plus loin plus près

Titre : Plus loin, Plus près
Auteur : Hannah Harrington
Éditeur : Mosaïc
Date de parution : 27 mai 2015

Résumé

Aujourd’hui, ma grande sœur a décidé de mourir. C’est moi qui l’ai trouvée et depuis je ne tourne pas rond. June avait une vie parfaite, bien plus belle que la mienne, alors pourquoi ? Je croyais la connaître par cœur et je me suis trompée… Pourtant, il y a une chose dont je suis tout à fait sûre : June n’a pas pu m’abandonner. Elle m’a forcément laissé un signe, quelque chose, elle me tend la main quelque part. Peut-être en Californie où elle rêvait d’aller vivre. Ma meilleure amie est de mon avis et Jake, ce confident secret de June, est d’accord aussi. Alors, même si pour trouver ce que je cherche on doit traverser tout le pays et aller jusqu’en Californie, on va le faire. Ensemble.

Avis de Melwasul

note 5

Les éditions Mosaïc se mettent au New-Adult/Young-Adult et ça c’est une excellente nouvelle car leurs romans sont toujours d’une grande qualité et je pense qu’ils vont nous dégotter quelques perles et c’est d’ailleurs le cas avec cette première parution. Enfin, première publication ex-aequo avec Pas sans lui, tome 3 de la série Hors Limite de Katie McGarry (mon tome préféré dont Moon vous parlera sur le blog mais en attendant vous pouvez retrouver mon (très court) avis sur Goodreads). Et une belle première publication même si elle n’est pas parfaite et à quelques petits défauts. En fait non, j’ai juste un reproche à lui faire mais je vous en parlerai en fin de chronique.

Harper est dévastée après avoir découvert que sa grande sœur s’est suicidée. Dévastée mais elle n’a pas pleuré, n’a pas hurlé, n’a pas craqué. Non, elle a regardé, observé son monde finir de s’effriter : des parents divorcés, un père aux abonnés absents, une tante insupportable, une mère qui n’arrive plus à mettre un pied devant l’autre et des questions. Beaucoup de questions. Qui était vraiment sa sœur, qui est-ce Jake qui semblait très bien la connaître et surtout pourquoi ? Pourquoi a-t-elle commis ce geste désespéré ? Pourquoi n’est-elle pas venue lui parler ? Pourquoi, ne lui a-t-elle pas au moins laissé un mot, quelque chose pour s’expliquer.

Après l’enterrement, en farfouillant dans la chambre de sa sœur, une seule chose lui saute aux yeux : le rêve qu’elle avait de partir en Californie. Rêve qu’elle n’aura jamais exhaussé, à moins que… Et si Harper, qui ne se supporte plus chez elle, décidait de traverser les États-Unis pour aller disperser les cendres de June en Californie ? Une idée un peu folle mais soutenue par sa meilleure amie Laney mais aussi par Jake. Les voilà donc embarqués dans une folle aventure à bord de Joplin (la voiture de Jake) et d’une playlist de folie. Et la playlist a son importance.

La musique a vraiment une place importante dans ce roman. J’ai adoré découvrir ou redécouvrir des artistes et des chansons de tout genre et que j’avais presque immédiatement envie d’écouter : d’ailleurs comme pour certains livres, j’aurais adoré avoir la playlist pour me préparer les chansons et les écouter en lisant. La musique qui va permettre à nos héros d’exprimer, d’extérioriser leurs sentiments, d’évacuer leurs peines, leurs douleurs mais qui va aussi les faire sourire, rire, se chamailler, se détester, s’aimer.

J’ai adoré les liens entre nos personnages. Les liens déjà présents, ceux qui se créaient tout doucement, ceux qui se transforment, ceux dont ils se rappellent, ceux qu’ils redécouvrent. Bref, tous ces liens sont parfaitement amenés, parfaitement utilisés. Ils sont parfaits, comme nos personnages que j’ai vraiment adorés. Des personnages à l’image de l’écriture de l’auteure : fluide, drôle, légère, touchante, incisive aussi par moment. Du très bon, très très bon.

Tellement bon que j’aurais aimé rester avec Jake et Harper un peu plus longtemps (ils sont couinant tous les deux !) et que j’ai trouvé le roman un poil trop court mais ce n’est pas mon reproche. Mon reproche concerne le sort de Laney. Il lui arrive quelque chose d’énorme (et traumatisant) et j’ai trouvé que l’auteure s’en sortait un peu trop rapidement par une pirouette facile. Alors question : y aura-t-il un roman sur Laney ? Si oui, je comprends parfaitement que l’on n’en dise pas plus. Si non, c’est trop rapide et facile à mon goût. Alors j’ai farfouillé et pour le moment je n’ai pas vu trace d’un roman sur Laney.

Une chose est sûre, si son autre roman Speechless est traduit, vous pouvez être sûre que je me jetterai dessus !

Californiennement Vôtre,
Melwasul

P.S : Dans le cadre de mon challenge YA/NA Book Trip, j’ai eu l’occasion de beaucoup voyager mais je me suis arrêtée sur état dont j’ai adoré le passage : le Missouri.

Young Adult Book Trip

Votre appréciation du livre:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

8 thoughts on “Plus loin, Plus près de Hannah Harrington

  1. Bib HLM

    En commençant la lecture de ton avis, j’ai eu peur.. me suis dit oooh non pas une histoire de suicide, et voilà que ce roadtrip rythmé par la musique me donne bien envie.
    > WishList

    Bonus : Il me tarde de lire « Pas sans lui » ! Il vient d’arriver dans ma PAL, il ne va pas y rester longtemps.. Pas contre je n’ai pas réussi à trouver l’avis sur Goodreads :/

    Reply
      1. Bib HLM

        Demande d’ami envoyée ! Sur goodreads je me sens un peu comme mon père qui essaye d’envoyer un mail avec une pièce-jointe, pas très douée :/

        Reply
    1. Bib HLM

      Encore une fois suite à ton avis de lecture, j’ai lu et passé un super moment !
      Merccci, j’ai adoré, adoré, adoré 🙂
      Bon pareil que toi, je trouve la fin de l’intrigue autour de Laney un brin trop trop facile……..! J’espère qu’il y aura une suite pour arranger ce mauvais point.

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *