Petites Leçons de Séductions de Caroline Linden

couv petites leçons de séduction

Titre : Petites Leçons de Séductions (Reece Family #3)
Auteur : Caroline Linden
Éditeur : Milady Romance – Pemberley
Date de parution : 23 août 2013

Résumé

Avec sa beauté éblouissante et sa réputation sulfureuse, Anthony est redouté par les hommes et désiré par les femmes. Pourtant, ce libertin patenté est éperdument amoureux de Celia. Promise à un autre quelques années auparavant, la jeune femme est désormais veuve. Sa mère s est mise en quête d un bon parti pour la remarier, mais cette fois-ci, Anthony est prêt à tout pour conquérir le coeur de sa belle, et il va mettre à profit ses talents de séducteur.

Avis de Melwasul

note 5

Ce livre est un véritable coup de cœur ! Il est frais, léger, plein d’amour et de douceur, avec des personnages forts et beaux. Un historique comme je les adore et je les dévore ! Je l’ai trouvé parfait en tout point !

Voilà ce qui devrait être ma conclusion, mais j’ai tellement aimé ce livre qu’il me fallait le dire de suite.

Bzttttt…. On rembobine et on revient au début…. Bzttttt. (Bon j’avoue que pour l’imitation du rembobinage, je pense qu’on peut faire mieux)(mes bonnes marraines les fées ont oublié l’option imitation de rembobinage quand elles planchaient au-dessus de mon berceau ;))(Incruste de MockingJay : C’est vrai que ton imitation du rembobinage laisse à désirer surtout que les cassettes ont disparues de la surface de la terre.)

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une auteure que je ne connaissais absolument pas et dont c’est le premier roman traduit en France (sauf erreur de ma part)(j’ai bien cherché et je n’ai rien vu !). Malheureusement, en farfouillant, j’ai découvert qu’il s’agissait du troisième et dernier tome d’une série sur la famille Reece (pendant la lecture, je me doutais qu’il y avait des tomes précédents consacrés aux deux frères de Celia et j’avais raison !)(J’ai presque toujours raison, sachez-le ;))(Incruste de MockingJay : J’approuve !). Je trouve dommage que la série ne soit pas publiée dans l’ordre même si franchement ce n’est pas du tout dérangeant pour la lecture.

Lors de sa première saison londonienne Celia Reece est sauvée de la pire demande au mariage de la terre par un ami de son frère Mr Anthony Hamilton (quand je dis la pire, c’est vraiment catastrophique, c’est fou ce qu’il peut y avoir de pauvres bougres boulets !). Anthony qui est considéré comme l’un des pires débauchés de Londres et ses contrées. Et le fait que Celia « fréquente » Anthony est loin de ravir sa mère. Un Anthony qui tombe petit à petit sous son charme et se décide à aller demander à son frère Marcus le droit de la courtiser. Mais malheur, celui-ci vient d’accorder la main de Celia à un gentleman (j’ai eu le cœur véritablement brisé pour Anthony qui a tout joué, qui s’est mis le cœur à nu devant Marcus pour rien).

Celia qui a, en fait, réalisé un mariage qui se révélera extrêmement malheureux et déprimant. Quatre ans plus tard à la mort de son mari, celle-ci revient dans sa famille complètement dépressive, sa bonne humeur et son regard pétillant ayant disparus. Sa mère organise donc une partie de campagne à laquelle Anthony est invité par David, le frère de Celia (pour le plus grand déplaisir de maman Celia). Finalement, grâce à Anthony, Celia va retrouver petit à petit le sourire et sa bonne humeur, et la passion va finir par les consumer (je lis vraiment trop de romances, je commence à parler comme elles !!).

Je n’en dirais pas plus, j’ai vraiment fait un résumé très, très, très soft pour vous laisser le plaisir et le bonheur de la découverte de leur histoire.

J’ai eu un peu peur après le retour de Celia déprimée que cela soit vraiment trop dépressif à mon goût mais pas du tout. Oui Celia est malheureuse, morose, mais cela est merveilleusement bien amené par l’auteure. Parfaitement décrit sans trop en faire ce qui nous le rend extrêmement réel et vrai. On souffre pour elle car elle essaye vraiment de faire bonne figure et on souffre encore plus car nous on sait que si elle avait attendu juste un jour de plus avant d’accepter cette demande en mariage quatre ans plutôt, n’aurait pas souffert comme ça. Mais elle est forte et veut s’en sortir et quand elle commence à remonter la pente, on retrouve la Celia espiègle et passionnée que l’on aime.

Et puis après il faut que je vous parle d’Anthony. Ahhhh Anthony…. Si le livre est aussi bon, c’est en partie à cause de son personnage (j’en ai encore des palpitations dans le cœur tellement sa tendresse, sa force, son cœur m’ont remuée)(il n’égale pas mon St Vincent mais il entre à une bonne place dans mon top Ten (ou Cent…) de mes mâles livresques favoris).

Anthony, c’est celui qui est considéré comme le pire débauché de Londres (oui, encore mon énorme faible pour les débauchés…). Toujours au cœur des commérages depuis que son père l’a mis à la porte à l’âge de 15 ans, il gagne sa vie en jouant aux cartes et en faisant des investissements qui se révéleront fructueux quatre ans plus tard. Il a même tellement de chance aux cartes qu’on l’accuse de tricherie (en fait, il les compte, ce qui, il me semble, mais je ne suis pas une pro, serait considéré comme de la triche actuellement non ?)(Incruste de MockingJay : c’est pas vraiment tricher, mais si tu te fais repérer, récupère tes jetons et sauves toi vite.). Il est tous les jours mis plus bas que terre, associé aux pires histoires mais jamais, jamais, il ne relève et répond aux provocations. Non il préfère ignorer ce que l’on dit de lui. Lors de la première saison de Celia, il tombera malgré lui amoureux d’elle mais elle lui échappera de justesse. Quatre ans plus tard, en apprenant son état psychologique, il ne peut s’empêcher d’aller la voir, et son cœur se brise une deuxième fois.

Il se donne alors pour mission de la sortir de son marasme, même si son cœur à lui doit en souffrir. Et mon dieu, quel homme… Qui aurait pu se douter que derrière sa façade se cacher un homme aussi romantique ? Quand je repense à ce qu’il fait pour elle, mon cœur bat la chamade ! De manière désintéressée car il fait cela de manière anonyme au début. Je veux le même homme qui me gâte de la même manière, pas avec des bijoux ou des fleurs, non, juste avec des mots… Je ne vous dirais rien de plus sur sa méthode pour vous en laisser la surprise. Mais il se met véritablement à nu pour elle (non non, petites perverses, pas au sens propre du terme)(du moins, pas au début …. :D). Au fil des pages, on va découvrir son cœur tendre, que ce soit avec Celia ou ses amis proches. Je vais m’arrêter là, mais je pourrais vous en parler pendant des heures tellement il m’a fait craquer !

J’ai beaucoup aimé le style de l’auteure, qui nous fait vraiment partager les émotions de ses personnages principaux et qui donne une part importante à ses personnages secondaires. J’applaudie en plus le moyen qu’elle a utilisé pour nous faire passer le temps des quatre ans de mariages de Celia tout en nous informant sur celle-ci : le temps de quelques pages, nous lisons le journal intime de Celia qui décrit sa vie de couple. J’ai trouvé ça vraiment ingénieux, car cela est rapide tout en nous informant succinctement sur ce qui se passe. En plus de tout ça, elle a su y insérer une légère note d’humour mais aussi un petit zeste d’aventure pour le final, ce qui laisse ce bouquin sans temps mort !

Ce bouquin n’est pas encore sorti (il sortira fin août aux éditions Milady Romance) mais je n’ai qu’un conseil, jetez-vous dessus et dévorez le à sa sortie (attention, blindez votre petit cœur guimauve avant d’entrer en collision avec Anthony).

C’est donc un immense merci que je dis aux éditions Milady Romance pour l’avoir publié tout en espérant qu’ils publieront un jour les deux premiers tomes, les histoires des deux frères Reece qui promettent d’être hautes en couleurs !

Guimauv’ment Vôtre,

Melwasul

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

6 thoughts on “Petites Leçons de Séductions de Caroline Linden

  1. Rebelle

    Mon cœur de guimauve viens de tressauter rien quand lisant ta chronique 😉 Quand sera-t-il quand je lirais l’histoire ? Holala je me sens devenir romantique, c’est pas bon ça 😀
    Merci Melwasul pour ta chronique qui qui donne véritablement envie de lire ce livre, j’attends fin Août avec impatiente .
    Mashmallaw’ment votre ♥

    Reply
    1. Melwasul

      Ça cest une bonne nouvelle 😀 mais en tout cas j’espère que comme moi tu ne seras pas déçue, n’hésite pas àvenir donner ton avis aprèsta lecture, j’ai hâte de voir d’autres avis dessus 😉

      Reply
  2. Cachou

    C’est pas très gentil Melwasul de nous faire saliver comme ça !
    Milady nous fait d’excellentes surprises ces derniers temps. J’ai adoré les livres de Kimberly Killion et Beverly Kendall, de très bons moments de lecture également.

    Reply
    1. Melwasul

      ahh moi aussi j’ai craqué pour le Killion ! Même si ceux de juillet je les avais trouvé un ton en dessous, pour le moment le mois d’août est très bon dans les deux que jai lu, un troisième m’attend en gde romance, je vous en parle la semaine prochaine 😉

      en tout cas n’hésite pas à revenir partager ton avis sur celui ci 😉

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *