Parce que c’était nous de Mhairi McFarlane

couv parce que c'était nous

Titre : Parce que c’était nous
Auteur : Mhairi McFarlane
Éditeur : Milady Romance – Grand Format
Date de parution : 31 octobre 2013

Résumé

Rachel, vient de se séparer de son fiancé après treize ans de relation. Son monde s’écroule… C’est alors qu’elle recroise Ben, son meilleur ami de fac, charmeur malgré lui, qu’elle n’a pas revu depuis dix ans. Ben est désormais marié et il est devenu avocat. Rachel, elle, est journaliste judiciaire. Alors même qu’ils s’occupent d’affaires matrimoniales peu commodes, il semblerait qu’une évidence de toujours se révèle à eux…

Avis de Melwasul

note 5Coup de cœur de la rentrée ! Je ne sais pas quoi dire de plus ! Je n’avais pas autant aimé une romance depuis fort longtemps. J’en ai encore des papillons dans le ventre et la gorge serrée ! Depuis quelques mois, j’étais un peu déçue de la consistance des Milady Grande Romance niveau qualité/prix et là je peux vous dire que vous en aurez pour votre argent !

Mon dieu que ce livre est merveilleux, génial, touchant, éblouissant, espantouflant (oui oui je sais, ce mot n’existe que dans mon vocabulaire et signifie juste OUAH), … Bref, je pourrais continuer comme ça un long, long, long moment !

Et dire que j’ai failli ne pas le lire car le synopsis ne me tentait pas (il aurait même eu tendance à me filer des boutons…). Et je pense que j’aurais raté un des meilleurs bouquins du genre.
Je ne vous parlerais pas trop de l’histoire en elle-même pour vous laisser la déguster. Je dirais juste à celles, qui, comme moi, étaient un peu dérangées par le fait que Ben était un homme marié, elle en couple depuis 13 ans, d’être rassurées et d’y aller les yeux fermés. Rien de moche dans cette histoire, juste énormément de délicatesse, de retenue et beaucoup beaucoup d’amour !

Rachel et Ben étaient les meilleurs du monde à l’université. Sauf que dix ans plus tard on apprend qu’ils n’ont plus aucun contact. Jusqu’au jour où ils se recroisent. Elle vient de quitter son fiancé (ils étaient en couple depuis 13 ans)(déjà ensemble à l’époque de l’université). Lui est marié depuis deux ans. Cette rencontre n’arrive pas de suite dans le bouquin mais au bout de quelques pages. Mais dès celle-ci, j’ai été incapable de lâcher le livre (j’ai même mangé avec). J’ai eu la boule au ventre, la gorge serrée, j’ai véritablement ressenti le lien qui les unissaient sans savoir ce qui c’était passé. L’auteure a réussi à me faire ressentir que Ben était forcément la personne de Rachel et inversement. Et ça en très peu de lignes. Il me fallait donc savoir ce qui allait se passer et comment ils allaient s’en sortir.

Je voulais également savoir ce qui leur était arrivé. Comment la complicité que l’on ressent immédiatement entre eux a pu disparaître du jour au lendemain. Et on l’apprend petit à petit grâce à des flashbacks entre les chapitres, des retours à l’époque de l’université. C’est ainsi que, petit à petit, on voit ce que eux n’ont pas su voir à l’époque. On découvre petit à petit comment ils sont devenus si proche l’un de l’autre. Mais on voit surtout que ce lien qui les uni est bien plus fort que de l’amitié. Bien plus fort que de l’amour fraternel. Ce qui les uni, c’est l’amour qu’ils ont l’un pour l’autre. L’Amour avec un grand A (et les paillettes qui vont avec). Et en visitant ces flashbacks, on ne peut que se dire « si seulement … ». Si seulement ils avaient ouverts les yeux, si seulement ils avaient fait les bons choix au moment. Comment ont-ils pu laisser ça leur échapper et comment vont-ils faire pour s’en sortir ?

Je vous disais que j’avais ressenti cette pression sur ma poitrine dès le début. Je peux vous dire que je l’ai même ressentie jusqu’à la fin. J’avais beau me dire que c’était une romance donc forcément il fallait que ça finisse bien. J’ai dû résister pour ne pas aller lire la dernière page, pour voir comme ça allait finir. Jusqu’à la fin, j’ai eu le doute, le cœur battant la chamade. Jusqu’aux dernières pages j’ai douté me disant non ce n’est pas possible mais comment vont-ils s’en sortir ? Non l’auteure ne peut pas être aussi cruelle ?! …

Je me rends compte que je parle, parle et parle encore mais que je ne vous ai pas vraiment parlé des personnages. Rachel est une héroïne de romance comme je les aime0 Dynamique, forte, elle assume ses actes et pleure un peu parfois mais n’est pas une dépressive de la vie (expression très moche mais vous m’avez comprise :D). Quant à Ben. Pfiou Ben. Je veux l’épouser ! Ami, amour, humour, il a tout pour lui. On ne peut que craquer même si parfois on lui en veut. On a envie de le secouer en lui disant « non mais bouge, toi fais quelque chose, pitié fais quelque chose ». Et les deux réunis, ils sont juste merveilleux. Drôle à souhait, complices comme jamais, ils forment une véritable paire.On sent bien que l’un sans l’autre, ils ne sont pas vraiment eux-mêmes. On le découvre dans le passé mais encore mieux, on redécouvre cette complicité petit à petit dans le présent. Elle renait petit à petit de ses cendres, au fil des pages, même si finalement, elle n’était jamais morte… C’est ce qui est beau dans ce bouquin, c’est que tout revient petit à petit sans même que l’on y prenne réellement garde. Une bonne dose de féerie …

Autour d’eux gravite un certain nombre de personnage dont je n’ai pas le temps de parler : la femme de Ben (beurk), Simon (SOTB)(Son O* T** B****), Rhys l’ex de Rachel (bon débarras), les amis de Rachel (hilarants), les collègues de Rachel (à claquer, drôle, garce, tout y est), et j’en oublie un certains nombres. Mais aucun n’est là pour faire tapisserie …

Et maintenant, je dois rajouter que si Mhairi McFarlane m’a conquise avec son écriture délicate, toute en finesse et délicatesse, elle m’a d’abord eu par son humour dès le prologue. Un humour que l’on retrouve tout au long du bouquin et qui amène bonne humeur et gaité au fil des pages. De l’humour que ce soit dans le passé ou dans le présent. Un humour un peu ironique par moment, décoiffant à d’autres et tout simplement hilarant le plus souvent. Mais toujours de manière discrète, sans trop en faire. Et c’est après des livres pareils que je me dis que les romances britanniques sont vraiment les meilleures … Elles ont cet humour bien particulier qui me fait craquer à coup sûr.

Et je crois que je vais m’arrêter là alors que je ne vous ai même pas parlé de Lois Lane, des déclarations passées et présentes de Ben qui m’ont à chaque fois offert des papillons dans le ventre, de couples bourgeois et ringards, de bars bizarres, de jalousie, de traitrise, de journalisme, de procès, de … Ok c’est bon je m’arrête (et en relisant ma chronique je m’aperçois que j’ai oublié de vous parler de plein de chose pourtant).

Juste une dernière chose (promis c’est la dernière) : lisez-le, vos ne le regretterez pas (et si c’est le cas, je m’engage à vous envoyer un paquet de Schtroumfs !)
P.S : Un énorme gigantesque merci aux éditions Milady d’avoir publié ce livre et de m’avoir permis de le lire en avant-première !

Extrait

Eh bien. On pouvait dire que tout se passait à merveille.
Leçon de séduction n° 101 : débrouillez-vous pour que le prince charmant vous visualise en plein effort sur la cuvette.Au fait, cela était tiré directement de la compil de mes meilleurs succès. Typiquement Rachel, La Crème de Rachel, Rachel, tout simplement. Soumise à la pression, la fonction du langage de mon cerveau est aussi imprévisible qu’une machine à sous. Tirez sur la manette, relâchez – elle balance n’importe quelle combinaison de mots.

Espantouflansement Vôtre,

Melwasul

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

15 réflexions au sujet de « Parce que c’était nous de Mhairi McFarlane »

  1. Rebelle

    Je me disais bien que la dernière fois que l’on avait parlé de ce livre, ta réponse était un NON catégorique… Je suis heureuse de voir que grâce à ton revirement tu as passé un excellent moment avec en prime des papillons dans le ventre wouaaa ça n’arrive pas tout les jours ce genre de chose.
    Avec un chronique pareil je me sens obligée ( c’est surtout pour les papillons :)) de le commander sans plus tarder.
    Merci ma belle Melwasul ♥

    Répondre
    1. Melwasul

      Je confirme, cette histoire de retrouvailles alors qu’il était marié ça ne me plaisait pas du tout mais alors pas du tout du tout !

      et au final c’est superbement fait, rien de moche, pas d’adultère, pas de tromperie…

      Répondre
        1. Melwasul

          Ah génial ! j’attends ton avis final avec impatience parce que j’ai l’impression d’être la seule qui ai vraiment beaucoup aimé ce bouquin 🙁

          Répondre
  2. Asm

    Hey !

    Et bien, ta chronique donne juste envie d’aller courire pour l’acheter. Le resumé, c’est juste le contraire ! Et bien je vais aller le chercher au biblio!

    En Fait, question totallement HS (désolée), comment tu (vous, si le tu te dérange) Fais (Faites) pour lire en avant prémiere §

    xoxo

    Répondre
    1. Melwasul

      Pas de problème pour le tu, c’est quand même plus sympathique 😉

      Merci, j’espère avoir ton retour après cette lecture !

      Pour ce qui est des avant-premières, il s’agit de partenariat avec certaines maisons d’éditions mais pour d’autres on fait comme tout le monde, on bave d’impatience 😀

      Répondre
  3. cotondouceur

    et bah je vais dire la même chose que les les autres commentaires, tu donne vraiment envie de le lire. Mais j’ai lu beaucoup beaucoup d’avis négatifs comme quoi apparemment on préfère beaucoup plus les flashback que le présent, il y a des longueurs etc. Alors je ne sais plus quoi en penser :(. Je vais réfléchir encore et encore… Merci pour ta chronique
    Petite question, comment fais-tu pour être en partenariat avec des éditions ? C’est elles qui te contact ?
    Gros bisou!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *